Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  •  L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

30 novembre 2015 1 30 /11 /novembre /2015 13:37
Ne pensez pas le long terme, d'autres s'en chargent à votre place. Votre paresse sera toujours récompensée! par Nicolas Caudeville
  1. Ne nous prenons pas la tête
  2. La réflexion ne sert à rien
  3. Face aux événements brandissons nos sentiments
  4. Faisons usage de nos glandes lacrymales
  5. Ne cédons pas au chantage de l'intelligence
  6. Le poisson rouge est un homme heureux une fois fait le tour de son bocal
  7. Pour vivre utile, mourrons idiot
  8. Le travail rend libre

Ceci était un petit essai de slogans novlanguais, xyloglotte à répéter tous les matins devant sa glace et en société sans s'étouffer avec les copeaux.

Voir aussi:

10 techniques de manipulation des masses. selon Noam Chomsky

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/article-10-techniques-de-manipulation-des-masses-selon-noam-chomsky-106619765.html

Lorsque vous aurez autant besoin de Charlie Hebdo que d'oxygène vous reviendrez nous voir! par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/01/lorsque-vous-aurez-autant-besoin-de-charlie-hebdo-que-d-oxygene-vous-reviendrez-nous-voir-par-nicolas-caudeville.html

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES Mondeparallèle
commenter cet article
30 novembre 2015 1 30 /11 /novembre /2015 10:36
Chronique moscovite (épisode 25) :‏"Ils ont le pétrole mais c'est tout"par Félix Edmundovitch Dzerjinski

« Nous vaincrons parce que nous sommes les plus morts. » (Philippe Muray)

« Le problème se pose uniquement ainsi : idéologie bourgeoise ou idéologie socialiste. Il n’y a pas de milieu… C’est pourquoi tout rapetissement de l’idéologie socialiste, tout éloignement vis-à-vis de cette dernière implique un renforcement de l’idéologie bourgeoise. » (Le Chauve-fondateur) Spéciale dédicace à François Grollande et à ses aficionados…

« Le peuple n'a pas besoin de liberté, car la liberté est une des formes de la dictature bourgeoise. » (encore mon pote le Chauve-Fondateur, rrrrah tu manques) Hein, t’avais cru qu’en te citant Verlaine je me ramollissais…

J’espère qu’au sein de tes services de renseignements, il y a des mecs de ma trempe. Parce que pour lutter contre les bandits en babouches, va falloir en mettre un sacré coup, il va t’en falloir des bataillons de travailleurs de choc… Moi, quand j’ai créé ma Tchéka chérie, j’ai fait 50 000 morts en 6 semaines, soit 8333,33 morts contre-révolutionnaires par semaine. Efficace, non ? Ben ouais, faut leur faire peur avant tout. Mais comme l’a écrit Philippe Muray, toi, tu es l’homme en bermuda alors, je sais pas bien si tu fais peur…

Bon, paraît que c’est l période des fêtes et tu n’as pas trop la tête à ça, petit Frantsouz, pour toi c’est plutôt la défaite… Voici une chanson de ce barde, Michel Sardou, qui pourrait être très populaire chez le Russien sur l’ensemble de sa carrière : https://www.youtube.com/watch?v=zdRqJ25oRXQ Tu vas l’aimer celle-là, elle est bien bonne !! Ben ouais, tous tes amis, Saoudiens, Qatari, Emirati, plus ou moins sponsors du terrorisme, inspirateurs de l’Etat islamique, avec des Etats complètement artificiels… Faudrait les vitrifier. Et dire qu’il y a des Frantsouzy qui vivent à Moscou et qui, en bonnes chochottes, ne supportent pas l’hier russe, se disent qu’ils vont y aller à la plage… Ben ouais, alors là, c’est bien sympa de sponsoriser la future bombe qui te fera péter aux galeries farfouillette… T’es parfois un peu con. Nous, c’est Blondin qui dit que tu vas plus en Egypte ou en Turquie, et le Russien, il obéit.

De l’Ukraine à la Syrie, tu l’auras remarqué, c’est Blondin qui mène la danse. Ce qui est drôle, c’est que par chez vous, petits Frantsouzy, vous fantasmez sur Blondin : « il est méchant », « il est fort », « oh, ben, ma bonne dame, y nous en faudrait un comme ça pour redresser le pays », « c’est un dictateur, un fasciste »…,ce qui n’empêche pas un Tadjik, donc un basané à la mode russienne, de chanter ses louanges, mais bon, peut-être qu’il veut son permis de séjour et son passeport intérieur, va savoir… https://www.youtube.com/watch?v=CawO9QVjeEE Bref, comme toujours, quand tu observes quelque chose à travers le prisme de médias médiocres, tu passes à côté de l’essentiel. Blondin n’est pas seul, il a derrière lui des centaines de milliers de fonctionnaires qui marnent pour porter le pays à bout de bras, et quel pays ! Blondin n’est pas arrivé là par hasard à la fin de ces anarchiques années 1990 dont vous, Occidentaux, êtes tous nostalgiques, ces années de chaos, durant lesquelles le pays et ses richesses étaient bradés et vendus à la découpe. L’arrivée de Blondin a été orchestrée par sa maison d’origine, le FSB, l’ex-KGB, qui avait décidé de siffler la fin de la récré et de remettre le pays sur les rails. Et voilà le résultat. Pas mal, non ? Pour un pays âgé d’à peine 24 ans ? Beaux restes, beau retour du refoulé… L’empire contre-attaque !

