Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  •  L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

19 novembre 2015 4 19 /11 /novembre /2015 10:57
Chronique moscovite (épisode 24) : Plutôt mort que rouge! Славян невозможно победить!‏ par Félix Edmundovitch Dzerjinski

« Le vieux monde se meurt, le nouveau est lent à apparaître. Et c’est dans ce clair-obscur que surgissent les monstres. » (Antonio Gramsci) Je te l’ai dit, je crois à plusieurs reprises, j’adooooore l’Italie ! Des visionnaires, ces gars-là !

« Etre de gauche ou être de droite, c’est choisir une des innombrables manières qui s’offrent à l’homme d’être un imbécile ; toutes deux, en effet, sont des formes d’hémiplégies morales ». (Ortega y Gasset). Réfléchis à ça, Charlie… J’aime beaucoup cet Ibère, il est comme moi, il n’aimait pas beaucoup la démocratie, l’ère des masses, forcément incompatible avec la haute culture. Il appréciait les élites, les vraies, comme les tchékistes par chez nous, pas celles que la masse se donne aujourd’hui avec des élections-pièges à cons. Il aimait le Beau, le Vrai, le Bien. A lire d’urgence car il te tend un miroir dans lequel tu te reflètes et tu n’es pas très beau. Il t’appelle l'« homme-masse », tu es un « enfant gâté » conformiste et égalitariste qui rejette le passé, la raison et l'exigence morale, le tout avec une « étatisation de la vie » et l'« idolâtrie du social ».

« Pour la France et la Russie, être unies, c’est être fortes, être désunies, c’est être en danger. C’est une condition indispensable du point de vue de la géographie, de l’expérience et du bon sens ». (Charles, pas Baudelaire, mais de Gaulle). A méditer…

Je vais essayer de t’apporter un peu de légèreté made in Russia… T’en as besoin, t’es pas dans ton assiette après ces tristes événements. Faut te dire que le Russien vit avec « ça » depuis 15 ans…

Les températures baissent sévèrement, nous sommes entre 3 et 5°, il neige, le bonheur. Cela sonne le retour vers le bania, afin de régénérer le corps et l’esprit du Russien. Franchement, petit Frantsouz, tu vivrais à Moscou, tu serais saisi par le sacrosaint nietzschéen élan vital, tu n’aurais de cesse de te nourrir, y compris culturellement, une vraie fringale. Il a l’air de faire meilleur en Syrie, plus chaud. Franchement, vous êtes des ingrats, les Frantsouzy, je ne parle même pas des Caincains. Le Russien va se battre en Syrie et ce n’est que reproches !!! Eh oui, le Russien est malicieux et il a ses buts de guerre, qui diffèrent des vôtres. Il frappe la brave et gentillette Armée de la conquête. Tu connais ces gars. Oui ? Non ? Alors laisse-moi te rencarder sur eux, ce n’est ni plus ni moins que les supplétifs de l’Arabie Saoudite et du Qatar, tu sais, tes nouveaux amis, qui te veulent tu bien et auxquels tu vends des armes. Tu sais, tes nouveaux amis, qui haïssent ton mode de vie, tes Lumières et tout ce que tu représentes, les mêmes qui sponsorisaient les terroristes islamistes tchétchènes, Bassaev et consorts, ceux du 13 novembre... Et voilà t-y pas que vous nous avez reproché de leur larguer des bombes sur la gueule, mais vous êtes malades, malade d’être Charlie et de ne pas voir le monde tel qu’il est !! Les Cains Cains, tes amis de 30 ans, n’ont pas l’air bien presser d’en découdre véritable avec les bandits en babouches…

Allez, accoudes-toi au comptoir et parlons plutôt culture, paraît que ça rapproche les peuples, laissons-nous dériver, oublions ces heures sombres et célébrons la vraie vie, celles que les bandits en babouches n’auront jamais, ils n’en sont pas capables…

