Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  •  L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

10 mai 2016 2 10 /05 /mai /2016 11:53
Chronique moscovite (épisode 31) : Hикто кроме нас‏ par Félix Edmundovitch Dzerjinski

« Courchevel, loin des pauvres, près du ciel. »

« L’homme ordinaire est exigeant avec les autres. L’homme exceptionnel est exigeant avec lui-même. » (Marc-Aurèle)

« La découverte des contrées aurifères et argentifères d'Amérique, l'extermination et l'asservissement de la population indigène, son ensevelissement dans les mines, les débuts de la conquête et du sac des Indes orientales, la transformation de l'Afrique en garenne commerciale pour la chasse aux peaux noires, voilà de quoi est faite l'aurore de l'ère de la production capitaliste. » (le Barbu-matriciel, ah j’aime et je me dis que nous en sommes encore là, zéro évolution, c’est beau la stabilité, c’est rassurant…)

Commençons viril, pour te changer, avec une chanson hommage à nos paras, qui porte le titre de leur devise, никто кроме нас (personne à part nous),https://www.youtube.com/watch?v=AT9CNOOImM0. Rraaah, des chansons pareilles, ça me donne envie d’envahir la Pologne fascistoïde, parce que t’as quand même noté l’évolution chez eux, non ? Bon, en tout cas j’espère que cette chanson aura contribué, petit Frantstouz, à te viriliser pendant 3 minutes, toi qui as l’habitude de te faire socratiser… https://www.youtube.com/watch?v=dQnKwncpLRA

Chez le Russien, avec le 1er mai, c’est l’été qui commence et qui s’achèvera par l’automne, dès le 1er août… Je demeure persuadé qu’un pareil temps de gueux, 8 mois sur 12, cela te forge la mentalité d’un peuple. Pauvre Russien, tout de même, tant de guerres et toujours pas d’accès au soleil et à la mer chaude, heureusement que nous avons le camarade Bachar ! En tout cas, le soleil a cogné fort pour la parade, du 25° !!!

Je regarde tes élites, petit Frantsouz, Ministres, hauts-fonctionnaires, pédégés et je me dis que vous devez en être à une fin de cycle, le tout étant de savoir combien de temps va durer cette fin jusqu’à l’effondrement final (en la matière, nous sommes un modèle sur lequel tu devrais méditer). Regarde, l’empire que j’avais contribué à édifier, a bien mis 25 ans avant de sombrer. Chez toi, ça sent vraiment la fin de race. Pas d’intérêt supérieur de la nation, si ce n’est bradé ou vendu à l’encan, au moins disant ou au plus offrant. Ne t’en déplaise, chez le Russien, c’est le primat du collectif, l’individu étant un copeau de l’histoire, un zéro absolu, relis Koestler. Cela t’effraie, mais il faut bien faire avancer le pays !! Chez toi, ça sent vraiment la dégénérescence, forcément à force de rester dans l’entre soi tes élites se reproduisent et cela donne de la consanguinité, donc de la débilité. Petit Frantsouz, je vais te donner un conseil de tchékiste. Je sais, tu n’aimes pas le gens de ma profession, pourtant ils te protègent des autres et de toi-même, mais je pense qu’il te faut accoucher dans la douleur d’une société nouvelle, sinon tu périras. Il te faut changer de peuple et cela se fait toujours dans la douleur. Regarde les Russiens, cela s’est fait par petites touches : tu commences avec une révolution, suivie d’une guerre civile de 5 à 6 années, tu passes à l’industrialisation en éliminant une classe, puis tu épures les milieux intellectuels, et tu termines pas une guerre. Faut que tu t’y mettes !! Tu sais, nos deux pays ont commis les deux seules révolution dans le monde, 1789, même si mon truc à moi c’est 1793, j’aime quand ça saigne, chuis gourmand en chair humaine, moi, et 1917. Il faut que tu liquides tes gouvernants et ta bourgeoisie décadente, dans tout le sens du terme, il faut que fasses table rase. Cours camarade, et pas que le dimanche matin, le vieux monde est derrière toi. Sur la Russie, tu es complètement schizophrène alors que le Rital ou le Teuton sont plus équilibrés. Tu veux faire dubusiness, comme disent tes racailles, mais en même temps, tu critiques le régime (droit de l’homme et tout le tralala, Crimée/Ukraine, élections, situation intérieure, crise économique comme si tu étais toi-même le modèle indépassable, le nec le plus ultra en la matière) et tu craches à la gueule du partenaire. Pas étonnant que tu te sois trompé sur la Syrie.

