Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  •  L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

23 mars 2015 1 23 /03 /mars /2015 14:31
(commentaires électoraux):C’EST CLAIR! par l'écrivain Henri Lhéritier

Ils étaient un certain nombre autour d’une table, ils se parlaient avec hargne, les caméras tournaient et lorsqu’ils étaient sur le point de s’entendre, des journalistes vachards leur posaient de sales questions qui leur faisaient à nouveau montrer les dents et ainsi de suite.
Derrière leur dos, on affichait des résultats d’élections répartis dans un camembert bariolé qui indiquait des pourcentages n’ayant rien de significatif ou qui signifiaient plutôt que rien n’allait changer.
En tout cas, lui, devant son écran et sa bière, n’y comprenait rien.
Et autour de la table, dans leur studio, eux non plus, ou alors ils faisaient semblant.
L’un d’entre eux prit la parole pour dire, en élevant la voix : les Français viennent de clairement s’exprimer.
Or, ils avaient dit tout et son contraire, mais nul ne voulait l’admettre, leur avis électoral était aussi confus que la déclaration d’un champion de boxe ensanglanté, aux lèvres tuméfiées, aux dents cassées, encore assis sur son tabouret de ring, tentant de répondre aux commentateurs et parvenant à prononcer un : Z’aurais pu gagner, c’est clair.
Un autre dit : Ce que veulent les Français, monsieur, c’est un langage clair.
À une extrémité de la table, un type au front bas, à moustache d’adjudant retraité, martela : C’est pour cela, monsieur, que notre programme est si clair.
On n’en pouvait plus de toute cette clarté.
Allons, allons messieurs, soyons clairs, disait le journaliste, que va-t-il se passer demain ?
En clair , s’il vous plait, pas de langue de bois, ajouta un second journaliste qui était une seconde journaliste, fort belle et clairement séduisante. .
Lui, devant sa télé, excédé, dit : La clarté est ce qu’il y a de plus sombre dans la vie, puis il lança encore en direction de l’écran : Veux-tu que je te dise, moi, ce qui est clair, et finissant sa bière, éteignant la télé, se levant, il grommela : Ce qui est clair, c’est que je vais me mettre au lit, et ce qui est encore plus clair, c’est que je vais pisser avant.

Le tout meilleur d'Henri Lhéritier , c'est ici!

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/tag/henri%20lheritier/

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans Henri Lhéritier ARTICLES
commenter cet article
23 mars 2015 1 23 /03 /mars /2015 09:52
Premier tour des départementales, le troisième tour qui sanctionne Jean-Marc Pujol! interview Julien Marion par Nicolas Caudeville

Le voilà, il est tombé le premier tour des départementales. Les socialistes ne prennent pas la veste national prévu, même s'ils sont derrière le front national en France, l'UMP étant premier (Sarkozy fait déjà la roue) . Dans les PO, c'est Front National qui avec 32% prend la tête du peloton et laisse le PS et l'UMP à 28% . Ce qui sauve socialistes et communistes, c'est le découpage de Christian Bourquin au petits oignons.Et la grande info de cette soirée, c'est que Jean-Marc Pujol qui avait mis en avant ses adjoints sur les cantons de Perpignan, se voit répondre à ce qu'il avait par un fort rejet à ce qu'il avait voulu être le troisième tour des municipales: 3 candidats sur 6 sont éliminés sur les cantons de Perpignan.

Julien Marion , journaliste à l'Indépendant nous donne son analyse

Voir aussi:

Résultats départementales: le FN en tête dans les PO avec 32%, l'UMP-UDI et le PS à 28%

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/03/resultats-departementales-ump-31-fn-30-ps-29.html

Les élus passent le système demeure! par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/03/les-elus-passent-le-systeme-demeure-par-nicolas-caudeville.html

élection départementale: Sans Louis Aliot dans la campagne, il n'y a pas de leader locale au Front National pour le journaliste Julien Marion! interview par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/03/election-departementale-sans-louis-aliot-dans-la-campagne-il-n-y-a-pas-de-leader-locale-au-front-national-pour-le-journalist

Nicolas Lebourg:"Perpignan, une ville avant le Front national ?" le rapport qui énerve Jean-Marc Pujol! Interview par Nicolas Caudeville et Julien Marion

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2014/12/nicolas-lebourg-perpignan-une-ville-avant-le-front-national-le-rapport-qui-enerve-jean-marc-pujol-interview-par-nicolas-caudeville-e