Tu te souviens, je t’avais dit que nous envoyions les réfugiés syriens vers la Norvège. Tu te rappelles ? Ben ouais, faut dire que le Russien n’a pas une vraie tradition d’accueil pour l’étranger, normal, quand tu as été envahi à plusieurs reprises dans ton histoire… Les Norvégiens, ils sont comme les Allemands ou les Frantsouzy, ils sont gentils. Ils aiment la nature, la (bio)diversité, le commerce équitable, le quinoa… Ils sont dans le qu’on s’en suce… Oui, mais bon, comme ils commencent à trouver que trop c’est trop, environ un millier de réfugiés arrivés depuis la Russie, ben ils demandent aux Russiens de les reprendre, y a un accord pour ça. Rrraaah, si tu ne peux même pas avoir confiance dans les sociaux-démocrates mous, où va le monde… Pas grave, le Russien a plus d’un tour dans son sac, il les enverra plus bas, chez les Baltes… Eux, vu ce qu’ils ont fait dans les années 1940, et tu sais que les traditions, en dépit de la globalisation ont la vie dure, à mon avis, ils ne vont pas les accueillir aussi gentiment que tous ces sociaux-démocrates… Mais bon, c’est l’UE. Et au fait, tu n’es pas surpris que tes amis saoudiens ou qataris ne se proposent pas d’accueillir des réfugiés, après tout, c’est un les leur, c’est un peu le résultat de leur politique… Bon le réfugié, il est pas fou, il n’a pas envie d’être transformé en esclave bâtisseur au Qatar ou ailleurs, comme aux temps des Pharaons…

Par un dimanche gris et neigeux, je suis allé voir une exposition consacrée à Pascin et Foujita, au musée Pouchkine. Tu connais ? Moi, je connaissais Pascin, surtout à travers la bd de Joann Sfar, qui d’ailleurs dessine à la manière de Pascin. Pas mal de peintures de bordel, à l’érotisme troublant, ben ouais, j’ai beau être tchékiste, je suis un sensible, moi, j’aime les belles choses… C’est vraiment un peintre de la chair. Avec Pascin, c’est tout le parfum, aujourd’hui cadavérique, de la défunte et regrettée Mitteleuropa qui nous revient, dans ce dialogue avec Paris, alros phare et capitale de la culture (vous en conviendrez, Frantsouzy, c’est un poil différent aujourd’hui, non ?). Natif de Bulgarie, formé à Berlin, Vienne et Budapest, il arrive à Paris au mitan de ses 20 ans, en 1905, et deviendra le prince de Montparnasse. Il ne fut pas seulement un érotomane, il fut également un dessinateur satirique, façon Grosz et Dix. Il s’alcoolisait, s’enivrait de femmes, bref, la vie de bohème, sans la bourgeoisie et le plan épargne logement. Il a été compagnon de dèche et de galère de Chaïm Soutine, autre gradn exilé sous les cieux parisiens. Pascin est un grand parmi les grands injustement méconnu, un homme véritablement libre auquel la reine des villes rend hommage. Et après cette exposition, suis-moi au Voronej, pour nous régaler de barbaque manière de rendre hommage à Chaïm Soutine et à son bœuf écorché.

Toi qui aimes l’art contemporain et la liiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiberté, tu devrais aimer ça : http://rue89.nouvelobs.com/zapnet/2015/11/09/feu-a-porte-loubianka-a-moscou-lartiste-kamikaze-russe-a-frappe-262019. Bon, so what ?, ben rien, le mec a été arrêté une nouvelle fois. L’art contemporain, c’est tout de même magique comme escroquerie. Et dire que des « journaliste » du Nouvel Obs-Rue89 s’attarde sur un non-événement artistique. Faut vraiment qu’ils haïssent le pays ces trotskistes décérébrés et dégénérés. Honnêtement, je te plains petit Frantsouz, parce dans le fond, c’est ces petits mecs qui façonnent ta vision du monde. Ben soyons honnêtes, ils ont de la merde aux yeux. Finalement, ce genre de gesticulation ne change pas grand-chose à la face du monde, et encore de la face de la Sainte Russie. Encore un artiste stipendié par une ONG occidentale, faux-nez de la CIA, en fait un artiste-ploutocrate.

Par un autre dimanche, jour de repos du salarié, mais le tchékiste ne dort jamais, je suis allé voir une magnifique exposition consacrée à Valentin Serov, peintre né en 1865 et mort en 1911, autre chose que le pitre qui met le feu à des portes. Et tu avais de tout, des portraits de Tsars, de nobles, les Youssoupov (dont un descendant dessouda Raspoutine), de peintres amis (Sourikov, Repine, Levitan), d’écrivains, d’actrices, de danseuses et d’industriels (Mamontov, Morozov) qui étaient des mécènes, des amis de la culture. Pas comme ceux de maintenant pour qui Jeff Koons ou un plug anal place Vendôme représente le nec le plus ultra de la culture… Tu avais des nus et surtout, des scènes mythologiques et des peintures faites pour les saisons russes au début du 20ème sièècle, à Paris. Pour voir cette exposition, j’ai dû fair e40 mn de queue, eh oui, la culture, ça se mérite. Surtout, cela montre que le peuple russe demeure un peuple fier de son passé et surtout un peuple de haute culture, pas comme ces bouffres de Qatari, de Saoudiens ou d’Emirati, des pays sans histoire (comme l’homme africain, si cher au nain) et complètement artificiels.

En ce moment, suite aux attentats, les médias russes s’en donnent à cœur joie sur la France… Pour le Russie, Paris c’est un большая какашка (gros caca), c’est sale, il y a pleins de Turcs (sic) d’Arabes et de Noirs. Pas de doutes, c’est la Russie !! Un échec total de notre politique internationaliste !! Mais bon, tout de même, quand tu fais de telles rencontres, tu te dis que la globalisation a quand même du chemin à faire par chez nous parce que ces jeunots friqués, ils ont voyagé, ils connaissent le monde, c’est pas des minots tout droit sorti de la gloubinka (la Russie profonde), hein. Etonnant, non ? bon allez, tu vas encore entonner ton a antienne sur le Russien qui n’est décidément qu’un fasciste… Non, pas vraiment, regarde nos forces en Syrie, elles remplissent leur devoir internationaliste… et sauveront la démocratie !!

