Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  •  L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

9 février 2016 2 09 /02 /février /2016 10:12
  Chronique moscovite (épisode 28) : Le plaisir aristocratique de déplaire (Baudelaire)‏ par Félix Edmundovitch Dzerjinski

« Dans cette bataille qui s’engage, je vais vous dire qui est mon adversaire, mon véritable adversaire. Il n’a pas de nom, pas de visage, pas de parti, il ne présentera jamais sa candidature, il ne sera donc pas élu, et pourtant il gouverne. Cet adversaire, c’est le monde de la finance. Sous nos yeux, en vingt ans, la finance a pris le contrôle de l’économie, de la société et même de nos vies. » (Qui a dit ça, chien de Pavlov, qui ? Le Chauve ? Faux, c’est ton Mhollande en 2012 !! Ben depuis, la finance se porte bien, merci pour elle).

« En attendant l'avènement de la phase "supérieure" du communisme, les socialistes réclament de la société et de l'État qu'ils exercent le contrôle le plus rigoureux sur la mesure de travail et la mesure de consommation ; mais ce contrôle doit commencer par l'expropriation des capitalistes, par le contrôle des ouvriers sur les capitalistes, et il doit être exercé non par l'État des fonctionnaires, mais par l'État des ouvriers armés. » (le Chauve, bon, tu vois la différence ? Faut toujours revenir aux bases).

Nous y voilà, c’est la crise chez les Russiens, la grosse, tout le monde boit le bouillon, sauf ceux qui sont au-dessus de la marmite. Normal, c’est le capitalisme… Pour le Russien, ce n’est qu’un cycle car depuis l’effondrement de la mère-patrie du socialisme au visage radieux et réel, le Russien a connu la crise en 1991-1993, puis en 1998, puis en 2008-2009 et aujourd’hui depuis 2014. Les gens commencent à être mécontent de Blondin, qui n’en a cure, l’économie, c’est pas son fort à Blondin. Blondin, c’est pas un gestionnaire, il préfère la géographie et le sport (de combat). Mais quand même, ça grogne. En témoigne une conversation que j’ai eue à la bania avec Igor et Denis, deux russo-biélorusses. Denis dit ne pas aimer Blondin. Il a 40 ans et a eu 20 ans durant les années de chaos eltsiniennes et se souvient de ses 20 ans avec nostalgie. Il trouve que désormais, l’ennui a gagné le pays, c’était plus fun aux temps de l’outre alcoolisée. Bon, comme il est Russien, je te rassure, il conserve les fondamentaux du pays parce que je te voyais, te délectant d’un opposant à Blondin, ben il hait les Noirs, les Arabes et les homosexuels, c’est son tiercé, qu’il peut pousser jusqu’au quinté +, mais bon... A ce propos, il raconte comment il s’est égarée à Paris dans le quartier du Marais, il dit avoir craint pour son intégrité anale alors qu’il est bâti comme un Russien. Ah et aussi, il aime bien les Etats-Unis quand il y est pour voir son copinou Igor, qui a la green card. Mais quand il revient au pays des Russiens, il trouve que les Etats-Unis c’est la самая дебилная нация в мире (la nation la plus débile au monde). Et que je t’assaisonne la conversation de блин, блядь (putain) et de хуй (bites). La vraie langue de Pouchkine telle que parlée par le Russien. Mais surtout, ce que te dit Denis, c’est qu’il boit le bouillon, forcément, il importe des fleurs (et oui, le Russien est romantique) et des arbres (et oui, le Russien est écolo mais ne mange pas de quinoa) et il doit tout payer en dollars ou en euros et avec un rouble qui a perdu 40% de sa valeur en un an… Bon, moi je suis tchékiste et bolchévique, donc je ne pleure pas sur un entrepreneur/exploiteur. Et surtout, je me dis que le Russien, il en a vu d’autres dans son histoire. Il sait qu’il faut faire le gros dos, sortir les sacs de sables et le casque lourd et attendre des jours meilleurs. Pour résumer, le Russien est lucide sur la situation actuelle et il n’est pas très diversité ou multicu…