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans INTERVIEWS VIDEOS ARTICLES
commenter cet article
22 mars 2015 7 22 /03 /mars /2015 22:03
AOC du camembert  Maïté Torres
AOC du camembert Maïté Torres

L'UMP devant, mais avec les candidats de Jean-Marc Pujol sanctionnés pour la pluparts

exemple

CANTONALES : Résultat définitif sur Cabestany

Vila /Fiter : 2017 voix soit 48.32%
Bolo/ Fuentes (FN) : 1288 voix soit 30,86%
Amiel/ Ferriere (UMP) : 754 voix soit 18 06%

Canton du Canigou :
M. GUÉRIN Sylvain et Mme GUILLEMOT Armelle : 6,95 %
Mme ALBERNY Renée et M. SERRA Pierre : 8,20 %
M. DE LA ROBERTIE François et Mme LEMAIRE Odile : 23,31 %
Mme CANAL Anne-Marie et M. FERRER Claude : 23,62 %
Mme NEUVILLE Ségolène et M. REYNAL Alexandre : 37,92 %

Pyrénées catalanes :
M. BASTIDE Serge et Mme SALLANNE Evelyne 8,07 %
Mme BLAZIN Caroline et M. PICCO Maurice 8,12 %
M. MARIUS SOUAILLAT Alexandre et Mme SAINT-ANDRÉ Nelly 16,48 %
M. ARMENGOL Georges et Mme JARYCKI Eliane 24,56 %
M. CASTEX Jean et Mme JOSENDE Hélène : 42,77 %

Canton du Riberal :
M. PANIS Jean-Marc et Mme ROUAUD Sophie : 5,14 %
M. DELMAS Bruno et Mme ESPERT Christine : 9,71 %
Mme BEAUCLAIR Priscilla et M. FIGUERAS François : 18,96 %
Mme LAHAXE Anne-Marie et M. LEMAIRE Bruno : 32,78 %
Mme PIQUÉ Nathalie et M. VILA Robert : 33,41 %

Vallée de l'Agly :
M. DIAGO Joël et Mme RUIZ Elisabeth 9,13 %
Mme JURADO Florence et M. OLIVES Robert : 29,01 %
Mme BEUZE Lola et M. CHIVILO Charles 30,76 %
M. BASCOU André et Mme CONTE GREGOIRE Marie-Claude : 31,10 %

Vallée de la Têt :
Mme BULLOT Félicité et M. CADÉAC Jean-Jacques : 7,45 %
M. RAYNAUD Robert et Mme REVEL-FOURCADE Armelle : 24,84 %
Mme DOGOR Sandrine et M. RAPPELIN Robert : 32,76 %
Mme BEFFARA Damienne et M. OLIVE Robert : 34,94 %

Côte sableuse :
M. JOUANDET Jean et Mme MARCHE Marie-Claire : 8,27 %
M. LEVRAULT Alain et Mme PONS Nadine : 16,82 %
M. BAUDRY Xavier et Mme PUJOL Catherine : 36,46 %
Mme BARRERE Armande et M. DEL POSO Thierry : 38,45 %

Canton Vallespir-Albères :
Rolland Martine et Garrabé Robert : 34, 90%
Puignau Alexandre et Ferrer Brigitte : 22,23 %
Massanell Stéphane et Lehembre Gaëlle : 29,19%
Dubon Chantal et Guichet Jean : 9,13 %
Brazès Jean-Pierre et Bussière Nathalie : 4,55 %

Côte Salanquaise :
Mme MISSUD Véronique et M. VILERT Jean : 7,79 %
Mme FERRAND Mathilde et M. GOT Alain : 28,85 %
Mme GARCIA-VIDAL Madeleine et M. PUIG Joseph : 29,95 %
Mme GUERIN Martine et M. PHILIPPOT Daniel : 33,41 %

Canton de la Côte Vermeille :
M. MARAIS David et Mme QUINTANE Audrey : 5,26 %
Mme BRES Hermine et M. ESCLOPE Guy 1 427 5,73 10,25
Mme BELTRAMI France et M. ROMERO Jean-Pierre : 26,16 %
M. MOLY Michel et Mme PARRA-JOLY Marina 29,08 %
Mme BARBA Audrey et M. GROSBOIS Philippe : 29,24 %

Canton des Aspres :
M. HUETTE Franck et Mme WILAIN Elisabeth : 8,30 %
M. MACH Daniel et Mme SANCHEZ-SCHMID Marie-Thérèse : 27,08 %
M. PUIG Georges et Mme VERPLANKEN Claudine : 30,87 %
M. OLIVE René et Mme PUGNET Edith 33,75 %

