Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  •  L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

2 avril 2015 4 02 /04 /avril /2015 19:49
Le livre de la jungle expliqué aux socialistes:tu seras de gauche mon fils! par Nicolas caudeville

Inspiré par Rudyard Kipling, "Le Livre de la Jungle", raconte l'histoire d'un petit garçon abandonné, élevé par les animaux de la jungle. Le petit d'homme grandit paisiblement dans la jungle mais une question se pose : à quel royaume animal appartient-il ? Est-il un loup? Un éléphant? Un ours? Pourquoi pas un chimpanzé? Tout au long de ses aventures, il tente de se rapprocher de l'un d'eux, mais les animaux de la jungle se rendent compte qu'aucun ne lui correspond parfaitement. Ainsi, ils l'aident à trouver son chemin, celui qui mène au village de la droite car après tout, c'est à celui-ci qu'appartient le petit Manuel Valls...
Ainsi donc le petit Manuel s'était trompé de horde, mais dégât collatéral, il fait croire à certains animaux de la jungle de gauche,qu'être de gauche, c'est être libéral, développer le capital et le dividende pour les actionnaires en inversant le sens progressif de la répartition des richesses et du fruits du travail des animaux de la jungle! Bref, il sème sa zone et il fait leur fait perdre "le sens commun(et aussi des élections)!
Vivement qu'il retrouve son chemin et son village au fond à droite. Ainsi, la jungle de la gauche pourra retrouver une certaine tranquilité
Citation : "Être un chef d'entreprise, moi ça me plaît !"

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES Mondeparallèle PARODIES
commenter cet article
2 avril 2015 4 02 /04 /avril /2015 12:41
MARGHERITA par l'écrivain Henri Lhéritier

On le surnommait « Pichet de rosé », car il fréquentait les pizzerias pour le seul plaisir de commander du rosé en pichet. En dehors de ça, il n’aimait ni la pâte, ni les champignons, ni les tomates, ni les anchois, ni les artichauts, et d’une manière générale, il détestait les pizzas et les olives noires.
Il aimait seulement le rosé en pichet, c’était ainsi.
J’avais beau lui dire que le soir, après le service, on reprenait tous les fonds, pour faire les nouveaux pichets du lendemain, il n’en démordait pas, il était accro au pichet de rosé. Moi, monsieur, je l’ai vu entrer dans les pizzerias les plus sordides, j’essayais à chaque fois de l’en empêcher, en vain, il était ensorcelé et tel un marin au port tirant des bords dans les bars louches, il serrait le flanc de ses pichets entre ses mains comme on serre la taille de ces filles de la nuit qui nous font oublier le crachin, l’air salé du dehors, les échecs d’hier et ceux de demain.
Quel plaisir trouves-tu donc à cette décoction anonyme ?
À chaque fois, il me répondait :
- D’abord, c’est frais, ensuite….
- La fraîcheur n’est tout de même pas réservée au rosé en pichet.
-…ensuite, un pichet c’est ventru, stable, ses flancs dégoulinent de gouttelettes de rosée, c’est toujours une peu éventé, en un mot, c’est sexuel et même canaille !
C’était un esthète du rosé en pichet oxydé, tout le monde n’a pas la malchance de tomber sur un type comme lui.
J’ai fini par me fâcher avec mon ami, c’était trop dur pour moi, et je suis trop faible, j’avais peur de sombrer aussi dans le rosé en pichet, on se vautre dans l’infamie plus facilement que l’on plane dans l’excellence, nos pulsions nous font visiter les bas-fonds plutôt que la pureté vivifiante mais austère des sommets.
Et puis, cette addiction de mon ami me rappelait trop une collection que l’on trouvait dans les gares, les salles d’attentes, ou que l’on recevait par abonnement : « Sélection du reader’s digest ». C’était de la littérature en pichet, des extraits de romans qui au départ n’étaient pas bons et qui, découpés, devenaient exécrables.
Je me demande si les concepteurs de cette collection ne faisaient pas comme les patrons de pizzeria, composant des extraits à l’aide de plusieurs extraits.
D’ailleurs moi-même…

Le tout meilleur d'Henri Lhéritier, c'est ici

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/tag/henri%20lheritier/

Repost 0
1 avril 2015 3 01 /04 /avril /2015 10:44
Chronique moscovite (épisode 13): des hauts et des bas...‏  par Félix Edmundovitch Dzerjinski

« Celui qui ne regrette pas l'URSS n'a pas de cœur ; celui qui souhaite sa restauration n'a pas de tête ». (Blondin). Si tu te souviens de cette citation de Blondin, je t’assure petit Frantsouz, tu auras fait de grands progrès dans ta compréhension du pays, et franchement, si tu veux mon avis, tu as une sacrée marge de progression…

« Bien sûr, je suis un pur et absolu démocrate. (...) Depuis la mort du mahatma Gandhi, je n'ai plus personne à qui parler ». (encore Blondin). Tu vois, petit Frantsouz, Blondin c’est un humaniste, seul et incompris, mais qui conserve son légendaire sens de l’humour. Cela devrait te rassurer sur le pays… Quel blagueur quand même ce Blondin…