Petit Frantsouz, je suis étourdi par le flot continu d’informations tous azimuts qui bombarde mon cerveau vieillissant. J’apprends que des Russiens vendent à des Occidentaux, leur reins. C’est la misère, une conséquence de la crise. Et vous, qui êtes également touchés par la crise, que vendez-vous ? Votre âme, votre cul ? J’apprends également que dans ton beau pays, il y a 2,5 millions de foyers au RSA, ça fait au moins 5 à 10 millions de Frantsouzy miséreux. Mazette, il va avoir du boulot ton Cro-Macron pour remettre tout le monde au boulot. Bon, la vérité est que par chez vous, il n’y a pas de boulot pour tout le monde. C’est quand même effarant toute cette misère mais toi tu fais avec. Heureusement, nous étions d’une autre trempe en 1917 parce ce que ce à quoi tu assistes aujourd’hui, c’est un retour vers le 19ème siècle, n’en déplaise aux tenanciers de la nouvelle économie. J’apprends également qu’il existe des Panama papers. Ces derniers ne disent rien sur les Etats-Unis, ce modèle de vertu ? Normal, c’est financé par les Etats-Unis, USAID et Soros, tout juste quelques trucs sur la CIA mais eux t’y touches pas car même si ce sont des ennemis, ils sont tchékistes comme moi ! Par contre, sur l’entourage de Blondin, ça balance. Bah, le Russien, il sait bien que ceux qui sont au pouvoir s’en mettent pleins les fouilles, vu d’ici, c’est tempête dans un verre d’eau d’autant que Blondin n’est pas nommément cité mais que ce ne sont que des proches. Bon, ces Panama papers écornent toutefois votre poulain-cochonnet ukrainien, serait-il lâché par ses protecteurs ? En tout cas, sur le Petro(lette) discrétion dans tes médias, logique du double standard oblige.

Tu as vu la dernière création de Blondin, une garde nationale forte de 400 000 homme et destinée à assurer le maintien de l’ordre et la lutte contre le terrorisme. Pas de journaux par chez écrivent que Blondin a fait ça parce qu’il craint débordements populaires en septembre lors des élections législatives ou qu’il voulait contrebalancer l’influence du FSB, son ancienne maison. Si tu veux mon avis, Blondin ne craint pas vraiment les débordements, même pas peur. L’opposition est en capilotade et ne représente aucune menace. C’est juste un fantasme de bobo, genre Nuit debout. Moi, ces jeunots, qui refusent de travailler pour 1200,00 euros, je te les pousserai au cul jusqu’à Magadan où je te les redresserai par un travail assidu et gratuit ! Parce que Ducon, et crois-moi je m’y connais, ce n’est pas en squattant des places et en buvant de la mauvaise bière que tu vas faire peur au système ! Non, la création de cette garde nationale c’est juste une rationalisation des forces et un regroupement, de l’optimisation comme disent les managers, sous le haut patronage d’un vieux pote, Viktor Zolotov. Admire le cv : ancien patron du FSO (le service de protection des hautes personnalités et plus si affinités), ancien garde du corps de Sobtchak, du temps où Blondin était à Saint-Pétersbourg, ancien garde du corps de l’Outre alcoolisée. Il était même à ses côtés sur le char durant le putsch avorté de 1991. Bref, un bon pote. Car Blondin, il ne fait confiance qu’à ses amis. Et toi, si jamais petit Frantsouz tu devenais l’ami de Blondin et ben, il te trouverait un bon job, bien payé.

Un peu de culture, c’est un peu mon moteur, surtout avec toute la laideur qui nous entoure. Dur d’être un dandy par les temps qui courent, dur d’être un authentique aristocrate, c’est-à-dire se sentir obligé par ses titres et s’imposer à soi-même des règles et des objectifs très élevés, être prêt à se sacrifier. Comme l’écrivait Ortega y Gasset, “On distingue l’homme exceptionnel de l’homme ordinaire, car si le premier est très exigeant envers lui-même, le second ne s’impose rien”. No comment, suffit de jeter un œil à ceux qui dirigent ton Etat stratège... Rayon culture, et en ce moment, ton pays est bien faiblard, je te passerai mes réflexions sur Jeff Koons au château de Versailles, ou sur le plug anal sur la place Vendôme pour évoquer la façon dont ton pays a de célébrer la francophonie chez les Russiens. Cela se passait en mars et ton pays en profite pour célébrer, chez le Russien, la diversité, qui ne pose pas de problème aux Russiens parce que leur pays est multinational et multiconfessionnel. Non, le vrai sujet, c’est tout de même la programmation. Faut que tu saches que ton ambassade a invité Raphaël Confiant, apôtre de la créolité, à Moscou. Bon, la créolité, hum, dommage, j’ai rien contre, pourquoi pas, mais tu rates ta cible en termes de rayonnement culturel auprès du Russien. Non, le plus drôle, c’est le profil du bonhomme,http://www.lemonde.fr/idees/article/2006/12/02/l-innommable-raphael-confiant-par-jacky-dahomay_840723_3232.html. T’as lu ? C’est génial, cette ambassade se veut la porte-parole des droits de l’homme et elle invite un drôle de paroissien, qui appelle les Juifs les innommables !! Légèrement antisémite, un poil hostile aux droits de l’homme (blanc), un peu comme moi mais pas pour les mêmes raisons, jamais rien compris à ce gloubiboulga bêtifiant. En fait, il doit te plaire car il te fait culpabiliser d’avoir eu un empire. Excellent ! Non seulement, ce n’est pas du tout adapté pour un public russien mais en plus cela te met face à tes contradictions et cela montre que tu as des diplomates plutôt bien affûtés parce que pour programmer pareil bonhomme... Le plus drôle c’est qu’il a défendu une sorte d’amuseur par chez toi, un certain Dieudonné, dont les spectacles sont censurés et qui a toute une palanquée de procès. Mince alors, on m’aurait menti !! Il n’y a donc pas de liberté d’expression par chez toi ? Gaffe, tu vires au régime poutinien !! En fait, sur ce point, je pense que tu es plus libre de dire ce que tu penses en Russie qu’en France aujourd’hui. Toujours au rayon culture, laisse-moi te signaler les expositions Pivovarov, un peintre conceptualiste, pas très aimé du régime à la période soviétique qui fait des trucs un peu à la Balthus ou à la Delvaux, et qui a surtout fait un cycle sur l’homme seul, Tahir Salakhov, un réaliste originaire d’Azerbaïdjan et Helium Korjev, qui illustre ma chronique.

