Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  •  L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

21 avril 2016 4 21 /04 /avril /2016 15:05
" target="_blank" title="ob_b35eb6_dsc00467.JPG" > http://carnetsdart.com/
http://carnetsdart.com/

Aline Filipp s'expose à la chapelle de la Funéraria à coté du Campo Santo (merci du soutient de Jean-Louis Maso) La question que l'on se pose lorsqu'on rencontre Aline Filipp et qu'on a en tête le roman initiatique de Léwis Caroll "Alice in wonderland" , est: est-elle Alice, le lapin blanc ou le chat?

Le personnage intrigue et nous guide dans son univers qui fait référence à l'enfance, non dans son mode espiègle, ou plutôt oui, le rapport à la souffrance et à l'humiliation mais avec espièglerie (entre les malheurs de Sophie et la vie de Candy, je crois que maintenant c'est clair!voir son site http://carnetsdart.com/)

Mais pour pousser l'analyse avant que de lire Aline à livre ouvert dans la vidéo et son interview "décalée" lisons ce que Met Baran en a écrit

"

ALINE FILIPP INAUGUE CE IER AVRIL

Qui ne connaît l'artiste illibérienne Aline Filipp? En peu d'années, elle est devenue une artiste à suivre. Et pourtant rien de provoquant, de criard, de scandaleux chez elle! Du style: vous ne voyez donc pas que j'arrrive, écartez-vous? Hier, brillante étudiante d'école d'art, aujourd'hui artiste assurée, elle ne s'est jamais départie de la force de sa figure, silencieuse et souriante. Le regard autour d'elle et sa pensée fouillant au plus profond du songe émancipateur, coffres et tiroirs. Elle aurait pu être styliste, ou top model... Elle est engagée en dessin et en peinture... Mais comme une barque qui glisse sur l'eau, non comme un soc qui éventre l'argile. Même si elle a un jour affiché que "pour aller au ciel il faut courir vite", elle n'a jamais dépêché ses pas. Humble au point de ne se considérer que comme une illustratrice, faiseuse d'images, elle qui, sait si bien charpenter ses croquis avec la vigueur du trait qui n'en dissipe aucune sensualité, elle, chez qui la couleur, ne fait pas tache mais note, oui une note musicale, au sens plein et aérien du terme. Songez à sa sa série des "Nus bleus"? Réclamez d'en voir -pour en avoir: Leur compagnie enveloppe de bien-être. Aline Filipp ne nous tombe pas des nues. Mais dans la vie comme au théâtre tout ne se passe pas sur scène. Il y a un backstage. Et si notre artiste peut paraître sautillante, c'est qu'elle n'a jamais voulu se laisser ensorceler par la certitude gravée dans le marbre fondant de fades générations. Artiste, elle l'est pleinement, par sa formation, son "ancienneté dans le métier", par son attachement poétique aux petits riens du patchwork qui compose une vie, par sa fidélité à l'irréel -ou au trop réel- des contes, par cette part d'Alice qui persiste en elle (faite de fascination, de crainte et de...dépassement), par son sérieux avec des galons de désinvolture. Aline Filipp n'est pas de celles qui font un pas de côté ou un pas en arrière. Le réel (celui que l'on croit repousser et qui vous revient parfois, bing, sur le nez!) ne l'intimide pas. Elle l'affronte. Elle est quelquefois (souvenez-vous encore de son "Lâche prise", de 2012, au palais des des rois de Majorque, à Pepignan) au bord de se rendre, de déposer les armes: à quoi bon crayon, aquarelle, encre, "cuisine mixte"! Puis le sourire revient, telle la lumière d'un phare. Une fois de plus, elle a tenu bon. Elle a mis au tapis (ce sera le plus souvent une simple bâche) l'"animal" (fauve ou petit rongeur -à la langue pointue ou crochue- qui s'est mêlé d'interrompre son idéal de fantaisie, son goût de la frivolité, son besoin de gratter pour voir...ce qu'il y a, ce que cela donne... et si ça vaut le coup de continuer à poser des graphismes à organiser des chromatismes (rassurez-vous, même si dans les bleus sa musique y est parfaite, elle donne écho à d'autres nuances!), à composer une planche qui arrête notre oeil et met en marche notre imagination. Écrire, croquer, colorier...dérouler une aventure, la faire progresser, pédagogue et espiègle, dans le suspense, et le mystère. Aline Filipp, je me souviens du bonheur qui fut celui d'un Richard Meier de Voix Editions à la découverte...Eurêka! oui Eurêka!... d'un trésor de carnets -disons de voyage pour aller vite et faire dans le genre- de cette plasticienne, comme lui illibérienne. Le rapport aux mots et la picturalitéd'Aline Filipp le séduisirent et il ne tarda guère vouloir la glisser dans une "Boîte d'Allumettes" (FireBox- c'est ainsi qu'il est plus fashion de dire). Une belle capture que ce "cambrioleur émotionnel" d'Aline Philipp.Quel beau rêve accompli d'Aline Filipp, que de se retrouver, elle leader élu par ses admirateurs des "petits bonheurs" dans ce tout petit éden parrallipipédique. Je sais également le plaisir éprouvé par la Licorne d'Hannibal (autre orgueil illibérien) en offrant hospitalité à plusieurs de ses oeuvres, fruits d'une moisson sans prise de tête, dans l'un de ses numéros (aujourd'hui on commence à s'arracher les exemplaires-papier d'une revue convertie à la culture du numérique). Qui ne connaît pas Aline Filipp est bien déconnecté d'une région au point d'ignorer qu'elle fut l'une des "Huit Femmes d'Exception" en couverture du magazine "Terres catalanes" (N° 5-2011), que c'est une citoyenne investie dans le travail humanitaire etl'écologie, et qui ajoute cette année à son arc des intérêts, le sacré, puisqu'elle propose, dans le cadre du Festival Musique Sacrée, une exposition à la Funeraria du Campo Santo, intitulée: "Tu crois qu'ils se doutent de quelque chose?". Cette exposition sera inaugurée (tel un poisson d'avril qu'elle n'est pas) le Ier avril à 18 h et restera ouverte au public jusqu'au 15 mai 2016. Une belle occasion pour celles et ceux à qui le nom d'Aline Filipp n'est pas encore familier, d'en découvrir le travail et les bonnes raisons de l'aimer.

