Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

13 août 2015 4 13 /08 /août /2015 09:33
à gauche Pascale Comelade, au centre Riff Reb's, à droite Jean Casagran
à gauche Pascale Comelade, au centre Riff Reb's, à droite Jean Casagran

Depuis 9 Juillet jusqu'au 15 Septembre 2015 de 10:30 à 18:30
Du 16 Septembre au 8 Novembre 2015 de 10:30 à 18:30
Pour la 3è édition de "Perpinyà de Dibuix", le commissaire d'exposition Jean Casagran, présente une exposition de dessins de l’auteur à succès Dominique "Riff Reb's" Duprez. À cette occasion, le dessinateur a imaginé une version toute personnelle du fameux portrait de Hyacinthe Rigaud actuellement conservé au musée d'Art de Perpignan. L'exposition présentera trois facettes importantes du travail de Riff Reb’s (le thème maritime, la musique et les chefs d’œuvres revisités), dont Moebius disait de lui lors de sa dernière visite au Festival International du Disque et de la Bande Dessinée, qu’il était un "baron du dessin".

"Riff Reb's nous a accordé une interview, ainsi que Jean Casagran qui dans la deuxième partie de l'interview en catalan , nous fait la bande annonce du Festival international du disque fin septembre

Voir aussi:

Pascal Comelade: Je ne suis jamais passé par les institutions! interview par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/07/pascal-comelade-je-ne-suis-jamais-passe-par-les-institutions-interview-par-nicolas-caudeville.html

Vidéo de la conférence:Redéfinition des territoires : pour qui, pourquoi ? avec le politologue Olivier Rouquan, le pratitien culturel Hervé Parent, le directeur du festival Musique Dels Monts Florent Pujuila et animé par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/08/video-de-la-conference-redefinition-des-territoires-pour-qui-pourquoi-avec-le-politologue-olivier-rouquan-le-pratitien-culturel-herv

Perpignan:La mer et le rock s'invite au Castillet en BD! interview Riff Reb's et Jean Casagran par Nicolas Caudeville
Perpignan:La mer et le rock s'invite au Castillet en BD! interview Riff Reb's et Jean Casagran par Nicolas Caudeville
Perpignan:La mer et le rock s'invite au Castillet en BD! interview Riff Reb's et Jean Casagran par Nicolas Caudeville
Perpignan:La mer et le rock s'invite au Castillet en BD! interview Riff Reb's et Jean Casagran par Nicolas Caudeville
Perpignan:La mer et le rock s'invite au Castillet en BD! interview Riff Reb's et Jean Casagran par Nicolas Caudeville
Perpignan:La mer et le rock s'invite au Castillet en BD! interview Riff Reb's et Jean Casagran par Nicolas Caudeville
Perpignan:La mer et le rock s'invite au Castillet en BD! interview Riff Reb's et Jean Casagran par Nicolas Caudeville
Perpignan:La mer et le rock s'invite au Castillet en BD! interview Riff Reb's et Jean Casagran par Nicolas Caudeville
Perpignan:La mer et le rock s'invite au Castillet en BD! interview Riff Reb's et Jean Casagran par Nicolas Caudeville

Partager cet article

Repost0
12 août 2015 3 12 /08 /août /2015 12:00
Collioure/Gildas Girodeau, coordonnateur festival d'une mer à l'autre: la Méditerranée n'est pas une frontière, c'est un pays! interview par Nicolas Caudeville

