Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  •  L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

19 février 2017 7 19 /02 /février /2017 13:23

Perpignan, crève, lentement, par ses commerces du centre ville, la fermeture de l'école des beaux arts qui aurait eu 200 ans cette année, par la destruction de son centre historique avec en vue la gentrification qui viendra derrière pour vendre plus chère ce qui ne valait plus grand chose. Parce que l'obsession de la mairie de Perpignan, ce n'est pas la politique mais l'immobilier et les affaires qui vont avec. C'est un peu court en matière de vision, mais ces gens ont besoins de leurs mandats pour pouvoir continuer à être florissant quand tout pourrit autour! 

La culture à Perpignan n'est plus que vitrine culturelle achetée sur catalogue. On ne met en vitrine que ce que l'on pense qui a déjà du succès pour être plus vu sur la photo ensuite. A Perpignan, on appelle cela le syndrome Sheyla...Même la radio locale de Paris France-Bleu Roussillon est la caisse de résonance de cette insignifiance! Pseudo débats sur des sujets parisiens, musiques d'ascenseur (mais pas social), invités qui ne mettent pas en doute le ronron de la vie d'ici (la pâté pour bons clients), des jeux à grosses ficelles, le tout arrosé d'aççant catalan qui fleure bon le sirop sucré de la province (Parce qu'il n'y a qu'à Paris qu'on pense bien) 

Pas d'opposition non plus, les socialistes à Perpignan ont disparu . Ils ne se positionnent plus sur rien, cachés derrière leurs mandats comme d'autres se cachent derrière leur doigt (le majeur en général). On les reverra sûrement en 2020. Ho oui, aussi pour les législatives dont le découpage électorale, fait que la plupart des territoires sont reliés à Perpignan. "Votez pour nous" viendront-ils nous dire "voyez notre bilan, comme nous avons su améliorez votre quotidien, donner des perspectives à vos vies, ré-enchanter vos vieux jours...Et puis, si ce n'est pas nous, c'est le Front National" C'est vrai que la dernière élection régionale à pu réjouir les catalans.

Heureusement l'université est le dernier îlot de résistance. Ben non plus, c'est aussi la vitrine magique du catalogue de l'homme moderne. L'université de Perpignan n'est plus un lieu de la pensée, si ce n'est la pensée désormais commune qu'il faut valoriser l'entreprise parce que l'entreprise c'est la vie, la vrai.

Alors, moi au petit déjeuner, je prend "cluster" et j'injecte directement de la technologie dans mon développement local. 

C'est cela l'insipitude, se sentiment de ne pas être ébloui parce ce qui ne brille que par une lumière terne. Que ne tintinnabule que le son du coté au-secours de la farce! 

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES PARODIES Coup de gueule
commenter cet article
17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 11:30

Sale temps pour l'histoire, science humaine sujette certes à la subjectivité, mais lorsqu'elle est impartialité peut nous éclairer sur notre présent et notre futur! Mais, voilà que la post-modernité (autre nom pour le chaos) vient tout chambouler et remplacer la mise en perspective de faits par l'émotion. Ainsi sommes nous passé de l'histoire de l'humanité  à sa mémoire. Peut être parce qu'on dit souvent que se sont les vainqueurs qui écrivent l'histoire (après tout Vae Victis comme disait Brennus, pas le bouclier, le gaulois qui a saccagé Rome).

Mais la mémoire et faillible et peut-être reconstruite au grès (50 nuances plus sombres) de la fantaisie ou des intentions de ceux qui la font ressurgir.  Elle n'est pas neutre. Elle nous dit laisses toi déborder par tes émotions, là où je t'emmène la raison ne te sera pas nécessaire! Lâches prise, tu verras ça fait du bien! Pleures la colonisation,la fin de l'empire, la retirada espagnole...

A ce propos, s'il est un moment historique que l'on prise par chez nous, parce que notre territoire en a était un point de passage et un des points de stockage principaux: c'est la retirada!

De nombreux enfants, on fait souche ici. Mais, on ne s'interroge que peu, sur les mécanismes qui ont abouti à cette "retirada". Déjà parce  parce que si on l'appelait la défaite, ça raconterait plus de choses. Cela permettrait d'évoquer qu'après des élections en Espagne, on met en place une république. Qu'après un putch de généraux pas en retraite, il y a une guerre civile qui voit s'affronter les républicains,des anarchistes, des Poumistes et des staliniens, faces à des franquistes, des fascistes et des Nazis. Celle-ci sera le prologue de la seconde guerre mondiale. D'abord la trahison des "démocraties bourgeoises " qui derrière la guerre civile ne veulent pas voir pointer plus tard une révolution prolétarienne, celles-là vont prôner la "Non-intervention" (Un Munich avant Munich), puis ensuite la Russie de Staline, qui était plus encline à faire la guerre aux anarchistes et aux POumistes qu'à faire front face à l'international fasciste qui elle comprenait bien "le sens de l'histoire" 

Ainsi donc, ceux qui avait bien leurs intérêts, ont gagné sur le dos de l'espoir de ce qu'aurait pu être une république espagnol (avec notamment les avancées que les anarchistes avaient mis en place sans attendre la fin de la guerre, notamment à Barcelone). 

