Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  •  L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

24 janvier 2017 2 24 /01 /janvier /2017 21:36

"Pour ce qui est de l'avenir, il ne s'agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible" Antoine de Saint Exupéry

Je suis né au siècle dernier . Ne riez pas! L'époque où vous naissez détermine une partie de votre point de vue . Parce que l'époque vous transmet la grille d'analyse de son temps. Par exemple, née en 1973, j'ai vu la queue de la comète des guerres de décolonisation. Les derniers morceaux d'empire de mon pays, et l'opposition des deux mastodontes issue de la seconde guerre mondiale: les états Unis d'Amérique et l'Union Soviétique.

J'avais de la chance, j'étais né dans le bon camp, celui du bien: "le monde libre"! (Je riait à l'idée que de l'autre coté du mur, derrière le "rideau de fer" , un enfant né dans une patrie communiste, puisse se dire la même chose que moi! Sauf que lui se trompait, puisque c'est nous qui avions raison. Et pour ainsi dire, et reprendre une chanson de Bob Dylan: "Dieu était à nos coté!" Il y avait chez nous les "occidentaux" comme, comme une "destinée manifeste"...

La chute du mur et peu de temps après celle de l'Union Soviétique, sembla nous donner raison . Et puis, s'était le sens de l'histoire comme l'aurait dit Hégel, voir on arrivait à "sa fin" selon Francis Fukayama (non, il n'a rien à voir avec la centrale nucléaire de fukushima, si ce n'est que les deux semblent d'origine japonaise) 

La fin de l'histoire puisque l'économie la démocratie et l'économie de marché allaient s'étendre sur la terre entière. Et aussi, les mille ans de paix et de prospérité qui allait avec (oui, les promesses de paix et de prospérité ont à l'instar du Nazisme et du plutonium, toujours une période de mille ans!) 

Mais contrairement à nos espérances, le temps ne semblait plus porteur de progrès. Même lorsque nous pouvions consommer comme s'était l'injonction (avant dans la Genèse s'était "croissez et multipliez!" les injonctions changent avec le temps et les régimes), nous ne nous sentions pas plein de transcendance . 

Alors ou l'on allait dans une salle de sport ou on prenait des anti-anxiolytiques , de plus en plus et notamment en France (c'est remboursé par la sécurité sociale, ya comme un marché) . Et puis, même pour nous distraire l'esprit (qui semblait-il, s'accablait de plus en plus #videsens) , nous prenions des moeurs exotiques , nous ne nous échappions non pas sur le dos de tapis volants, mais par la grâce plus ou moins coupée du "ashish".

Et plus nous nous perdions, et plus la société qui ne semblait plus nous organiser de manière cohérente pour que chacun trouve sa place, semblait nous dire: "c'est de ta faute looser!" 
Oui, nous ne savions pas nous adapter. Nous étions conservateurs, comme des drogués "addict" à nos "acquis sociaux" (Mon précieuuuuuux!) 

Mais il fallait être "pragmatique", "réaliste", il fallait être adaptatif parce qu'avec "la mondialisation" , la compétition devenait elle-aussi mondiale! 

Il y eu alors de plus en plus de déserteurs du système. Ho, la plupart bien malgré eux. Ils n'avaient pas compris le nouveau modèle en cour, le darwinisme. Pour ainsi dire le retour à l'état de nature (comme si Mowgli retournait dans la jungle: le marché de l'emploi!  Mais un pole emplois sans la panthère Baghéra, ni l'ours Baloo.) 

Ils semblent former une armée qui ne tardera pas à être majoritaire entre pauvres et précaires. Particulièrement dans la ville laboratoire qu'est Perpignan. A tel point que finalement, "le pauvre" est en passe de devenir la principale richesse de Perpignan. Mais, une richesse non exploitée. Le marché du pauvre est parcellisé. Il faut le remembrer pour le transformer en une courroie d'entraînement efficace pour relancer le moteur de l'économie locale.

Afin d'atteindre cet objectif, il faut à Perpignan des "assises des pauvres": parce qu'individuellement ils valent peu, ensemble ils recréent une "plus value" . Aux associations comme "le secours populaire", "le secours catholique", les"restos du coeur" etc,  de se rassembler pour les constituer en force. Force de réflexion bien-entendu . Et à un moment où la présidentielle semble incertaine, ce serait un acte vertébrant pour notre société locale et nationale! 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES Mondeparallèle
commenter cet article

commentaires