Drôle, sitôt ton chantre du libéralisme le plus échevelé, façon BHL, reparti vers Paris et ses mystères, j’ai nommé le ci-devant Macron, le ministre russien des Affaires étrangères, lors de sa conférence annuelle a déclaré : «Наши западные коллеги иногда говорят, что с Россией больше “бизнеса как обычно” не будет, и я убежден, что это именно так. В этом мы сходимся с ними. Больше не будет “бизнеса как обычно”, когда нам пытались навязывать договоренности, которые учитывают прежде всего интересы либо Евросоюза, либо США, и убеждали, что это не нанесет ущерба нашим интересам. Эта история закончена». Ce qui veut dire à peu près que certains de nos collègues occidentaux disent que le businessavec la Russie ne sera plus comme avant et il leur donne raison, il leur dit c’est fini comme Capri (Hervé Villard, reviens !). Et dire que ton homme de Cro-Macron (découvert près de Tautavel avec un Iphone fossilisé et quelques graines de quinoa) a cru qu’il préparait le jour d’après… En fait, les Européens et vous les Frantsouzy, vous pensez préparer le jour d’après, qui selon vous, sera comme le jour d’avant… Je pense que vous devez être ou schizophrènes ou sourds ou analphabètes. A mon avis, les trois à la fois ! Et puis, ton Cro-Macron, dans une interview, qui dit « J’ai la vision d’un Etat stratège ». Je rêve les yeux éveillés, mais quelle substance ai-je donc fumé ? Moi, je m’attendais à ce qu’il dise « J’ai la vision d’un Etat baltringue ». Mais un Etat, c’est forcément stratège comme te le rappelle la Russie d’aujourd’hui. Bon, ce petit gars, c’est de la mousse, je lui donne pas 6 mois parce que les résultats, y en a pas.

Et puis surtout, j’espère qu’il ne t’aura pas échappé que le Commandement des forces des États-Unis en Europe (EUCOM) a publié mercredi 27 janvier sa nouvelle stratégie militaire. Parmi les six missions énumérées, la première, the top priority, est l’« endiguement de l’agression russe » : « Le fait que la Russie participe à la lutte contre le terrorisme et le trafic de stupéfiants ne peut occulter le mépris dont elle fait preuve pour la souveraineté de ses voisins européens et les normes internationales, qu’elle continue de transgresser », est-il écrit dans le document. Les États-Unis désignent le Russien comme étant la principale menace pesant sur l’Europe et se positionnent comme son protecteur naturel ou plutôt comme son mac ! Rien que ça !!! Clair, les bandits en babouches, ce n’est pas une menace en Europe, tu en sais quelque chose petit Frantsouz. T’entends ? Non, t’entends pas le bruit des T-34, que dis-je des Armata, qui s’apprêtent à déferler ? Ecoute ça en attendant la prochaine invasion/libération, https://www.youtube.com/watch?v=T7bgEO__Grget ça https://www.youtube.com/watch?v=hmx7b9bXMPY, ça dit joue pas au con l’Amérique, qu’est-ce que la Sibérie, qu’est-ce que l’Alaska, justes deux rives, faciles à franchir… Ah, tiens, si tu t’intéresses à ce qui se passe en Syrie parce que c’est là que tout se passe avec tes amis bandits en babouches, amis de tes amis américains, regarde ces quelques cartes postales russes, http://russiaworks.ru/dopolnitelno/novosti/

Bon, petit Frantsouz, faut que je te laisse, je pars en mission à Londres. A moi la National Gallery et ses Bronzino, Holbein, Piero Delle Francesca, à moi la Wallace Colleciton avec son Persée et Andromède de Titien, ses Boucher, à moi la bière, et je n’oublierai pas d’aller me recueillir à Soho pour verser une larme dans l’appartement du grand Karl !!

