Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 16:36
Presse papier: Les échos du Roussillon, un nouveau quotidien dans les PO! interview Pierre Ginabat par Nicolas Caudeville

L’Echo du Roussillon, porté parPierre Ginabat, ancien directeur administratif et financier du quotidien L’Indépendant, a fait autant couler d'encre que de salive, a énervé sa concurrence directe qui prétend que "même pas mal" est enfin sorti dans les kiosques.Une équipe de jeunes journalistes fait tourner la boutique, toute la semaine sauf le dimanche. Des signatures plus connues comme celle de Marie-Pierre Baux (un papier sur la mort du réalisateur Alain Resnais) et des tribunes de personnages locaux à venir. L'arrivée de ce quotidien met un peu d'air frais dans une presse locale à coté de laquelle le ronron du chat passerait pour un soupir... Le journal se positionne sur l'économie, ce qui pourrait paraître paradoxal dans un pays dont l'économie après avoir été sinistre, est sinistrée. Son directeur de publication croit d'autant à l'économie qu'il croit à l'université de Perpignan en tant qu'outil de développement. Entretien

Pierre Ginabat

Pierre Ginabat

Partager cet article

Repost0
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 14:56
Perpignan,Girls band: My bad Sister pour les 15 ans du Crockmore! interview par Nicolas Caudeville

Pour les 15 ans de la scène "underground" perpignanaise, Béatrice Nicolau avait convoqué trois groupes :MY BAD SISTER , NANOOK,SURPRISES
Electro Jungle Hip Hop Drum&Bass & Performance Danse de Londres et Perpignan

Nous avons eu le plaisir d'assister au concert et de rencontrer les anglaises de MY BAD SISTER qui revenaient de Los Angeles en passant par l'aéroport de Barcelone. Ce n'est pas la première fois qu'elles viennent à Perpignan. On les avait déja vu cet été au palais des rois de Majorque pour "les nuits undergrounds"https://www.youtube.com/watch?v=HylgiUxx4aw
Les deux jumelles Sophie et Polly se cachent derrière le groupe My Bad Sister. Les deux soeurs vivent dans l’est de Londres et font partie de ce qu’on appelle en Angleterre “ l’underground free party family”. Leur musique va à la rencontre de la performance, My Bad Sister c’est un monde entre la rave, la danse et la mode.“

Elles nous ont accordé une interview...et un baisé

Perpignan,Girls band: My bad Sister pour les 15 ans du Crockmore! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan,Girls band: My bad Sister pour les 15 ans du Crockmore! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan,Girls band: My bad Sister pour les 15 ans du Crockmore! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan,Girls band: My bad Sister pour les 15 ans du Crockmore! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan,Girls band: My bad Sister pour les 15 ans du Crockmore! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan,Girls band: My bad Sister pour les 15 ans du Crockmore! interview par Nicolas Caudeville

Partager cet article

Repost0
9 mars 2014 7 09 /03 /mars /2014 21:24
 Elections:Les analphabètes politiques sont les plus dangereux! par Berthold Brecht

Comme quoi l'ignorance tue la société à longue échéance...Cliquez sur la photo pour l'agrandir

Partager cet article

Repost0
9 mars 2014 7 09 /03 /mars /2014 19:17
Municipales 2014: à Rivesaltes aussi, il y a un Front de Gauche! itw Patrick Cases/Elsa Sanchez par Nicolas Caudeville

Il n'y a pas qu'à Perpignan qu'il y a des élections municipales (si,si, j'vous jure!) Au municipales de 2008, l'UMP André Bascou avait été réélu avec 64% des voix des le premier tour! Pour cette élections il y a deux listes face à lui dont celle du front de gauche. Garantie sans socialistes parce que parce qu'ils ne pouvaient pas avoir la tête de liste, ils l'ont trouvé:" trop de gauche!" Comme disait le renard:" Ces raisins sont trop verts, ils sont bons pour les goujats!"

C'est donc Patrick Cases parti communiste et Elsa Sanchez sans étiquette qui méneront cette liste: entretien

Une fidua pour financer la communication de la campagne( sous l'oeil bienveillant pour une fois de Dany Benqué)

Une fidua pour financer la communication de la campagne( sous l'oeil bienveillant pour une fois de Dany Benqué)

Partager cet article

Repost0
8 mars 2014 6 08 /03 /mars /2014 15:17
Perpignan 2014, liste "Jeunes engagés":"Nous allons demander des comptes et proposer d'autres pratiques" interview par Nicolas Caudeville


Pour la jeunesse Jean-Marc Pujol n'est pas inéluctable. Ils ne peuvent s'y résoudre. Pour la plupart centriste, CDC, Modem, Nouveau Centre, ils se sont fait connaître par les réseaux sociaux.Philippe Simon CDC est leur tête de liste: nous les avons rencontré: entretien

Nous nous sommes retrouvés sur les réseaux sociaux, nous avons partagé notre ras le bol de la situation catastrophique de la ville, de ses élus qui accumulent les mauvais classements dans la presse nationale !