Après la défaite, la fuite. Et le parcage de la population civile et militaire sur des plages pleines de paludisme, battu par une tramontane glacée, qui feront plus de morts encore.

Alors maintenant, on va faire avec des millions d'euros des mémoriaux, des livres et expos pour pleurer sur cette histoire. C'est bon, on a fait acte de contrition, on se dédouane. Je ne ferai pas partie de la cohorte des pleureuses. Et les livres (et particulièrement ceux-là) ne doivent pas être des livres de messes,  et les manifestations des processions . Puisse la république espagnole ressusciter comme le Christ après la croix! Ay Carmela !

Pour recadrer le propos en 2017, deux interviews 

avec Joël Mettay l'histoire des archives du camp de Rivesaltes, du mémorial pieds noirs de la mairie de Perpignan et on s'interroge sur l'utilité d'un quatrième lieu de mémoire de la "retirada" dans les PO au regard de la qualité scientifique de celui "l'Algérie française "?!

Roger Coste devant la Librairie Torcatis nous faisait la bande annonce des livres qui compose le chemin qui nous mène à Argeles sur mer le 18 février 
"Dans le cadre des désormais traditionnels " Chemins de La Retirada " organisés en partenariat avec FFREEE, le Mémorial du Camp d’Argelès-sur-Mer met cette année en avant l’engagement des Républicains Espagnols dans la Résistance.
Les Réfugiés Républicains Espagnols furent parmi les premiers à s'engager dans la résistance française. N'étaient-ils pas, mieux que d'autres, conscients du péril totalitaire qui s’annonçait ?
Le lourd tribut qu'ils ont payé dans leur lutte contre l'occupant nazi, il le fut sans regret, avec le courage et la détermination qui les caractérisait aux côtés de leurs camarades français.
Pour honorer ces Résistants de la première heure - qui luttèrent pour porter haut et aider à garder les idéaux universels de Liberté, d'Égalité et de Fraternité - une exposition leur est dédiée au Mémorial du Camp d’Argelès-sur-Mer, ainsi qu’un cycle de conférences.
Ouvert du mardi au samedi de 14h à 18h.

 

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES catalans Mondeparallèle
commenter cet article
15 février 2017 3 15 /02 /février /2017 14:35

Le candidat de la droite complexée, n'ose pas parler de son programme, parce que son seul programme, c'est de prendre le pouvoir, pour pouvoir laisser libre champ à ses plus libéraux et finir ce que les Macrons et El khomri (c'est son fax nez) ont déjà mis en place . Il a avec lui les grands patrons qui sont aussi propriétaires de journaux, de radios, de télévisions dont les journalistes et les experts sont objectifs au point de nous présenter les faits autour du candidat Macron toujours en" marche" tels qu'ils sont et pas d'essayer de nous influencer afin que nous sachions faire le bon choix le moment venu à l'élection présidentielles (c'est pas comme s'il y avait des marchés à la clef) .

Et voilà que dans l'entourage du tovarich Macron, on s'émeut du fait que d'odieux agent subversifs russes manipulent la toile via des réseaux sociaux et des sites d'informations Made in Russia .

Et voilà, que ressurgit la théorie du complot, par ceux-là même qui la dénonçaient dans les séquences précédentes. Ceux qui nous disaient que parler de complots tenait plus de la pathologie où d'un état de fragilité personnelle que d'une de l'analyse structurée d'une manipulation afin d'instiguer de grande transformation dans les sociétés à l'insu des peuples. Il semble que la vulgarité soit toujours la manière dont se comportent les autres , que l'érotisme chez les uns soit la pornographie chez les autres! 

Déjà que ces salauds de russes avaient fait élire Trump! 

Ils s'attaquent désormais à l'élection présidentielle de la cinquième puissance du monde et candidat près à rencontrer son peuple parce qu'il nous "aime très fort" 

L'équipe du candidat "en marche" pour ne pas à avoir expliquer ce qu'ils comptent faire, se mettent à élucubrer sur un "complot russe" : pendant que l'on parle de celà, on ne parle pas d'autre chose. "Servitude et simulacre en flux constant", il faut occuper le terrain de la guerre de tranchées médiatiques, coûte que coûte! 