xxx

L'entretien fait suite

Voir aussi:

Pour le Mexique, c'est cap au resto le Sud avec Charlotte Welfling! interview par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2014/05/pour-le-mexique-c-est-cap-au-resto-le-sud-avec-charlotte-welfling-interview-par-nicolas-caudeville.html

Perpignan/expo de peinture la funéraria: Tu crois qu'ils se doutent de quelque chose? interview Aline Filipp par Nicolas Caudeville
Perpignan/expo de peinture la funéraria: Tu crois qu'ils se doutent de quelque chose? interview Aline Filipp par Nicolas Caudeville
Perpignan/expo de peinture la funéraria: Tu crois qu'ils se doutent de quelque chose? interview Aline Filipp par Nicolas Caudeville
Perpignan/expo de peinture la funéraria: Tu crois qu'ils se doutent de quelque chose? interview Aline Filipp par Nicolas Caudeville
Perpignan/expo de peinture la funéraria: Tu crois qu'ils se doutent de quelque chose? interview Aline Filipp par Nicolas Caudeville
Perpignan/expo de peinture la funéraria: Tu crois qu'ils se doutent de quelque chose? interview Aline Filipp par Nicolas Caudeville
Perpignan/expo de peinture la funéraria: Tu crois qu'ils se doutent de quelque chose? interview Aline Filipp par Nicolas Caudeville
Perpignan/expo de peinture la funéraria: Tu crois qu'ils se doutent de quelque chose? interview Aline Filipp par Nicolas Caudeville

Partager cet article

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans VIDEOS INTERVIEWS Mondeparallèle
commenter cet article

commentaires

Articles Récents