Allez, je vais te distraire, je vais te faire sourire ou même rire, après tes élections-piège à cons et toute cette médiocrité dans laquelle tu t’agites ! Tu es bien loin de ta grandeur passée, car un jour, vous les Frantsouzy, vous avez été grands…

Pour commencer, car je sais que Nicolas en gentleman fin de siècle en est friand, un petit détour par l’assiette, avant de rentrer dans le dur… Je suis allé un de ces week-ends dans un restaurant, le Docteur Jivago, dans l’hôtel National, face au Kremlin. De mon temps, il y avait quelques restaurants, pour les privilégiés, moi, en homme intègre et en ascète, je ne fréquentais que les stolovaya (cantines ouvrières) car j’étais et je demeure fondamentalement proche du peuple et du prolétariat même si l’art du tchékiste est de se fondre dans n’importe quel milieu… Les stolovaya, avec le capitalisme, à partir de 1991, ont toutes quasiment disparu. Aujourd’hui, les restaurants ont proliféré et quand un concept a marché, il est décliné en réseau des restaurants. Aujourd’hui, la scène gastronomique moscovite est dominée par deux groupes qui possèdent de nombreux restaurants, Novikov et Ginza. Mais la crèche où je te mène est un poil différente. Elle appartient à Alexandre Rappoport, déjà propriétaire de Kitaïskaya Gramota, où les serveuses sont habillées en garde rouge maoïstes et où j’aime à aller boire un cocktail, nuitamment, après un détour par la bania, ça me régénère. Cocktails de bonne facture comme le Moscow Mull, vodka au citron, bière au gingembre, sirop de gingembre, ça te réveille un mort. Mais retour sur le Docteur Jivago. La décoration y est irréprochable et me rappelle le bon vieux temps (mosaïques, lustres…) . Ah, cette étoile rouge, elle fut mon berger. Ces hommes à cheval, qui rappellent la cavalerie rouge et ses personnages qui rappellent les Malevitch, Petrov-Vodkine et Deneyka… Et tu n’y as que de la gastronomie russe, des bons produits et élégamment présentés. Une farandole de pelmeni (ravioli sibérien, au bœuf, au porcs au canard, au rêne), de pirojki (petit pains fourrés salés) et de kotlety (boulettes de viande). Ici, chez nous, pas de 5 fruits/5 légumes par jour, tu comprends, faut passer l’hiver. De la bonne cuisine russe contemporaine, légèrement revisitée… Une belle adresse, même si ce lieu appartient à un capitaliste, qui a su émouvoir mon cœur endurci de tchékiste. Une adresse qui sonne comme un rappel de l’Histoire et d’une histoire, la nôtre, à laquelle nous sommes irrémédiablement attachés, celle de la défunte URSS, mais si vivace dans mon cœur.

Tu as vu, petit Frantsouz comme les organes de sécurité sont forts par chez nous!! Tu as vu ça, dis? Les assassins de Boris Nemtsov ont été arrêtés et ils sont tous tchétchènes... C’est Ramzan, qui est bien triste… Ben en fait, les gars en question, dont un appartenait aux forces spéciales tchétchènes (bataillon Sever) auraient déclaré que le brun ténébreux Boris (un séducteur si tu as vu les photos de la donzelle qui était avec lui sur le pont) avait heurté leur sentiment religieux en prenant la défense de la liberté de la presse, suite aux attentats contre Charlie Hebdo. Souviens-toi, une manifestation, organisée par Ramzan à Grozny, contre les caricatures de Mahomet avait rassemblé 800 000 personnes…

Le fait que ce soit des Tchétchènes me fait sourire. Un sourire ironique. Tu te souviens de ce peuple délicat pour lequel ta presse et tes élites autoproclamées prenaient fait et cause. Et puis tu te souviendras probablement que le joli Boris était membre du gouvernement de l'Outre alcoolique qui déclencha, après moultes libations forcément alcoolisées, la première guerre de Tchétchénie en janvier 1994. J’ai encore dans la tête le cri du conscrit russe appelant sa matushka à l’aide au moment où le couteau se posait sur sa gorge juvénile... Sale guerre, comme toute guerre qui se respecte. Tu te souviens de l'Outre alcoolique, vous l'aimiez bien, vous disiez que le pays était sympa à l’époque, vous pouviez vous essuyer dessus comme sur un paillasson, souviens-toi du Kosovo, mais en fait, le pays était complètement imprévisible et même dangereux, ben ouais, ça flinguait ou rackettait dans tous les coins mais tu as oublié, tu as la mémoire gommeuse. Mieux vaut Blondin. Il dit ce qu'il va faire et fait ce qu'il a dit, il est très prévisible comme garçon et mieux vaut l'écouter.

