Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  •  L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

1 juin 2015 1 01 /06 /juin /2015 15:24
Comme disait Coluche!
Comme disait Coluche!

« La littérature n’est pas un monument, ça peut s’installer ou se dissiper, elle n’est pas faite pour être contemplée, elle est destinée à être habitée. Pourquoi pas un monument au fond, mais il faut alors qu’il tombe sur la tête du lecteur, faisant de lui une victime, d’une heure, d’un jour, ou d’une vie entière. On ne doit pas ressortir indemne d’un livre, mais tout cabossé, les plafonds vous sont tombés dessus, vous avez du papier peint autour du cou, des poutrelles en croix dans le dos, un sein de Diane chasseresse dépasse de votre poche, et vous tenez encore une de ses cuisses dans la main, plâtre et poussière vous font une gueule d’acteur de théâtre nô japonais, en enjambant des pierres chues, en escaladant des gravats, vous avez réussi à vous extirper du chantier de démolition. Vous y avez laissé des plumes, mais vous êtes sauf, cependant il vous faudra du temps avant d’ouvrir un nouveau livre, reprendre votre souffle, vous épousseter, vous interroger sur ce que vous avez vécu et ce qu’il est encore possible de lire après cette expérience.
Certains écrivains construisent des monuments, ce sont des maçons qui se mesurent à quelque chose qui les dépasse, qui empilent de la pierre de taille factice, en n’ayant le souci que de leur propre majesté. Or la littérature c’est plus léger que l’air, dès qu’elle aperçoit de la grandeur, elle fuit, s’évapore. La beauté d’un monument provient des ruines préfigurées. Les écrivains maçons, eux, posent directement des vestiges sur le papier.
Une statue de Shakespeare, en plâtre, trône sur leur bureau ainsi que le masque mortuaire de tartempion, de temps en temps ces écrivains lèvent les yeux sur l’Anglais célèbre ou sur le mort, occis dans le lit de sa maîtresse, par trop d’assauts à un trop grand âge, ou tué par des whiskys doubles, en se disant que finalement, il n’y a pas de quoi, qu’eux aussi, ma foi, dans certains cas, et d’ailleurs les lecteurs de qualité verront bien que… et ils se remettent à écrire, leur œuvre postiche, sous le regard des géants. »
Jamais la coupole n’avait autant ressemblé à un hospice de vieillards. Depuis un moment, on entendait des gémissements, puis ce furent des râles. Que lui prenait-il à cet écrivain de lire un discours de réception si arrogant ? Qui était-il ? Quel malheur d’avoir élu un slameur, une sorte de racaille, comme on les appelait ici ! On ne les y reprendrait plus. Les bicornes avaient volé, les insultes aussi. Les services de sécurité avaient évacué des académiciens verts de rage qui s’étaient fait dessus, ils circulaient maintenant dans les travées pour ramasser des immortels morts et empêcher certains, épée en main, de se faire hara-kiri.

Le tout meilleur d'Henri Lhéritier:

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/tag/henri%20lheritier/

Partager cet article

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES Henri Lhéritier
commenter cet article

commentaires

Myriam 01/06/2015 21:54

Pas mal pas mal ce petit blog! Je pars en Andalousie voir de mes yeux comment ça se passe avec Podemos! Vive la jeunesse ! A bas les vieux cons! Les politiques professionnels. L'escroquerie perpétuelle des tenants du titre qui nous amène désolation en extrême droite..
Hasta la victoria siempre....!