L’édition du Festival du Livre de Collioure 2015 aura lieu les 4,5 et 6 septembre.
Manifestation littéraire et maritime, elle poursuit son objectif de créer chaque année un lien avec d’autres horizons. A l’honneur cette année la Méditerranée appréhendée par ses auteures : la Méditerranée au féminin.
Elles seront quatre venues de quatre rivages différents pour témoigner de leur expérience de femme de lettres dans leur pays: Gihèn Ben Mahmoud (auteure de bande dessinée tunisienne), Cristina Fallarás (écrivaine espagnole), Mine Kirrikanat (écrivaine turque) et Diana Lama (écrivaine italienne).
Une trentaine d’auteurs du Roussillon seront également présents pour débattre en tables rondes et dédicacer leurs ouvrages sur les stands de trois librairies (la Librairie Torcatis, la Llibreria Catalana, et Les Joyeux Bouquinistes). Une quinzaine d’éditeurs exposeront également leur catalogue et nouveautés. Dès le vendredi soir, Rencontres et conférences littéraires ou maritime, tables rondes, ateliers, projections / débats, randonnée littéraire animeront ce rendez-vous sur 3 jours. Le public attendu est à la fois les lecteurs et amoureux des livres, les passionnés du monde maritime, les curieux avides de voyage littéraire.
Pour retrouver le programme détaillé de cette manifestation, rendez-vous sur la page Facebook « Festival du livre de Collioure D'une mer à l'autre » et sur le site qui lui est dédié. Tw : @fdlcollioure, le programme est en bas

Gildas Girodeau, écrivain (http://gildasgirodeau.wix.com/ecrivain) et coordinateur du festival nous fais la bande annonce

Voir aussi:

Perpignan:Le nouveau roman de Gildas Girodeau à la librairie Torcatis! Interview par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/03/perpignan-le-nouveau-roman-de-gildas-girodeau-a-la-librairie-torcatis.html

Collioure/Gildas Girodeau, coordonnateur festival d'une mer à l'autre: la Méditerranée n'est pas une frontière, c'est un pays! interview par Nicolas Caudeville

Partager cet article

Repost0
10 août 2015 1 10 /08 /août /2015 12:51
Vidéo de la conférence:Redéfinition des territoires : pour qui, pourquoi ? avec le politologue Olivier Rouquan, le pratitien culturel Hervé Parent, le directeur du festival Musique Dels Monts Florent Pujuila et animé par Nicolas Caudeville

Sale temps pour la culture! Même si les nouvelles lois de décentralisation n'interdisent à aucun moment les collectivités territoriales de s'occuper de culture et d'y investir, les budjets se réduisant: c'est en général la culture qui trinque.

L'élu est-il formé aux enjeux et notamment culturelles (qui sont aussi des enjeu économiques,touristiques, qui font d'une ville une destination et pas un point de passage), le fait que les crédits formation soient un des rares fonds sous-utilisé, nous démontre que non (le fait d'avoir le pouvoir étant suffisant en soit). On a pu entendre un élu de l'agglo de Perpignan demander à Daniel Tosi, à quoi servait un conservatoire de musique?

La loi notre, qui redéfinit les rapports territoriaux décentralisés éloignera-t-elle les acteurs et intervenants culturels des pôles de décision du pouvoir. Quel sera le poids d'une très grande région dans le développement des politiques culturelles pour les territoires isolés?

Pour répondre à ses questions angoissantes, le "festival musiques dels monts" de Villelongue del monts, avait convoqué le dimanche matin, une conférence/débat: "Redéfinition des territoires : pour qui, pourquoi ?" avec le politologue Olivier Rouquan (http://olivier-rouquan.fr/), le pratitien culturel Hervé Parent, le directeur du festival Florent Pujuila et animé par le journaliste Nicolas Caudeville: la vidéo de la conférence est à voir en dessous.

Voir aussi:

Future région: comment on baise Perpignan # Kulunmouton! par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/07/future-region-comment-on-baise-perpignan-kulunmouton-par-nicolas-caudeville.html

Cali: interview au festival musique dels monts! par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/08/cali-interview-au-festival-musique-dels-monts-par-nicolas-caudeville.html

Girone: y a d'la rumba catalane dans l'air au patrimoine mondial immatériel de l'UNESCO! interviews par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/07/girone-y-a-d-la-rumba-catalane-dans-l-air-au-patrimoine-mondial-immateriel-de-l-unesco-interviews-par-nicolas-caudeville.html

