Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  •  L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

4 février 2017 6 04 /02 /février /2017 11:55

Chronique diffuser en direct de la Brasserie de la gare pour En Vie de Politique,

prochaine chronique Vendredi 17 février à 19h au cinéma Castillet, enVIE de POlitique vous propose en avant première le film "Chez Nous" suivi d'un débat avec Nicolas Lebourg , historien, spécialiste de l'extrême droite.

Les Spices Girls revendiquaient le " girl power", le lapin rose de Duracell (sed lex) celui de la pile alcaline , les "vieux" eux ne revendiquent rien et pourtant ils l'ont !

Parce que le plus beau coup du diable, c'est de faire croire qu'il n'existe pas.

Vous les croisez tous les jours. Ils sont une persistance rétinienne dans notre quotidien. Certains d'entre nous, on même, des vieux à eux! Mais force est de constater (pas de prostater) , ceux qui tiennent les affaires d'une main à la peau fatiguée, mais néanmoins de fer, et pas de fer blanc, se sont les seniors! 

Ho, je n'en veux pas particulièrement aux "vieux vieux", qui savent encore nous apprendre à pécher et nous font toujours de merveilleuses confitures, mais aux "vieux jeunes" !

Ceux-là se sentent assez la patate, en ont assez sous le pied, pour ne pas se mettre au rencard. Du coup se sont les générations qui suivent qui ne peuvent trouver leur place, vue qu'elle est déjà occupé par ses briscards. 

La générations 68, croit en l'éternelle jeunesse: la sienne!

Pas besoins de jeunes, lorsque on l'est toujours soit-même . Nos générations ne voient pas ce qu'il y a de terrifiant derrière le sourire ou la moue maussade de cette communauté. Celle-ci a ses propres rites, ses propres références, son folklore, et surtout ses propres réseaux. Et les réseaux des plus forts sont toujours les meilleurs!

En plus, ils nous laissent un monde et une société en piteux état (et qu'en je dis qu'ils nous la laissent, ce n'est une expression) .

Il ont flambé la vie par tout les bouts . Ils ne lâcheront que lorsqu'il n'en restera que le trognon ! Pour cette génération la vie est une fête, et c'est nous qui nettoierons derrière! Leur monde en paix, a lentement mais sûrement, préparé notre monde en guerre. Si l'on faisait la psychanalyse de la poussière qu'ils ont glissé sous le tapis, on reconstituerait le portrait pas très glorieux de Dorian Gray !

Ce sont eux qui nous crève les yeux, qui nous reproche d'être aveugle!

Et outrecuidants avec ça! "Moi a ton age, j'avais fait déjà fait ça..." Oui, mais tenter l'aventure de la vie, lorsqu'on est beau riche et en bonne santé, est plus facile que lorsqu'on est petit, doté d'un physique de radio et par dessus le marché phtisique. Du genre de touristes à Venise se moquant d'un migrant se noyant dans le grand canal parce qu'il ne sait pas nager! Ha le con, il a traversé la Méditerranée et l'est pas foutu de grimper sur la berge! Moi à son age...Ta gueule!

Cette génération se croit sortie du cuistre de Jupiterne. D'enfants gâtés qu'ils étaient, ils devenus des enfants gâteux, alors qu'on les espérait papy gâteaux! 

Cette génération qui a fait de" l'individualisme" un mode de vie, a généré par son égoïsme un concept hybride et simultanément débridé de "nihilisme épicurien".

Comme mon grand père Gaston, venant pour une fois, voir son fils (mon père), et lui disant: "Mon petit garçon, j'étais venu avec un paquet de bonbons (parce que les fleurs c'est périssables) . Mais comme je suis très gourmand, j'ai tout mangé!"

"Du passé faisons table rase!", Mais pas que, "de votre futur aussi!" . "Nous on se défonce aux hydrocarbures et on a la particule fine!" 

Ha ça ira, ça ira, ça ira, les gérontocrates à la lanterne!

C'est eux ou nous. Et de notre point de vue, il vaudrait mieux que ça soit eux! Un coup de pilule Bucquoy, subtile mélange de somnifère, de cyanure et de sirop de Liège (que la fin ne semble pas trop amère) pour nous débarrasser  le plancher . Parce que juste après, il faudra régler le compte des jeunes derrière nous!

