Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  •  L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

20 juillet 2016 3 20 /07 /juillet /2016 15:48
Perpignan! l'école des beaux arts est morte! par Nicolas Caudeville

En 2017 , l'école des beaux art s de Perpignan allait avoir 200 ans, mais le comptable Jean-Marc Pujol et maire approximatif en a décidé autrement.C'est en général le mauvais maçon qui accuse ses outils. Ce n'est pas parce l'équipe municipale manque d'imagination pour optimiser l'école et en faire un instrument de rayonnement de la ville, que l'outil en lui-même soit émoussé.

Ainsi, si les édiles considérait que l'école si l'enseignement était devenu "post moderne", les édiles de la ville aurait pu décider de lui redonner une voix plus classique avec du dessin, de la sculpture, de la photographie et hybrider le tout avec les nouvelles technologies digitales pour redonner des débouchés aux étudiants de l'école. Cela aurait nécessité en amont une réflexion avec des personnes de la partie et indépendantes qui aurait pu rédiger une proposition sous la forme d'un plan stratégique de développement, rendu public ensuite, débattu et voir soumis à référendum.

Parce que là encore ce qui a tué l'école c'est le manque de transparence, qu' a nourri l'illégitimité des acteurs de l'histoire (dont chacun pensait que l'autre était moins légitime que lui) .Puisque l'école des beaux n'appartient ni aux élus, ni aux élèves, ni aux professeurs, mais bien aux citoyens de la ville.

C'est le problème de la politique au détail, pas de vision d'ensemble qui permet son articulation globale qui permet les déperditions inutiles .

Encore un coup de poignard à un centre ville moribond...

Ha les mauvais compagnons que voilà, qui veulent les secrets du maître, sans y mettre l'humilité, le travail et la patience, qui ont fait que le maître est devenu le maître!

La culture d'une ville est une chose trop sérieuse pour la confier aux élus et aux vagues représentants de celle-ci!

Qu'aurait-on dit, si le Front-National prenant la ville aux dernière élections, avait décidé de fermer l'école des beaux arts?!

Cette dernière année n'aura pas été des plus brillante puisqu'il ne resté plus que 20 élèves inscrits.

Ainsi donc, en juin 2016, l'école est finie (mais oui, mais oui) .

L'intégrale ici:

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/tag/beaux-arts/

Partager cet article

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES beaux-arts
commenter cet article

commentaires