Je vais t'expliquer comment cela s'est passé techniquement, cet assassinat. Avant, à l’époque soviétique et au mitan des années 1990, les Tchétchènes étaient utilisés pour les basses œuvres. Le commanditaire s'adressait à un gang et hop, le job était fait avec plus ou moins d’art. Aujourd'hui, tout a changé, tout s'est policé puisque le commanditaire passe désormais un tender (appel d'offres), ce qui suppose un cahier des charges, et c'est le groupe le mieux ou le moins-disant, le plus conforme au cahier des chares, qui l'emporte. Le commanditaire fait ensuite une avance pour régler quelques frais: armes, moyens de communication, moyens d'interception, de brouillage, voitures... Une fois la commande honorée, le groupe perçoit sa rétribution au prix fixé dans l'appel d'offres. Je suis sûr que si cela se passait comme ça en Europe, il y en aurait pour exiger des quotas de femmes, voir si tout se fait conformément au développement durable et au changement climatique, ben ouais, l’empreinte carbone c’est vachement important, le contactant serait un contractant de proximité, une sorte de slow food de l’assassinat... Enfin, ce changement te dit bien que le Russien sait adopter le mode capitaliste car l'appel d'offres suppose une mise en concurrence entre gangs... C'est beau le progrès. De mon temps, un mur suffisait.

Enfin, ce n'est pas la mort du beau ténébreux Boris, ni les sanctions d'ailleurs, qui ont empêché British Petroleum (BP) de signer un accord de 12 Mds de dollars avec le grassouillet oligarque Fridman pour un projet gazier en Egypte... Tu le sais, tu auras beau faire le singe idéaliste, t’agiter, l'argent n'a pas d'odeurs...

Tiens, cela me fait souvenir que le 12 mars 1947 le Président américain Truman définissait sa doctrine contre l’URSS, le containment. Je ne suis pas vraiment convaincu que la patrie du capitalisme ait véritablement changé de doctrine, y compris vis-à-vis d’une Russie hyper-capitaliste. Faut se faire une raison, nous Russiens, nous faisons peur ! Tiens, à propos d’avoir peur, les agités du Donbass, du moins les femmes faisant partie de bataillons, ont organisé un concours de beauté à l’occasion du 8 mars, fête des femmes. Je crois que c’est Svetlana Alexievitch qui a écrit « La guerre n’a pas un visage de femme »… Du même auteur, lis « La fin de l’homme rouge ». C’est irrémédiablement triste.

Laissons de côté ce qui n’est qu’écume sur la vague, la politique comme elle va, et cessons de parler de ce qui (te) fâche et évoquant la belle parmi les belles, Moscou ! Je me suis rendu récemment au pied du monument des conquérants de l’espace, sous lequel se trouve notre musée du Cosmos. Quel monument, quel gigantisme et quelle modernité. Et cela m’a fait plaisir, oui extrêmement plaisir, de retrouver la grandeur de notre beau et vaillant pays, l’URSS !! Ce musée te révèle le paradoxe de notre pays, y compris aujourd’hui, celui d’une puissance « pauvre ». Et puis surtout, nous sommes de sacrés bricoleurs, nous qui avons envoyé le premier homme dans l’espace. Pas comme les Américains, qui doivent tout à Werner Von Braun, ingénieur nazi, père des fusées V1 et V2. Sont pas rancuniers les Anglais avec leurs potes américains… Nous, nous avons fait tout, tout seuls, sur le coin de l’établi, dans un garage. Ce qui est pas mal, c’est que le musée conclue sur la coopération internationale, avec l’ISS, ça c’est quand même gentil de notre part de faire profiter tout le monde de nos savoir-faire. Faudrait pas l’oublier.

Après ce musée, je suis allé faire un tour au VDNKh. Jadis, c’était le centre des expositions où le peuple pouvait constater de visu les réalisations de la vaillante Union Soviétique, notamment dans le domaine agricole. L'entrée principale du parc est un arc de triomphe surmonté des figures d'un conducteur de tracteur et d'une kolkhozienne. C’est Jo le moustachu qui a eu l’idée de la chose histoire de se faire plaisir, un peu d’autosatisfaction ne nuit pas, et de faire plaisir au peuple, histoire qu’il voit le résultat de son travail. Tu as plusieurs pavillons dédiés à chacune des 15 Républiques Soviétiques et une fontaine avec 15 statures représentant les dites Républiques. Aujourd’hui, c’est devenu une foire à tout. Tu rentres dans un pavillon et tu trouves des restaurants, des magasins d’électronique, bref, de quoi satisfaire la fringale consumériste du populo. Mais il me revient que le maire de Moscou, Sergueï Sobianine, un bon pote de Blondin, puisqu’il a été son chef de cabinet, donc un homme de confiance, aimerait que tout redevienne comme avant. Ben ouais, le Russien est un nostalgique, relis Oblomov ! Alors, il fait à la russe, un mélange d’autorité et de sensibilité. Il fait fermer les pavillons, les rénove, bref, il chasse les marchands du temple. Une perestroïka à rebours… Ou plutôt un savant mélange, un syncrétisme.

Et puis après, j’ai vu une belle exposition consacrée à Rodtchenko et sa compagne Stepanova. Tu avais tout, le Rodtchenko photographe, peintre, affichiste et designer. Là également, une bonne bouffée salutaire de sacrément bons souvenirs. Tu vois, petit Frantsouz, après ce restaurant, ce musée et cette exposition, je suis convaincu que mon pays ne peut pas mourir. Il est traversé par un flux vital, qui résonne jusque dans les bania, au moment où le bantchik force sur la vapeur, tu entends des cris de bêtes libérateurs, ce sont les cris d’ours (si cher à Blondin), des conquérant de l’Est qui bientôt, qui sait, déferleront sur l’Ouest, pour son salut bien évidemment, tu as appris à nous connaître… Vous ne vous débarrasserez pas de nous, vous nous avez sur le dos pour de longues années !