Où, la guerre d'influence de nations étrangères existe partout et tout le temps parce que l'histoire de l'humanité a toujours eu ce genre de soubresaut qui est le corollaire des volontés expansionnistes des uns et autres. Où, ce n'est que de l'hypocrisie qui consiste à être plus susceptible pour les que pour les autres (voir quand les services secrets allemands espionnaient il y a peu la présidence de la république française pour le compte de la NSA américaine, cela n'a pas été un cas de casus belli alors que... voir http://www.tdg.ch/monde/europe/Les-services-secrets-ont-systematiquement-espionne/story/10444551

 

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES
commenter cet article
13 février 2017 1 13 /02 /février /2017 14:01

Le théâtre était sur le berceau de la démocratie. Il est ce lieu complémentaire où l'on dit ce qui ne peut être dit à l'assemblée, ainsi les deux systèmes de représentation étaient complémentaires pour éclairer le citoyen. Et puis, le théâtre a senti le soufre sous le règne  de la chrétienté, on enterrait plus les comédiens qu'à la nuit tombée, lorsqu'ils ne terminaient pas à la fosse commune . Mais le pire est arrivé, lorsque la bourgeoisie l'a intégré dans les canons de sa culture. Et d'apôtre de Dionysos, il est devenu sectateur d'Apollon. Et du soufre qu'il exhalait, il n'a plus senti que le savon. Il n'avait plus en bouche que le confort de la bien-pensance et la bien-séance , mais avec toujours collé sur le visage le masque en carton de la canaille!

Le théâtre n'est plus désormais intéressant que pour les entrepreneurs du bâtiment qui en on fait leur "baise-en-ville"! Une fois emmuré  le théâtre, que reste-t-il pour ses pratiquants, pire encore s'ils sont issus du cru...

Il faut refaire du théâtre, comme les premiers chrétiens dans des granges ou dans des grottes, pour mieux ressurgir sur les monts et les parvis et annoncer la bonne nouvelle: il est ressuscité !

C'est pourquoi, l'archipel contre attaque a souhaité suivre l'expérience créative de la pièce "Le Pe_du" écrite et mise en scène par Jean-Christophe Gary et interprétée par des comédiennes et diens de compagnies d'ici (Lucie Chillon, Sabine, Laeticia Costa,Aurélie Bourrat, Karim Arrim,Sabine pietraszek, Christian Savier; costume Aurélie Bourrat, décors Didier Dimech et régie Magalie Pages). Par une série d'interviews en direct sur Facebook, rencontres successives avec metteur en scène, comédiens, mais aussi interprétations de scénettes, rencontre aussi avec l'artiste belge Jan Bucquoy et les interactions du Tarots revisité de Ben Gross, le tout à cents mètres du centre du monde, au 3 avenue de Grande Bretagne chez l'ami Vincent Madramany.

 

 

Perpignan: il reste peu de place pour aller voir le pe_ndu à cents mètres du centre du monde jusqu'à mardi! interviews par Nicolas Caudeville
Perpignan: il reste peu de place pour aller voir le pe_ndu à cents mètres du centre du monde jusqu'à mardi! interviews par Nicolas Caudeville
Perpignan: il reste peu de place pour aller voir le pe_ndu à cents mètres du centre du monde jusqu'à mardi! interviews par Nicolas Caudeville
Perpignan: il reste peu de place pour aller voir le pe_ndu à cents mètres du centre du monde jusqu'à mardi! interviews par Nicolas Caudeville
Perpignan: il reste peu de place pour aller voir le pe_ndu à cents mètres du centre du monde jusqu'à mardi! interviews par Nicolas Caudeville
Perpignan: il reste peu de place pour aller voir le pe_ndu à cents mètres du centre du monde jusqu'à mardi! interviews par Nicolas Caudeville
Perpignan: il reste peu de place pour aller voir le pe_ndu à cents mètres du centre du monde jusqu'à mardi! interviews par Nicolas Caudeville

 

Gare au G.A.R.I :ou comment organiser le rapt d'un banquier! interview Nicolas Réglat par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2014/08/gare-au-g-a-r-i-ou-comment-organiser-le-rapt-d-un-banquier-interview-nicolas-reglat-par-nicolas-caudeville.html

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES INTERVIEWS VIDEOS Mondeparallèle
commenter cet article
7 février 2017 2 07 /02 /février /2017 17:24

« Chacun voit ce que tu parais, peu perçoivent ce que tu es. » (Nicolas Machiavel, j’adore cet Italien, je ne m’en lasse pas et en bon réac’, j’adore l’Italie, c’est le top de la vieille Europe, y a pas mieux. C’est fou, tu as tout pour t’élever, à portée de main, les livres, ou à portée de voitures, l’Italie, et tu as renoncé…).