Les autres chroniques moscovites:

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/tag/chroniques%20moscovites/

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES chroniques Chroniques Moscovites
commenter cet article
8 février 2016 1 08 /02 /février /2016 16:02
Carles Sarrat, le blues de la création en catalan! interview par  Nicolas Caudeville

Depuis 20 ans,"Blues de picolat"affirme son identité régionale au moyen de son Blues teinté de Soul. Carles Sarrat chanteur et leader du groupe, fait le constat sur la précarité des créateurs d'ici, et l'incompréhension face à eux coté Catalogne de Nord des programmateurs de spectacles, des politiques au non de ce que leur imaginaire limite leur projection. Il raconte comment Carles Puigdemont avec joué du clavier avec les "Blues de Picolat" ou d'être le rédacteur en chef pendant quelques mois du "Punt Catalunya nord" et les a régalé dans son petit appartement (de l'époque)de Gérone d'une délicieuse fidua, avant que de devenir maire de Gérone et désormais présidentde la généralitat de Catalogne. Ancien du Punt, il raconte l'aventure de cet hedo catalan, avec qui tout les gouvernants low-coast se sont fâchés pour leur ligne rédactionnel trop libre (à leur goût) . Un entretien

Voir aussi:

Blues de Picolat:La création Catalane est-elle toujours au quotidien, ou en conditionnement sous-vide par Aleix Renyé journaliste

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/article-blues-de-picoulat-la-creation-catalane-est-elle-toujours-au-quotidien-ou-en-conditionnement-sous-vi-80174041.html

Pascal Comelade: Je ne suis jamais passé par les institutions! interview par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/07/pascal-comelade-je-ne-suis-jamais-passe-par-les-institutions-interview-par-nicolas-caudeville.html

CAVALE musique à imagination libre, sort son nouvel album "Partir" interview Prêle Abelanet,Olivier Chevoppe par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/06/cavale-musique-a-imagination-libre-sort-son-nouvel-album-partir-interview-prele-abelanet-olivier-chevoppe-par-nicolas-caudeville.htm

Théâtre de l'étang, un outil culturel qui dit oui à la création d'ici! interview du Maire de ST Estéve Robert Vila et la directrice du théâtre Anne Cancalon par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/01/theatre-de-l-etang-un-outil-culturel-qui-dit-oui-a-la-creation-d-ici-interview-du-maire-de-st-esteve-robert-vila-et-la-directrice-du

Perpignan: comment je me suis auto-radicalisé en écoutant France-Bleu Roussillon! par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/01/perpignan-comment-je-me-suis-auto-radicalise-en-ecoutant-france-bleu-roussillon-par-nicolas-caudeville.html

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans catalans INTERVIEWS VIDEOS
commenter cet article
7 février 2016 7 07 /02 /février /2016 20:11
Emilie Serres présente son activité de jardin école
Emilie Serres présente son activité de jardin école

Assemblée Générale de Slow Food Roussillon en compagnie de Cathie Vassail (éleveuse de porc plein air catalan), Pierre Danoy (viticulteur et Cie à Cases de Pène), Frédéric Bey (Arboriculteur à Argelès sur mer), David du Domaine Galinier à Ponteilla, et de tous les adhérents de SFR. Le chef Plouzenec nous a reçu sur les Hauts de Céret au domaine des Arbousiers (l'arbouse est un fruit dite cerise des ours) http://les-arbousiers.fr/

Voir aussi:

Vin/Les Aspres: David Nivet un viticulteur biodynamique à Ponteilla! interview par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2014/10/vin-les-aspres-david-nivet-un-viticulteur-biodynamique-a-ponteilla-interview-par-nicolas-caudeville.html

Slow food:Celler Nivet-Galinier, la biodinamia en català par Jean Lhéritier! interview par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2014/10/slow-food-celler-nivet-galinier-la-biodinamia-en-catala-par-jean-lheritier-interview-par-nicolas-caudeville.html

Marché slowfood à Château-Roussillon/élevage: l'enjeu des races locales! interviews de Martin Quintana, Nicolas et Thérése Miralles par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/03/marche-slowfood-a-chateau-roussillon-elevage-l-enjeu-des-races-locales-interviews-de-martin-quintana-nicolas-et-therese-miralles-par

Slow food:Celler Nivet-Galinier, la biodinamia en català par Jean Lhéritier! interview par Nicolas Caudeville