Avant de te quitter, je voulais te dire que j’avais lu « Soumission » de Houllebecq pendant mes vacances polonaises. J’ai trouvé ça un peu long ce qui est compensé par l’humour féroce de l’auteur, un facétieux. Je ne comprends pas la polémique en France, ce livre est juste une pochade, une déconnade. Bon, certes, comme le disait Blondin il y a déjà quelques années, « la France deviendra dans moins de 20 ans la colonie de ses anciennes colonies », c’est un fait, mais le roman de Houellebecq joue de vos peurs et le bestiau, ça le fait poiler et je le comprends. Pour revenir à la citation de Blondin, c’est du typiquement Russien. Vois-tu, petit Frantsouz connecté et globalisé, les Russiens ont trois obsessions assez éloignées des tiennes, mais tu ferais bien de prendre des cours de rattrapage : l’Histoire, la géographie déclinée en géopolitique, et la démographie (le nombre). Donc ne te vexe pas ou n’accable pas Blondin d’anathèmes, il est juste inquiet pour vous, pour ce pays qu’il adore et dont il apprécie particulièrement le Chassagne-Montrachet, à défaut d’avoir goûté les vins du Roussillon.

Si la situation en Ukraine te préoccupe, lis ça, cela te rassurera, hin, hin, hin :https://www.bellingcat.com/news/uk-and-europe/2015/03/11/vreditel-sobaka/ Tu comprendras que comme nous sommes un vaste empire, nous n’avons pas de problèmes de ressources humaines et nous envoyons nos Bouriates se battre en Ukraine contre l’OTAN, contre l’impérialisme. Le petit gars qui témoigne et qui a été blessé ne regrette rien. Amusant de voir les gens les bénir, eux, des Bouriates, des bouddhistes. Amusant de voir que pour nous autres Russiens, la guerre est un fête car partout d’où partent nos vaillants petits gars, tu as des fêtes. Au fait, j’espère que tu es bien conscient, petit Frantsouz, que les Etats-Unis envoient des militaires, en nombre, pour former les Ukrainiens. Dur tout de même de se faire une opinion, hein ?

Je suis retourné au bania, tu sais les bains russes. J’ai un bon rythme, une fois tous les 15 jours. A chaque fois que j’y suis, je me pose des questions sur mon peuple. Comment des gens, des adultes, peuvent-ils supporter une telle chaleur, suivi d’un bain dans une eau à 3°, et se faire fouetter par leur alter égo à l’aide de branches de bouleau, de chêne… Un drôle de peuple, non ? Et c’est une tradition ancestrale. Rien à voir avec ces tafioles turcomanes où tu te badigeonnes d’huiles essentielles. Je crois que mon peuple est un peuple basique, aux plaisirs simples et c’est un peu ple de guerriers. Gaffe à vos miches ! Mais attention, pas des barbares, j’ai tout de même vu une exposition Doisneau, Nadar et de photos soviétiques 1946-1964. Donc y en a dans le ciboulot, donc re-gaffe à tes miches ! Bon, j’arrête avec notre éternel complexe d’infériorité/supériorité (les deux en simultané et vice-versa).

Au fait, petit Frantsouz, tu connais Philippe Muray? Oui, non? Pas grave, pourtant c’est un des tiens, je te dédie ce poème de lui (http://www.youtube.com/watch?v=2lEupp9jzGs). Pas mal de lecteurs de l'Archipel devrait se reconnaître, qu’ils n’en soient nullement offensés...

Terminons sur un sujet qui fâche… Je t’ai pas beaucoup entendu lorsque l’Arabie Saoudite, alliance objective entre la famille régnante, les Saoud, et la prédication wahhabite, est intervenue au Yémen contre les chiites houthistes. Tu as fait plus de tintamarre lorsque Blondin a récupéré la Crimée, tu nous a même sanctionné et tu nous as remis un petit coup de sanctions en raison des agités du Donbass (qui de notre point de vue Russien fait partie de l’Ukraine, c’est un conflit ukraino-ukrainien, attention, c’est pas nous !). Faiut être cohérent, petit Frantsuz, sinon, t’es plus crédible, c’est pas bon l’indignation sélective. Blondin, il est méchant, le roi d’Arabie, il est gentil (pense au blogueur, au fait). Remarque, tu me diras, toutes ces histoires, au Yémen, c’est loin, et puis c’est des Arabes…

Et puis je t’offre une chanson, histoire de te rappeler qui nous sommes ! https://www.youtube.com/watch?v=U_VO6SJiny8 C’est une chanson de la guerre civile qui dit que l’Armée rouge est la plus forte, une chanson qui te pose le décor parce qu’à l’époque, nous avions les Blancs sur le paletot, ça va encore, ça reste les nôtres, mais en plus les alliés, quelques français, des américains (décidément, nous sommes une obsession pour eux), des anglais, des japonais qui soutenaient les Blancs. La chanson est interprétée par les gars de Liube, le groupe préféré de Blondin. Mais toi, tu préfères Emeute dans ta chatte(Pussy Riot).

