Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  •  L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

3 juin 2015 3 03 /06 /juin /2015 16:30
Krach à toi!
Krach à toi!

Tous les quatre ou cinq ans, arrive un krach qui ratiboise tout et laisse le kraché raide comme une passe-lacet. Déplumé, débarrassé du souci d’attendre ou de choisir, fondamentalement élagué, il se met à errer sur les boulevards ou les quais du fleuve, hésitant entre prendre un café ou se jeter à la flotte, on le rencontre parfois au coin d’une rue, élégance vacillante, manteau dégarni, col au poil de renard fatigué, cravate fanée, semelle pré-battante, barbe en jachère, pas tout à fait prêt pour la soupe populaire mais l’œil déjà fixé sur son entrée, bredouillant des : « Pourtant, les fondamentaux, pourtant… ». Un jour, il rencontre son banquier, la gamelle à la main, pas le banquier, lui, car ça y est, il a plongé : « Et les fondamentaux », lui dit-il. « Quoi, les fondamentaux ? » fait l’autre, le reconnaissant à peine. Les miséreux sont une clientèle que les banquiers n’ont pas encore parfaitement étudié, ils en mettent au monde mais ils ne les élèvent pas. « Ils étaient bons, vous m’aviez dit… », il pleurniche presque, c’est désagréable un pauvre, le banquier détourne la tête, il doit déjà puer, c’est sûr, il a presque envie de le tutoyer, allez, il le tutoie : « Tu sais, mon vieux, rien n’est facile, je puis te rassurer, bien sûr qu’ils étaient bons les fondamentaux, ce sont les nouveaux… ». « Les nouveaux quoi ? » se lamente le futur noyé car il flotte déjà un peu, ses yeux sont glauques, ses cheveux collent à son crâne, un peu de mousse y adhère, ses pompes prennent l’eau. « Les nouveaux fondamentaux, enfin ! La visibilité, la présivibilité, la postvisibilité, ceux-là n’étaient pas bons, les anciens fondamentaux, oui, les nouveaux, non…, bon je file, j’ai un client à voir ». « Oui, c’est ça, file, enculé, va. ». La grossièreté lui fait du bien au kraché, c’est une outrance de langue qui exprime à la perfection son nouveau regard sur la société qui l’entoure. Il se prend à insulter tout le monde, même Dieu. Ce qui lui fait du bien aussi, c’est de voir des types dans les bistros qui ne joueront jamais un sou en bourse, qui misent tout sur une seule matière première, le zinc, et ne sont jamais déçus, ils n’ont pas envie d’assassiner leur banquier, eux. Il les observe, sereins entre les publicités Byrhh et Amer Picon, il les admire. Qui a dit, l’absinthe tue. Elle conserve. Dans une autre vie, il n’ouvrira plus jamais la porte d’une banque, il peut en faire le serment, jamais plus, il se mettra à picoler, à picoler sec, c’est sûr, pas un sou de côté, rien, pas ça, les sous de côté, ça bouffe le bonheur, il plie un peu le dos, un chien le suit, attaché à une ficelle, il pense une dernière fois, à son épouse et à ses enfants qui ont refait leur vie et s'enfonce dans la nuit.

Le tout meilleur d'Henri Lhéritier!

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/tag/henri%20lheritier/

Partager cet article

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans Henri Lhéritier ARTICLES
commenter cet article

commentaires

Articles Récents