Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  •  L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

16 février 2015 1 16 /02 /février /2015 12:26
La république n'a rien à faire des communautés! par Nicolas Caudeville

La France n'étant plus la fille aînée de l'église depuis la révolution, elle ne considère plus les habitants comme des sujets, représentants de telle ou telle corporation ou telle ou telle communauté, comme sous l'ancien régime.

La nuit du 4 Août 1789 on été voté l'abolition des privilèges de l'aristocratie et de l'église, qui dans l'ancien régime étaient distingués du tiers-état. En république, comme l'enseigne le "contrat social" de Jean-Jacques Rousseau, là où le citoyen perd de sa liberté personnelle, il la retrouve dans la liberté collective. Aussi, a-t-il en tant que citoyen des droits, parce qu'il rempli face à la république ses devoirs. Le tout étant inscrit dans la loi, qui est, la même pour tous.

Cela étant bien entendu, la république française n'a pas à reconnaître des communautés qui voudraient des droit spécifiques, en tant que tous les citoyens sont égaux devant la loi. Ce qui fait dire au Comte Stanislas de Clermont-Tonnerre (1757-1792) « Il faut tout refuser aux juifs comme nation ; il faut tout leur accorder comme individus ; il faut qu’ils soient citoyens »

Les personnes qui comme Jean Paul Alduy ont utilisé le mot "fraternité" et "laïcité" en en détournant le sens parce qu'ils y avaient des objectifs politiques personnels (il visait avant les émeutes de Perpignan 29 mai 2005 le titre de ministre de la ville), en laissant libre cours aux communautarismes (les îles de l'archipel) n'ont fait que convoquer la désagrégation de notre modèle du "vivre ensemble". Jean-Marc Pujol est le continuateur de cette politique, notamment lorsqu'il fait le "mur des disparus" de la guerre d'Algérie et le musée sans conseil scientifique attenant.

C'est un appel à tout ce qui ne sesentent pas reconnus, la communauté des sourds et des mal-comprenants, les malveillants qu'on appellera pas les aveugles et de tous leurs représentants auto-proclamés qui eux aussi pensent qu'ils peuvent réclamer réparation...Quand tous ces gens là réclament en leur propre nom, qu'ils ne s'étonnent pas alors que le "vivre ensemble" en prend un coup dans sa face. La seule légitimité provient de la citoyenneté. Tout ce qui est réclamé par ailleurs, l'est fait au détriment des citoyens et de la république!

La république n'a rien à faire des communautés!

Voir aussi:

Perpignol 2014: que reste-il du MRC 66? par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2014/03/perpignol-2014-que-reste-il-du-mrc-66-par-nicolas-caudeville.html

Perpignan:Drapeaux en berne à la mairie, Jean-Marc Pujol est-il un maire communautariste? par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/article-drapeaux-en-berne-a-la-mairie-jean-marc-pujol-est-il-un-maire-communautariste-par-nicolas-caudevil-116428208.html

Avant les européennes, réfléchissons avec l'ex directrice de l'ENA Marie-Françoise Bechtel! interview par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2014/05/avant-les-europeennes-reflechissons-avec-l-ex-directrice-de-l-ena-marie-francoise-bechtel-interview-par-nicolas-caudeville.html

Partager cet article

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES
commenter cet article

commentaires

Valérie 21/02/2015 21:20

Laisser se développer des communautés, c'est exposer une société au repli sur soi (individualisme), au repli identitaire, avec le danger des dérives communautaires. Les extrémismes en tous genres peuvent surgir dès lors que le lien social est menacé, favorisant ainsi la montée du communautarisme. La citoyenneté est ce qui permet le bon fonctionnement d'une démocratie, servir l'intérêt de communautés au détriment de l'intérêt général, discrédite à mon sens, l'action politique et les valeurs de la République. Pour reprendre la pensée de Jean-Jacques Rousseau : le citoyen est un être éminemment politique qui exprime non pas son intérêt individuel, mais l'intérêt général. Cet intérêt général ne se résume pas à la somme des volontés particulières, mais la dépasse (Le contrat social).

Alfred 16/02/2015 13:28

Bravo le communautarisme amène l'extrémisme.