Voir aussi:

Les précédentes chroniques moscovites

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/tag/chroniques%20moscovites/

Chronique moscovite (épisode 13): des hauts et des bas...‏  par Félix Edmundovitch Dzerjinski
Chronique moscovite (épisode 13): des hauts et des bas...‏  par Félix Edmundovitch Dzerjinski
Chronique moscovite (épisode 13): des hauts et des bas...‏  par Félix Edmundovitch Dzerjinski
Chronique moscovite (épisode 13): des hauts et des bas...‏  par Félix Edmundovitch Dzerjinski
Chronique moscovite (épisode 13): des hauts et des bas...‏  par Félix Edmundovitch Dzerjinski
Chronique moscovite (épisode 13): des hauts et des bas...‏  par Félix Edmundovitch Dzerjinski
Chronique moscovite (épisode 13): des hauts et des bas...‏  par Félix Edmundovitch Dzerjinski
Chronique moscovite (épisode 13): des hauts et des bas...‏  par Félix Edmundovitch Dzerjinski
Chronique moscovite (épisode 13): des hauts et des bas...‏  par Félix Edmundovitch Dzerjinski
Chronique moscovite (épisode 13): des hauts et des bas...‏  par Félix Edmundovitch Dzerjinski
Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans Chroniques Moscovites chroniques ARTICLES Gastronomie
commenter cet article
30 mars 2015 1 30 /03 /mars /2015 09:51
Jean-Marc Pujol:il est Charlie, mais pas responsable!
Jean-Marc Pujol:il est Charlie, mais pas responsable!

La droite locale gagne 6 cantons sur 17, alors que la gauche en rafle 11 (soit 5 de plus) et regagne le conseil général: ça la fout mal! D'autant plus que la France des département se réveille avec une vague bleu et même pas marine. Alors pourquoi la droite locale ne réussi pas la performance nationale?

Tout le monde n'a pas su découper le département comme Christian Bourquin, ce qui a préservé les socialo-communiste ici

Les triangulaires sans accords avec le Front National, ont joué en défaveur de la droite

Pas de discours unitaire entre "le front républicain" et le "ni ni"

Le choix de Jean-Marc Pujol maire et président de l'agglomération UMP de Perpignan de présenter ses déjà adjoints sur tous les cantons de Perpignan (3 sur 6 éliminés des le premier tour)

Mais pour Jean-Marc Pujol, les vrais raisons de l'échec (comme la vérité) sont ailleurs!

Dans un communiqué qu'il transmet à la presse, il présente les résultats comme une victoire personnel, puisque désormais 6 de ses adjoints siègent au conseil départemental (comme les sémillants Romain Grau et Annabelle Brunet UDI). Et que l'échec est la faute de l'Olivier de Bruno Delmas et les déclarations de Jean-Paul Alduy (voir http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/03/jean-paul-alduy-quand-le-magnifique-contre-attaque-par-nicolas-caudeville.html )

Celui qui a été sifflé tout son chemin jusqu'à ce qu'il arrive au pupitre lors de la venue de Nicolas Sarkozy est dans le déni et sans malice!

Le communiqué de Jean-Marc Pujol

« Je suis heureux pour les candidats de la Ville qui ont porté les couleurs de Perpignan dans un combat difficile. La solidarité de notre équipe a été reconnue par les perpignanais.

Mon action politique est renforcée malgré le charcutage électoral. Les candidats de la Ville maintiennent le score des municipales. On voit bien que le meilleur moyen de faire barrage au Front National est celui d’une union de la droite et du centre assumée et cohérente.

Pour la première fois depuis vingt ans, la mairie de Perpignan sera représentée par six élus de Perpignan alors qu’il n’y en avait que quatre auparavant, soit une progression de 50%.

Je regrette que Jean Castex n’ai pas trouvé une majorité, mais il est vrai que les dissidences de L’Olivier et les déclarations irresponsables de l’ancien président de l’agglomération de Perpignan (NDLR, Jean-Paul Alduy/ UDI) ont contribué à l’échec des candidats de l’agglomération ».

Voir aussi:

Jean-Paul Alduy: Quand le magnifique contre-attaque! par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/03/jean-paul-alduy-quand-le-magnifique-contre-attaque-par-nicolas-caudeville.html

élection départementale:Jean-Marc Pujol #même_pas_mal sur ses candidats ! par Nicolas Caudeville (featuring Jean-Paul Alduy)

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/03/election-departementale-jean-marc-pujol-meme-pas-mal-sur-ses-candidats-par-nicolas-caudeville-featuring-jean-paul-alduy.html

Premier tour des départementales, le troisième tour qui sanctionne Jean-Marc Pujol! interview Julien Marion par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/03/premier-tour-des-departementales-le-troisieme-tour-qui-sanctionne-jean-marc-pujol-interview-julien-marion.html

Nicolas Lebourg:"Perpignan, une ville avant le Front national ?" le rapport qui énerve Jean-Marc Pujol! Interview par Nicolas Caudeville et Julien Marion