Nous allons demander des comptes et proposer d'autres pratiques.
Nous avons décidé de prendre notre destin en main, et sans complexe, de faire entendre notre voix, celle de jeunes de Perpignan ! venus d’horizons différents, d’engagements différents, nous comptons amener du souffle et l’énergie dans une campagne où l’on veut faire croire que tout est joué d’avance.
Jeunes et engagés pour Perpignan ! nous avons d’ores et déjà réussi, en quelques jours, le pari fou de nous inviter dans le débat des municipales, et ce n’est que le début….
C’est avec plaisir que nous vous présenterons notre équipe :

« Les jeunes engagés, endavant Perpinyà »:

Perpignan 2014, liste "Jeunes engagés":"Nous allons demander des comptes et proposer d'autres pratiques" interview par Nicolas Caudeville
Perpignan 2014, liste "Jeunes engagés":"Nous allons demander des comptes et proposer d'autres pratiques" interview par Nicolas Caudeville
Perpignan 2014, liste "Jeunes engagés":"Nous allons demander des comptes et proposer d'autres pratiques" interview par Nicolas Caudeville
Perpignan 2014, liste "Jeunes engagés":"Nous allons demander des comptes et proposer d'autres pratiques" interview par Nicolas Caudeville
Perpignan 2014, liste "Jeunes engagés":"Nous allons demander des comptes et proposer d'autres pratiques" interview par Nicolas Caudeville

Partager cet article

Repost0
7 mars 2014 5 07 /03 /mars /2014 14:53

Suite au dépot de la liste "Place aux perpignanai(s)e" d'Axel Belliard et de Jacqueline Amiel-Donat où il y avait deux membres du MRC Ahmed Sobban et moi-même ce qui reste du MRC 66 dont le gouvernement en exil est à Céret, c'est senti obligé de sortir ce communiqué 

« La fédération MRC des Pyrénées Orientales dément formellement un quelconque soutien à la liste menée par Axel Belliard. Les deux candidats anciennement MRC s’engagent en leur propre nom (ou celui d’un autre parti) mais certainement pas du Mouvement Républicain et Citoyen.
Le MRC 66 s’est clairement engagé aux côtés de Jacques Cresta qui mène le liste des forces de gauche et citoyennes et dont les candidats déclarés officiellement pour le MRC sont pour rappel : Atika El Bourimi, attaché parlementaire, Menouar Benfodda, éducateur social, et Dalila Benadjemia, avocate ».

 Ce qu'ils ne racontent pas dans leur communiqué, c'est la manière dont s'est déroulé l'histoire. Suite au ralliementà la liste de Jean-Marc Pujol  et l'exclusion de notre secrétaire régional Olivier Amiel, les instances locales du mouvement avaitent été bouleversée. Mais pressé en national et en local par le parti socialiste et la direction de notre parti à Paris de rejoindre la liste de Jacques Cresta pour raison de"tambouille", les instances temporaires ont inventé une réunion. Commeil n'y avait aucun militant perpignanais qui ne souhaitait dire "vivement Jacques Cresta". On a fait semblant de croire qu'Atika El Bourimi qui travaille depuis 2012 comme attachée parlementaire pour le président du MRC Jean-Luc Laurent au Krémlin-Bicêtre, vivait sur Perpignan (cachet de la poste faisant foi) et que Ménouar Benfodda( dont Clotilde Ripoull ignorait qu'il venait de quitter sa liste pour se déclarer MRC compatible) venait juste de voir la lumière de la république et  de la laÏcité, qu'un certains Rachid Id Yassin vint nous lire la lettre de Dalila Benadjemia (hier encore proche d'Alduy) trouvant que définitivement la république et la laïcité c'était cool. Les quatre personnes précédemment cité ayant participé à une réunion avec Claude Askolovitch sur la "Laïcité" salle des liberté à Perpignan le 21 janvier . Qui n'a donné lieu selon plusieurs témoins présents, qu'à des démontrations que la laïcité en fait oppriment l'islam. Comme en témoigne Francis Daspe:"

La question posée, « Quelle laïcité voulons-nous ? », ouvrait visiblement toutes les perspectives. Des horizons inhabituels furent explorés.