Ben nous voilà en décembre, je vais prendre quelques jours de repos, moi. Je mérite, je mérite de la patrie. Un peu de soleil pour mes vieux os. Comme le disent tes légionnaires, il nous faut du soleil, de l'espace, pour redorer nos carcasses. Ce chant s’appelle « Adieu, vieille Europe », mais il me revient qu’en poètes, tes légionnaires l’auraient rebaptisé « Adieu, vieille salope ». Je vais aller bronzer mon petit cul et me soûler, me transformer en Frantsouz pendant deux semaines, en homme en bermuda !

Les autres chroniques moscovites:

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/tag/chroniques%20moscovites/

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans chroniques Chroniques Moscovites ARTICLES
commenter cet article
27 novembre 2015 5 27 /11 /novembre /2015 12:48
"L'imposteur est aujourd'hui dans nos sociétés comme un poisson dans l'eau : faire prévaloir la forme sur le fond, valoriser les moyens plutôt que les fins, se fier à l'apparence et à la réputation plutôt qu'au travail et à la probité, préférer l'audience au mérite, opter pour le pragmatisme avantageux plutôt que pour le courage de la vérité, choisir l'opportunisme de l'opinion plutôt que tenir bon sur les valeurs
"L'imposteur est aujourd'hui dans nos sociétés comme un poisson dans l'eau : faire prévaloir la forme sur le fond, valoriser les moyens plutôt que les fins, se fier à l'apparence et à la réputation plutôt qu'au travail et à la probité, préférer l'audience au mérite, opter pour le pragmatisme avantageux plutôt que pour le courage de la vérité, choisir l'opportunisme de l'opinion plutôt que tenir bon sur les valeurs

Ce matin, on a mis en scène la tristesse et l'émotion pour les 130 morts devant leurs familles, avec leurs photos souriantes avec une Marseillaise ampoulée et en surpoids qui n'a plus rien du chant révolutionnaire des origines. Avec pour continuer dans l'hommage doucereux et pétri de bien-pensance , de symbole gras et compréhensible pour la masse, la chanson de Jacques Brel "Quand on a que l'amour" chanté par une bretonne de souche Nolwen Leroy, une enfant de l’émigration Camélia Jordana et une chanteuse de confession israélite Yaëlle Naïm, bref la douceur féminine fait l'union sacrée!

Quand la politique joue la carte de l'émotion, c'est qu'elle n'a en perspective que la ligne de mire de l'élection

Certains parents des victimes avaient refusé de venir à cet hommage, comme la soeur de l'un deux qui s'en était ouverte dans une lettre qui au-delà de l'émotion avec dressé un argumentaire accusateur.

Publié lundi sur la page Facebook de la jeune femme, le message a également été relayé sur la page "We miss you FX", créée en l'honneur de son frère. Ce mercredi, à la mi-journée, son texte avait déjà été partagé près de 20.000 fois.

"Rien n'a été fait" depuis les attentats de janvier

"En tant que famille de François-Xavier Prévost, victime de cette tuerie, nous n'y (l'hommage national, ndlr) participerons pas", commence Emmanuelle Prévost. Depuis les attentats de janvier "rien n'a été fait", argumente-t-elle. "Si des textes ont été votés, aucun décret d'application n'a encore été publié."

En France, "il est possible d'être en lien avec un réseau terroriste, de voyager en Syrie, et de revenir, librement", poursuit la jeune femme, "des personnes fichées S circulent librement, empruntent n'importe quel moyen de locomotion (...), louent des voitures (...), travaillent à nos côtés (...)."

"Parce qu'un homme condamné en 2008 est libre en 2013"

"89 mosquées sont recensées comme étant radicales, c'est-à-dire qu'elles appellent ou profèrent la haine", écrit-elle aussi, regrettant qu'il ait "fallu attendre les événements tragiques du 13 novembre pour que se pose enfin la question de leur dissolution".

"Parce qu'en France, un homme ayant perpétré un homicide en 2006, condamné en 2008, est libre en 2013", continue la sœur de François-Xavier Prévost, faisant référence à Jawad Bendaoud, mis en examen mardi dans le cadre de l'enquête. "Parce que ce même homme n'a pas peur de dire à la France entière après avoir hébergé plusieurs jours des terroristes : 'On m'a demandé de rendre service, j'ai rendu service'. Ben oui..."

Ce matin, je suis resté dans mon lit douillet (#Brassens #les bravesgensn'aimespasque): je n'avait aucune raisons de pavoiser...

Voir aussi:

François Hollande: pour battre le front national, il faut devenir le front national! par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/11/francois-hollande-pour-battre-le-front-national-il-faut-devenir-le-front-national-par-nicolas-caudeville.html

Ajoutée le 10 sept. 2014 "L'imposteur est aujourd'hui dans nos sociétés comme un poisson dans l'eau : faire prévaloir la forme sur le fond, valoriser les moyens plutôt que les fins, se fier à l'apparence et à la réputation plutôt qu'au travail et à la probité, préférer l'audience au mérite, opter pour le pragmatisme avantageux plutôt que pour le courage de la vérité, choisir l'opportunisme de l'opinion plutôt que tenir bon sur les valeurs, pratiquer l'art de l'illusion plutôt que s'émanciper par la pensée critique, s'abandonner aux fausses sécurités des procédures plutôt que se risquer à l'amour et à la création. Voilà le milieu où prospère l'imposture ! Notre société de la norme, même travestie sous un hédonisme de masse et fardée de publicité tapageuse, fabrique des imposteurs. L'imposteur est un authentique martyr de notre environnement social, maître de l'opinion, éponge vivante des valeurs de son temps, fétichiste des modes et des formes. L'imposteur vit à crédit, au crédit de l'Autre. Soeur siamoise du conformisme, l'imposture est parmi nous. Elle emprunte la froide logique des instruments de gestion et de procédure, les combines de papier et les escroqueries des algorithmes, les usurpations de crédits, les expertises mensongères et l'hypocrisie des bons sentiments. De cette civilisation du faux-semblant, notre démocratie de caméléons est malade, enfermée dans ses normes et propulsée dans l'enfer d'un monde qui tourne à vide. Seules l'ambition de la culture et l'audace de la liberté partagée nous permettraient de créer l'avenir." A travers cette conférence, organisée dans le cadre des conférences de l'Université permanente de l'Université de Nantes, Roland Gori revient sur les idées fortes de son dernier ouvrage "La Fabrique des imposteurs".

