Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

18 février 2018 7 18 /02 /février /2018 16:51

La franc-maçonnerie est importante à Perpignan depuis le 18 iéme siècle. Elle est la deuxièmeville pour sa présence maçonnique après Paris. Cela a-t-il une influence sur la destinée de la ville? Ce n'est pas le sujet de cet article...

Mais pour parler d'une société secrète qui opère un grand remplacement au sein même de la population et ce, sans que même la-dite population se rende compte qu'elle participe de plus en plus à la dite société secrète à "l'insu de son plein gré" (ou de force) 

Pour la franc-maçonnerie, il s'agissait de dresser de sombres prisons aux vices et d'édifier des temples à la vertu. D'être l'ami du riche comme du pauvre pour peu qu'ils soient vertueux.

De savoir prononcer "tchiboulette" à la hauteur de ce que l'initiation et le rituel avaient permis d'intégrer, comme l'on taille sa pierre à l'intérieur de son fort intérieur. Mais aussi de ne pas se comporter en mauvais compagnon, en voulant voler les secrets du maître sans avoir à travailler pour les obtenir (le coté obscur de la force: plus facile, plus rapide, plus séduisant) .

La Franche-Bouffonerie quant à elle, a d'autres valeurs!

Loin de dresser de sombres prisons aux vices, elle se roulerait plutôt dedans comme un porc dans sa bauge (#balancetonporcauboutdunebalançoireetbercesledillusions) . Et quant à la vertu , elle ne l'utilise qu'en bain de siège. Parce que la vertu est une enclume qui ne fait que ralentir dans la course au tout à l’ego.Ici les miroirs ne sont pas un outil de dénonciation de son pire ennemi. Mais le témoin de son auto-munificence (loué-sois je et au prix d'une patente au centre ville) . Dans "Mon nom est personne", le pistolero Jack Beauregard disait à Personne (qui était quand même quelqu'un #NDLR) :" Tu brilles comme un miroir de bordel, même un aveugle te verrait au loin!." Et Personne de répondre:"J'aime que les gens me regardent!" .

Si l'on devait résumer cette philosophie, on pourrait dire: ne pas voir, mais être absolument vu, jusqu'à être le point de mire (pas la station spatiale russe) . 

Ne pas voir ce que l'on fait , c'est important sans quoi, même si le ridicule a jamais tué: on pourrait douter du bien-fondé de son agitation (et l'on finirait par s'auto-indigner et s'auto-dénoncer, en ignorant cependant que la main gauche, ne se doute pas une seule seconde de ce que pratique la main droite et qui rendrait sourd, si je m'en tient à ce que me dit mon con fesseur).

En cela tiennent-ils compte de l’exorde du poète persan Omar Khayyam dans les "Quatrains" :" Je suis allé me pencher sur tous les secrets de l'univers, et j'ai regagné ma solitude en enviant les aveugles que je rencontrais." 

Les penseurs de la franche-Bouffonnerie ont été marqués par ce passage récurant par les dessins-animés de Tex (pas l'humoriste) Avery , "Les aventures de Beep Beep et vil Coyote"  , lorsque le coyotte passe le ravin et regarde sous lui et qu'il voit le vide et qu'il tombe. 

Pour eux, c'est parce qu'il regarde sous lui et qu'il aperçoit le vide qu'il tombe. Alors qu'il ferait comme si le vide n'existait pas, qui sait jusqu'où le coyote aurait pu aller? Comme disait Buzz l'éclair:" Vers l'infini et l'au-delà!" 

La Franche-Bouffonnerie minorité agissante en passe de devenir la dictature de la majorité!  

Umberto Ecco écrivain et sémiologue,  auteur de l'édifiant et ésotérique "Pendule de Foucault" disait :"Les réseaux sociaux ont donné le droit de parole à des légions d'imbéciles qui, avant, ne parlaient qu'au bar, après un verre de vin et ne causaient aucun tort à la collectivité. On les faisait taire tout de suite alors qu'aujourd'hui ils ont le même droit de parole qu'un prix Nobel"

Les réseaux sociaux sont un outil de diffusion de masse, comme le fut le livre en son temps. A ce détail prés, qu'il soit plus compliqué d'écrire un livre, de se faire éditer, que de faire un commentaire sur les réseaux sociaux. Et de toutes manières, sur les réseaux sociaux, la plupart partagent ou ne parle plus, que de ce à quoi ils s'identifient que ce par quoi ils pourraient être atteint. 

Le danger c'est que chacun de nous peut être atteint en s'auto-initiant, tout intègre que l'on puisse-être! 

Comme disait Serge  Reggiani "il suffirait de presque rien" (mais lui, parlait de tout autre chose) . Il suffit juste du "laissez aller, laissez faire" des physiocrates aux 18 siècle appliqué à soit-même (pensez plus simplement à un accès non contrôlé de paresse intellectuelle) pour glisser subrepticement mais potentiellement de manière définitive du coté aux-secours de la farce!

Pour se garder de la Franche-Bouffonnerie il faut pratiquer une hygiène mentale irréprochable et pratiquer l'auto-ironie comme d'autres pratiquent les arts martiaux! (Parce que les arts marsupiaux sont les arts de se mettre son prochain dans sa poche, ce qui peut être aussi utile) 

Connaître et pratiquer Voltaire et Rabelais,comme on possède le maniement de l'épée et du bouclier. Enchaîner les attaques et parades (mais pas comme un paon fait la roue qu'il n'a même pas su inventer, la poutre et la paille non plus d'ailleurs!), de ces deux là, en ce qu'ils symbolisent, comme si notre survie mentale en dépendait ! 

  

 

Partager cet article

Repost0

commentaires