Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  •  L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

9 mars 2017 4 09 /03 /mars /2017 18:59

 

 

http://www.mamm-mdf.ru/en/exhibitions/alternative-culture-of-80s/

http://www.mamm-mdf.ru/en/exhibitions/alternative-culture-of-80s/

« À cette fin, nous devons présenter la Russie non comme une entité pré-libérale mais comme une force révolutionnaire post-libérale combattant en faveur d’un futur alternatif pour tous les peuples de la planète. » (Alexandre Douguine)

« La Russie est la première puissance idéologique post-libérale combattant contre le libéralisme nihiliste pour le salut d’un futur ouvert, multipolaire et réellement libre. » (le même)

Alors comme cela, l’éphèbe MacrHollande dit que les Russiens l’espionnent et cherchent à entraver sa campagne. Il y aurait des tentatives de hacking, les médias proche du pouvoir propagerait des informations fausses sur son compte, voir pour cela l’interview donné par un député frantsouz… Non, un peu de sérieux tout de même, M. MacrHollande. En ce moment, le Russien a plein de taf. D’abord les sanctions occidentales, ensuite la Syrie et pour finir la Libye et puis un pays-continent à gouverner. Des pailles, n’est-ce pas ? Alors, laisse-moi te dire que le Russien a un peu autre chose à faire en ce moment que de s’occuper d’élections qui ont lieu dans une sombre province. Et le Russien, il aime le concret, l’immatériel, le virtuel, c’est pas son truc, il préfère une petite Crimée à se mettre sous la dent, tiens, regarde-moi cette vidéo, https://www.youtube.com/watch?v=OW3-0u_0-q4. Et puis, le Russien, ben il voit grand et la France, c’est petit, tout juste bon pour des vacances. La France, l’Europe, qui ne fait pas très envie, cela ne compte pas pour le Russien qui n’a de cesse de se hisser comme l’égal du Cain-Cain.

Intéressant, d’ailleurs cette tendance du Russien. Le Russien se définit par rapport à l’Occident. L’Asie n’est pas véritablement pensée sauf pour les vacances, Thaïlande, Vietnam ou Inde, et pour les plus clairvoyants qui voient en l’Asie la mort de l’homme blanc (ben ouais, contrairement à par chez toi, l’Asiatique est bosseur et industrieux, tout ton contraire, toi qui dors…, l’Asiatique c’est un peu en quoi MacrHollande aimerait bien te transformer en te start-upisant). Le Russien ne se pense pas occidental mais il se définit par rapport à l’Occident, dans un jeu d’attraction/répulsion (en ce moment, c’est plutôt la répulsion) et ce depuis des siècles, vois la querelle entre slavophiles et occidentalistes au 19

ème siècle. Vois Pierre le Grand, un conseil, lis « Le mythe de Saint Pétersbourg » d’Ettore Lo Gatto. Quand il décide de construire Saint Pétersbourg, il veut créer une « fenêtre ouverte sur l’Europe ». Pour cet exploit, il est appelé le « bâtisseur thaumaturge » par certains poètes. Il veut tirer le pays de l’arriération et de la tradition incarnée par la Moscovie. Pour ce faire, il fait venir à lui des ingénieurs, des architectes occidentaux. Ce que feront également ses successeurs Elisabeth Petrovna et Catherine II. Tous trois s’attacheront les services d’architectes italiens, Trezzini, Rastrelli et Quarenghi, ce dernier puisant ses inspirations chez Palladio. Et comment crois-tu que le bon Pierre fut remercié par le bon peuple. Et bien, en étant traité d’Antéchrist, soit de démon. Il est vrai que quand cette modernité a surgi, ça leur a piqué les yeux, y compris aux boyards… Après, tu as des penseurs comme Alexandre Douguine, un des fondateurs du parti nationaliste-bolchévique avec Edouard Limonov, un vieux croyant dont le papou travaillait dans ma maison, officier du KGB qu’il était le papounet. Lui, il rejette l’Occident et considère la Russie comme un continent entre Occident et Orient. Bref, la Russie a un rôle historique spécifique à jouer, celui de la défense d’un certain nombre de valeurs face à un Occident décadent. Blondin est assez proche de cette vision. Douguine récuse le primat de l’individu, porteur d’atomisation, pour lui priment l’Etat et la famille. Attention la famille avec un papa et une maman, tu me suis… Douguine est un peu ésotérique, par chez toi, il plaît aux mecs du GRECE, ils s’inspirent mutuellement. Sa théorie, c’est le néo-eurasisme. Je vais te faire mon wiki. Il oppose « thalassocratie » et « tellurocratie », « île mondiale » (l’Amérique) et « terre mondiale » (l’Eurasie), à la hauteur d’une explication de l’histoire. La civilisation thalassocratique, anglo-saxonne, protestante, capitaliste, est opposée à la civilisation continentale, russe-eurasienne, orthodoxe et musulmane (ça, cela te montre le caractère multiple de la Russie), d’esprit socialisant. L’Occident, là où le soleil se couche, représente le déclin, la dissolution. L’Eurasie représente la renaissance, c’est le pays des dieux, puisque c’est là que le soleil se lève. Le but déclaré du mouvement néo-eurasiste est de constituer un grand bloc continental eurasien pour lutter à armes égales contre la puissance maritime « atlantiste », qui représente le « mal mondial » entraînant le monde vers le chaos.

Allez, cessons ces considérations et promenons-nous de par la reine des villes. Le Sieur Rappoport, déjà propriétaire, entre autres, des restaurants Docteur Jivago, Kitaïskaya Gramota, Voronej… vient d’ouvrir le petit dernier, le Beluga, à l’étage de l’hôtel National. Ce restaurant est dédié au caviar dans tous ces états, osciètre, sevruga et surtout, le meilleur, le beluga. Pas la portée de toutes les bourses. Très fréquenté, surtout par des poulettes, très apprêtées et rénovées, notamment les bouches, forcément gourmandes. Comme je n’aime pas trop le caviar, j’y ai mangé une blanquette de canard, avec des morilles, arrosée d’un Riesling de Crimée, et au dessert, un soufflet à la mandarine accompagné d’un sorbet au champagne.

Pour finir, un peu de culture. Si jamais tu viens sur mes terres, va jeter un œil à deux expos. La première est une exposition consacrée aux Caprices de Goya, mis en regard avec la parodie respectueuse qu’en avait faite Dali. Regard acéré sur les mœurs de son époque que celui de Goya. Et Ettoi, qui est ton Goya ? Houellebecq ? Autre expo, celle consacrée au photographe russe des années 80 et 90, Igor Mukhin. Lui, il a su saisir la transition, le grand badaboum de 1991 en Russie et tous les délires qui l’ont accompagné. Il a aussi photographié l’underground russe, notamment le chanteur de Kino, Viktor Tsoï. Comme il était pédé et camé jusqu’aux yeux et ce qui faisait qu’il ne correspondait pas trop aux standards de l’URSS finissante, il s’est suicidé ou plutôt selon la légende noire, mon humble maison, l’aurait suicidé. Allez, pour se quitter, la chanson peremen (changements), contestataire en diable (tu vois, Felix est ouvert, du moment que tout cela reste sous contrôle), https://www.youtube.com/watch?v=FU8csnZxdPA

Voir les autres chroniques moscovites:

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/tag/chroniques%20moscovites/

Partager cet article

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES Chroniques Moscovites chroniques
commenter cet article

commentaires

Articles Récents