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES VIDEOS
commenter cet article
26 novembre 2015 4 26 /11 /novembre /2015 14:44
François Hollande: pour battre le front national, il faut devenir le front national! par Nicolas Caudeville

Machiavel l'écrivait dans le Prince: "Si tu ne veux pas la révolution, fait la toi-même!" Et comme le disait l’évêque St Denis à Clovis "Courbe-toi, fier Sicambre, adore ce que tu as brûlé, et brûle ce que tu as adoré"

Avant demander de déchoir la nationalité des bi-nationaux terroristes, fermer les mosquées où il y a des prêches radicaux avec leurs prêcheurs, demander que les prêches se fassent en français, demander plus de policier et gendarmes, de militaires etc, etc sans compter le rapprochement avec la Russie ..c'était mal! Parce que à minima cela venait de la droite dure sarkozyste (Le même Nicolas Sarkozy qui a fait diminuer les budgets et les effectifs policiers militaires, de renseignement), ou pire encore de la maîtresse des ténèbres Marine Le Pen en personne !

Comment faire oublier sa politique néo-libéral à droite toute, l'état de flapissement de l'économie et de l'emploi, face à un Front National qui ne cesse de monter dans les sondages et les urnes?

Affirmer désormais, c'est nous ou le Front National et le chaos ne fait plus recette et génère même l'effet contraire.

Alors, au prétexte des attentats, alors que dans l’intervalle de ceux du 7 janvier, on ne peut pas dire que des mesures remarquables aient été prises (la loi de renseignement étant plus une loi de surveillance globale que de vigilance accrue. Voir les cas nombreux de départs et de retours des djihadistes en Syrie. Les dénégations sur la possibilité d'agents dormants dans le flux des migrants ou des réfugiés), François Hollande re-devient le Dux Bellator , le chef de guerre. Là les sondages remontent pour lui et son premier ministre le catalan Manel Valls. Dans l'euphorie, on fait se rassembler les deux chambres au congrès à Versailles. On fait voter le prolongement de l'état d'urgence pour trois mois (dans ta face le droit de manifester) Et on prend des trains de mesures qui une seconde la première explosion eussent-été jugées "choquantes", voir "fascistes"

Alors, est-ce que par cynisme, François Hollande qui veut plus que ce présenter à la présidentiellle, souhaite même être réélu, se doit de couper l'herbe sous les pieds fourchus de Marine Le Pen, en réinterprétant ses propositions sur l'air de la Marseillaise!

Voir aussi:

Attentats/France: quand les trois petits singes se réveillent, et jusqu'à quand? par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/11/attentats-france-quand-les-trois-petits-singes-se-reveillent-et-jusqu-a-quand-par-nicolas-caudeville.html

Qui sont "les idiots utiles" du front national? par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/article-qui-sont-les-idiots-utiles-du-front-national-par-nicolas-caudeville-120829633.html

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES
commenter cet article
25 novembre 2015 3 25 /11 /novembre /2015 14:21
Perpignan/Castillet: demain projection débat du documentaire 'histoire de la destruction de la semence illégalle!"

En attendant la conférence du 3 décembre à 19 h à Alénya "Pyrénées-Oriental: la biodiversité, outil du développement territorial!" https://www.facebook.com/events/1504530226542524/

Demain ,le 26/11/2015 à 19:00

Cinéma le Castillet - Perpignan
5 eurosDurée : 42 minutes + Déb
at

Soirée projection et débat présentée par Fabien Selo pour les association AddicTerra et Energie Citoyenne Dans le cadre du festival Alimenterre.
La loi 9.70 interdit aux agriculteurs colombiens de conserver une partie de leur récolte pour l’utiliser comme semence.
Son application est une condition du traité de libre-échange entre la Colombie et les États-Unis.

En août 2011, dans le sud du pays, des forces de l’ordre confisquent et détruisent les sacs de riz produits par une vingtaine de paysans,en application de cette loi et au dépend de la sécurité alimentaire de la région.

La Projection sera a suivi d'un débat autour de la conservation des semences paysannes Organisé par l'Association AddicTerr et en présence de : La Granothèque, des AMAP 66, CCFD-Terres solidaires 66. Sous réserve la présence de Nature et Progrès 66 et du réseau semence paysanne. .

En savoir plus sur http://addicterra.e-monsite.com/agenda/26-novembre-970-festival-alimenterre-cinema-castillet.html#sAcD2tk287Ez3ljk.99

Voir aussi:

Girone/Slow Food: pour Carlo petrini son président, la biodiversité est un outil de développement territorial! interview par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/11/girone-slow-food-pour-carlo-petrini-son-president-la-biodiversite-est-un-outil-de-developpement-territorial.html

Biodiversité:Hugo Van Hulsen grainetier, l'enjeu des semences et de la terre! interview Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/09/biodiversite-hugo-van-hulsen-grainetier-l-enjeu-des-semences-et-de-la-terre-interview-nicolas-caudeville.html

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES
commenter cet article
23 novembre 2015 1 23 /11 /novembre /2015 15:39
CONFESSION D’UN TERRORISTE REPENTI par l'écrivain Henri Lhéritier

« Je voulais être méchant et détester le monde !
Connaître le plaisir d’insulter, passer à la calomnie, au dénigrement, puis à l’envie, en arriver au sang, à la vie qu’on enlève, voilà ce que j’ai souhaité. Tuer sans raison ou au nom d’une déraison, gaspiller la vie des autres sans une larme, faire exploser des innocents, jouir de ce sentiment d’une puissance absolue seulement portée par une transcendance imbécile que je finissais par inventer, me fermer au monde, à ses sollicitations, me réfugier dans mon obsession, considérer que je devais me venger, que j’avais un compte à régler seulement parce que je vivais, voilà quelle fut ma quête.
Je me suis entraîné, déshumanisé, croyant atteindre le ciel, en sacrifiant les hommes.
Je n’y suis pas arrivé. Mon échec est patent.
Mes haines ont des faiblesses et mes sympathies des spontanéités que je n’ai jamais pu maîtriser.
Toujours, au dernier moment, un paysage, un sourire, un mot, un geste, un poème m’ont privé de ces triomphes faciles, de ces instants de jouissance gratuite.
Le monde m’en veut : il m’aime.
Et se ligue pour me forcer à l’empathie.
Je crois que je finirai comme la majorité des humains, innocent et dans mon lit ».

