Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  •  L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 00:05

Quand il s'agit de faire des rodomontades face aux commerçants de la place Cassanyes, en étant droit dans ses bottes et en affirmant qu'on va raser les baraques, il y a du monde !

Pour faire des conférences de presse au quartier Las Cobas (surnommé le petit Chicago) sur le thème de la sécurité et de la propreté, là encore, on plastronne.

Raconter dans la presse que la délinquance est en baisse, on sonne le clairon.

Mais lorsque des vrais problèmes arrivent dans la rue des trois journées, comme l'agression il y a un mois et demi d'un jeune couple avec un nourrisson, par des jeunes en scooter les menaçant de mort et les obligeants à déménager, comme 12 autres personnes de la rue, il y a moins de monde.

Et que dire des vitrines et des portes des commerçants de cette même rue vandalisée ?

Là, il y a moins de monde !

On les reçoit en expliquant pudiquement que l'on vit « dans un monde violent et qu'on ne peut rien y faire » que pour la sécurité « ce n'est pas le rôle de la mairie  et qu'il faut s'adresser à la préfecture».

C'était le 3 juin à 14 h.

Au retour de leur réunion, nous avons recueilli leurs témoignages.

Partager cet article

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES
commenter cet article

commentaires

marianne batlle 24/02/2011 14:33



Moi qui rêve parfois d'ouvrir mon atelier de broderie dans le centre ville !!!


Et ma famille me le disait : méfie toi du centre ville ! Je voulais pas y croire et à vous entendre j'en ai froid dans le dos.


En ce moment des dictatures tombent. Je voudrais pas comparer nos modestes élus à de sombres dictateurs, mais enfin, j'ai calculé le nombre d'années ; la famille Alduy occupe le terrain
depuis  52 ans !! Y'a des dictatures qui seraient bien envieuses d'une telle longévité !!! J'ai l'impression que la ville a d' énormes boulets aux pieds !!!


Et puis, je déteste l'idée, qu'à défaut de police on mette des caméras !!Je ne crois pas que ce dispositif change quoi que ce soit  dans les rues sombres de Perpignan !! Ni la répression
policière,  d'ailleurs, ils l'ont bien compris, ils n'y vont plus ! Le mal est ailleurs et le centre de la ville en paye le prix fort !!



Goodfella 18/08/2010 04:34



Cette ville est une vaste blague.


De plus en plus de violence, à n'importe quelle heure du jour et de la nuit, en tout impunité, une police qui n'intervient JAMAIS. Si vous sortez le soir, vous avez plutot interet à etre au moins
5 ou 6 personnes car sinon ça peut mal tourner.


Les caméras ? encore une blague. Les jeunes qui foutent le bordel en ont strictement rien  à f****, et après ça on nous dit que la délinquance baisse ....


Si on ajoute à ça les cambriolages, les gens du voyages qui sont à la limite de vous agresser quand vous ne leur donnez pas d'argent ou si vous ne voulez pas qu'ils vous lavent votre
pare-brise... Cela fait 23 ans que je vis ici, mais jamais je ne me suis senti aussi mal dans cette ville.



FREEMAN Jacques 11/08/2010 00:16



Perpignan, ville de la honte... Du corps !
La Catalogne, c'est bien mieux à Barcelone : http://www.apnel.fr/forum/viewtopic.php?id=283


Bien naturellement,


Jacques