Canton 6 - Perpignan 1 :
Mme MORANT Marie et M. PARADIS Jimmy : 2,00 %
M. ROCA Michel et Mme SUBIROS Myriam : 6,00 %
Mme CHICHTI Mounira et M. ZROUKI Samir : 7,61 %
M. DOZ Gérard et Mme GASPON Nicole :21,53 %
Mme BRUNET Annabelle et M. PULY-BELLI Richard : 24,20 %
Mme COSTA FESENBECK Marie-Thérèse et M. REYES Bernard : 38,66 %

Canton 7 - Perpignan 2 :
M. ALVAREZ Jean et Mme KERAMBELLEC Michelle : 3,43 %
M. MARECHAL Maurice et Mme MENEYROL DU LAC Nathalie : 5,70 %
M. LAMBERT Olivier et Mme LANGEVINE Agnès : 6,08 %
M. BONNET Raymond et Mme MARTIN Sarah : 14,56 %
Mme ANGLADE Joëlle et M. SOL Jean : 32,76 %
M. ASCENSI Robert et Mme KORTÁNEK : 37,48 %

Canton 8 - Perpignan 3 :
Fiter Françoise et Vila Jean : 38,91 %
Amiel Oliver et Ferrière-Sirère Caroline : 23,7 %
Bolo Alexandre et Fuentes Claudine : 33,33 %
Courtois Kévin et Kerhino Paule-Martine : 4,06 %

Canton 9 - Perpignan 4 :
M. MAS Pierre et Mme NYANGUI Christine : 0,60 %
M. FRANQUESA Michel et Mme MAMOU Véronique : 8,88 %
Mme GIVANOVITCH Bérangère et M. PASINETTI Jérôme : 23,21 %
Mme DE NOELL-MARCHESAN Isabelle et M. GRAU Romain : 29,22 %
Mme FONT Clotilde et M. GATAULT Jean-Yves : 38,09 %

Canton 10 - Perpignan 5 :
Mme MEYER Fabienne et M. PRIEUR Philippe : 6,88 %
M. DASPE Francis et Mme PIEROPAN Isabelle : 8,12 %
Mme AURIOL-VIAL Véronique et M. PALMA Jean-Marc : 20,54 %
Mme CALABRESE Toussainte et M. CHAMBON Jean-Louis : 28,83 %
M. GUILLEMAUD Michel et Mme MARCHAND Bénédicte : 35,63 %

Canton 11 - Perpignan 6 :
M. BOBO Alain et Mme REMI Leslie : 5,26 %
Mme COMAILLS Nicole et M. CUADRAT Robert : 6,09 %
Mme GOMBERT Chantal et M. LAMOTHE Bernard : 21,05 %
Mme BOUSQUET Anne-Marie et M. SYMPHORIEN Philippe : 31,02 %
Mme MALHERBE Hermeline et M. ROQUE Jean : 36,48 %

Plaine d'Illiberis :
M. BARRIERE Axel et Mme LEROY Martine : 6,76 %
M. BARNIOL Yves et Mme JOURDA Catherine : 30,15 %
M. GARCIA Nicolas et Mme SADOURNY Marie-Pierre : 30,89 %
M. GAULARD Jean-Philippe et Mme REGNIER Dominique : 32,20 %

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES
commenter cet article
20 mars 2015 5 20 /03 /mars /2015 16:54
Dimanche, vous pourrez voter avec votre carte vitale, s'il y a une photo!

Pour voter, il faut être inscrit, avoir sa carte d'électeur et sa carte d'identité. Mais si vous n'arrivez pas à remettre la main dessus . Vous pouvez voter avec la carte vitale, s'il y a une photo dessus...et que bien surs, c'est la votre!

Quelle que soit la commune dans laquelle l’électeur vote, il faut impérativement présenter une pièce d'identité afin de pouvoir voter.