Partager cet article

Repost0
7 août 2015 5 07 /08 /août /2015 10:11
Le chanteur Cali, chnate Mélodie Nelson de Serge Gainsbourg à Villelongue dels monts
Le chanteur Cali, chnate Mélodie Nelson de Serge Gainsbourg à Villelongue dels monts

Le festival musique dels monts, accueille CALI pour un hommage à Mélody Nelson l'album mythique de Serge Gainsbourg !!!Entouré de plus de 25 musiciens et danseurs, Cali a chanté et raconté la légende de Mélody Nelson. Plus de 400 personnes ont assisté au spectacle avec enthousiasme. Après le spectacle, le chanteur Cali nous a accordé une interview: merci de sa gentillesse (et merci à Marie Carmen qui l'a rendu possible) .

Voir aussi:

Festival dels monts à Vilellongue: Cali, David Krakauer...interview Florent Pujuila

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/07/festival-dels-monts-a-vilellongue-cali-david-krakauer-interview-florent-pujuila.html

l'Orchestre accueille CALI pour un hommage à Mélody Nelson l'album mythique de Serge Gainsbourg !!!
Entouré de plus de 25 musiciens et danseurs, Cali chante et raconte la légende de Mélody Nelson.

Cali: interview au festival musique dels monts! par Nicolas Caudeville
Cali: interview au festival musique dels monts! par Nicolas Caudeville
Cali: interview au festival musique dels monts! par Nicolas Caudeville
Cali: interview au festival musique dels monts! par Nicolas Caudeville
Cali: interview au festival musique dels monts! par Nicolas Caudeville
Cali: interview au festival musique dels monts! par Nicolas Caudeville

Partager cet article

Repost0
3 août 2015 1 03 /08 /août /2015 10:58
Grande région: les verts et le Front National défendent les Pyrénées-Orientales! par Nicolas caudeville

Nous avions déjà rencontré Gérard Onesta candidat écologiste qui proposait un statut et un parlement nord catalan dans la cadre de la future grande région Midi-Pyrénées/Languedoc-Roussillon afin que nous puissions gérer en toute autonomie notre territoire. Dans un communiqué récent Louis Aliot le candidat du Front National constatait que la réforme territoriale excluait de sa redistribution les catalans: "Encore une fois le Gouvernement et les élus socialistes de nos régions agissent sans concertation répartissant les compétences en fonction d'intérêts purement politiciens loin de l'intérêt général et des économies vitales à réaliser...Toulouse et Montpellier se sont partagé les compétences sans souci de l'équilibre territorial et sans respect des identités locales."

Il fait ensuite cette proposition :"

C'est pour ces raisons que je demande à ce que les compétences maritimes et viticoles soient octroyées à Perpignan-Roussillon troisième bassin de vie de cette grande Région ainsi que celles des énergies renouvelables.
Elu Président de l’Assemblée régionale, je favoriserai la création d'une grande direction "des politiques méditerranéennes" destinée à pérenniser une meilleure relation Nord/Sud.
Le "Centre du monde", structure neuve mais sans affectation, pourra accueillir avec profit ces nouveaux services !"

Le représentant local du parti socialiste est le déjà député Jacques Cresta, le glorieux perdant de la municipale de Perpignan 2014, monsieur 11%, ne mettra pas son poids dans la balance pour faire bouger les choses en faveur des catalans. C'est même pour cela qu'on l'a choisi . Voir notre annonce des avant les municipales (très pales):Municipale 2014: Jacques Cresta, The Dark Socialiste Rises!, qui annonçait le résultat, avant le résultat.

Madame la secrétaire d'état Ségoléne Neuville répondant à un tract sur la survie l'école d'art à Perpignan, dit "Les perpignanis n'avait qu'à bien voter!"

Les partis politiques n'ont qu'à faire des propositions crédibles de programmes et de candidats!