« Donc, puisqu'un Prince est obligé de savoir imiter les bêtes en temps et lieu, il doit surtout prendre pour modèles le Lion et le Renard : le Lion ne sait pas éviter les filets ; le Renard ne peut se défendre contre les Loups. Il faut donc être Renard pour découvrir les pièges, et Lion pour se défaire des Loups. Ceux qui se contentent d'être Lions, manquent d'intelligence. » (Le même, pas mal, non ? Blondin, lui, c’est un véritable bestiaire à lui tout seul).

Pour bien commencer l’année, petit Frantsouz, laisse-moi t’habiller pour l’hiver, qui chez nous dure environ 6 mois, un pays d’hommes la Russie, crois-moi… Vaut mieux être velu ! Allez, je commence à te tailler un petit costard, tu vas y être moulé comme un lévrier, je vais te le tailler façon grande sartoria napolitaine... Je vais te dire ce que Blondin pense de ton pays. Tu as vu la petite explication sur la rencontre entre Blondin et le Nain malfaisant en 2007. C’est éloquent, juste un hors-d’œuvre... Qui aurais pu penser en 1991, que 25 plus tard, le Russien se permettrait de parler comme ça à ses bienfaiteurs, à ses nouveaux amis et maîtres ou prétendus tels. Qui aurait pu penser que le pays allait relever la gueule, tout seul, car tu ne l’as pas vraiment aidé… Et aujourd’hui, t’as Blondin… Aïe !

Blondin considère que ton pays est faible, petit et étriqué, peuplé de bobos/babas... C’est un pays impuissant en raison du laxisme ambiant, du triomphe de l’individu sur le collectif, de l’absence de patriotisme, d’un manque de connaissance de l’histoire et de la géographie, du politiquement correct et d’une absence d’homogénéité de sa population… Pour Blondin, ton pays est tout juste une petite province, qui, il est vrai en termes de PIB est largement devant la Russie, mais de cela, Blondin n’en a cure, ce n’est pas sur le PIB qu’il construit la puissance. Blondin est un homme du siècle dernier, voir du 19ème siècle, la Sainte Alliance, il établit donc un rapport de force. Et puis Blondin est à la tête d’un pays continent. Blondin observe avec attention ce qui se passe sur le continent européen avec le retour de la réaction et des valeurs traditionnelles, qu’il souhaite voir incarner par la Russie, dont il entend faire un rempart face à la décadence qui ronge l’Europe. Blondin se délecte… Il s’est par exemple délecté en voyant la réaction face au mariage entre personnes de genre fluide. Blondin est un vrai tchékiste, c’est un joueur, il veut faire de la Russie la garante des valeurs traditionnelles et chrétiennes. Exactement tout ce que j’abhorre, moi qui étais un révolutionnaire bouffeur de curés mais j’admire Blondin, parce que je pense que même pour lui, toutes ces valeurs, c’est poudre de perlinpinpin, ce qui compte pour lui, c’est dominer et à cela, tous les moyens sont bons.

Intéressant ce qui se passe aux sommets de l’Etat russe en ce moment sur ton élection présidentielle. Blondin est content, il se dit qu’il va revoir son copinou François Fillon. Narychkine, ancien président de la Douma et aujourd’hui revenu à ses premières amours, il est chef du service renseignement extérieur (SVR), c’est un créatif, lui, il mise plus sur la Blonde fille de son père. Le ministre de la défense, Choïgou, un austère, lui, est plus enclin à soutenir François. Bref, y a débat et quand y a débat, ben y a démocratie comme tu dis petit Frantouz. Il me revient que les Cains-Cains sont inquiets d’un hypothétique soutien russien à la Blonde fille de son père… Franchement, de quoi je me mêle. Tes seigneurs et maîtres craignent une influence russienne sur ta campagne électorale. Non, mais Blondin n’est plus humain, c’est un super héros, laisse-moi t’énumérer son palmarès : Brexit, élections en Moldavie, élections en Bulgarie, élections cain-caines… Non, sérieusement, faudrait leur dire d’arrêter l’intox. Parce que même si c’était vrai, ben faut toujours aider quelqu’un qui est dans le besoin, c’est ça la solidaritude, comme le dirait une grande philosophe frantsouz, aujourd’hui ministre des petits oiseaux ! En tout cas, le Russien d’en bas, le pékin de la rue, ben il la kiffe la Blonde fille de son père. Il n’est pas rare d’entendre que ce qui la distingue ben que c’est она лидирует, je te traduis, cela signifie que c’est un leader, une meneur d’hommes et ça, le Russien de la rue, il apprécie. Il y a un livre intitulé « « Dans la tête de Vladimir Poutine (Blondin) » qui est sorti de par chez toi. L’auteur est un certain Eltchaninoff, les deux ff à la fin du nom indiquant qu’il est un descendant de Russiens blancs. Zut, en voilà encore qui m’ont échappé et dont les ancêtres ont dû être taxi à Paris dans les années 20 ou effeuilleuses dans les cabarets d’Istanbul… Dingue, le livre fait à peine 100 pages (adapté à ton intelligence) alors qu’il faudrait une véritable encyclopédie pour savoir ce qu’il y a dans la tête de Blondin, même moi, parfois je m’y perds.

