Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  •  L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

16 février 2014 7 16 /02 /février /2014 10:23

 

Après sa dernière rencontre avec le maire UMP Jean-Marc Pujol pour le soutien et la présence éventuelle de militants du Modem 66 sur la liste du maire sortant Christine Espert la présidente du Modem 66 (Mais entre temps Jean-Marc Pujol a entre temps vu les derniers sondages et ne se sent plus de joie.) a été reçu avec morgue par celui-ci et en seulement 10 minutes qu'il reçoit la représentante du Modem. Du coup voici ce qu'écrit celle-ci sur sa page, et ce qu'elle répond plus bas à notre interview

LE MODEM N’APPORTERA PAS SON SOUTIEN A LA LISTE « PERPIGNAN POUR TOUS » CONDUITE PAR JEAN-MARC PUJOL

 Monsieur PUJOL a sollicité le soutien du MODEM dès fin septembre 2013.

 Nous n’avons jamais abordé ces discussions en formulant la moindre demande de postes ou de délégations (contrairement à ce que certains colportent). Ce qui nous importe – et nous l’avons exprimé au maire sortant dès notre première rencontre – porte sur 2 sujets majeurs :

 -          D’une part, la nécessaire clarification de la situation politique perpignanaise ; à savoir s’il s’agissait de reconduire un duo ALDUY-PUJOL ou de soutenir un tout autre « attelage ». Ce point est essentiel car il touche au principe de gouvernance et de transparence auquel notre mouvement centriste est attaché. Chacun est témoin que cette situation n’a été éclaircie qu’il y a deux semaines seulement avec le départ de Jean-Paul ALDUY.

 -          D’autre part, nous souhaitions des garanties politiques précises sur les mesures concrètes envisagées pour :

-   le commerce de centre-ville afin de le sauver de son déclin,

-   la reconquête du quartier Saint-Jacques qui s’effondre un peu plus chaque jour au sens propre comme au figuré, 

-   la question de la jeunesse qui est totalement occultée à Perpignan

-   et, enfin, quelle politique économique pour envisager une inversion des courbes vertigineuses du chômage et de la précarité à Perpignan.

 Nous avons rencontré monsieur PUJOL, une nouvelle fois, ce mercredi 12 février. Le maire sortant – qui doit confondre construction politique avec discussion de marchands de chameaux - s’est contenté de proposer au MODEM d’occuper la 43ème place de sa liste, sans discussion aucune sur les points importants soulignés dès nos premiers échanges.

Notre volonté  (comme cela s'est fait  entre candidat UMP et équipe MoDem à Montpellier par exemple) était celle d’engager un partenariat politique solide pour notre ville qui s’appuie sur les  profils et compétences  utiles pour relever les défis majeurs pour Perpignan, ce n’était manifestement pas celle de monsieur Pujol.

Le maire sortant, estime ne pas avoir besoin de rassembler des forces centristes et démocrates autour de lui. Il préfère continuer de diriger Perpignan comme cela est fait depuis 30 ans, en vase clos, et « entre amis », …Perpignan, pour quelques uns.

La solution de « confort » serait pour le Mouvement Démocrate d’accepter cette place, sans rien dire. Cela n’a jamais été notre façon de faire. Malgré les difficultés qui seront les nôtres, je maintiens notre cap, et nous défendons plus que jamais l’idée que la politique doit être celle de l’exigence pour l’intérêt de tous ! plus qu’ailleurs dans cette ville et dans ce département cet aspect est vital. Nous continuerons à porter fièrement cette ambition quelles qu’en soient les difficultés.

 Pour toutes ces raisons,  les instances du Mouvement Démocrate, ont rejeté sa proposition et ont décidé de ne lui apporter aucun soutien dans le cadre des prochaines élections municipales.

 Les électeurs du Mouvement Démocrate se détermineront en conscience à la lumière des propositions et débats que cette campagne va générer et susciter.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans VIDEOS
commenter cet article

commentaires