 

 

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES chroniques Chronique ta mère
commenter cet article
3 février 2017 5 03 /02 /février /2017 13:51

Ils avaient disparu. Ils se faisaient discret, notamment sur le sort de Perpignan où Bernardo, le valet muet de Zorro eut paru bruyant,ils se sont réveillés au résultat de la primaire de gauche (la belle alliance populaire)! Qui, mais nos élus socialistes qui d'autre. Et l'ours lui dit"en même temps, c'est l'hiver, faudrait pas prendre froid hors de sa caverne!"

Deux tendance représentées par le député Jacques Cresta (monsieur 11% de la municipale de 2014) et Ségolène Neuville la secrétaire d'état au handicap et à l'exclusion et secrétaire du PS locale (qui sans le départ du deuxième tours Jacques Cresta, ne serait peut être pas devenu secrétaire d'état)

Le point commun entre les deux, c'est la victoire à la primaire d'un candidat de gauche les a surpris (d'autant que dans leur mon parallèle, c'est Manu Tchao qui avait gagné)

Ségoléne Neuville dit que si Benoit Hamon veut leur ralliement, il faudrait qu'il défende le bilan de François Hollande dont elle fait partie. Et Jacques Cresta dit qu'à ce compte là il va se mettre en marche pour rejoindre Macron...

C'est deux là ne semblent pas croire à la lutte des classes , mais plutôt à la lutte des places.  

Et oui, pourquoi accepter les résultats d'une désignation par plus d'un millions de personnes et démocratique, que par petits réseautages interne et autres renvois d'ascenseurs. Bon, parce qu'on a pas su bourrer les urnes aussi de l'adversaire, ça c'est un argument. 

Mais l'élection de Benoit Hamon et le symbole du rejet de la politique libérale sécuritaire du gouvernement Valls, et d'un retour à ce qui l'ADN du parti socialiste d'avant 1983 et le "tournant de la rigueur", la gauche. Donc reprendre à son compte le bilan pas très glorieux de la présidence Hollance (le président lui-même, qui ne s'est pas risqué à se présenter ) , serait contre productif.

Cette primaire socialiste, était inutile en que ce que les représentant du gouvernement et leurs soutiens ne comptaient accepter le résultat que s'il leur était favorable. 

Que ceux-là rejoignent donc Macron , selon leur coeur qui penche à droite mais de manière honteuse, sans quoi ils soutiendraient le candidat républicain(encore que là aussi, on ne sait plus où on couche).

Et puis,, on peut simultanément être lourd, et n'avoir aucun poid!

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES catalans Mondeparallèle
commenter cet article
30 janvier 2017 1 30 /01 /janvier /2017 13:28

La mairie de Perpignan communique beaucoup ces temps-ci. Sa communication est en général inversement proportionnelle à son action: c'est dire dans quel état est la ville . Dernier avatar, une vidéo entre la bande annonce cinéma et les illustrations de la revue des témoins de Jéhovah "réveillez-vous" qui illustre le paradis où l'on vivrait si l'on convertissait à leurs croyances (bon, après un sale moment à passer Armageddon) .

Alors le perpignanais moyen se dit, "je vis dans ce paradis et je ne m'en rends pas compte! Serais-je un monsieur Jourdain du bonheur...qui est heureux tout en l'ignorant"

Le film à l'instar des vidéos sur la destruction d'Alep utilise beaucoup le drone (est-ce que vue de haut le malheur semble plus petit?) 

Le pergnanais plus sourcilleux ,lui, se dit qu'on lui présente une ville la sienne, sous sa forme de "réalité augmentée".

Et qu'il n'y a qu'en portant un écran tactile avec l'application de la ville devant ses yeux que l'on peut voir les mêmes images que dans la vidéo.

Mais, il reste une autre possibilité, qui fait appelle à des théories venues de la physique quantique : la théorie des multivers! 

https://www.lavillebrule.com/catalogue/multivers-mondes-possibles-de-l-astrophysique-de-la-philosophie-et-de-l-imaginaire,54

Et certains de ses univers seraient parallèles http://www.directmatin.fr/espace/2015-10-31/un-scientifique-affirme-avoir-trouve-des-preuves-de-lexistence-dunivers-paralleles, ainsi il y aurait plusieurs Perpignan ayant des destinées et des vies différentes: la vidéo municipale a été tournée dans un univers parallèle! 

Alors, où est le vortex qui permet de passer d'un monde à l'autre?