Que peut Slow Food pour les paysans bios? animé par Jean Lhéritier
Que peut Slow Food pour les paysans bios? animé par Jean Lhéritier
Que peut Slow Food pour les paysans bios? animé par Jean Lhéritier
Que peut Slow Food pour les paysans bios? animé par Jean Lhéritier
Que peut Slow Food pour les paysans bios? animé par Jean Lhéritier
Que peut Slow Food pour les paysans bios? animé par Jean Lhéritier
Que peut Slow Food pour les paysans bios? animé par Jean Lhéritier
Que peut Slow Food pour les paysans bios? animé par Jean Lhéritier
Que peut Slow Food pour les paysans bios? animé par Jean Lhéritier
Que peut Slow Food pour les paysans bios? animé par Jean Lhéritier
Que peut Slow Food pour les paysans bios? animé par Jean Lhéritier
Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans JeanLhéritier Gastronomie VIDEOS
commenter cet article
6 février 2016 6 06 /02 /février /2016 14:56
Jean-Marc Pujol apostrophe le blogueur Jean-Pierre Bonnel pour son texte "Perpignan : le maire entre rumeurs et vérités" en pleine librairie Torcatis! interview Jean-Pierre Bonnel par Nicolas Caudeville

Le maire de Perpignan Jean-Marc Pujol se comporte de bien étrange manière en ce moment .Le problème c'est que cela se déroule en public. Déjà au dernier conseil municipal répondant aux FN Louis Aliot sur le financement étranger des mosquées de Perpignan, Jean-Marc Pujol s'était lancé dans une étrange diatribe, alléguant qu'il "mettrait une balle dans la tête aux djihadistes avant qu'ils ne tuent ses enfants et petits-enfants" . Alors Louis Aliot le relance, "vous êtes donc pour la peine de mort...", le maire rétorque alors "dans ce cas la, oui" (Ces dires, n'ont pas était repris dans l'article de L'indépendant de Frédérique Michalak qui a focalisé sur la hausse des indemnités des élus, France-Bleu Roussillon et France 3 Pays-catalans n'étaient pas présent)

Voilà qu'hier à l'occasion de la présentation de l'association autour du philosophe Walter Benjamin (suicidé à Port-Bou), Jean-Marc Pujol interpelle le bloguer et écrivant Jean-Pierre Bonnel à propos de son dernier post intitulé "Perpignan : le maire entre rumeurs et vérités" http://leblogabonnel.over-blog.com/2016/02/perpignan-le-maire-entre-rumeurs-et-verites.html?utm_source=_ob_share&utm_medium=_ob_facebook&utm_campaign=_ob_share_auto

, dans lequel, il fait la recension de toutes les rumeurs avérées ou pas qui traînent autour de l'élu perpignanais.

Pendant près d'un quart d'heure (retardant la présentation à un public nombreux) il vitupère agressif Jean-Pierre Bonnel , affirmant que texte "n'est qu'un tissu de ragots", qu'il pratique "la délation" (un autre plaisir de bouche) "que c'est l'esprit de Vichy qui règne dans ce texte", qu'il pourra être inquiété pour ce "délit"

Jean-Pierre Bonnel propose alors à Jean-Marc Pujol de participer à la réunion.Mais celui-ci décline la proposition. Et continue à lui dire qu'il a été blessé par toutes ses insinuations ordurières, dont il s'est fait l'écho dans l'article. Que son adjointe Suzy Niquaise est en clinique dans un état grave à cause de ses attaques!Jean-Pierre rétorque à Jean-Marc que c'est la liberté d'expression, que c'est le "Je suis Charlie" pancarte avec laquelle il avait manifesté, le 11 janvier 2015.
Étrange comportement d'un personnage public , maire d'une ville de 120 000 habitants et président d'une agglomération plus grande encore, porteur de la légion d'honneur, qui relançant un blogueur en public lui donne une importance à lui et à son texte, qui serait peut-être passé inaperçu, s'il ne lui avait pas pris la foucade de faire une esclandre !

Jean-Pierre Bonnel raconte

Voir aussi:

Un matin avec Jean-Pierre, Debat et Lecture du livre « 365 Jours avec Jean-Marc Pujol » Texte Louis Altéza,vidéo Romane Piau, sur un air de Luchini!