Hou, ça sent pas bon par chez toi, les kompromats commencent à sortir, notamment sur l’épouse de François Fillon, probablement l’homme à abattre du moment par chez toi. C’est le jeu, mais vous n’êtes pas sympa, parce que lui, au moins c’est un esthète, toujours smart, il passe ses vacances en Toscane et pas en Thaïlande, mais ça, Festivus ne peut le comprendre... Mais ce qui me chiffonne, c’est que rien ne sorte sur votre jeunot, le Macron, la coqueluche de tes médias si libres. Merde, tout de même, c’est un ancien banquier d’affaires, le nec plus ultra du capitalisme… Bizarre, tout de même, qu’un ancien banquier d’affaires consente à se sacrifier pour le collectif, suspect du point de vue tchékiste…

Il me revient que vous vous apprêtez à accueillir comme réfugié politique, un Russien, un ci-devant artiste, un certain Pavlenski, accessoirement auteur d’une tentative de viol. C’est effectivement un artiste total. Il a fait flamber la porte de ma maison, la Loubianka, ce qui lui a valu un petit tour dans un asile psychiatrique. Ben ouais, les bonnes vieilles méthodes, jamais démenties… Il est assez familier de ce genre d’endroits, le gugusse. Faut dire, quand tu te cloues les testicules sur les pavés de la Place Rouge, ben à mon avis, le gars ne doit pas être vraiment net ou je ne comprends plus l’art, j’avoue ne plus être dans le coup. Tu es vraiment gentil, petit Frantsouz, un peu trop à mon goût.

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES Chroniques Moscovites chroniques
commenter cet article
4 février 2017 6 04 /02 /février /2017 11:55

Chronique diffuser en direct de la Brasserie de la gare pour En Vie de Politique,

prochaine chronique Vendredi 17 février à 19h au cinéma Castillet, enVIE de POlitique vous propose en avant première le film "Chez Nous" suivi d'un débat avec Nicolas Lebourg , historien, spécialiste de l'extrême droite.

Les Spices Girls revendiquaient le " girl power", le lapin rose de Duracell (sed lex) celui de la pile alcaline , les "vieux" eux ne revendiquent rien et pourtant ils l'ont !

Parce que le plus beau coup du diable, c'est de faire croire qu'il n'existe pas.

Vous les croisez tous les jours. Ils sont une persistance rétinienne dans notre quotidien. Certains d'entre nous, on même, des vieux à eux! Mais force est de constater (pas de prostater) , ceux qui tiennent les affaires d'une main à la peau fatiguée, mais néanmoins de fer, et pas de fer blanc, se sont les seniors! 

Ho, je n'en veux pas particulièrement aux "vieux vieux", qui savent encore nous apprendre à pécher et nous font toujours de merveilleuses confitures, mais aux "vieux jeunes" !

Ceux-là se sentent assez la patate, en ont assez sous le pied, pour ne pas se mettre au rencard. Du coup se sont les générations qui suivent qui ne peuvent trouver leur place, vue qu'elle est déjà occupé par ses briscards. 

La générations 68, croit en l'éternelle jeunesse: la sienne!

Pas besoins de jeunes, lorsque on l'est toujours soit-même . Nos générations ne voient pas ce qu'il y a de terrifiant derrière le sourire ou la moue maussade de cette communauté. Celle-ci a ses propres rites, ses propres références, son folklore, et surtout ses propres réseaux. Et les réseaux des plus forts sont toujours les meilleurs!

En plus, ils nous laissent un monde et une société en piteux état (et qu'en je dis qu'ils nous la laissent, ce n'est une expression) .

Il ont flambé la vie par tout les bouts . Ils ne lâcheront que lorsqu'il n'en restera que le trognon ! Pour cette génération la vie est une fête, et c'est nous qui nettoierons derrière! Leur monde en paix, a lentement mais sûrement, préparé notre monde en guerre. Si l'on faisait la psychanalyse de la poussière qu'ils ont glissé sous le tapis, on reconstituerait le portrait pas très glorieux de Dorian Gray !

Ce sont eux qui nous crève les yeux, qui nous reproche d'être aveugle!

Et outrecuidants avec ça! "Moi a ton age, j'avais fait déjà fait ça..." Oui, mais tenter l'aventure de la vie, lorsqu'on est beau riche et en bonne santé, est plus facile que lorsqu'on est petit, doté d'un physique de radio et par dessus le marché phtisique. Du genre de touristes à Venise se moquant d'un migrant se noyant dans le grand canal parce qu'il ne sait pas nager! Ha le con, il a traversé la Méditerranée et l'est pas foutu de grimper sur la berge! Moi à son age...Ta gueule!