A-ton besoins d'une machine ou de pouvoirs cachés pour passer de l'un à l'autre? Reste-t-il des micro-particules sur les objets qui sont passés de l'un à l'autre (le drone qui a filmé) qui peuvent servir de preuves? Est-ce que le virus de la grippe de cette année est plus virulent "las-bas" qu'ici ? Et si oui, faut-il une vaccination parallèle?

Une autre question, notre maire (qui êtes aux cieux, que son nom soit sanctifié )Jean-Marc Pujol est-il au courant? 

Ainsi pourrait-on expliquer, sa présence simultanée à Perpignan et Marrakech (du coup, il serait une sorte de docteur Who et la mairie serait son Tardis !)

Espérons que le prochain journal  de la ville nous donnera une plus ample explication ou que le service communication de la mairie, fera un tutto pour savoir comment les perpignanais peuvent se rendre dans ce monde parallèle, ne serait-ce que pour y faire du tourisme le week-end!

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES Mondeparallèle PARODIES
commenter cet article
24 janvier 2017 2 24 /01 /janvier /2017 21:36

"Pour ce qui est de l'avenir, il ne s'agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible" Antoine de Saint Exupéry

Je suis né au siècle dernier . Ne riez pas! L'époque où vous naissez détermine une partie de votre point de vue . Parce que l'époque vous transmet la grille d'analyse de son temps. Par exemple, née en 1973, j'ai vu la queue de la comète des guerres de décolonisation. Les derniers morceaux d'empire de mon pays, et l'opposition des deux mastodontes issue de la seconde guerre mondiale: les états Unis d'Amérique et l'Union Soviétique.

J'avais de la chance, j'étais né dans le bon camp, celui du bien: "le monde libre"! (Je riait à l'idée que de l'autre coté du mur, derrière le "rideau de fer" , un enfant né dans une patrie communiste, puisse se dire la même chose que moi! Sauf que lui se trompait, puisque c'est nous qui avions raison. Et pour ainsi dire, et reprendre une chanson de Bob Dylan: "Dieu était à nos coté!" Il y avait chez nous les "occidentaux" comme, comme une "destinée manifeste"...

La chute du mur et peu de temps après celle de l'Union Soviétique, sembla nous donner raison . Et puis, s'était le sens de l'histoire comme l'aurait dit Hégel, voir on arrivait à "sa fin" selon Francis Fukayama (non, il n'a rien à voir avec la centrale nucléaire de fukushima, si ce n'est que les deux semblent d'origine japonaise) 

La fin de l'histoire puisque l'économie la démocratie et l'économie de marché allaient s'étendre sur la terre entière. Et aussi, les mille ans de paix et de prospérité qui allait avec (oui, les promesses de paix et de prospérité ont à l'instar du Nazisme et du plutonium, toujours une période de mille ans!) 

Mais contrairement à nos espérances, le temps ne semblait plus porteur de progrès. Même lorsque nous pouvions consommer comme s'était l'injonction (avant dans la Genèse s'était "croissez et multipliez!" les injonctions changent avec le temps et les régimes), nous ne nous sentions pas plein de transcendance . 

Alors ou l'on allait dans une salle de sport ou on prenait des anti-anxiolytiques , de plus en plus et notamment en France (c'est remboursé par la sécurité sociale, ya comme un marché) . Et puis, même pour nous distraire l'esprit (qui semblait-il, s'accablait de plus en plus #videsens) , nous prenions des moeurs exotiques , nous ne nous échappions non pas sur le dos de tapis volants, mais par la grâce plus ou moins coupée du "ashish".

Et plus nous nous perdions, et plus la société qui ne semblait plus nous organiser de manière cohérente pour que chacun trouve sa place, semblait nous dire: "c'est de ta faute looser!" 
Oui, nous ne savions pas nous adapter. Nous étions conservateurs, comme des drogués "addict" à nos "acquis sociaux" (Mon précieuuuuuux!) 

Mais il fallait être "pragmatique", "réaliste", il fallait être adaptatif parce qu'avec "la mondialisation" , la compétition devenait elle-aussi mondiale! 

Il y eu alors de plus en plus de déserteurs du système. Ho, la plupart bien malgré eux. Ils n'avaient pas compris le nouveau modèle en cour, le darwinisme. Pour ainsi dire le retour à l'état de nature (comme si Mowgli retournait dans la jungle: le marché de l'emploi!  Mais un pole emplois sans la panthère Baghéra, ni l'ours Baloo.) 