Il se trompait, il eut un geste malheureux que l’on assimila à un attentat terroriste.
Il tomba, criblé de balles et on trouva ce mot dans sa poche.
.

Le tout meilleur d'Henri Lhéritier :

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/tag/henri%20lheritier/

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans chroniques ARTICLES je suis Charlie Henri Lhéritier
commenter cet article
20 novembre 2015 5 20 /11 /novembre /2015 13:13
Attentats/France: quand les trois petits singes se réveillent, et jusqu'à quand? par Nicolas Caudeville

Les trois petits singes, dont un a une main devant la bouche, le second se bouche les oreilles et le troisièmes se masque les yeux, pour dire, rien dit, rien entendu, rien vu.Même après les attentats de Charlie Hebdo et du supermarché casher, au-delà des manifestations, il semble que tout soit rentré dans l'ordre. Pour les dix ans des émeutes de Perpignan, il semblait que ça n'est pas été le prétexte non plus à réflexion. Perpignan toujours,récemment encore, on détournait le parcours de trois ligne de bus pour caillassage. Durant la campagne des municipales de 2014 certains candidats ont utilisé des personnes proches des islamistes, soit directement sur leur liste, soit pour leur écrire des discours pour les quartiers et les banlieues. Sans compter évidemment aux petits renoncements à la laïcité et autres lâchetés du quotidien en passant acheter la paix sociale ou a se faire élire...Et voilà que le vendredi 13 novembre une vague d'attentats sans précédent fait 129 morts et plus de 300 blessés. Peu de temps auparavant Manuel Vaills premier ministre affirmait que le plus grand danger serait que le front national prenne une,deux, ou trois régions. Que ce même premier ministre aurait refusé il y a deux ans la liste des djihadiste français présent sur le sol syrien, au motif qu'il ne voulait rien accepter venant des services secret syrien(déclaration de Bernard Squarcini ancien patron des renseignements français au journal valeurs actuelleshttps://www.youtube.com/watch?v=RelLPwpP0wI&feature=share .)

Les français se retrouvent comme les tchèques de la chanson de François Béranger, une ville.Sauf qu'en guise de cosaques (les russes), se sont des islamistes. Mais l'idée est la même: "Construits dans tête une ville...en terrasse le vin brille, la nuit prend tout sérénité...les robes des cotons des filles, leurs cheveux nattés de fleurs coupées..."

"Fermes les yeux et vois la ville, au matin blême et déprimé. Le sang qui passe du rouge au noir, séchant sur les rues labourées.Maisons éventrées et fumantes, stupeur, colère, haine cachés."

"Fermes les yeux entends la ville, d'abord elle pleure puis se reprend. Et s'interroge pourquoi, comment? Qu'avons nous fait pourquoi ce viol? Et qui sont-il tous ces truand,"

La chanson raconte comment par la révolte populaire l'ennemi a été défait et de conclure:

"Et si demain s'était ta ville, mieux ne dormir qu'à moitié!"

Du coup, tout les mesures qui auraient été donné pour fascisme avant, dont la plupart par le Front National passent désormais comme une lettre à la poste, ou plutôt comme un terroriste dans l'espace Schengen. Fermeture et retour des contrôles aux frontières, déchéances de la nationalité françaises des bi-nationaux convaincus de terrorisme ou de complicité, prolongation de l'état d'urgence, avec au passage restriction des libertés individuelles.George Bernanos le prévoyait déjà dans les années 50 dans "La liberté pour quoi faire" : "La menace qui pèse sur le monde est celle d'une organisation totalitaire et concentrationnaire universelle qui ferait, tôt ou tard, sous un nom ou sous un autre, qu'importe ! de l'homme libre une espèce de monstre réputé dangereux pour la collectivité tout entière, et dont l'existence dans la société future serait aussi insolite que la présence actuelle d'un mammouth sur les bords du Lac Léman."

Perpignan base arrière djihadiste?

Par sa position géographique près de la Méditerranée et de la frontière espagnole, du fait qu'elle soit un territoire pauvre,qu'il y a une forte population émigrée et une concentration particulière dans certains quartiers, que le trafic de drogues y est particulièrement développé et qu'il a été démontré les liens entre trafic de drogues, armes de guerre et djihadisme. Perpignan semble un lieu idéal pour une base arrière.Voir déjà l'épisode manqué (heureusement) du Cap Béar http://www.lindependant.fr/2015/07/17/le-semaphore-du-cap-bear-au-coeur-d-un-attentat-dejoue,2060465.php . Peu de temps après les attentats de multiples perquisitions ont été effectué à Perpignan http://www.lindependant.fr/2015/11/19/p-o-d-autres-perquisitions-annoncees-sur-de-nouvelles-cibles-publiques,2116106.php. Hier encore la police espagnole supposait que l'artificier des attentats pourrait passer la frontière par le Perthus https://www.lasemaineduroussillon.com/2015/11/19/attentats-paris-artificier-recherche-frontiere-espagnole/.

Le réveil de festivus-festivus? http://maxencecaron.fr/2010/06/philippe-muray-un-entretien-de-2005-sur-%C2%AB-festivus-festivus-%C2%BB/

"Même pas peur!" affirmez vous en buvant un verre d'alcool à la terrasse des cafés en brandissant votre majeur tout en chantant la marseillaise, en relisant "Paris est une fête" Ernest Hemingway, en vous faisant tatouer la devise "fluctuat nec mergitur" ou la tour eiffel dans logo pacifiste.