Liste des pièces d'identité acceptées (arrêté du 12 décembre 2013) :

1° Carte nationale d'identité ;
2° Passeport ;
3° Carte d'identité d'élu local avec photographie, délivrée par le représentant de l'Etat ;
4° Carte d'identité de parlementaire avec photographie, délivrée par le président d'une assemblée parlementaire ;
5° Carte vitale avec photographie ;
6° Carte du combattant de couleur chamois ou tricolore ;
7° Carte d'invalidité civile ou militaire avec photographie ;
8° Carte d'identité de fonctionnaire de l'Etat avec photographie ;
9° Carte d'identité ou carte de circulation avec photographie, délivrée par les autorités militaires ;
10° Carte de famille nombreuse avec photographie délivrée par la Société nationale des chemins de fer ;
11° Permis de conduire ;
12° Permis de chasser avec photographie, délivré par le représentant de l'Etat ;
13° Livret de circulation, délivré par le préfet en application de la loi n° 69-3 du 3 janvier 1969 ;
14° Récépissé valant justification de l'identité, délivré en échange des pièces d'identité en cas de contrôle judiciaire, en application du neuvième alinéa (7°) de l'article 138 du code de procédure pénale.

Ces titres doivent être en cours de validité, à l'exception de la carte nationale d'identité et du passeport, qui peuvent être présentés en cours de validité ou périmés.

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES
commenter cet article
20 mars 2015 5 20 /03 /mars /2015 12:39
http://fr.wikipedia.org/wiki/Maximilien_de_Robespierre
http://fr.wikipedia.org/wiki/Maximilien_de_Robespierre

http://fr.wikipedia.org/wiki/Maximilien_de_Robespierre

Entre Robespierre et Savonarole qui choisiriez-vous ?
J’hoquetai. Nous étions chez Pierre Gagnaire et le serveur avait successivement posé devant nous, repus, les yeux emplis d’étoiles et plissés d’émerveillement, la caravane du menu dégustation.
Corolle de Saint-Jacques au gingembre frais, mangue jaune et verte, kaki, pamplemousse thaï, sirop d’oignon doux des Cévennes parfumé au curry Madras, barquette à l’encre de seiche, langues d’oursin, et rouget de roche au potimarron, gousse d’ail de Lautrec, bar St. Germain du chef qui, chez nous, est un loup, pas le chef, le bar, qui n’est pas un bar non plus.
J’étais amoureux de la langue d’oursin dont je prétendis qu’elle était supérieure à la langue d’Esope mais aussi, je fis alors le malin, à celle de Savonarole ou de Robespierre dont je me demandai aussitôt ce qu’ils venaient bien faire chez Gagnaire.
Au dessert, le type qui m’avait invité me pose donc cette question. C’était lui qui payait, je n’aurais pas aimé être à sa place. Me maudissant d’avoir cité ces deux excités, je me mis en quête de répondre.
Qu’auriez vous fait d’autre ? me dit-il.
Moi ? Rien ! Répondis-je, car on ne me payait jamais à bouffer chez Pierre Gagnaire, je me contentais d’un sandwich à midi, d’une soupe le soir, du bar des Allées avant et après (le seul bar connu par moi) et je me foutais de Savonarole et de Robespierre comme de l’an quarante.
Eh bien ! Entre l’illuminé de Florence et celui d’Arras, figurez-vous que je choisis Robespierre alors que le serveur nous fournissait en desserts aussi fastueux que nombreux pour la raison simple que je n’aime pas les desserts et que Robespierre va bien avec eux, (comprenne qui pourra) et aussi parce que je me souvins subitement que lors de mon voyage de noces, à Florence, ma voiture fut mise en fourrière au petit matin, et la fourrière, en Italie, à cette époque, c’était l’antre des Gorgones. Cette fâcheuse aventure post maritale jeta le discrédit sur le jeune marié que j’étais, mon épouse ayant compris, dès le lendemain du mariage, mais c’était top tard, à quel imbécile elle avait affaire. Je suis l’ultime victime de Savonarole.
Ayant fait ce choix sans doute néfaste, j’avalai alors le fond de la bouteille de Côte rôtie, la Landonne de Guigual, en catimini, car mon vis à vis aimant les gâteaux mais pas Robespierre, je craignais fort qu’il ne changeât d’avis sur la note qu’on ne tarderait pas à nous présenter.

Voir aussi:

Le tout meilleur d'Henri Lhéritier

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/tag/henri%20lheritier/

Le travailleur Catalan,André Marty: toute une histoire!interview de l'historien Michel Cadé par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/article-le-travailleur-catalan-andre-marty-toute-une-histoire-interview-de-l-historien-michel-cade-par-nico-78010778.html

Lorsque les Pyrénées-Orientales étaient révolutionnaires, récit par l'historien Michel Cadé! interview par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/article-lorsque-les-pyrenees-orientales-etaient-revolutionnaires-recit-par-l-historien-michel-cade-intervi-107337232.html

ROBESPIERRE ET SAVONAROLE par l'écrivain Henri Lhéritier
Repost 0
18 mars 2015 3 18 /03 /mars /2015 14:12
L'année dernière, le drapeau français de la mairie était déjà en berne pour le 19 mars: ha la gueule de bois de la St Patrick!
L'année dernière, le drapeau français de la mairie était déjà en berne pour le 19 mars: ha la gueule de bois de la St Patrick!