Ils semblent former une armée qui ne tardera pas à être majoritaire entre pauvres et précaires. Particulièrement dans la ville laboratoire qu'est Perpignan. A tel point que finalement, "le pauvre" est en passe de devenir la principale richesse de Perpignan. Mais, une richesse non exploitée. Le marché du pauvre est parcellisé. Il faut le remembrer pour le transformer en une courroie d'entraînement efficace pour relancer le moteur de l'économie locale.

Afin d'atteindre cet objectif, il faut à Perpignan des "assises des pauvres": parce qu'individuellement ils valent peu, ensemble ils recréent une "plus value" . Aux associations comme "le secours populaire", "le secours catholique", les"restos du coeur" etc,  de se rassembler pour les constituer en force. Force de réflexion bien-entendu . Et à un moment où la présidentielle semble incertaine, ce serait un acte vertébrant pour notre société locale et nationale! 

 

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES Mondeparallèle
commenter cet article
22 janvier 2017 7 22 /01 /janvier /2017 17:39

Ce dimanche matin, au café de la poste, a été enregistré la première réunion conférence débat "En Vie de POlitique" Thème : « Les élections émoi » – Journaliste animateur du débat : Fabien Palem , des chroniqueurs Maïté Torres, Félix Païno,Jean-Pierre Bonnel et Nicolas Caudeville , le tout filmé par Giorgio Ménégoni et son équipe . A l'initiative Clotilde Ripoull Eric Rémy et Fabien Palem  pour créer en ses temps d'élections des moments de débats citoyens, là où les médias classiques ne repasse que les représentants habituels de la représentation.

"Ceux qui parlent, échangent, suivent la politique. Ceux qui ne vont plus voter ou n’y sont jamais allés. Ceux qui souhaitent en savoir plus mais ne se retrouvent pas dans les lieux traditionnels du débat politique : partis politiques, réunions publiques… Cette initiative citoyenne et non partisane revendique la pluralité d'opinions et la tolérance de chacune d'entre elles. « enVIE de POlitique » s’adresse à tous ceux qui aiment le débat, qui permet de mieux faire fonctionner notre démocratie ! « enVIE de POlitique » c’est des rencontres ayant pour but de permettre à des opinions différentes de se croiser, de s’écouter, de se confronter dans une ambiance bienveillante, constructive et conviviale ! Les plus jeunes, qui vivront en 2017 leur première expérience électorale, sont particulièrement bienvenus. Ils seront prioritaires dans la prise de parole… Organisation générale : une rencontre tous les 15 jours, dans un café différent, avec une « Charte » des participants aux débats qui seront filmés et mis en ligne ! Déroulement : il sera identique, sauf si nous avons un invité d’audience nationale. Des "chroniques" thématiques, proposées par des journalistes, blogueurs, experts… alterneront avec des temps de débats. Nous terminerons par une performance artistique, un regard décalé sur nos échanges."

 

Mais ici, on prend le temps de 10 heure 30 à midi : à voir bientôt sur Youtube! 

• Vendredi 3 février : 19h – 20h30 / Brasserie de la Gare • Dimanche 19 février : 10h30 – 12h • Vendredi 3 mars : 19h – 20h30 • Dimanche 19 mars : 10h30 – 12h • Vendredi 31 mars : 19h – 20h30 Des envies de participer ou de proposer une chronique ? contactez-nous : enviedepolitique66@gmail.com

 

Perpignan : en Vie de Politique .Enfin des débats citoyens?
Perpignan : en Vie de Politique .Enfin des débats citoyens?
Perpignan : en Vie de Politique .Enfin des débats citoyens?
Perpignan : en Vie de Politique .Enfin des débats citoyens?
Perpignan : en Vie de Politique .Enfin des débats citoyens?
Perpignan : en Vie de Politique .Enfin des débats citoyens?
Perpignan : en Vie de Politique .Enfin des débats citoyens?
Perpignan : en Vie de Politique .Enfin des débats citoyens?
Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES
commenter cet article
20 janvier 2017 5 20 /01 /janvier /2017 14:15

La primaire de gauche est un non événement des gens qui furent au pouvoir pendant cinq années, qui ont continué l'oeuvre de trahison de la gauche opéré des 1983 (qu'on a appelé le tournant de la rigueur) .