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/03/un-matin-avec-jean-pierre-debat-et-lecture-du-livre-365-jours-avec-jean-marc-pujol-texte-louis-alteza-video-romane-piau-sur-un-air-d

Conseil municipal:Jean-Marc Pujol: plus loin que Ménard, pas loin de Poutine! par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/02/conseil-municipal-jean-marc-pujol-plus-loin-que-menard-pas-loin-de-poutine-par-nicolas-caudeville.html

Jean-Marc Pujol apostrophe le blogueur Jean-Pierre Bonnel pour son texte "Perpignan : le maire entre rumeurs et vérités" en pleine librairie Torcatis! interview Jean-Pierre Bonnel par Nicolas Caudeville
Jean-Marc Pujol apostrophe le blogueur Jean-Pierre Bonnel pour son texte "Perpignan : le maire entre rumeurs et vérités" en pleine librairie Torcatis! interview Jean-Pierre Bonnel par Nicolas Caudeville
photo-montage

photo-montage

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES VIDEOS INTERVIEWS
commenter cet article
5 février 2016 5 05 /02 /février /2016 15:46
Perpignan/ indemnités des élus hausse de 600%: Ryad Jean-Marc Pujol: nous n'avons pas les mêmes valeurs! par Nicolas Caudeville

Jean-Marc Pujol maire de Perpignan dit aussi "l'insultant de Marrakech" se la joue royal avec l'argent du contribuable perpignanais.

Chantal Bruzi, Suzy Simon-Nicaise, Stéphane Ruel, Christine Gavalda-Moulenat, Nicole Amouroux, Pierre Barbé et Virginie Barre voir leur "Indemnités de fonction des élus du conseil municipal". largement augmentées jusqu'à 600% de majoration. Leurs indemnités mensuelles s'envolent ainsi de quelque 500 euros à 2 400 euros pour l'un, de 1 600 à 2 400 euros pour un autre, de 2 400 à 3 000 euros pour un troisième…Le nouveau slogan de la ville de Perpignan serait-il :" Perpignan, c'est vous qui y vivez, c'est nous qui en vivons!"

Toute peine mérite salaire dit le proverbe. A ce détail près: c'est à nous qu'ils font de la peine!

Pour qu'elle résultat, pour qu'elle performance rajoute-t-on un bonus et pourquoi à ceux là en particulier? Les autres adjoints auraient-ils démérité?

La raison est peut-être à trouver dans un article récent de Fabrice Thomas (https://cestpolitique.wordpress.com/2016/01/24/jean-marc-pujol-terminera-til-son-mandat/)qui annonce que Jean-Marc serait sur le départ et du coup, il y aurait du mou dans la corde à nœuds. Et donc, une place serait à prendre. Et ce qui devrait être l'opportunité d'une saine émulation, va se transformer en combat de basse cour.

Qui aura fait trop le paon hier, la roue de l'infortune en fera un plumeau donc les vainqueurs s'éventeront demain...

En attendant la ville et ses habitants s'étiolent. Le chômage, le communautarisme, la violence augmente offrant un triste spectacle à la France entière voir Perpignan: viol et vidéo, le fait divers une vrai réussite locale?

Il est temps que le citoyen reprenne ce qui est à lui. Et qu'en attendant, on envisage sérieusement de mettre la ville sous tutelle pour sa sauvegarde, face à ses élus totalement sans filtre et son maire qui "ose tout" . "C'est à ça qu'on le reconnait!" me disait oncle Fernand, qui rajoutait dans la foulée: "On devrait jamais quitter Montauban!"

Voir aussi:

Conseil municipal:Jean-Marc Pujol: plus loin que Ménard, pas loin de Poutine! par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/02/conseil-municipal-jean-marc-pujol-plus-loin-que-menard-pas-loin-de-poutine-par-nicolas-caudeville.html

Perpignan: viol et vidéo, le fait divers une vrai réussite locale? par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/01/perpignan-viol-et-video-le-fait-divers-une-vrai-reussite-locale-par-nicolas-caudeville.html

Perpignan: viol et vidéo, le fait divers une vrai réussite locale? par Nicolas Caudeville

Jean-Marc Pujol, le génie de la bouillabaisse !