Notre maire outre qu'il est un bon gestionnaire de la ville, homme de culture, grand voyageur (Toujours entre Canohès/Marrakech/Luxembourg) est aussi historien!

Et, comme historien et maire de la ville ne souhaite pas (comme l'année précédente, cela devient une tradition http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/article-drapeaux-en-berne-a-la-mairie-jean-marc-pujol-est-il-un-maire-communautariste-par-nicolas-caudevil-116428208.html ) commémorer la date du 19 mars parce que comme il l'écrit sur son blog (une vrai bible) :"

- Le 19 mars 1962, est un cessez le feu qui a fait plus de victimes civiles et militaires après, qu’avant : • 558 soldats français sont morts ou portés disparus, • 80.000 à 150.000 Français de souche nord-africaine ont été assassinés par le F.L.N (maires, conseillers municipaux, fonctionnaires, harkis, anciens combattants qui avaient libéré la France du joug nazi, et avec eux leurs familles.), • Des milliers de Français de souche européenne ont été enlevés : plus de 3000 disparus et tués, • 1 million de Français de souche européenne ont été contraints à l’exode pour échapper à une mort annoncée (la valise ou le cercueil.), • Le 26 mars 1962, a eu lieu à Alger le massacre de la rue d’Isly où l’armée ouvrit le feu sur une foule de manifestants français pacifiques : 82 morts, plus de 160 blessés graves, • Le 5 juillet 1962 à Oran, massacres d’Européens - au minimum, 750 victimes, impitoyablement abattues, égorgées sur place ou enlevées et disparues à jamais.

Plutôt que de participer à cette cérémonie qui est une insulte à la mémoire de toutes les victimes de la guerre d'Algérie sans distinction de religion ou d'origine, depuis 2013 en signe de respect je refuse de pavoiser la ville et fais mettre en berne le drapeau national sur le fronton de l’hôtel de ville de Perpignan."

Ce garçon à qui a quitté l'Algérie à 12 ans (persuadé que c'était son pays) ne pardonne ni n'oublie pas (qu'il fasse attention, il finira par voter Front National!). Cependant son écharpe de maire n'inclut pas qu'il positionne la mairie de Perpignan de tel ou tel manière suivant qu'il pense que l'histoire ou sa mémoire de pied noir soit chagrinée: harki soit qui mal y pense!

En temps que maire, il est représentant de la loi. Et se doit le premier de la respecter! Sans quoi, il ira rejoindre la cohorte de Robert Ménard le maire de Béziers qui a débaptisé la rue "du 19 mars 1962" pour la transformer en rue "Héli de St Marc" résistant mais néanmoins putschiste pro Algérie française.

http://www.leparisien.fr/politique/beziers-la-rue-du-19-mars-1962-debaptisee-nouvelle-polemique-14-03-2015-4603495.php#xtref=https%3A%2F%2Fwww.google.fr%2F

D'autant qu'il n'a toujours pas renié son attachement à la stèle de l'OAS du cimetière nord :"Le maire de Perpignan, Jean-Marc Pujol qui a exprimé plus d’une fois sa sympathie pour la cause de l’Algérie française, n’en démord pas et tente de justifier le maintien de cette stèle en faisant feu de tout bois. "La mémoire des morts est dans les cimetières" a-t-il déclaré dans les médias, argument proche du "il faut laisser les morts reposer en paix" que l’on trouve dans la lettre circulaire que son adjointe Suzy Simon-Nicaise, par ailleurs présidente du Cercle algérianiste, a fait parvenir à plusieurs organisations. La pensée est fort louable, sauf que les morts auxquels la stèle est dédiée ne sont pas enterrés dans le cimetière, et qu’elle n’est donc qu’un cénotaphe élevé à la gloire de tueurs de l’OAS. Madame l’adjointe ajoute dans son courrier "qu’il faut accepter l’histoire de France dans sa globalité avec ses périodes d’ombres et de lumières". comme l'indique un article sur le sujet de la Ligue des droits de l'homme de Toulon:http://ldh-toulon.net/stele-OAS-de-Perpignan-en-finir.html

Le 19 mars Jean-Marc Pujol se sent plus rapatriè que catalan, plus "pied noir" que maire de Perpignan!

