Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  •  L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

23 novembre 2013 6 23 /11 /novembre /2013 12:50

1458707_10201072838758467_1303250165_n.jpg

une fois de plus les bites succédent aux bancs

"Les bites" c'est l'appelation vernaculaire des plots de métals qui dressent sur les trottoirs de nos villes des obstacles.A Perpignan, il y a de moins en de bancs. Le bans c'est la sociabilisation, c'est la convivialité. Mais parfois, c'est le lieu où les pauvres se nichent parce qu'il est le dernier abri. Le maire UMP Jean-Marc Pujol ne veut ni sociabilité, ni solidarité (à part avec les pieds noirs, nom de sa tribu) alors il fait remplacer les bancs par "des bites". Place de la Victoire, les bitomaniaques de la Mairie ont encore frappé. Là, il y avait 2 bancs forts agréables et toujours occupés au pied du bâtiment le plus emblématique de la ville. 

Laissez donc la ville à ceux qui savent la faire, les architectes et les urbanistes !

Partager cet article

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES
commenter cet article

commentaires

Bettina David-Fauchier 24/11/2013 10:51


Bonjour Nicolas,sans prendre la défense de quiconque je me permets de te rappeler ce qu'était une ville, la nôtre en l'occurence, avec l'indiscipline qui caractérise ses habitants( car pour le
bien-vivre ensemble un peu de dicipline est tout de même nécessaire) une ville envahie par les automobiles qui se garaient n'importe où, sur les trottoirs de préférence, impêchant les piétons de
circuler et pire les personnes  en fauteuil roulant étaient obligées de slalommer sur la chaussée, à la recherche d'un petit espace pour pouvoir acceder aux trottoirs! et je sais de quoi je
parle pour en avoir fait l'expérience!! les bites sont donc une bénediction pour piétons!! mais il est vrai que les bancs ne sont pas assez nombreux, je te l'accorde, l'un et l'autre sont
indispensables.