Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  •  L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

2 février 2016 2 02 /02 /février /2016 21:35
TVA CHARNELLE par l'écrivain Henri Lhéritier

Il s’appelait Charles, elle s’appelait Lucie, c’était un bon couple. Rêveurs et désargentés, ils se trouvaient assez déplacés dans le monde où ils vivaient. Leurs voisins de palier les regardaient de haut. À Pôle Emploi, on ne cessait de les houspiller parce que ils n’avaient pas fait ceci ou cela, il leur manquait toujours un papier, cela les perturbait, mais leur amour ne faiblissait pas.
Nous n’avons pas de valeur marchande, se dirent-ils, un jour, en regardant une émission sur les huiles d’olive. Ne se sentaient-ils pas mal à l’aise dans la société pour cette raison ? Nous devrions nous monnayer, pensèrent-ils. Peut-être pas nous vendre mais nous louer.
On leur avait dit qu’ils n’avaient aucune compétence. Ils décidèrent que leur compétence était leur corps, c’est ce que je pense aussi. Est-ce qu’on me demande quelque chose ? Elle était fraîche et fleurie comme une villa du midi sur sa corniche et lui était un canon de char T 34 ayant une cadence de tir d’orgue de Staline. Ils étaient prêts.
Ils commencèrent par leurs voisins. À l’aide de l’ordinateur, ils avaient conçu un dépliant où ils détaillaient leurs appas, entre autres une quéquette dressée sur deux dames-jeannes pour lui et une chatte légèrement sculptée pour elle. Là où ils montraient autre chose que leur cul, on voyait des plages, des palmiers, des piscines, des cocktails et des bateaux. Dessous, on pouvait lire le prix des prestations, et des propositions de remises pour groupes.
Ma foi, pourquoi pas, dirent les voisins qui ne les aimaient pas. Essayons !
Ils furent satisfaits et en parlèrent à leurs amis. Le Bon coin fit le reste. En amour, Charles et Lucie étaient dans le genre bac + 8, ils pouvaient agir en couple ou séparément, selon le rite orthodoxe ou hérétique et même schismatique. Ils n’avaient plus besoin d’aller à Pôle Emploi, ou alors comme conseillers, leur affaire tournait et ils s’aimaient toujours autant.
Tard, le soir, ils faisaient les comptes et se distribuaient le travail du lendemain, je t’ai louée cinq minutes au boulanger, celui à moustache ! Ah, oui, très bien ! Toi, tu as rendez-vous avec la coiffeuse à 10 h 00 et la banquière à 10 h 15 (ils avaient des horaires serrés) et, si tu veux, tu peux toujours finir l’esthéticienne et le livreur de pizzas. Il firent des émules.
Cette activité d’auto-entrepreneur créait de l’emploi.
Tant et si bien qu’il fallut la placer sous le régime de la TVA, cela obligea à des factures détaillées, certains clients préférèrent des forfaits tout compris.
L’Etat est un proxénète, hurla l’opposition.
On le savait déjà.

Le meilleur d'Henri Lhéritier :

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/tag/henri%20lheritier/

Partager cet article

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans Henri Lhéritier chroniques ARTICLES
commenter cet article

commentaires

Articles Récents