Après cela, il faudra rappeler à ses personnes qui éructent contre le FN, cet adage du droit romain: "Nemo auditur propriam turpitudinem allegans /nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude"

Voir aussi:

Future région: comment on baise Perpignan # Kulunmouton! par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/07/future-region-comment-on-baise-perpignan-kulunmouton-par-nicolas-caudeville.html

élections régionales: le candidat vert propose un statut et un parlement nord catalan dans la cadre de la future grande région Midi-Pyrénées/Languedoc-Roussillon! interview Gérard Onesta par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/06/elections-regionales-le-candidat-vert-propose-un-statut-et-un-parlement-nord-catalan-dans-la-cadre-de-la-future-grande-region-midi-p

Municipale 2014: Jacques Cresta, The Dark Socialiste Rises! par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/article-municipale-2014-jacques-cresta-the-dark-socialiste-rises-par-nicolas-caudeville-109880797.html

Partager cet article

Repost0
2 août 2015 7 02 /08 /août /2015 10:36
 MOINS CHER, JOUR APRÈS JOUR! par l'écrivain Henri Lhéritier

C’était un épicier en gros qui parlait comme un philosophe bucolique, qui n’oubliait jamais, présentant ses yaourts, de vanter leur dimension humaine et animale car le lait dont ils étaient issus était extrait de vaches qu’il connaissait, qu’il voyait paître dans sa Bretagne natale qu’il aimait tant, au milieu des chapeaux ronds des Bretons qui croyaient dur comme fer aux druides et aux calvaires des carrefours qui rappelaient le souvenir des marins disparus en cette mer qui se brisait à la pointe du Raz où finissait, exténué, et dans une écume frénétique, le continent européen, après ce n’étaient que des îles et des Anglais.
Certains disaient qu’il était plutôt un philosophe tombé dans le tapioca au sortir de l’agrégation, qu’il parlait à la manière d’un Bhl, lequel était appelé le penseur « boudin blanc », et que, dans un geste d’une grandiose humanité, il se dressait tel un combattant de l’esprit et du gras-double, contre la vie chère.
Ce type nous évitait les passions tristes, celles que l’on éprouve en sortant de ses magasins, bon Dieu, se dit-on, qu’avais-je besoin d’acheter tout ça ? Mais ! dit l’épicier raisonneur, vous venez d’acquérir un bon de réduction, vous pourrez revenir l’utiliser. Pour acheter une merde identique ? se défend faiblement l’acheteur, heureux malgré tout de retrouver bientôt ce temple qui sent la mayonnaise aigre, le camembert mort et la pantoufle d’importation.
On l’a bien baisé quand même ce Michel Edouard au sourire béat d’adjoint au maire en train de refouler des roms à la périphérie de sa ville, se dit en se frottant les mains, Jules, qui préparait une thèse sur « La grande distribution en phase terminale dans le paysage municipal d’une France qui rote de plaisir ».
Michel Edouard avait tellement l’habitude de prendre ses clients pour des imbéciles qu’il inventa, un jour, avec des publicistes de haute volée, et le dévoila à la télé, car celle-ci était devenue un rayon de ses magasins, ce slogan :
« Dans nos magasins, on est moins cher, jour après jour ! »
Les révolutionnaires, dont Jules faisait partie, ripostèrent ainsi, pancarte en main, tous les jours, devant les portes tournantes :
« N’achetez donc pas aujourd’hui, attendez demain ! »
Et de fait les clients remirent sans fin au lendemain ce qu’ils auraient pu faire le jour même. Exit le philosophe légumier !
Il avait tant sollicité nos sphincters qu’il s’est reconverti dans le financement des stations d’épuration, son talent est intact, il est capable de faire rêver avec elles et aujourd’hui, on l’appelle le philosophe excrémenteux.

Le tout meilleur d'Henri Lhéritier ici:

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/tag/henri%20lheritier/

Partager cet article

Repost0
31 juillet 2015 5 31 /07 /juillet /2015 13:40
z'avez d'la chance, s'aurait pu être un bâton!
z'avez d'la chance, s'aurait pu être un bâton!