Il y a même des jeunes qui se précipitent pour s'engager dans l'armée, quand il n'ont pas déjà mis le drapeau français en filtre de leur avatar facebook et adopté un berger malinois, qu'ils auront nommé "diésel junior" (rien à voir avec le scandale Wolkswagen et la Cop21)

L'ignorance, la dés-éducation, l'apologie de l'argent, la société de consommation et son manque d'idéal au cœur des ténèbres des attentats!

Pourquoi les terroristes ont-ils dérapé? Le terme vous choque? Il vous parait un doux euphémisme à coté du réel de la situation?

C'est parce que des termes ont été auparavant déformés, sur utilisés que rattrapé par le réel, ils semblent grotesque. Après tout le dernier cas de violence extrême rapporté en France par les médias, c'était la chemise déchirée du DRH d'Air France.

Les gouvernants et les médias sont les premiers à ne plus croire au modèle républicain, c'est pourquoi, ils ont du mal à le transmettre. Comme le ministre de l'intérieur Bernard Caseneuve déclarait à partir du moment où l'on découvrait que de nombreux français partaient pour la Syrie:""Aux jeunes qui partent en Syrie, je veux dire qu'il y a 1000 combats à mener dans la République, pour la France" . Il a été entendu mais pas comme il l'aurait souhaité!

Voir aussi:

Charlie Hebdo: à Perpignan, il y à un mois, les représentants du culte musulman déclaraient leur attachement à la république!

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/01/charlie-hebdo-a-perpignan-il-y-a-un-mois-les-representants-du-culte-musulman-declaraient-leur-attachement-a-la-republique.html

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES mémoire
commenter cet article
19 novembre 2015 4 19 /11 /novembre /2015 22:45
Ensemble Médiéval Saurimonda:Michel Picod : recitant
Ensemble Médiéval Saurimonda:Michel Picod : recitant

http://metbarran.canalblog.com/

Le comédien Michel Picod n'est plus. Il faisait partie de la scène nordcatalane depuis une trentaine d'années. Il y a tenu un rôle dont le double crédit était l'honnêteté et la discrétion. Ne jamais courir ou se laisser pousser sur le devant de la scène. S'y montrer toujours à la mesure de ce qu'on lui confiait, de ce que l'on attendait de lui, de ce qu'il pensait pouvoir donner. C'était ça, Michel. Oui, le portait de l'honnêteté en comédien, c'était lui! Nous sommes triste. C'est par Claude Massé, qui le tenait par son fils Christophe, jeune écrivain et plasticien -et son ami- que nous savions le coeur, le talent que Michel Picod, un garçon formé à la Cartoucherie, mettait à servir des textes d'auteurs du répertoire ou modernes. Nous en eûmes la conviction et en fûmes ravis en le découvrant dans les "Diablogues" de Roland Dubillard qu'il avait monté avec Jean-Michel Castellarnau, son complice d'alors. Nous eûmes, par la suite l'occasion de le revoir plusieurs fois, dans des spectacles de nature différente (pour autant qu'une lecture de texte soit différente de la création d'un rôle, et un second rôle d'un rôle titre) d'auteur de renom international ou seulement barde cantonal. Il eut même la générosité d'être l'un des conteurs de notre "Voyage musical d'une bible hébraïque". Ce qui est sûr c'est qu'il s'intégra totalement au paysage de la création théâtrale nordcatalane et se mobilisa dans "l'archipel des théâtres" pour la reconnaissance de cette création et le respect de ses artisans par les autorités locales qui ne savent pas toujours situer le curseur sur la ligne des "misères" aux "grandeurs". Notre comédien, à l'occasion assistant de réalisation comme pour la reprise de "L'Amor i el papagaï" de J.S. Pons aura participé à plusieurs expériences dont la modestie ne doit pas occulter la dignité. Celle de la Loco-Compagnie. Celle de la saga des rois de Majorque de Jordi Barre (il y joua le roi Jacques de Majorque dans le "Sceptre brisé"). Celle de la bande à Norbert Narach (1954-2009) qui l'associa à la création bilingue (catalan/ français) et au succès incroyable d'un "Un fil a la canya". Celle de Saurimonda qui, le rapprocha de la musique. Celle qu'il développait, il y a quelque mois encore, au Théâtre de la Corneille, avecMónica Bellsolà, sa compagne -et metteur en scène. Celle bien sûr des "Nits d'Eus" ou des "Nuits des Musées" et des "Journées du Patrimoine". Sans oublier celle qui lui tenait très à coeur: la formation de la jeunesse aux plaisirs du théâtre, et qui suppose humilité et de constance, deux autres de ses vertus. Michel Picod, le plus ensoleillé des enfants de l'Aube, sans tambour ni trompette, a dit sur les bords de la Méditerranée de beaux et grands textes, jamais empreints de dérisoire ou de futilité. Très présent sur scène, avec un physique et une diction que le cinéma n'a pas su utiliser, le comédien s'engageait sans cesse pour distribuer au public davantage de lumière, de beauté, de solidarité et d'humanité. Sans jamais surjouer, caricaturer, ou idéologiser... Homme de sagesse villageoise plutôt que d'embrouille citadine, il optait plus volontiers pour la fantaisie, clef de convivialité, que pour les échauffements intellectuels, émissaires d'inimitiés. Il aimait l'éclat d'un style, tout autant que les échos d'une langue mâtinée d'exotisme ou de fantastique. Il nous a quitté a 66 ans. Nous aurons tout de même vu ou entendu Michel Picod dans duPierre Bouchet, Roland Dubillard, Jean-Claude Grumberg, Ludovic Massé ouBoris Vian, entre autres. Michel Picod était un COPAIN. (Condoléances à sa famille et à ses amis les plus proches.)

