Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  •  L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

13 février 2016 6 13 /02 /février /2016 19:35
COMANCHES par l'écrivain Henri Lhéritier

Secoués de rires gras, ils montraient les écrans du doigt en se tapant sur les genoux.
Des agents de surveillance imbéciles jouaient à tendre des pièges aux clients de ce grand magasin en semant d’irrésistibles appâts dans les allées et les rayons. Souvent des tentations de chapardage auxquelles il était impossible de résister, un portefeuille abandonné posé sur un rayon et laissant deviner un gros paquet d’euros, des montres de prix, des portables dernier cri, qu’on n’avait plus qu’à glisser en douce dans sa poche. Et paf ! Pris !
Cette fois ils avaient ciblé les petits vieux libidineux dans mon genre, voyeurs de supermarché qui nous tenons toujours à l’affût de quelque spectacle épicé, n’ayant rien d’autre à faire que d’aiguiser notre sexualité plutôt défaillante, et souvent même purement imaginative, dans cet univers de désirs à satisfaire.
Soudain, l’un des vigiles dit : J’en tiens un, regardez, là sur mon écran, il mord à l’hameçon, regardez, regardez !
Il désignait, dans le rayon des légumes, une mini jupe par terre devant des choux, et plus loin dans l’espace réservé aux artichauts, un chemisier au sol, tandis qu’une chaussure type Louboutin, tendait son talon démesuré vers le plafond et, en effet, un petit vieux, tel un Comanche dans le désert, suivait ces traces qu’ils avaient pris la précaution de saupoudrer au parfum J.Paul Gaultier.
Regardez, en voilà d’autres, reprit l’agent de sécurité.
Une tribu entière, sur le sentier de la guerre et de la femme dévoilée, suivait le petit vieux.
Le talon d’une seconde Louboutin, renversée devant les côtelettes d’agneau, donnait la direction des cabines d’essayage, tandis qu’un soutien gorge, pendu à la gamme des yaourts bifidus, indiquait que la piste était chaude.
Vont-ils trouver la culotte, firent les vigiles en se tordant, en tout cas ils cherchent comme une meute d’Epagneuls bretons.
Un dessous de soie à dentelles dépassait du rideau de la cabine.
On va rire, fit l’un.
L’Indien, tirant le rideau, se trouva devant un grand black en uniforme d’agent de sécurité qui le saisit au collet, les autres, déguerpirent comme s’ils avaient entendu le clairon de la cavalerie américaine.
Voilà, firent-ils en se tournant vers moi, qu’ils avaient attrapé quelques minutes auparavant, un de plus ! nous allons appeler vos épouses pour qu’elles viennent vous récupérer.

Le tout meilleur d'Henri Lhéritier:

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/tag/henri%20lheritier/

Partager cet article

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans Henri Lhéritier ARTICLES
commenter cet article

commentaires