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans Mondeparallèle ARTICLES
commenter cet article
4 février 2016 4 04 /02 /février /2016 20:34
Jean-Marc Pujol adresse un message clair aux terroristes de tous poils:"Je mettrai une balle dans la tête aux djihadistes avant qu'ils ne tuent ses enfants et petits-enfants
Jean-Marc Pujol adresse un message clair aux terroristes de tous poils:"Je mettrai une balle dans la tête aux djihadistes avant qu'ils ne tuent ses enfants et petits-enfants

Perpignan, le maire UMP Jean-Marc Pujol est dans tous ces états après les attentats. Comme John Rambo, il a des flash-back de la guerre qui lui reviennent. Mais lui, ce n'est pas le Vietnam , c'est la guerre d'Algérie. Les rafales, les explosions, ça lui fait remonter son syndrome post traumatique, comme l'humidité l’arthrose chez les vieux: c'était pas sa guerre, mais va le devenir! Après avoir annoncé au vœux à la presse en janvier dernier qu'il voulait "distribuer des fusils d'assauts à la police municipale de Perpignan" voir Perpignan: Jean-Marc Pujol veut des fusils d’assaut pour la police municipale #plusfortquebobmeinard! , ce soir en séance du conseil municipal, Fabrice Thomas nous rapporte qu'il aurait déclaré:" Je mettrai une balle dans la tête aux djihadistes avant qu'ils ne tuent mes enfants et petits-enfants"

A coté Vladimir Poutine et son "Il faut tuer les terroristes tchétchènes jusque sur les chiottes" n'est qu'un enfant!

Cela réussira-t-il à faire oublier que la ville est en plein délabrement, ou qu'il veut faire payer le parking de l’hôpital: la suite nous le dira!

Voir aussi:

Perpignan: Jean-Marc Pujol veut des fusils d’assaut pour la police municipale #plusfortquebobmeinard! par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/01/perpignan-jean-marc-pujol-veut-des-fusil-d-assaut-pour-la-police-municipale-plusfortquebobmeinard-par-nicolas-caudeville.html

Jean-Marc Pujol révise l'histoire de la guerre et de la paix en Algérie! par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/03/jean-marc-pujol-revise-l-histoire-de-la-guerre-et-de-la-paix-en-algerie-par-nicolas-caudeville.html

Face à la barbarie, peut-être faut-il plus de culture et d'éducation que des lois de surveillance? par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/01/face-a-la-barbarie-peut-etre-faut-il-plus-de-culture-et-d-education-que-des-lois-de-surveillance-par-nicolas-caudeville.html

Face à la barbarie, peut-être faut-il plus de culture et d'éducation que des lois de surveillance? par Nicolas Caudeville

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans Mondeparallèle ARTICLES
commenter cet article
2 février 2016 2 02 /02 /février /2016 21:35
TVA CHARNELLE par l'écrivain Henri Lhéritier