Montpellier capitale régionale,avait depuis longtemps récupéré des outils de la déconcentration de l'état, et ne nous a jamais fait de cadeaux. Montpellier et les gens à la tête de la région Languedoc-Roussillon sont-ils méchants? Non, ils profitent simplement du fait que le rapport de force est en leur faveur. Le fait qu'elle ait été nommée métropole d'équilibre (https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9tropole_d%27%C3%A9quilibre) et que détournant le statut et reproduisant le modèle jacobin, elle recentralise autour d'elle plutôt que répartir sur tout le territoire. Et ce qui a fait dire au sociologue catalan Alfred Sauvy " Paris et le désert français", s'applique aussi pour Montpellier, "Montpellier et le désert Languedo-roussillonais".

Certains, auraient pu croire qu'un théâtre de l'archipel, une nouvelle gare "psychédélique", la plus grande horloge solaire sur un rond-point, une passerelle piétonne sur la Tét, des barques sur la Basse aurait-été des arguments de poids pour un re-basculement dans le cadre de la méta-région qui va réunir les régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon. Mais comme le constatait Antoine Gasquez dans un article de la Semaine du Roussillon:

"Ce qu’il ressort de ces premières annonces, c’est qu’il n’y a toujours pas de rééquilibrage envisagé vers Perpignan, le troisième pôle urbain de la grande Région n’héritera d’aucune direction régionale déconcentrée de l’Etat. Vidé de son activité administrative pendant des années au profit de Montpellier ( voir aussi le dernier rapport et ses annexes de la Chambre régionale des comptes sur la Région LR), le 3ème pôle urbain de la future grande région ne verra pas encore cette année s’amorcer un début de retour de balancier. Jacobin on est, jacobin on reste…"

Mais, le maire président d'agglo de Perpignan, Jean-Marc Pujol, lui-même, est sourd à l'agonie du territoire qu'il dirige. Ce qui reste du conseil départemental après la loi Notre sur la réforme des collectivités territoriales et dirigé par Hermeline Malherbe, ne se bat pas non plus pour la défense de ce territoire dans le plus grand ensemble.

Les habitants du 66 eux-même font les cigales en cette période estivale, et les fourmis qui consolident les points de pouvoirs ailleurs, pourront bien leur dire quand la bise (qui n'est pas un baiser, mais un vent glacial d'hiver) sera venu: "Que faisiez-vous aux temps chauds? Je chantait. Et bien dansez maintenant!"
C'est quoi déjà, la danse de Toulouse?

"C'est le premier qui bande, qui encule, l'autre!" Racontait un maçon portugais, à mon père sur un chantier. Il faudrait la volonté d'inverser le rapport de force, pour pouvoir passer le pied dans la porte de ces négociations qui nous échappent..Comme disait André Malraux:dans son discours au maquis des Glières "Seul l'esclave dit toujours oui!"

Voir aussi:

Catalogne Nord, notre image a-telle un futur la vidéo de la conférence!

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2014/06/catalogne-nord-notre-image-a-telle-un-futur-la-video-de-la-conference.html

Les catalanistes sont-ils, les meilleurs agents du jacobinisme français? par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/article-les-catalanistes-sont-ils-les-meilleurs-agents-du-jacobinisme-fran-ais-par-nicolas-caudeville-117737144.html

Grande Région : toujours rien pour Perpignan, 3ème pôle urbain régional

http://www.lasemaineduroussillon.com/actualites/2015/grande-region-toujours-rien-pour-perpignan-3eme-pole-urbain-regional-21167.html

Partager cet article

Repost0
31 juillet 2015 5 31 /07 /juillet /2015 11:34
ART DRAMATIQUE! par l'écrivain Henri Lhéritier