Nous eûmes à subir un réquisitoire en règle contre la laïcité. Et plus largement contre la République. La laïcité ainsi décrite était un outil d’oppression foncièrement liberticide. Quasiment l’antichambre d’une dérive totalitaire. La République s’était transformée en régime condamnable à bien des égards. Pour les tenants d’une conception républicaine de la laïcité, l’atmosphère devenait pesante et pénible. Les charges à l’encontre de ce principe étaient particulièrement violentes. Un second intervenant, un universitaire, approfondit encore davantage l’entreprise de démolition."http://agaurepspromethee.wordpress.com/tag/perpignan/

Dans ses conditions qui peut dire a la légitimité du MRC? Vous en avait peut-être l'étiquette pas la légitimité!

Et pour finir, les deux nouveaux intronisés du parti Ménouar Benffoda et Dalila Benadjemia sont notés sur la liste de Jacques Cresta comme socièté civile et pas MRC: ils vous ont même renié vous!

Voir aussi:

Perpignol 2014: l'ordre règne au MRC66, 3 supplétifs envoyés sur la liste du PS Jacques Cresta!

http://www.larchipelcontreattaque.eu/article-perpignol-2014-l-ordre-regne-au-mrc66-4-suppletifs-envoyes-sur-la-liste-du-ps-jacques-cresta-122468901.html

 

 

Partager cet article

Repost0
6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 20:25
Perpignol 2014: Votez Vador liste " Je suis ton maire!"

Et voilà la dixième liste!

Partager cet article

Repost0
6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 18:00
Perpignan 2014: "Place aux perpignanais(e)" une vrai liste de gauche! interview Axel Belliard par Nicolas Caudeville

L'histoire de la construction de la liste et de ses tribulations par Axel Belliard sa tête de liste

Une partie de la liste: vous reconnaîtrez peut -être le numéro 55, Nicolas Caudeville

Une partie de la liste: vous reconnaîtrez peut -être le numéro 55, Nicolas Caudeville

Partager cet article

Repost0
6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 17:18
Perpignan 2014:La liste "Place au perpignanai(s)e" d'Axel Belliard et Jacqueline Amiel-Donat a été déposé en préfecture! interview par Nicolas Caudeville

La liste "Place au perpignanai(s)e" d'Axel Belliard et Jacqueline Amiel-Donat a enfin été déposé en préfecture ce matin à 10 heure après maintes péripéties. Le tête de liste Axel Belliard a pu déclarer :" J'adore quand un plan se déroule sans accroc!"Les "moutons noirs" de la politique, n'ont pas fini d'en agacer plus d'un...

Notre liste représente l’ensemble des Perpignanais en termes d’âge, de quartiers, de profession, ou de catégorie sociale. Nous avons aussi voulu qu’elle comporte des personnes compétentes dans les domaines dont a réellement besoin Perpignan : l’emploi, le logement, l’urbanisme, l’économie sociale et solidaire, la santé, l’éducation, la sécurité, la culture, le sport. Cette liste est un savant mélange d’expérience de la gestion municipale, d’expertise dans des secteurs clés, et de connaissance du terrain et des quartiers.

Officiellement, aucun parti politique ne nous soutient et plus de la moitié de liste est constituée de personnes issues de la société civile. Cependant, notre liste comprend aussi une quinzaine d’adhérents du Parti de Gauche, trois membres du Parti Socialiste (dont deux fraichement exclus), deux membres du MRC, un membre du Parti Communiste et un membre du POI. Nous partons donc sous l’étiquette « Divers gauche ».

Ne pas être soutenus par un ou des parti(s) politique(s) nous permet de garder notre entière liberté d’agir et de penser en tant que Perpignanaises et Perpignanais, sans aucun intérêt politicien, avec en tête l’unique objectif de servir au mieux notre ville.