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2014/12/nicolas-lebourg-perpignan-une-ville-avant-le-front-national-le-rapport-qui-enerve-jean-marc-pujol-interview-par-nicolas-caudeville-e

Jean-Marc Pujol révise l'histoire de la guerre et de la paix en Algérie! par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/03/jean-marc-pujol-revise-l-histoire-de-la-guerre-et-de-la-paix-en-algerie-par-nicolas-caudeville.html

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES Mondeparallèle
commenter cet article
29 mars 2015 7 29 /03 /mars /2015 20:41
départementale:11 à gauche, 6 à droite et pas de FN

Le département restera à gauche !

départementale:11 à gauche, 6 à droite et pas de FN
départementale:11 à gauche, 6 à droite et pas de FN
Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES
commenter cet article
28 mars 2015 6 28 /03 /mars /2015 12:38
Demain ,pas de Ni Ni: votez Odin! par le comité viking pour la démocratie

Les politiciens vous ont déçus parce que jamais ils n'ont tenu leurs promesses!

Odin avait promis de nous débarrasser des géants de glaces. En voyez-vous? Non? C'est donc qu'il à tenu promesse. Alors demain, pas d'erreur dans l'isoloir!Odin vous regarde depuis le Walhalla

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES PARODIES Mondeparallèle
commenter cet article
28 mars 2015 6 28 /03 /mars /2015 09:44
Crash de l'avion, crash de l'Europe:toujours des allemands dépressifs dans le cockpit! par Nicolas Caudeville

Cette semaine le crash du Barcelone/Düsseldorf faisait oublier les résultats du premier tour de l'élection départementale.Tout de suite le monde s’interroge:accident, attentat, problème technique, erreur humaine, Daesh, Al Caïda , le Front National?

Puis, on a récupéré les boites noires avec le "voice recorder", l'enregistrement vocal où il s’avère que profitant du départ du commandant de bord, le co-pilote s'enferme dans le cockpit , en fermant la porte blindée. Sur l'enregistrement on entend juste sa respiration. Puis le bruit de la porte que l'on tente d'ouvrir,puis les cris des passagers, puis plus rien. Au fur et à mesure des révélations. On apprend que le co-pilote était dépressif et aurait prémédité son geste.

Il y a comme un air de ressemblance avec l'Europe.La chancelière d'un pays vieillissant impose la rigueur à un continent entier, enfermée derrière ses préjugés économiques. Le commandant de bord français est sorti. Et les peuples d'Europe crient lorsqu'ils s'aperçoivent du sort qu'on leur réserve. Mais on entend plus que la respiration d'Angéla...

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES Mondeparallèle
commenter cet article
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 16:04
 ÉLECTIONS par l'écrivain Henri Lhéritier

Bientôt, nous devrons poster un homme en armes à la porte de notre cuisine.
Nos chats nous pillent et ne nous laissent que des os à ronger
Ce matin, le noir s’est jeté sur ma tartine de confiture, à midi, le roux ne nous a rien laissé du foie de veau persillé et le soir, le grand blanc tacheté et à poils longs a dévoré notre pot au feu, tandis que l’escroc noir et blanc sautait de la table, une sardine entre les dents.
À la fenêtre, grattant au carreau, ils nous font signe qu’ils veulent entrer et dès qu’ils sont à l’intérieur ils réclament sortir. Nous nous demandons s’ils ne s’entendent pas entre eux, si un accord secret ne les lie pas dans le but de nous déstabiliser, si nous ne sommes pas menacés par une conjuration de chats intéressés à prendre le pouvoir. Ils sont caressants, chauds, parfois émouvants, mais ils terrorisent les plus petits qu’eux et je ne connais rien de plus odieux que leur satisfaction lorsqu’un oiseau tombé du nid s’agite encore dans leur gueule et que le déposant à nos pieds, tout désarticulé et expirant, ils attendent de nous que nous les félicitions. Nos chats se plaignent tout le temps, réclament sans cesse, marchent comme des chanoines, miaulent à la manière de chanteuses de variétés, méfiants ils nous regardent du coin de l’œil, rôdant autour de nous, avec l’air de nous en vouloir comme si nous étions en situation irrégulière et le soir, couchés sur nos lits, ils dorment à notre place tandis que nous restons éveillés de peur de les déranger.
Par bonheur ils n’ont pas découvert le plaisir de boire du vin, qu’ils se mettent à finir mes bouteilles et mon sort sera scellé, j’en serai réduit à ne boire que de l’eau, c’est en ce sens qu’ils ne sont que des animaux, et que nous leur sommes supérieurs, ils ne connaissent pas les plaisirs de l’ivresse.
Nous avons de la tendresse pour eux mais nous n’accepterons jamais qu’ils s’installent aux commandes, depuis trop longtemps les hommes ont fait le pari de l’intelligence, rejetant l’instinct et la violence, plaidant pour des solidarités et de l’hospitalité, œuvrant pour l’utile comme pour l’inutile et plaçant le beau, la dignité et le respect de tous au service de tous.
Il n’est pas question de leur céder quoique ce soit.
Plutôt nous mettre au whiskas.