Cette fois, quittant la terrasse, nous descendîmes dans sa cave, ce n’était pas une de ces caves de magnat que l’on visite avec componction et dont on comprend qu’elle n’est que plumes de paon. Elle ne constituait pas une vitrine, mais une sorte d’auberge de campagne où l’on se repose en regardant passer le temps, elle servait simplement à conserver des vins dont la seule destination était d’être bus, rendant ainsi hommage à leur statut d’amis du genre humain. Modeste et cachée, elle contenait des grenaches surpuissants aux ailes d’aigle, des carignans au goût de sang de bécasse, des rancios secs comme des coups de trique et roux comme des têtes de taureaux albinos. On va prendre celle-ci, dit-il en extrayant une bouteille revêtue d’une étiquette d’écolier, dont le millésime était si mal tracé à la main que je ne pus le déchiffrer, montons à la cuisine nous la boirons là-haut, j’ai quelque chose à vous dire.
Il me servit tout en parlant, vous savez, je suis en train d’écrire une pièce de théâtre, le carignan qu’il versait généreusement heurtait les flancs de mon verre et, se brisant en éclats, annonçait la complexité sauvage de ce que j’allais boire et l’illumination que j’en recevrai. J’ai une théorie personnelle dont je voulais vous parler, il avait recueilli une goutte accrochée au goulot de son index qu’il lécha, c’est plutôt une constatation : Une pièce de théâtre me semble réussie lorsque l’agitation du dehors fait écho à ce qui se passe sous nos yeux. Ce que l’auteur doit rendre au travers d’un drame se déroulant sur les planches, ce n’est pas tant la dramaturgie des passions, amour, haine, mort, jalousie que l’on sert à toutes les sauces, c’est d’abord la confuse rumeur de l’extérieur, le bruit des guerres, des révolutions ou la paix des braves. Dès lors ce qui paraissait convenu nous saisit dans toute sa réalité, nous n’avons plus d’effort à faire pour nous sentir dans la vie.
Je demeurais interdit, me demandant ce qu’il voulait signifier avec son histoire de théâtre.
Alors, me servant à nouveau une large rasade de carignan, il me dit, l’œil rieur : Vous n’avez pas l’air de saisir ma métaphore !
Une bouteille de vin est une pièce de théâtre, ce qui se joue à l’intérieur et touche votre verre est porteur d’une histoire qui s’est déroulée à l’extérieur. L’émotion que vous éprouvez n’est pas due à la seule excitation de vos sens, mais à la perception du dehors : soleil, vent, ciel, orages, histoire des hommes et des savoirs, et cette mystérieuse alchimie, qu’un végétal sait extirper de la nature, transforme un liquide en substance mémorielle.
On ne boit pas du vin, on boit le monde pour le porter en soi.

voir le tout meilleur d'Henri Lhéritier:

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/tag/henri%20lheritier/

Partager cet article

Repost0
30 juillet 2015 4 30 /07 /juillet /2015 17:44
 Des ce soir, les trois jours du théâtre à Estagel et Montner! interview Michel Cadé par Nicolas Caudeville

Septième année consacrée au théâtre pour adulte et enfants avec des compagnies professionnelles.
Estagel et maintenant Montner s'associent pour offrir aux estivants et habitants de la vallée de l'Agly des spectacles professionnels de qualité à un prix attractif.Festival qui démontre que la culture, x'est une connaissance et la volonté de la partager par d'autres viatiques et d'autres formes. Michel Cadé conseiller municipal d'Estagel à la culture, nous donne le programme, et ça réflexion sur l'objectif d'un festival et la culture:entretien

Voir aussi:

Le programme

http://www.estagel.fr/fr/actualite/74260/les-3-jours-theatre

Il y a deux mardi, mourrait Antoine Sarda, l'ancien maire d'Estagel et conseiller général communiste! article Philippe Meunier et Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2014/12/il-y-a-deux-mardi-mourrait-antoine-sarda-l-ancien-maire-d-estagel-et-conseiller-general-communiste-article-philippe-meunier-et-nicol