Il s’appelait Charles, elle s’appelait Lucie, c’était un bon couple. Rêveurs et désargentés, ils se trouvaient assez déplacés dans le monde où ils vivaient. Leurs voisins de palier les regardaient de haut. À Pôle Emploi, on ne cessait de les houspiller parce que ils n’avaient pas fait ceci ou cela, il leur manquait toujours un papier, cela les perturbait, mais leur amour ne faiblissait pas.
Nous n’avons pas de valeur marchande, se dirent-ils, un jour, en regardant une émission sur les huiles d’olive. Ne se sentaient-ils pas mal à l’aise dans la société pour cette raison ? Nous devrions nous monnayer, pensèrent-ils. Peut-être pas nous vendre mais nous louer.
On leur avait dit qu’ils n’avaient aucune compétence. Ils décidèrent que leur compétence était leur corps, c’est ce que je pense aussi. Est-ce qu’on me demande quelque chose ? Elle était fraîche et fleurie comme une villa du midi sur sa corniche et lui était un canon de char T 34 ayant une cadence de tir d’orgue de Staline. Ils étaient prêts.
Ils commencèrent par leurs voisins. À l’aide de l’ordinateur, ils avaient conçu un dépliant où ils détaillaient leurs appas, entre autres une quéquette dressée sur deux dames-jeannes pour lui et une chatte légèrement sculptée pour elle. Là où ils montraient autre chose que leur cul, on voyait des plages, des palmiers, des piscines, des cocktails et des bateaux. Dessous, on pouvait lire le prix des prestations, et des propositions de remises pour groupes.
Ma foi, pourquoi pas, dirent les voisins qui ne les aimaient pas. Essayons !
Ils furent satisfaits et en parlèrent à leurs amis. Le Bon coin fit le reste. En amour, Charles et Lucie étaient dans le genre bac + 8, ils pouvaient agir en couple ou séparément, selon le rite orthodoxe ou hérétique et même schismatique. Ils n’avaient plus besoin d’aller à Pôle Emploi, ou alors comme conseillers, leur affaire tournait et ils s’aimaient toujours autant.
Tard, le soir, ils faisaient les comptes et se distribuaient le travail du lendemain, je t’ai louée cinq minutes au boulanger, celui à moustache ! Ah, oui, très bien ! Toi, tu as rendez-vous avec la coiffeuse à 10 h 00 et la banquière à 10 h 15 (ils avaient des horaires serrés) et, si tu veux, tu peux toujours finir l’esthéticienne et le livreur de pizzas. Il firent des émules.
Cette activité d’auto-entrepreneur créait de l’emploi.
Tant et si bien qu’il fallut la placer sous le régime de la TVA, cela obligea à des factures détaillées, certains clients préférèrent des forfaits tout compris.
L’Etat est un proxénète, hurla l’opposition.
On le savait déjà.

Le meilleur d'Henri Lhéritier :

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/tag/henri%20lheritier/

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans Henri Lhéritier chroniques ARTICLES
commenter cet article
31 janvier 2016 7 31 /01 /janvier /2016 19:07
Le coup de gueule de Jean Lhéritier 3! Les races locales

Troisième coup de gueule de Jean Lhéritier, ce coup-ci le bon Jean dénonce le non soutien aux races locales (on parle bien d'animaux) coincé dans le dispositif de subventions de l'union européenne .

Voir aussi:

Les autres coup de Gueule

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/tag/coup%20de%20gueule/

Et encore du Jean Lhéritier

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/tag/jeanlheritier/

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans Coup de gueule JeanLhéritier VIDEOS
commenter cet article
29 janvier 2016 5 29 /01 /janvier /2016 16:04
Baldour von Schirach:" Lorsqu'on me parle de culture, je sors mon revolver!"
Baldour von Schirach:" Lorsqu'on me parle de culture, je sors mon revolver!"

Après les attentats et leur émotion, post manif "je suis Charlie", les médias qui ne sont pas neutres puisqu'ils nous indiquent ce qui est raisonnable de penser et possible de réaliser (voir le ballet des experts et leurs décryptages) .

Mais que nous disent-il? Il est mieux de rester sous la houlette du berger qui nous amènera à terme au boucher (On ne nous élève pas que pour nous tondre) que nous faire attaquer par une horde de loup (le couteau, c'est plus propre que les canines)

Donc profitons des attentats pour mettre des états d'urgence permanents, des surveillances numériques, plus de caméras...

Et si le surgissement de la violence et la déconstruction du "vivre ensemble" n'était la conséquence d'une société de consommation qui incite au "vivre pour soi " et dé-conscientise le collectif, le solidaire au profit de "l'individualisme" qui n'est finalement qu'un acte d'isolement des autres (qui n'ont rien à voir avec moi, parce que je suis unique, preuve en est j'achète la même marque que tout le monde en bon esclave) .

Donc, si je suis en cohérence avec le discours du "(re) vivre ensemble" comme pour un régime, je dois éliminer les éléments qui mettent en danger par leur mauvais cholestérol ma société "Liberté, égalité,fraternité" (qui n'est pas qu'une devise, mais bien un projet de société dont nous nous sommes éloignés).