Voir aussi:

Perpignan:Drapeaux en berne à la mairie, Jean-Marc Pujol est-il un maire communautariste? par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/article-drapeaux-en-berne-a-la-mairie-jean-marc-pujol-est-il-un-maire-communautariste-par-nicolas-caudevil-116428208.html

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES Mondeparallèle
commenter cet article
17 mars 2015 2 17 /03 /mars /2015 21:58
Jimmy Paradis à fait retirer sa vidéo dont il n'assume plus l'interview, voilà ce qui reste
Jimmy Paradis à fait retirer sa vidéo dont il n'assume plus l'interview, voilà ce qui reste

J'ai rencontré Jimmy Paradis, suite à mon interview de (à l'époque) la conseillère générale socialiste Ségolène Neuville. Il m'a contacté par Facebook, se présentant comme prostitué et représentant du syndicat des travailleurs du sexe "Le strass" . Pour m'éclairer sur lui, il m'a transmis un lien d'un reportage de France 3 où il se préparait au maquillage, en tant que prostitué travesti, me signalant aussi ses annonces sur internet à la rubrique "pour un soir". Après plusieurs lapins (https://www.youtube.com/watch?v=9PoSe8xKkww) que je passais à l'attendre en vain, je finis par lui dire que , ne tenant pas plus que ça à cette interview et à perdre plus de temps, je ne souhaitais pas donner suite. Il me rappela en se confondant en excuses, et en assistant pour la faire. Il finit par venir. Se présentant comme "fils de pute", car sa "maman" disait-il exerçait le même métier que lui. Que derrière les bordels du sud, il y avait une forte activité prostitutionnelle à Perpignan, avec des situations sociales graves. Et que "madame Ségolène Neuville ferait bien de s'occuper d'ici, plutôt que de dénoncer ce qui ce passe en Catalogne sud" . Il me contacta souvent, pour parler sur le même sujet. Mais je ne souhaitais pas faire trop d'interview de la même personne sur ce sujet et le transformer en "un consultant" sur ce sujet, à l'instar de Dominique Sistach et d'Alain Tarrius qui font de la recherche et des publications .

La deuxième interview que je lui accordais, et qu'il sollicita avec beaucoup d’insistance, l’a été lorsque la paroisse St Joseph de Perpignan (paroisse très tradi), le pria de quitter la chorale en raison, disait-il, de son homosexualité.

Là encore, il se posait en victime, et se régalait de s'étaler dans les médias locaux comme dans l'indépendant http://www.lindependant.fr/2014/04/25/perpignan-je-suis-repenti-homo-et-l-eglise-m-exclut-de-la-chorale,1875665.php .

Durant les municipales de 2014, Jimmy Paradis s'engage aux côtés de la liste de gauche, avec les têtes de liste Axel Belliard et Jacqueline Amiel-Donat. On le revoit aux actuelles départementales sur la liste dite "des désobéissants", dite "sans étiquette" : Beaucoup de cette liste étaient au coté de la liste Belliard/Amiel-Donat!

Parce que l'un des « désobéissants » m'avait posé un lapin (eh oui, j’en ai tout un clapier) pour une interview (qu'il avait lui-même sollicité) et voyant que Jimmy Paradis y participé, je lui demandais une interview, voulant parler tout de même de cette liste peu classique. Il me répondit, que "oui", avec plaisir. Mais que je ne fasse pas références à ses anciennes activités. Je confimais que oui, sans problèmes, dans la mesure où il n'y avait pas de lien entre les deux. C’est dire si je suis bonne pâte !

Quelle ne fut pas ma surprise lorsque je reçus les jours suivant un mail de mon fournisseur vidéo, signalant qu'à la demande de Jimmy Paradis, ses interviews avaient été retirées parce qu'il les considérait comme sa propriété intellectuelle et comme constituant une atteinte à sa vie privée! Je me suis senti tout d’un coup moins affable envers Jimmy et envers le Paradis.

J'écrivais alors à la page, mais comme les réponses sont produites par des robots, cela peu prendre un certains temps, voir un temps certains.

J'écris alors à Jimmy Paradis, le questionnant sur cette soudaine propriété intellectuelle, qui me répond qu'il ne souhaitait plus étaler "sa vie privée"!