Si le cardinal de Retz disait "qu'on ne sort de l'ambiguïté qu'à son propre détriment !" , dans le cas des socialistes l'ambiguïté est tellement énorme qu'elle dépasse de la feuille de vigne! Et dussent-ils se cacher derrière leur majeur, que cela se remarquerait toujours.

Le "think tank" "terra nova" avait donné le rythme : plus s'emmerder avec les ouvriers et autres précaires: la nouvelle gauche , c'est un bon crochet du droit! 

On ne pense plus au parti socialiste (si ce n'est à la réélection) . On fait des discours: on nappe la réalité d'une sauce pleine de mots filandreux: le social est sale, le mot sociétale est plus respectable!

L'esprit d'à propos perd, ce que l'esprit d'arrière boutique y gagne!

il faut que le parti socialiste meurt pour que la gauche reprenne ses couleurs: le rouge! Mais l'agonie sera longue au prorata des mandats (notamment locaux) et des élus locaux qui ne voudront pas se laisser débrancher.

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES
commenter cet article
20 janvier 2017 5 20 /01 /janvier /2017 13:30

L'art dans l'air la revue des art visuels régional sort un guide des musées de la région (le magazine couvre le territoire de la grande région Occitanie) . L'artiste catalan Jean Philippe Henric http://www.henric.book.fr/ a customisé la couverture en ajoutant ce que les problèmes mémorielles de la présidente Carole Delga nous avez dénié . # parfum de scandale! 

 

Perpignan/vidéo de la conférence:"Pourquoi un magazine artistique centré sur les artistes de la région ?" L'art dans l'air par Anne Devailly,animé par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2014/11/perpignan-video-de-la-conference-pourquoi-un-magazine-artistique-centre-sur-les-artistes-de-la-region-l-art-dans-l-air-par-anne-deva

 

Vidéo conférence: les revues culturelles papier, ont-elles un futur? Ana Maria Cabéro, Anne Devailly, animé par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/10/video-conference-les-revues-culturelles-papier-ont-elles-un-futur-ana-maria-cabero-anne-devailly-anime-par-nicolas-caudeville.html

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES catalans Mondeparallèle
commenter cet article
19 janvier 2017 4 19 /01 /janvier /2017 20:13
 

Dimanche dernier, je faisait ma première "Chronique ta mère" en direct du café de la poste pour le nouveau concept de débat citoyen "En Vie de POlitique"

La politique , c'est au sens grec, gouverner la cité; à l'époque où la ville pouvait être simultanément un état à l'instar d’Athènes .
Le terme de gouverner nous viens aussi des grecs, puisque avec le gouvernail on dirige sa navigation au grès des vents et à la force des rameurs . Athènes mère de la démocratie invente simultanément le théâtre pour dire ce qui ne peut être dit à l'assemblée . Ainsi donc , les deux systèmes de représentations sont complémentaires et toutes choses signifiantes peuvent être signifiées .
 
Et puis les choses se sont délitées. Sur une mauvaise interprétation de Machiavel, on s'est mis à croire que "la faim justifiait les moyens!".
Et de la politique d'alors, on bascula dans l'agro-alimentaire. Et les politiciens en batterie se sont mis à faire de la réclame, de la publi-cité !
Alors en guise de discours sur leur conviction et leur vision de la sus_cité, on eut plus droit, qu'à des spots de "story telling" où l'on tentait de démontrer les mérites des éligibles (#tape1) ou des déjà élus (#tape2), jusqu'à ce qu'ils nous paraissent tous éculés. Jusqu'à ce que leurs langues de bois nous paraissent tellement élimées, que nous finissions par être allergique à leurs copeaux...
L'urne qui recueillait les espoirs d'un avenir meilleur, à vu brûler les bulletins dont on la nourrissait par le feu de la convoitise du "pouvoir": elle n'est plus que le réceptacle de leurs cendre .
Parce que, les promesses ne valent, que ce que valent les bulles de savon à barbes quand c'est le jour où qu'on rase gratis!
 
Alors, les maîtres chanteurs se succèdent sur la vie où coulent la scène et des jours pas très heureux. Ceux-là sont des chanteurs à coffres, parfois helvétiques, parfois à Panama, mais c'est nous qui portons le chapeau.
Ils sont prospères youp la boum et krak boum U...z'ont un piège à fric, un joujou extra...
Mais, toutes les bonnes choses ont une fin, et il devient plus facile à un chameau de passer par le fil d'une aiguille, qu'à un politicien de rentrer au royaume des élus.
A force de prendre des lessives pour des lents ternes, on finit par se lasser. Faites abstention, he péricolo sporgési!
Quand la balance pense dans les extrêmes, nous dit-on, il ne fait pas bon descendre les poubelles sans en faire le trie.
 