Cette génération se croit sortie du cuistre de Jupiterne. D'enfants gâtés qu'ils étaient, ils devenus des enfants gâteux, alors qu'on les espérait papy gâteaux! 

Cette génération qui a fait de" l'individualisme" un mode de vie, a généré par son égoïsme un concept hybride et simultanément débridé de "nihilisme épicurien".

Comme mon grand père Gaston, venant pour une fois, voir son fils (mon père), et lui disant: "Mon petit garçon, j'étais venu avec un paquet de bonbons (parce que les fleurs c'est périssables) . Mais comme je suis très gourmand, j'ai tout mangé!"

"Du passé faisons table rase!", Mais pas que, "de votre futur aussi!" . "Nous on se défonce aux hydrocarbures et on a la particule fine!" 

Ha ça ira, ça ira, ça ira, les gérontocrates à la lanterne!

C'est eux ou nous. Et de notre point de vue, il vaudrait mieux que ça soit eux! Un coup de pilule Bucquoy, subtile mélange de somnifère, de cyanure et de sirop de Liège (que la fin ne semble pas trop amère) pour nous débarrasser  le plancher . Parce que juste après, il faudra régler le compte des jeunes derrière nous!

 

 

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES chroniques Chronique ta mère
commenter cet article
3 février 2017 5 03 /02 /février /2017 13:51

Ils avaient disparu. Ils se faisaient discret, notamment sur le sort de Perpignan où Bernardo, le valet muet de Zorro eut paru bruyant,ils se sont réveillés au résultat de la primaire de gauche (la belle alliance populaire)! Qui, mais nos élus socialistes qui d'autre. Et l'ours lui dit"en même temps, c'est l'hiver, faudrait pas prendre froid hors de sa caverne!"

Deux tendance représentées par le député Jacques Cresta (monsieur 11% de la municipale de 2014) et Ségolène Neuville la secrétaire d'état au handicap et à l'exclusion et secrétaire du PS locale (qui sans le départ du deuxième tours Jacques Cresta, ne serait peut être pas devenu secrétaire d'état)

Le point commun entre les deux, c'est la victoire à la primaire d'un candidat de gauche les a surpris (d'autant que dans leur mon parallèle, c'est Manu Tchao qui avait gagné)

Ségoléne Neuville dit que si Benoit Hamon veut leur ralliement, il faudrait qu'il défende le bilan de François Hollande dont elle fait partie. Et Jacques Cresta dit qu'à ce compte là il va se mettre en marche pour rejoindre Macron...

C'est deux là ne semblent pas croire à la lutte des classes , mais plutôt à la lutte des places.  

Et oui, pourquoi accepter les résultats d'une désignation par plus d'un millions de personnes et démocratique, que par petits réseautages interne et autres renvois d'ascenseurs. Bon, parce qu'on a pas su bourrer les urnes aussi de l'adversaire, ça c'est un argument. 

Mais l'élection de Benoit Hamon et le symbole du rejet de la politique libérale sécuritaire du gouvernement Valls, et d'un retour à ce qui l'ADN du parti socialiste d'avant 1983 et le "tournant de la rigueur", la gauche. Donc reprendre à son compte le bilan pas très glorieux de la présidence Hollance (le président lui-même, qui ne s'est pas risqué à se présenter ) , serait contre productif.

Cette primaire socialiste, était inutile en que ce que les représentant du gouvernement et leurs soutiens ne comptaient accepter le résultat que s'il leur était favorable. 

Que ceux-là rejoignent donc Macron , selon leur coeur qui penche à droite mais de manière honteuse, sans quoi ils soutiendraient le candidat républicain(encore que là aussi, on ne sait plus où on couche).

Et puis,, on peut simultanément être lourd, et n'avoir aucun poid!

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES catalans Mondeparallèle
commenter cet article
30 janvier 2017 1 30 /01 /janvier /2017 13:28

La mairie de Perpignan communique beaucoup ces temps-ci. Sa communication est en général inversement proportionnelle à son action: c'est dire dans quel état est la ville . Dernier avatar, une vidéo entre la bande annonce cinéma et les illustrations de la revue des témoins de Jéhovah "réveillez-vous" qui illustre le paradis où l'on vivrait si l'on convertissait à leurs croyances (bon, après un sale moment à passer Armageddon) .

Alors le perpignanais moyen se dit, "je vis dans ce paradis et je ne m'en rends pas compte! Serais-je un monsieur Jourdain du bonheur...qui est heureux tout en l'ignorant"

Le film à l'instar des vidéos sur la destruction d'Alep utilise beaucoup le drone (est-ce que vue de haut le malheur semble plus petit?) 