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES mémoire
commenter cet article
19 novembre 2015 4 19 /11 /novembre /2015 11:44
Attentats à Paris, la franc-maçonnerie du SUBLIME CONSEIL DU RITE MODERNE communique

SUBLIME CONSEIL DU RITE MODERNE communique

Membre Fondateur de la Maçonnerie Universelle de Loges de Tradition

En 1723, les Constitutions d’Anderson, Charte de la Maçonnerie moderne, cherchaient à faire disparaître du paysage européen les guerres de religions et les guerres de chapelles, regroupant ainsi « des hommes de bien et loyaux ou des hommes d’honneur et de probité quelles que soient les dénominations ou croyances religieuses ». Le but affiché : « devenir le Centre de l’Union et le moyen de nouer une amitié fidèle parmi des personnes qui auraient pu rester à une perpétuelle distance ».

La Maçonnerie contemporaine conserve toujours des dispositions identiques, sans oublier d’inclure les femmes dans ce concert. Dans les circonstances dramatiques que connaît la France et qui agitent le monde, nous sommes tous des blessés de la haine qui cherche à se répandre et à dresser les uns contre les autres. Celle-ci ne vient pas que des terroristes mais de tous les intégrismes qui n’acceptent ni l’ouverture ni la richesse issue de la différence et de la diversité.

Notre marche individuelle vers une humanité plus fraternelle ne pourra trouver son assise que dans le vécu effectif des valeurs issues de notre tradition, car l’exemple du bien et de la douceur produit des effets bien plus sûrs que les beaux discours et les leçons les plus sages. Ayons à la pensée l’image de la colombe apparue à la fin du déluge, un rameau d’olivier au bec, pour que nous soyons tous capables de dépasser l’accablement par l’espérance, et d’éviter de tomber dans l’engrenage du soupçon, de la fermeture et de la colère, qui annonce le triomphe de l’obscurantisme.

Notre Rite Français s’est toujours voulu le garant de l’expression par chacun de sa sensibilité, dans le respect des autres. Hier à Marseille le choix s’est porté sur le remplacement du chant habituel de la fin des agapes, par une marseillaise entonnée par un Frère musulman ; demain à Perpignan l’ouverture des travaux débutera par un morceau de musique proposé par la Soeur Maître d’harmonie ; sachons toujours et partout exprimer et faire résonner notre affection fraternelle, tournée non seulement vers nos proches, mais partout où hommes et femmes souhaitent l’accueillir et tendre la main pour constituer tous ensemble une Chaîne d’Union présidée par l’amour entre les Hommes.

Voir aussi:

Chronique moscovite (épisode 23) : Douce France...‏par Félix Edmundovitch Dzerjinski

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/11/chronique-moscovite-episode-23-douce-france-par-felix-edmundovitch-dzerjinski.html

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans franc-maçonnerie ARTICLES
commenter cet article
19 novembre 2015 4 19 /11 /novembre /2015 10:57
Chronique moscovite (épisode 24) : Plutôt mort que rouge! Славян невозможно победить!‏ par Félix Edmundovitch Dzerjinski

« Le vieux monde se meurt, le nouveau est lent à apparaître. Et c’est dans ce clair-obscur que surgissent les monstres. » (Antonio Gramsci) Je te l’ai dit, je crois à plusieurs reprises, j’adooooore l’Italie ! Des visionnaires, ces gars-là !

« Etre de gauche ou être de droite, c’est choisir une des innombrables manières qui s’offrent à l’homme d’être un imbécile ; toutes deux, en effet, sont des formes d’hémiplégies morales ». (Ortega y Gasset). Réfléchis à ça, Charlie… J’aime beaucoup cet Ibère, il est comme moi, il n’aimait pas beaucoup la démocratie, l’ère des masses, forcément incompatible avec la haute culture. Il appréciait les élites, les vraies, comme les tchékistes par chez nous, pas celles que la masse se donne aujourd’hui avec des élections-pièges à cons. Il aimait le Beau, le Vrai, le Bien. A lire d’urgence car il te tend un miroir dans lequel tu te reflètes et tu n’es pas très beau. Il t’appelle l'« homme-masse », tu es un « enfant gâté » conformiste et égalitariste qui rejette le passé, la raison et l'exigence morale, le tout avec une « étatisation de la vie » et l'« idolâtrie du social ».

« Pour la France et la Russie, être unies, c’est être fortes, être désunies, c’est être en danger. C’est une condition indispensable du point de vue de la géographie, de l’expérience et du bon sens ». (Charles, pas Baudelaire, mais de Gaulle). A méditer…

Je vais essayer de t’apporter un peu de légèreté made in Russia… T’en as besoin, t’es pas dans ton assiette après ces tristes événements. Faut te dire que le Russien vit avec « ça » depuis 15 ans…

Les températures baissent sévèrement, nous sommes entre 3 et 5°, il neige, le bonheur. Cela sonne le retour vers le bania, afin de régénérer le corps et l’esprit du Russien. Franchement, petit Frantsouz, tu vivrais à Moscou, tu serais saisi par le sacrosaint nietzschéen élan vital, tu n’aurais de cesse de te nourrir, y compris culturellement, une vraie fringale. Il a l’air de faire meilleur en Syrie, plus chaud. Franchement, vous êtes des ingrats, les Frantsouzy, je ne parle même pas des Caincains. Le Russien va se battre en Syrie et ce n’est que reproches !!! Eh oui, le Russien est malicieux et il a ses buts de guerre, qui diffèrent des vôtres. Il frappe la brave et gentillette Armée de la conquête. Tu connais ces gars. Oui ? Non ? Alors laisse-moi te rencarder sur eux, ce n’est ni plus ni moins que les supplétifs de l’Arabie Saoudite et du Qatar, tu sais, tes nouveaux amis, qui te veulent tu bien et auxquels tu vends des armes. Tu sais, tes nouveaux amis, qui haïssent ton mode de vie, tes Lumières et tout ce que tu représentes, les mêmes qui sponsorisaient les terroristes islamistes tchétchènes, Bassaev et consorts, ceux du 13 novembre... Et voilà t-y pas que vous nous avez reproché de leur larguer des bombes sur la gueule, mais vous êtes malades, malade d’être Charlie et de ne pas voir le monde tel qu’il est !! Les Cains Cains, tes amis de 30 ans, n’ont pas l’air bien presser d’en découdre véritable avec les bandits en babouches…