Le tout meilleur d'Henri Lhéritier

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/tag/henri%20lheritier/

Repost 0
26 mars 2015 4 26 /03 /mars /2015 17:58
Jean-Paul Alduy: Quand le magnifique contre-attaque! par Nicolas Caudeville

On le croyait fini (Jean-Marc Pujol) Tout juste bon a gérer la présidence du conseil d'administration du théâtre de l'archipe, son voilier et ses petits enfants. Il n'y avait plus qu'à écrire les mémoires d'un grand urbaniste: Une vie dédié à l' A.L.G.U.L.A (à la gloire du grand urbaniste de l'archipel). Cela aurait été beau comme un film de Visconti! Mais Jean-Marc, il connaît pas Jean-Paul, à l'instar de Raoul Volfoni à la veille des élections il se serait écrié dans son salon:"Mais il connaît pas Raoul, ce mec ! il va avoir un réveil pénible. J'ai voulu être diplomate à cause de vous tous, éviter que le sang coule. Mais maintenant c'est fini, je vais le travailler en férocité, le faire marcher à coup de lattes ! À ma pogne, je veux le voir ! Et je vous promets qu'il demandera pardon, et au garde-à-vous !"

Sur sa page face book cela donne ceci:

"La classe politique locale dont j’ai fait partie, même si j'ai été marginalisé depuis 2009, droite et gauche confondues, ne peut s’exonérer d’analyser les faiblesses de son action et de ses messages : manque de vision, de charisme et faible présence sur le terrain, laissant ainsi libre cours au ressenti, au sentiment d’abandon, aux rumeurs...

Elle devrait également comprendre que le cumul des mandats et la gérontocratie ont achevé de détruire son image." (Et hop dans ta face Jean-Marc Géronte de rien premier!)

Et après le premier tour, il enchaîne les coups comme un boxeur (gauche,droite, combo) face à un Jean-Marc Pujol affirmant à l'indépendant que ses adjoints candidats avaient bien résisté (Ami entends-tu le vol du pied noir sur nos plaine) :

"Et si Jean Castex perdait à cause de Jean-Marc Pujol ?...

ar contre sur Perpignan la tendance est inversée ... Jean Marc Pujol en plaçant en première ligne sur tous les cantons ses colistiers a voulu délibérément transformer ce scrutin en troisième tour des municipales ; le résultat est sans appel : le FN recueille 37% des suffrages exprimés ( il augmente son score du premier tour des municipales ), les listes Pujol 26% et la gauche 24%…

Dès lors, non seulement la légitimité démocratique de l'équipe municipale est ébranlée et son image ternie, mais, plus grave l'alternance risque de ne pas être au rendez-vous de dimanche prochain à cause de l'échec sur Perpignan où dans 3 cantons sur 6 les listes UMP-UDI sont éliminées."

En même temps, dés que Jean-Marc n'a plus eu besoin de celui qui l'a nommé maire. Il a liquidé le passif :la femme de Jean-Paul à la maison de l'emploi (et la maison de l'emploi avec l'eau du bain), les délégations renforcés de Romain Grau (voir comment au soir de la victoire, Jean-Marc, le repousse de l'estrade où il essaie de se hisser à ses cotés...Alors, il ne faut pas s'étonner que les peaux de bananes se ramassent à la pelle (et les coups de pelle aussi),tu vois je n'ai rien oublié!

Le cafouillage du vrai/ faux communiqué de presse de Jean-Marc Pujol sur le "front républicain" du deuxième tour (voir l'indépendant:Perpignan - Pujol et le vote anti FN : récit d'une journée de dupes http://www.lindependant.fr/2015/03/26/perpignan-pujol-et-le-vote-anti-fn-recit-d-une-journee-de-dupes,2009056.php) juste le jour de la venue de Nicolas Sarkosy: ça sent l'aller simple au pays des jivaros! Dans cette ambiance JPA conclue:

"Je n’irai pas au meeting de Nicolas Sarkozy

Je trouve indécent que Nicolas Sarkozy vienne expliquer sa théorie du "Ni-Ni" c’est-à-dire mettre à égalité le vote PS et le vote FN dans une ville où, sans le désistement républicain du PS après le premier tour des municipales, le Numéro 2 du Front National serait aujourd’hui Maire de Perpignan.

Je rappelle que sans les voix du PS on perd les 3 derniers cantons de Perpignan ; nos candidats et candidates apprécieront !

On dira encore que je devrais me taire…"

Comme dans le film avec Belmondo (un autre Jean-Paul) "le magnifique",Jean-Paul Alduy,Un modeste urbaniste tente d'achever le dernier épisode des extraordinaires aventures du héros qu'il a créé, celui d'un maire secret invincible, en prêtant à ses personnages les traits de ceux qu'il côtoie dans la réalité. Mais la créature lui échappe...Et Bob Alduy doit terminer la mission: mettre fin aux odieux agissements de l'infâme Karpov, chef des services secrets de la République populaire d'Albanie et ennemi de toujours de Bob Saint-Alduy(sa cinquième colonne vertébrale)!

Une belle affiche, un magnifique scénario pour cette pièce qui tiendra lieu sur la scène de la ville de Perpignan...