Au fait, il faut que je te parle d’un restau, ouvert fin 2014, que j’ai récemment découvert. Tu le vois, je suis un ami de Mars, de Bacchus et de Vénus comme l’écrivait Pouchkine à propos d’un ami décembriste, Mikhaïl Lounine, un noble hussard. C’est le Twins (http://twinsmoscow.ru/), les jumeaux, parce que les chefs sont deux frères jumeaux. J’ai commencé par m’arsouiller au Spritz avant de m’attaquer à une joue de boeuf parfaitement cuite, c’est-à-dire longtemps, accompagnée de citrouille et de prunes pochées. Comme je suis une grande gourmande, je ‘ai pris en dessert une banane flambée dans sa feuille, accompagnée de brioches et de glace au feijoa (goyave du Brésil), pur délice. Pour finir, j’ai sacrifié une mule, j’ai pris un Moscow Mule comme cocktail. La vie est tout de même douce à Moscou… Le restaurant était plein en ces temps de crise. Bon, je te l’accorde, Moscou ne reflète pas le reste du pays, Moscou, c’est Moscou ! Tu vas croire que cela m’obsède mais laisse-moi encore te parler d’un autre restau, ben ouais, quand t’es tchékiste, tu travailles au restaurant la journée et le soir, tu deviens garçon de bain ou dentiste à la cave de la Loubianka, tu sais ces locaux qui abritaient jadis une compagnie d’assurance. Je veux te parler de la Stanza. Ce restaurant remplace le magasin Berluti, et je crois que nous y avons gagné au change. Je suis un vieux chat et j’aime les desserts et à la Stanza, ils te servent un cheese-cake déconstruit, c’est-à-dire que tu as une boule de sorbet fraise, deux boules de fromages blanc et du biscuit concassé, un régal surtout après l’excellent poulpe que j’ai mangé avec un blanc d’Espagne. D’ailleurs, lecteur de l’Archipel, toi qui es porté sur ton nombril, je vais te parler de tes vins. Il y en a quelques-uns en Moscovie, des Lafage chez Azbuka Vkusa, une chaîne équivalente à Monoprix-Fauchon (pas fauché), au 45ème Parallèle avec un Bizeul et à la Brasserie Most (http://brasseriemost.ru/) où tu trouves un Sarda-Malet, Terroir Maillol à… 7000 roubles soit pas loin de 100,00 euros pour un vin qui en vaut moins de 20 dans ton pays. Faut dire que distorsion s’explique par la gourmandise du restaurateur mais surtout par les taxes douanières. Le vin ; et particulièrement le vin français, est un produit de luxe à Moscou. Il est taxé à environ 30 à 40% !! Un de mes amis mini-oligarque me disait d’ailleurs que du fait de la crise, il était contraint à des économies et qu’il avait diminué sa consommation de vins français. Faut dire qu’il était porté sur le Chassagne-Montrachet. Du coup, il se rabat sur les vins italiens et sur ceux du nouveau monde. C’est la vie au paradis capitaliste !

Avant de te quitter, retour sur la culture. Tu as vi ce concert de Valery Gergiev à Palmyre. C’est un beau coup de Blondin et de son ambassadeur informel car partout où va Gergiev, il est porteur d’un message de Blondin. Ben ouais, faudra t’y faire, c’est le Russien qui a libéré Palmyre et en homme de culture, le Russien y fait vibrer la culture. Ah, et au fait, grand merci à ce couple de retraités frantsouzy qui ont offert les légions d’honneurs de leurs aïeux résistants, totu un symbole, au lieutenant Prokhorenko, mort à Palmyre en guidant au sol les avions russiens. Il faut d’urgence que la prochaine promotion ENA prenne son nom !

Prochaine chronique, je te raconterai ma mission en Ouzbékistan, un pays de grande culture et bien tenu !

Voir les autres chroniques moscovites:

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/tag/chroniques%20moscovites/

Partager cet article

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans Chroniques Moscovites chroniques ARTICLES
commenter cet article

commentaires

Articles Récents