Contrairement, donc à sa première demande d’interview et aux les suivantes, car c'était alors comme représentant d'une activité (la prostitution) qu'il étalait en public sa vie privée et notamment en participant à un reportage de France 3. Il précisait que, désormais il n'assumait plus l'image qu'il avait répandu, parce qu'il pensait qu'elle pouvait "nuire à sa carrière politique", et qu’il voulait en faire disparaître les traces.

Et le droit à l'information des citoyens sur ceux qui sollicitent leurs voies pour un mandat républicain (peu importe lequel d’ailleurs) est-il à passer sous le tapis comme la poussière?

Le bougre, rajoute dans son message qu'il est toujours partant pour une interview!

Le drame de Jimmy, c'est le puits sans fond de son besoin de reconnaissance médiatique, dont il ne veut pas assumer toutes les conséquences! En vrai, ce n’est pas en politicien qu’il se voit, mais en célébrité prompte à réécrire sa substance selon ses envies du moment. Encore faudrait-il que la substance soit là. C’est bien quand on a le talent d’un Bowie, moins convainquant dans d’autres cas

Voir aussi:

Jimmy Paradis, l'ancien prostitué, exclu de son église,parce qu'homosexuel! interview par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2014/05/jimmy-paradis-l-ancien-prostitue-exclu-de-son-eglise-parce-qu-homosexuel-interview-par-nicolas-caudeville.html

Prostitution: les bordels catalans cachent la forêt de la prostitution perpignanaise! interview de Jimmy Paradis par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/article-prostitution-les-bordels-catalans-cachent-la-foret-de-la-prostitution-perpignanaise-interview-de-j-113378428.html

Ségoléne Neuville,la prostitution ce n'est pas le "Paradise" interview par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/article-segolene-neuville-la-prostitution-ce-n-est-pas-le-paradise-interview-par-nicolas-caudeville-65780666.html

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES PARODIES Mondeparallèle
commenter cet article
13 mars 2015 5 13 /03 /mars /2015 10:23
Les élus passent le système demeure! par Nicolas Caudeville

Il y a quelques mois de cela, je discutais avec une élue de la ville. A ma demande d'interview, elle me répondit qu'aux discours ,elle préférait l'action. Je lui demandé aussi pourquoi (parce que déjà à l'époque ) en sus de son mandat municipal (et à l'instar de son binôme masculin) elle était candidate à l'élection départementale? Mon argument qu'avez-vous fait en 1 an de mandat municipal qui justifie que l'on vous souhaite comme conseiller départemental. Pourquoi je voterais pour vous, moi qui suis contre le cumul des mandats? Parce que, me dit-elle, sur un problème précis, je vais changer le règlement des le mois de janvier et vous allez voir la différence...Là, je me dis chic, vivement l'année prochaine pour voir ce qu'on allait voir!

J'ai revu la dite élue sur un marché bio en février (elle faisait sa campagne avec son binôme pour les départementales de mars) .Et je lui demandais "Alors, ce règlement, vous avez réussi à le changer?" "Non, c'est à dire...c'est compliqué...Par contre, je vais changé ça, mais ça coûte cher et ce n'est pas gagné!" Mangeant au restaurant, il y a peu, le patron m'aborde et me parle de cette élue,dont il est proche: "Elle est allé à une réunion sur ce sujet avec des représentants des différents services, ainsi que d'autres élus. Et là on lui a expliqué que certaines implications étant ce qu'elles étaient: rien n'allait changer!"

Je racontais cette anecdote à l'apéro. Ce à quoi mes partenaires de boisson me répondirent que "s'il elle était sincère, elle aurait pu démissionner!" Elle aurait pu oui. Mais elle ne l'a pas fait. Et se présente pour un autre mandat (peut être pense-telle faire plus comme conseillère départementale, que comme conseillère municipale. A moins que cela soit un "cursus honorum" vers de plus hautes ambitions personelles?)

Tout le monde n'est pas Serpico http://fr.wikipedia.org/wiki/Serpico à risquer sa vie pour dénoncer un système!