Je voudrais te parler du photographe russe Igor Palmin, https://www.flickr.com/photos/igorpalmin/page4. Je te conseille vraiment. Ce type a fait des photos, essentiellement de bâtiments, un peu d’humanoïdes, mais son truc, c’est l’architecture. Tu iras sur son site et tu regarderas quelques album, je te conseille le Moscou Art nouveau, l’architecture soviétique, Shekhtel (un architecte Art nouveau) et light in architecture. Allez, sois curieux, c’est du bon ça, pas de culture estampillée Télérama, de la vraie, de la bonne ! Perso, j’adore l’Art nouveau, en russe Modern, cette esthétique des lignes courbes, ses couleurs, cette inspiration qui vient de la natures, des animaux, des végétaux, son petit côté décadent. Puis, je suis allé voir l’exposition « Terra Russa » (photos d’Erwin Parviz et Borja Carsi) chez les frères Lumière, belles photos du pays, faut dire qu’il est tellement photogénique. D’ailleurs certains de tes photographes ne s’y sont pas trompés, mais connaissent-ils vraiment le pays, ils ne font qu’y passer. Tu y as de tout, dans mon pays pour les photographes, un peu de guerre, des paysages urbains ou campagnards déglingués, des univers post-industriels dignes de Mad Max, des créatures… La Russie, mon petit Frantsouz, ce n’est pas un pays pour les tièdes, c’est un pays de passions, Stanley Greene a failli y laisser sa peau. Si tu es adepte du consensus mou, bref aujourd’hui par chez toi, socialiste, alors passe ton chemin. Ce ne sera pas une grande perte pour la Russie, qui s’en remettra. Et si tu es curieux, va voir les photos de Vladimir Filonov. T’as vu le crochet de la grue, saloperie, c’est quand ils ont enlevé ma statue de la place de la Loubianka, ça fait peur, non, ce crochet ? Et, t’as vu le raccord sur le mur sous le slogan ?

Belle expo Louise Bourgeois, au Garaj, le lieu consacré à l’art contemporain, sis Parc Gorki et qui appartient à la p’tite copine de l’oligarque Abramovitch, tu sais le propriétaire, entre autres du club de foot Chelsea. Ce Garaj, c’est un peu sa danseuse. Mais pour le faire, dans le parc Gorki, le beau Roman a dû cracher au bassinet. C’est lui qui a payé toute la rénovation de ce bon vieux parc soviétique devenu un parc digne de New York, avec ses buvettes, ses bars branchés, ses poufs sur la pelouse.. Bref, tout ce que j’abhorre, la douceur de vivre à la mode capitaliste, moi qui suis un ascète, me voilà servi ! C’est drôle, il a craché au basinet comme il avait craché au bassinet auparavant quand il était député de la Tchoukotka. T’avais Blondin qui à l’époque lui demandait, « Dis Roman, qu’as-tu fait pour tes administrés de la lointaine Tchoukotka ? », l’autre répondait « Euh… » et Blondin de suggérer : « Rénove les routes ». Et l’autre d’obtempérer illico presto car pas vraiment envie d’être dégusté à la sauce Khodorkovski. Bon, autrement Louise Bourgeois, bonjour le trauma, papa n’était pas vraiment sage, tyrannique, volage et la petite Louise de régler ses comptes à travers son art-thérapie. Maman est symbolisée par une araignée, prévenante, attentionnée, sa meilleure copine et papa par une « fillette », qui n’est autre qu’une bite. L’expo était consacrés à la cellule… Moi, en cellules, pour y avoir séjourné et y avoir fait séjourner, j’en connais un rayon mais comme je le disais, « Pour nos ennemis, quatre murs, c’est trois de trop ».

T’as vu le titre de la chronique ? Belle référence, hein ? C’est Goebbels qui en est à l’origine puis ensuite, il fut repris dans le berceau de la démocratie, à savoir l’Amérique des années 1950, ce pays que tu adules, ce modèle. Je me suis dit que cela serait sympa de te rafraîchir la mémoire, petit Frantsouz, toi qui atteint de ton Alzheimer, ira couler des jours heureux dans un village niché dans ce pays de Cocagne qu’est votre Sud-Ouest. Plutôt mort que vieux !! Bon, moi, chuis pas gérontologue, chuis tchékiste alors nous pourrions parler politique, du monde comme il va ou pas, de l’Europe, qui ne fait pas très envie en ce moment. Sauf à ces escrocs et autres Valaques d’Ukrainiens mais pour eux c’est un mariage de raison. Ils sont prêts à fermer les yeux au moment du coït et à s’imaginer dans les bras d’une splendide créature. Gaffe, Blondin pourrait les réveiller…

Prends ça, c’est pour toi : https://www.youtube.com/watch?v=Duan5QOstb8

Je termine par un petit poème, d’un Frantsouz, à la gloire de Jo le Moustachu… Tu méditeras sur ton passé.

Staline dans le cœur des hommes
Sous sa forme mortelle avec des cheveux gris
Brûlant d’un feu sanguin dans la vigne des hommes
Staline récompense les meilleurs des hommes
Et rend à leurs travaux la vertu du plaisir
Car travailler pour vivre est agir sur la vie
Car la vie et les hommes ont élu Staline
Pour figurer sur terre leurs espoirs sans b
ornes.

Et Staline pour nous est présent pour demain
Et Staline dissipe aujourd’hui le malheur
La confiance est le fruit de son cerveau d’amour
La grappe raisonnable tant elle est parfait
e.

Paul Eluard, 1950

Les autres chroniques moscovites:

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/tag/chroniques%20moscovites/

Partager cet article

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans Chroniques Moscovites chroniques ARTICLES
commenter cet article

commentaires