Voir aussi:

Perpignan, gare TGV, réactions politiques: Jean-Paul Alduy, un surfeur au bout du rouleau! par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/article-perpignan-gare-tgv-reactions-politiques-jean-paul-alduy-un-surfeur-au-bout-du-rouleau-par-nicol-118617815.html

élection départementale:Jean-Marc Pujol #même_pas_mal sur ses candidats ! par Nicolas Caudeville (featuring Jean-Paul Alduy)

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/03/election-departementale-jean-marc-pujol-meme-pas-mal-sur-ses-candidats-par-nicolas-caudeville-featuring-jean-paul-alduy.html

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES Mondeparallèle
commenter cet article
24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 21:40
élection départementale:Jean-Marc Pujol #même_pas_mal sur ses candidats ! par Nicolas Caudeville (featuring Jean-Paul Alduy)

Le maire UMP de Perpignan a donné une interview à notre confrère de l'Indépendant Julien Marion au lendemain du premier tour des élections départementales. Pour cette élection, il avait joué la carte "du troisième tour" des municipales en présentant sur les cantons de Perpignan ses adjoints municipaux. Hors sur 6 cantons, 3 binômes de son équipe ont déjà été éliminé des le premier tour!

Ce qui ne l'empêche pas de boire le verre à moitié plein:"Sur Perpignan, on a tenu bon. On s’en sort pas mal. Je savais que le FN serait fort. Je suis tous les jours dans les quartiers et je voyais le ras-le-bol. Je pensais même qu’il serait au-dessus des 40 %. Face à cette vague, on a bien résisté comme on l’avait fait aux municipales!"

C'est une manière de voir (avec des œillères certes), mais une manière de voir tout de même!

Jean Paul Alduy, le césar qui a permis à Brutus de tirer les marrons du feu commente ainsi la situation:

"Et si Jean Castex perdait à cause de Jean-Marc Pujol ?

Le premier tour des cantonales aurait dû, comme dans la plupart des départements qui nous ressemblent, ouvrir clairement la voie à une alternance à la tête de l'assemblée départementale.

D'ailleurs Jean Castex fait un score remarquable dans des terres qui furent longtemps dirigées par la gauche ce qui confirme que la tendance nationale peut s'exprimer en terre catalane !

Par contre sur Perpignan la tendance est inversée ... Jean Marc Pujol en plaçant en première ligne sur tous les cantons ses colistiers a voulu délibérément transformer ce scrutin en troisième tour des municipales ; le résultat est sans appel : le FN recueille 37% des suffrages exprimés ( il augmente son score du premier tour des municipales ), les listes Pujol 26% et la gauche 24%…

Dès lors, non seulement la légitimité démocratique de l'équipe municipale est ébranlée et son image ternie, mais, plus grave l'alternance risque de ne pas être au rendez-vous de dimanche prochain à cause de l'échec sur Perpignan où dans 3 cantons sur 6 les listes UMP-UDI sont éliminées.

Toutefois rien n'est joué : la gauche en position favorable sur 6 cantons, la droite et le centre sur 5 ; tout se joue sur 6 cantons dont 3 sur Perpignan où le FN est largement en tête.

Pour ma part je considère que dans ce contexte la consigne du « Ni-Ni » de Nicolas Sarkozy est non seulement une faute morale ( le FN c'est le droit du sol et un nationalisme total ethnique, économique et culturel ) mais une faute politique : faire barrage au FN et le dire clairement c'est le seul moyen d'éviter que ce parti soit l'arbitre des majorités départementales.

Comment en est-on arrivé là sur Perpignan où plus rien ne résiste à la montée du FN ?

La question ne pourra plus être éludée longtemps."

Jean-Marc Pujol été jusqu'à présent dans une phase ascendante en mode "tant que je gagne, je joue"(https://www.youtube.com/watch?v=23p5vjK1RvU) . Il est arrivée à son zénith (à lui tout seul #renaud tatatin...). Reste le nadir!

Il semble comme ses personnages des Monthy Pithon, qui par de là l'évidence, ne veule pas voir ce qui se cache derrière leur petit doigt: la forêt de leur incompétence!

Voir aussi:

Départementales/vote à Perpignan - Jean-Marc Pujol : "On a tenu bon"

http://www.lindependant.fr/2015/03/23/departementales-vote-a-perpignan-jean-marc-pujol-on-a-tenu-bon,2007601.php

Jean-Marc Pujol révise l'histoire de la guerre et de la paix en Algérie! par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/03/jean-marc-pujol-revise-l-histoire-de-la-guerre-et-de-la-paix-en-algerie-par-nicolas-caudeville.html

Premier tour des départementales, le troisième tour qui sanctionne Jean-Marc Pujol! interview Julien Marion par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/03/premier-tour-des-departementales-le-troisieme-tour-qui-sanctionne-jean-marc-pujol-interview-julien-marion.html

Nicolas Lebourg:"Perpignan, une ville avant le Front national ?" le rapport qui énerve Jean-Marc Pujol! Interview par Nicolas Caudeville et Julien Marion

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2014/12/nicolas-lebourg-perpignan-une-ville-avant-le-front-national-le-rapport-qui-enerve-jean-marc-pujol-interview-par-nicolas-caudeville-e

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES Mondeparallèle
commenter cet article

Articles Récents