1 - Axel BELLIARD (journaliste, Parti de Gauche) 2 - Jacqueline AMIEL-DONAT (Professeur agrégée des facultés de Droit, Parti Socialiste) 3 - Raymond GENER (économiste de la construction, retraité de la fonction publique territoriale) 4 - Nicole ARAMBOUROU (conseillère prud’homale, syndicaliste, Parti de Gauche) 5 - Kevin COURTOIS (étudiant, militant) 6 - Marie-Françoise SALLABURU (infirmière à domicile, militante) 7 - Michel MERCADIÉ (Membre du GECES, Groupe d'Experts de la Commission sur l'Entrepreneuriat Social, Parti de Gauche) 8 – Myriam PIED (commerciale et agent artistique) 9 - Nicolas LALICHE (menuisier, Parti Socialiste) 10 - Michèle MARTY (biographe, Parti de Gauche) 11 - Bernard PETIT (policier à la retraite, Parti de Gauche)

12 - Jacqueline CANCEL (retraitée des bibliothèques, Parti de Gauche) 13 – Abdelkader EL OUTMANI (restaurateur bio) 14 - Michelle VALETTE (retraitée de l’Éducation nationale, syndicaliste, Parti de Gauche) 15 - André DUVAL (professeur d’économie et de gestion, syndicaliste) 16 – Paule-Marine KERHINO (ingénieure multimédia) 17 – Gérard LEPINE (prêtre, PCF) 18 – Clémentine VITAU (dentiste, PG) 19 – Jimmy PARADIS (réceptionniste hôtellerie) 20 – Azucena VAN DER HORST – FERNANDEZ (formatrice) 21 – Ahmed SOBBAN (commerçant, MRC) 22 – Carole PERCY (guide touristique) 23 – Nicolas PORCO (sans emploi) 24 – Anelise FORES (employée) 25 – Matthieu PY (commerçant, PS) 26 – Jessica MAYOU (vendeuse) 27 – Jean-Pierre LE CAR (agent technique, PG) 28 – Soreya HANIFI (secrétaire) 29 – Laurent ROSTANE (technicien en laboratoire, PG) 30 – Ann SEGUINEAU (mère au foyer, PG) 31 – Jacques MONGAY (retraité de l’enseignement) 32 – Annie GUISSET (retraitée) 33 – Charles DALANT (sculpteur) 34 – Catherine ROSIER (femme de ménage) 35 – Vincent ORHON (étudiant) 36 – Josianne SCHMITT (DRH Fonction publique territoriale, retraitée) 37 – Michael MORANT (animateur périscolaire) 38 – Anne-Marie HAGE (agente territoriale) 39 – Alain LAURIER (infirmier) 40 – Marie-José LANTIN (employée) 41 – Cyril DELON (employé) 42 – Nicole DESCHAMPS (assistante direction retraitée) 43 – Axel KERHINO (étudiant) 44 – Thérèse BOICLAIR (retraitée de l’enseignement) 45 – Jean-Marc SALAS (sans emploi, PG) 46 – Marie-Louise HEBRARD (retraitée de l’enseignement) 47 – Henri COURTY (retraité, PG) 48 – Agnès RONDA (employée secteur médical) 49 – Colin VAUTHIER (professeur des écoles) 50 – Marie-France SCHONSECK (retraitée de l’enseignement) 51 – Christophe ELBE (ouvrier, PG) 52 – Elisabeth FAUGERAS (retraitée fonction publique) 53 – Jean-Christophe BEHAGUE (professeur des écoles, POI) 54 – Renée LAVALLEE (retraitée de l’enseignement) 55 – Nicolas CAUDEVILLE (journaliste, MRC)

Perpignan 2014:La liste "Place au perpignanai(s)e" d'Axel Belliard et Jacqueline Amiel-Donat a été déposé en préfecture! interview par Nicolas Caudeville

Une liste dite aussi "des moutons noirs" Alias les têtes brûlées"

Partager cet article

Repost0
6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 17:15
Perpignol 2014: Jean-Marc Pujol, le film! par Nicolas Caudeville

Qu'est qui pourrait rendre sexy Jean-Marc Pujol maire de Perpignan? Lui en meneuse de revue du Crazy Horse. Lui à l'instar de Poutine, torse nu péchant à la ligne dans la basse, en smoking jouant au casino tel James Bond: Royale!

Non, on a demandé à Cyril Tricot l'ex d’Ushuaïa et Spielberg local de faire la bande annonce du film Jean-Marc Pujol, et si que je serai ton maire!

Musique de film d'action, image vidéo de la ville et de ses activités, avec en image subliminale Jean-Marc!

Et à la fin l'homme politique s'adresse à nous:" Vous avez aimé! Perpignan pour tous c'est ça, pour vous avec vous!"

Et ben ça vous secoue: c'est du Derrick sous méthamphétamine! Mais en même temps la ville a tellement besoins d'être sauvée!

Partager cet article

Repost0