Le pergnanais plus sourcilleux ,lui, se dit qu'on lui présente une ville la sienne, sous sa forme de "réalité augmentée".

Et qu'il n'y a qu'en portant un écran tactile avec l'application de la ville devant ses yeux que l'on peut voir les mêmes images que dans la vidéo.

Mais, il reste une autre possibilité, qui fait appelle à des théories venues de la physique quantique : la théorie des multivers! 

https://www.lavillebrule.com/catalogue/multivers-mondes-possibles-de-l-astrophysique-de-la-philosophie-et-de-l-imaginaire,54

Et certains de ses univers seraient parallèles http://www.directmatin.fr/espace/2015-10-31/un-scientifique-affirme-avoir-trouve-des-preuves-de-lexistence-dunivers-paralleles, ainsi il y aurait plusieurs Perpignan ayant des destinées et des vies différentes: la vidéo municipale a été tournée dans un univers parallèle! 

Alors, où est le vortex qui permet de passer d'un monde à l'autre?

A-ton besoins d'une machine ou de pouvoirs cachés pour passer de l'un à l'autre? Reste-t-il des micro-particules sur les objets qui sont passés de l'un à l'autre (le drone qui a filmé) qui peuvent servir de preuves? Est-ce que le virus de la grippe de cette année est plus virulent "las-bas" qu'ici ? Et si oui, faut-il une vaccination parallèle?

Une autre question, notre maire (qui êtes aux cieux, que son nom soit sanctifié )Jean-Marc Pujol est-il au courant? 

Ainsi pourrait-on expliquer, sa présence simultanée à Perpignan et Marrakech (du coup, il serait une sorte de docteur Who et la mairie serait son Tardis !)

Espérons que le prochain journal  de la ville nous donnera une plus ample explication ou que le service communication de la mairie, fera un tutto pour savoir comment les perpignanais peuvent se rendre dans ce monde parallèle, ne serait-ce que pour y faire du tourisme le week-end!

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES Mondeparallèle PARODIES
commenter cet article
24 janvier 2017 2 24 /01 /janvier /2017 21:36

"Pour ce qui est de l'avenir, il ne s'agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible" Antoine de Saint Exupéry

Je suis né au siècle dernier . Ne riez pas! L'époque où vous naissez détermine une partie de votre point de vue . Parce que l'époque vous transmet la grille d'analyse de son temps. Par exemple, née en 1973, j'ai vu la queue de la comète des guerres de décolonisation. Les derniers morceaux d'empire de mon pays, et l'opposition des deux mastodontes issue de la seconde guerre mondiale: les états Unis d'Amérique et l'Union Soviétique.

J'avais de la chance, j'étais né dans le bon camp, celui du bien: "le monde libre"! (Je riait à l'idée que de l'autre coté du mur, derrière le "rideau de fer" , un enfant né dans une patrie communiste, puisse se dire la même chose que moi! Sauf que lui se trompait, puisque c'est nous qui avions raison. Et pour ainsi dire, et reprendre une chanson de Bob Dylan: "Dieu était à nos coté!" Il y avait chez nous les "occidentaux" comme, comme une "destinée manifeste"...

La chute du mur et peu de temps après celle de l'Union Soviétique, sembla nous donner raison . Et puis, s'était le sens de l'histoire comme l'aurait dit Hégel, voir on arrivait à "sa fin" selon Francis Fukayama (non, il n'a rien à voir avec la centrale nucléaire de fukushima, si ce n'est que les deux semblent d'origine japonaise) 

La fin de l'histoire puisque l'économie la démocratie et l'économie de marché allaient s'étendre sur la terre entière. Et aussi, les mille ans de paix et de prospérité qui allait avec (oui, les promesses de paix et de prospérité ont à l'instar du Nazisme et du plutonium, toujours une période de mille ans!) 

Mais contrairement à nos espérances, le temps ne semblait plus porteur de progrès. Même lorsque nous pouvions consommer comme s'était l'injonction (avant dans la Genèse s'était "croissez et multipliez!" les injonctions changent avec le temps et les régimes), nous ne nous sentions pas plein de transcendance . 

Alors ou l'on allait dans une salle de sport ou on prenait des anti-anxiolytiques , de plus en plus et notamment en France (c'est remboursé par la sécurité sociale, ya comme un marché) . Et puis, même pour nous distraire l'esprit (qui semblait-il, s'accablait de plus en plus #videsens) , nous prenions des moeurs exotiques , nous ne nous échappions non pas sur le dos de tapis volants, mais par la grâce plus ou moins coupée du "ashish".