CAVALE musique à imagination libre, sort son nouvel album "Partir" interview Prêle Abelanet,Olivier Chevoppe par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/06/cavale-musique-a-imagination-libre-sort-son-nouvel-album-partir-interview-prele-abelanet-olivier-chevoppe-par-nicolas-caudeville.htm

Partager cet article

Repost0
28 juillet 2015 2 28 /07 /juillet /2015 14:49
Le délégué du gouvernement de la Generalitat de Catalunya a Girona, Eudald Casadesús et le Directeur de la Casa de la Generalitat a Perpinyà, Josep Puigbert, ont rencontré la Présidente du Conseil Général des Pyrénées-Orientales, Hermeline Malherbe, au siège du Conseil Général des Pyrénées-Orientales à Perpignan.: 5 février 2015
Le délégué du gouvernement de la Generalitat de Catalunya a Girona, Eudald Casadesús et le Directeur de la Casa de la Generalitat a Perpinyà, Josep Puigbert, ont rencontré la Présidente du Conseil Général des Pyrénées-Orientales, Hermeline Malherbe, au siège du Conseil Général des Pyrénées-Orientales à Perpignan.: 5 février 2015

Dans un article de l'indépendant du 28 mars 2015,le maire de Gérone et député au Parlement de Catalogne, Carles Puigdemont, qui était de passage à Perpignan pour dresser un portrait des relations entre les deux villes résumer ainsi:

"Gérone et Perpignan sont à 80 km l'une de l'autre et pourtant les villes s'ignorent". Le constat cinglant est signé Carles Puigdemont. De passage dans la capitale du Roussillon, le député-maire de Gérone a dressé un portrait "d'une relation à minima" entre les deux territoires "pourtant proche linguistiquement, culturellement, socialement". De quoi laisser le politique s'interroger "sur ce qui n'a pas été fait" alors que "nous avons tous les ingrédients pour que ce soit un succès".

Mais depuis des années la fatuité des édiles locaux leur faisaient considérer que dans le cas des relations trans-frontalières , il n'y avait point de salut hors Barcelone. Voir la fameuse phrase de Jean-Paul Alduy psalmodier autour de la ligne TGV Perpignan/Barcelone: "Perpignan, ville banlieue de Barcelone" . Ou, lorsque l'actuel maire de Perpignan, le charismatique Jean-Marc Pujol, fait une vidéo de promotion de l'agglo, il raconte que Perpignan est une ville internationale, puisque à quelques encablures de l'aéroport de Barcelone (voir http://www.perpignanmediterranee.com/video/video.php?id_video=0&KeepThis=true&TB_iframe=true&height=630&width=850)

L'université de Perpignan ne fait pas mieux en n'utilisant peu la possibilité de sa participation au réseau des universités de langue catalane, l'institut Joan Lluis Vivés, pour faire circuler et recevoir des étudiants de Barcelone à Valencia en passant par les îles Baléares.

Les autres territoires trans-frontaliers français ont plus de dynamisme et n'ont pas forcément le prétexte d’être cousins. Le problème ne vient pas de la Catalogne Sud, mais du nord dont les "élites" ont peur d’être dépassé par tout développement. Alors quid d'une Casa de la Généralitat à Perpignan, lorsque pour danser il faut être deux? C'est le défi que doit relever Josep Puigvert l'actuel directeur. Nous l'avions déjà rencontré en novembre 2014 après sa nomination, que s'est passé depuis: entretien

Voir aussi:

Perpignan/Casa de la Généralitat, le nouveau directeur Josep Puigvert reprend le processus d'Eurodistrict avec le conseil Général! interview par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2014/11/perpignan-casa-de-la-generalitat-le-nouveau-directeur-josep-puigvert-reprend-le-processus-d-eurodistrict-avec-le-conseil-general-int

La page web

http://presidencia.gencat.cat/ca/ambits_d_actuacio/delegacions_del_govern_i_representacions_de_la_generalitat/casa_de_la_generalitat_a_perpinya/fills

Partager cet article

Repost0