Préférer la culture aux divertissement et aux folklores

Lorsqu'on produit en masse, on ne peut faire dans le qualitatif, puisqu'on fait dans le moins disant culturel pour accéder au temps de cerveau disponible. Donc pour faire passer la suggestion, il faut de grosses molécules, surtout pas de subtilité, par comme le disait Goebbels, "plus c'est gros, plus ça passe" (Non madame, celle-la n'est pas de Chirac) .

On essaie donc de nous faire passer le divertissement et le folklore, pour de la culture alors qu'ils n'en sont que ses ersatzs. En vérité, ce qui fait que la culture est la culture, c'est qu'elle est dangereuse et subversive parce qu'elle donne à penser. Les autres sont des psychotropes de l'intelligence et des brouilleurs cognitifs.

L'éducation pour mieux apprécier la saveur de la culture

L'appréciation des choses compliquées n'intervient pas de manière innée, mais parce qu'on appris à les déguster. L'enfant préfère la sensation facile des frittes avant de comprendre la sensualité de la saveur du brocolis (la différence entre la pornographie et l'érotisme) . Il y a un acte douloureux au début de l'acte culturel, qui débouche sur plus de plaisir ensuite, et des philtres de compréhension plus subtiles dans notre quotidien.

La violence est gratuite, mais c'est surtout le seul langage pour ceux qui n'en n'ont plus d'autres

Chaque personne a qui on ne transmet pas de culture et de modèle culturel (il faut arrêter le relativisme, et croire qu'un modèle puisse-t-être meilleur qu'un autre #lemodèlerépublicain, ne pas confondre avec le discours) est apte à combler ce vide par ce qui lui passe à portée et il y a autant de bactéries dans l'air que d’oxygène. Et lorsqu'on a plus de filtre...

C'est pourquoi, la culture et l'éducation plus que la surveillance, parce qu'on ne sait jamais ce qu'ils feront de ce qu'ils ont vu et savent sur nous!

Voir aussi:

Perpignan: comment je me suis auto-radicalisé en écoutant France-Bleu Roussillon! par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/01/perpignan-comment-je-me-suis-auto-radicalise-en-ecoutant-france-bleu-roussillon-par-nicolas-caudeville.html

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES
commenter cet article
29 janvier 2016 5 29 /01 /janvier /2016 12:55
Claude Belime, un certains regard sur la photographie exposé à la lumière d'encre! interview par Nicolas Caudeville

La revue "Regards" est une revue de photographie http://www.revue-regards.com/, créée au cours de l'été 2009 à Perpignan par quelques passionnés de bla-blART, "pour parler de l'Art autrement...", jeune association qui œuvre depuis 2006 dans les Pyrénées Orientales autour de l'art et de la culture. Cette revue "Regards" est née d'une envie de montrer et de partager, non seulement son propre travail, mais aussi celui qu'on connaît, parce qu'on a croisé tel ou tel auteur, que telle série nous a émus ou interrogés. Nous avons choisi une publication sur le web avec plusieurs modes de consultation et la possibilité de téléchargement, gratuit.

Nos arguments ? Une (certaine...) expérience, voire une culture, une volonté de (bien) faire et de diffuser. Un réseau de départ aussi, basé sur les contacts que nous avons eus en développant depuis maintenant près de 20 ans les "Rencontres Regards" de photographie de Villeneuve la Rivière (France).

Peu de photographes par numéro, certainement un thème ou un axe déterminé, afin d'éviter un excès ou un désordre et de permettre que la revue puisse être feuilletée en une fois, en pouvant y revenir, et la télécharger. Nous réalisons aussi, pour chaque numéro, une édition imprimée limitée de grande qualité, en vente par correspondance.

L'accueil que nous avons reçu de la communauté photographique nous aide à poursuivre cette aventure, que nous voulons interactive et attentive au monde de la photographie, dans sa diversité et ses contradictions.

Ce que deviendra la "ligne éditoriale", nul ne le sait, l'avenir la façonnera, et nous espérons que la qualité que nous souhaitons y mettre avec humilité mais persévérance restera reconnue.

Claude Belime fait aussi partie de lumière d'encre galerie à Ceret http://www.lumieredencre.fr/

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans INTERVIEWS VIDEOS
commenter cet article

Articles Récents