Et plus nous nous perdions, et plus la société qui ne semblait plus nous organiser de manière cohérente pour que chacun trouve sa place, semblait nous dire: "c'est de ta faute looser!" 
Oui, nous ne savions pas nous adapter. Nous étions conservateurs, comme des drogués "addict" à nos "acquis sociaux" (Mon précieuuuuuux!) 

Mais il fallait être "pragmatique", "réaliste", il fallait être adaptatif parce qu'avec "la mondialisation" , la compétition devenait elle-aussi mondiale! 

Il y eu alors de plus en plus de déserteurs du système. Ho, la plupart bien malgré eux. Ils n'avaient pas compris le nouveau modèle en cour, le darwinisme. Pour ainsi dire le retour à l'état de nature (comme si Mowgli retournait dans la jungle: le marché de l'emploi!  Mais un pole emplois sans la panthère Baghéra, ni l'ours Baloo.) 

Ils semblent former une armée qui ne tardera pas à être majoritaire entre pauvres et précaires. Particulièrement dans la ville laboratoire qu'est Perpignan. A tel point que finalement, "le pauvre" est en passe de devenir la principale richesse de Perpignan. Mais, une richesse non exploitée. Le marché du pauvre est parcellisé. Il faut le remembrer pour le transformer en une courroie d'entraînement efficace pour relancer le moteur de l'économie locale.

Afin d'atteindre cet objectif, il faut à Perpignan des "assises des pauvres": parce qu'individuellement ils valent peu, ensemble ils recréent une "plus value" . Aux associations comme "le secours populaire", "le secours catholique", les"restos du coeur" etc,  de se rassembler pour les constituer en force. Force de réflexion bien-entendu . Et à un moment où la présidentielle semble incertaine, ce serait un acte vertébrant pour notre société locale et nationale! 

 

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES Mondeparallèle
commenter cet article
22 janvier 2017 7 22 /01 /janvier /2017 17:39

Ce dimanche matin, au café de la poste, a été enregistré la première réunion conférence débat "En Vie de POlitique" Thème : « Les élections émoi » – Journaliste animateur du débat : Fabien Palem , des chroniqueurs Maïté Torres, Félix Païno,Jean-Pierre Bonnel et Nicolas Caudeville , le tout filmé par Giorgio Ménégoni et son équipe . A l'initiative Clotilde Ripoull Eric Rémy et Fabien Palem  pour créer en ses temps d'élections des moments de débats citoyens, là où les médias classiques ne repasse que les représentants habituels de la représentation.

"Ceux qui parlent, échangent, suivent la politique. Ceux qui ne vont plus voter ou n’y sont jamais allés. Ceux qui souhaitent en savoir plus mais ne se retrouvent pas dans les lieux traditionnels du débat politique : partis politiques, réunions publiques… Cette initiative citoyenne et non partisane revendique la pluralité d'opinions et la tolérance de chacune d'entre elles. « enVIE de POlitique » s’adresse à tous ceux qui aiment le débat, qui permet de mieux faire fonctionner notre démocratie ! « enVIE de POlitique » c’est des rencontres ayant pour but de permettre à des opinions différentes de se croiser, de s’écouter, de se confronter dans une ambiance bienveillante, constructive et conviviale ! Les plus jeunes, qui vivront en 2017 leur première expérience électorale, sont particulièrement bienvenus. Ils seront prioritaires dans la prise de parole… Organisation générale : une rencontre tous les 15 jours, dans un café différent, avec une « Charte » des participants aux débats qui seront filmés et mis en ligne ! Déroulement : il sera identique, sauf si nous avons un invité d’audience nationale. Des "chroniques" thématiques, proposées par des journalistes, blogueurs, experts… alterneront avec des temps de débats. Nous terminerons par une performance artistique, un regard décalé sur nos échanges."

 

Mais ici, on prend le temps de 10 heure 30 à midi : à voir bientôt sur Youtube! 

• Vendredi 3 février : 19h – 20h30 / Brasserie de la Gare • Dimanche 19 février : 10h30 – 12h • Vendredi 3 mars : 19h – 20h30 • Dimanche 19 mars : 10h30 – 12h • Vendredi 31 mars : 19h – 20h30 Des envies de participer ou de proposer une chronique ? contactez-nous : enviedepolitique66@gmail.com

 

Perpignan : en Vie de Politique .Enfin des débats citoyens?
Perpignan : en Vie de Politique .Enfin des débats citoyens?
Perpignan : en Vie de Politique .Enfin des débats citoyens?
Perpignan : en Vie de Politique .Enfin des débats citoyens?
Perpignan : en Vie de Politique .Enfin des débats citoyens?
Perpignan : en Vie de Politique .Enfin des débats citoyens?
Perpignan : en Vie de Politique .Enfin des débats citoyens?
Perpignan : en Vie de Politique .Enfin des débats citoyens?
Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES
commenter cet article

Articles Récents