Allez, accoudes-toi au comptoir et parlons plutôt culture, paraît que ça rapproche les peuples, laissons-nous dériver, oublions ces heures sombres et célébrons la vraie vie, celles que les bandits en babouches n’auront jamais, ils n’en sont pas capables…

Je voudrais te parler du photographe russe Igor Palmin, https://www.flickr.com/photos/igorpalmin/page4. Je te conseille vraiment. Ce type a fait des photos, essentiellement de bâtiments, un peu d’humanoïdes, mais son truc, c’est l’architecture. Tu iras sur son site et tu regarderas quelques album, je te conseille le Moscou Art nouveau, l’architecture soviétique, Shekhtel (un architecte Art nouveau) et light in architecture. Allez, sois curieux, c’est du bon ça, pas de culture estampillée Télérama, de la vraie, de la bonne ! Perso, j’adore l’Art nouveau, en russe Modern, cette esthétique des lignes courbes, ses couleurs, cette inspiration qui vient de la natures, des animaux, des végétaux, son petit côté décadent. Puis, je suis allé voir l’exposition « Terra Russa » (photos d’Erwin Parviz et Borja Carsi) chez les frères Lumière, belles photos du pays, faut dire qu’il est tellement photogénique. D’ailleurs certains de tes photographes ne s’y sont pas trompés, mais connaissent-ils vraiment le pays, ils ne font qu’y passer. Tu y as de tout, dans mon pays pour les photographes, un peu de guerre, des paysages urbains ou campagnards déglingués, des univers post-industriels dignes de Mad Max, des créatures… La Russie, mon petit Frantsouz, ce n’est pas un pays pour les tièdes, c’est un pays de passions, Stanley Greene a failli y laisser sa peau. Si tu es adepte du consensus mou, bref aujourd’hui par chez toi, socialiste, alors passe ton chemin. Ce ne sera pas une grande perte pour la Russie, qui s’en remettra. Et si tu es curieux, va voir les photos de Vladimir Filonov. T’as vu le crochet de la grue, saloperie, c’est quand ils ont enlevé ma statue de la place de la Loubianka, ça fait peur, non, ce crochet ? Et, t’as vu le raccord sur le mur sous le slogan ?

Belle expo Louise Bourgeois, au Garaj, le lieu consacré à l’art contemporain, sis Parc Gorki et qui appartient à la p’tite copine de l’oligarque Abramovitch, tu sais le propriétaire, entre autres du club de foot Chelsea. Ce Garaj, c’est un peu sa danseuse. Mais pour le faire, dans le parc Gorki, le beau Roman a dû cracher au bassinet. C’est lui qui a payé toute la rénovation de ce bon vieux parc soviétique devenu un parc digne de New York, avec ses buvettes, ses bars branchés, ses poufs sur la pelouse.. Bref, tout ce que j’abhorre, la douceur de vivre à la mode capitaliste, moi qui suis un ascète, me voilà servi ! C’est drôle, il a craché au basinet comme il avait craché au bassinet auparavant quand il était député de la Tchoukotka. T’avais Blondin qui à l’époque lui demandait, « Dis Roman, qu’as-tu fait pour tes administrés de la lointaine Tchoukotka ? », l’autre répondait « Euh… » et Blondin de suggérer : « Rénove les routes ». Et l’autre d’obtempérer illico presto car pas vraiment envie d’être dégusté à la sauce Khodorkovski. Bon, autrement Louise Bourgeois, bonjour le trauma, papa n’était pas vraiment sage, tyrannique, volage et la petite Louise de régler ses comptes à travers son art-thérapie. Maman est symbolisée par une araignée, prévenante, attentionnée, sa meilleure copine et papa par une « fillette », qui n’est autre qu’une bite. L’expo était consacrés à la cellule… Moi, en cellules, pour y avoir séjourné et y avoir fait séjourner, j’en connais un rayon mais comme je le disais, « Pour nos ennemis, quatre murs, c’est trois de trop ».

T’as vu le titre de la chronique ? Belle référence, hein ? C’est Goebbels qui en est à l’origine puis ensuite, il fut repris dans le berceau de la démocratie, à savoir l’Amérique des années 1950, ce pays que tu adules, ce modèle. Je me suis dit que cela serait sympa de te rafraîchir la mémoire, petit Frantsouz, toi qui atteint de ton Alzheimer, ira couler des jours heureux dans un village niché dans ce pays de Cocagne qu’est votre Sud-Ouest. Plutôt mort que vieux !! Bon, moi, chuis pas gérontologue, chuis tchékiste alors nous pourrions parler politique, du monde comme il va ou pas, de l’Europe, qui ne fait pas très envie en ce moment. Sauf à ces escrocs et autres Valaques d’Ukrainiens mais pour eux c’est un mariage de raison. Ils sont prêts à fermer les yeux au moment du coït et à s’imaginer dans les bras d’une splendide créature. Gaffe, Blondin pourrait les réveiller…

Prends ça, c’est pour toi : https://www.youtube.com/watch?v=Duan5QOstb8

Je termine par un petit poème, d’un Frantsouz, à la gloire de Jo le Moustachu… Tu méditeras sur ton passé.

Staline dans le cœur des hommes
Sous sa forme mortelle avec des cheveux gris
Brûlant d’un feu sanguin dans la vigne des hommes
Staline récompense les meilleurs des hommes
Et rend à leurs travaux la vertu du plaisir
Car travailler pour vivre est agir sur la vie
Car la vie et les hommes ont élu Staline
Pour figurer sur terre leurs espoirs sans b
ornes.

Et Staline pour nous est présent pour demain
Et Staline dissipe aujourd’hui le malheur
La confiance est le fruit de son cerveau d’amour
La grappe raisonnable tant elle est parfait
e.

Paul Eluard, 1950

Les autres chroniques moscovites:

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/tag/chroniques%20moscovites/

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans Chroniques Moscovites chroniques ARTICLES
commenter cet article

Articles Récents