Voir aussi:

Perpignan/Tri sélectif: on peut rire de tout mais pas avec n'importe qui! par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2014/08/perpignan-tri-selectif-on-peut-rire-de-tout-mais-pas-avec-n-importe-qui-par-nicolas-caudeville.html

Perpignan,les marchés: derniers endroits populaires et de sociabilisation(spéciale dédicace à la place Cassanyes).par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2014/07/perpignan-cassanyes-les-marches-derniers-endroits-populaires-et-de-sociabilisation-speciale-dedicace-a-la-place-cassanyes-par-nicola

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES
commenter cet article
12 mars 2015 4 12 /03 /mars /2015 11:36
LES CHATS D’OSAKA par l'écrivain Henri Lhéritier

Toute sa vie il s’était pris pour un thon rouge à cause de la Méditerranée qu’il aimait tant.
Il chérissait cette mer non pas pour l’eau qui remplissait ses flancs mais pour les terres qui la découpaient. S’extrayant parfois de son banc, sautant au-dessus de ses congénères et contemplant ses rivages, il ressentait une grande fierté de lui appartenir, de rôder, libre et puissant, à l’intérieur de ses lignes brisées, longeant ses plages, heurtant ses promontoires et remontant ses estuaires.
Combien de fois, passant au large de Rome, s’était-il cru César ou kaiser à Trieste, tsar à Sébastopol, sultan à Istanbul, raïs au Caire, Ramsès II à Memphis, négus à Addis-Abeba, bey à Tunis, gouverneur à Alger, tyran à Syracuse, comte à Barcelone, président de la république à Marseille, tous les potentats locaux, les Cléopâtre aux seins d’albâtre, les princes des déserts, et les despotes sanguinaires, défilaient devant lui, il les reconnaissait, il se racontait leur histoire, et il faisait des bonds de joie au-dessus des rouleaux, alors que flottaient encore autour de lui les bois brûlés des batailles passées, Salamine, Lépante, Aboukir, Odessa, et les os blanchis des marins sacrifiés.
Et maintenant, il se trouve là, abandonné.
Il entend encore ce cri de fureur lorsque d’un coup de couteau, on le transperça, devant des faces jaunies, dans cette halle hurlante, vide d’eau et emplie de puanteurs cruelles :
« Nom de Dieu, il est blanc ! »
Il se croyait rouge, il n’était que blanc
Il gît sur ce trottoir où on l’a jeté, blessé à mort, les flancs palpitant encore, séparé des siens qui l’avaient toujours accompagné et qui le sachant différent l’avaient accepté comme un des leurs, sans un reproche, ni la moindre remarque, lui agonisant si loin des horizons qui avaient tenu une telle place dans sa vie, des criques devant lesquelles il croisait, des visages de l’histoire dont cette terre regorgeait, entouré des chats d’Osaka qui lui mangent déjà les ouïes.

Voir aussi:

"OBLOMOV" par l'écrivain Henri Lhéritier

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/03/oblomov-par-l-ecrivain-henri-lheritier.html

Le tout meilleur d'Henri Lhéritier ici:

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/tag/henri%20lheritier/

LES CHATS D’OSAKA par l'écrivain Henri Lhéritier
Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans chroniques Henri Lhéritier ARTICLES
commenter cet article
6 mars 2015 5 06 /03 /mars /2015 16:47
Avant-garde:La vidéo de Jean Castex, UMP, maire de Prades, candidat aux départementales!

"Il ne faut jamais avoir 20 ans d'avance" disait Lénine! L'avant garde pour éclairer et guider le peuple ne doit pas se perdre trop loin devant. Jean Castex a peut être commis cette erreur avec cette vidéo de propagande trop art contemporain , qui frise l'esprit canal! A être dans le deuxième degré, on perd la masse au lieu de l'édifier.

Pitch de la vidéo: le candidat Castex déclare sa candidature et là le vidéaste introduit un passage de film américain, où à la base de la NASA, on réagit à la candidature comme par une explosion d'enthousiasme comme à un lancement de fusée réussi...

Le peuple n'est pas prêt pour cela! Il n'est pas prêt pour des slogans trop subtile comme "catalans gagnants", il n'est pas prêt à voir la photo de son Canigou inversé. Le capitaine Némo avait fait ce constat à la fin de 20 000 lieux sous les mers lorsqu'il coule le Nautilus:"Ils ne sont pas prêt!"

Voir aussi:

élection départementale: Sans Louis Aliot dans la campagne, il n'y a pas de leader locale au Front National pour le journaliste Julien Marion! interview par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/03/election-departementale-sans-louis-aliot-dans-la-campagne-il-n-y-a-pas-de-leader-locale-au-front-national-pour-le-journaliste-julien

élection départementale: les politiciens font semblant de faire campagne, je ferai semblant d'aller voter! par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/02/election-departementale-les-politiciens-font-semblant-de-faire-campagne-je-ferai-semblant-d-aller-voter-par-nicolas-caudeville.html

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans VIDEOS ARTICLES
commenter cet article