Et de démocatrie directe , on est passé à la démocatrie représentative et nous sommes désormais à l'age de la démocatrie d'opinion.
Si qu'on a une opinion, c'est qu'on c'est fait sonder. Parfois même, ya des opinions qui se colloscopent! Parce que oui, il en va des opinions comme des trous du cul: tout le monde en a une!
Dis moi, à quoi se parfume la majorité et je te dirai, ce que je croa qu'on doit pencher!
Alors qu'arrive l'élection principale de notre pays, en classe de cinquième république, qu'attendent journalistes, sondeurs, et politiciens comme un enfant riche attend ses cadeaux au pied du sapin , ayant glissé ses souhaits dans ses chaussettes au préalable, le citoyen lui est comme une truie qui doute!
Z'ont à l'esprit comme une envie de tout foutre en l'air, comme une envie de s'casser la voie!
L'homo électus est en phase de pleine lune et sa transformation pourrait bien faire mal !
Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans Mondeparallèle chroniques ARTICLES
commenter cet article
16 janvier 2017 1 16 /01 /janvier /2017 15:13

Dali et Perpignan , c'est l'histoire d'un long malentendu . Premièrement puisque que le maître à dit lors de son passage à la gare: "lorsque je suis à la gare de Perpignan, c'est le centre du monde!" . C'est donc Salvador Dali qui est un centre du monde ambulant . Et puis Perpignan et ses élytres non jamais vraiment su approprier le personnage à la ville. Il se sont toujours posés en demi-teintes . La gare TGV aurait pu s'appeler Salvador Dali, mais il n'y a bien que la gestion commerciale et immobilière du lieu qui fut surréaliste. 

Dernier avatar de la saga, on ressort une vieille statue des Prichards, faite pour un anniversaire lointain du passage de Salvador à la gare (elle trônait sur le wagon d'où il avait fait son discours) , qui s'est retrouvé plus sur le palmarium puisque, on ne savait qu'en faire . Et la voilà sur une chaise haute place de Catalogne qui s'ennuie dans la solitude de ses grands espaces non peuplés! 

Ho, le magnifique prétexte à inauguration et à se mettre en scène pour le maire Jean-Marc Pujol et son équipe municipale qui a l'air de s'ennuyer loin des palmiers de la Mare à sketch! 

Une crise de "paranoïa critique" , ou peut-être un discours sous un Dali transformé pour la circonstance en arbitre de tennis du haut de sa chaise, à moins que celle-ci ne soit trouée et qu'il s'agisse d'un caganer pour une crèche tardive...

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES Mondeparallèle catalans
commenter cet article
15 janvier 2017 7 15 /01 /janvier /2017 21:02

Le Macron nouveau est arrivé.

Et cette année il a un goût de banane pour ceux qui s'en enivreraient . Il est servi en filet et au vin blanc. C'est un candidat à chair et programme maigre "ni droite ni gauche":le philosophe Alain considérait qu'on était de droite si on affirmait que gauche et droite n'existaient pas!

Il est l'incarnation de la phrase de Lampédusa dans "le Guépard" :" il fallait tout changer pour que rien ne change!" . 

C'est à  dire, une doctrine du 18 ième siècle, "le libéralisme" avec les effets spéciaux de la jeunesse du candidat et du 3.0 

Mais celui qui veut faire l'ange est toujours la bête de la finance, un de ceux qui n'a pas peur des T.shirts , et qui sait que, lorsqu'on veut un beau costard "il faut bosser" 

Il est dans la droite ligne de ce proverbe quelque peu détourné:" le monde appartient à ceux qui font se lever les autres tôt!"

Parce que lorsque se sont les autres qui travaillent pour soi, on ne supporte pas la procrastination. La plus valu du travail est pour les dividendes pas pour le travailleur.

Si Manu Macron avait vécu en Louisiane au temps de l'esclavage, il aurait convaincu les noirs des champs de coton, qu'ils étaient tous des auto-entrepreneurs, travaillant dans des open-spaces !

Parce que l'ultra-libéralisme, c'est faire croire aux moutons, qu'ils peuvent hurler avec les loups.Puisqu'ils n'y a plus de lutte des classes et que chacun à ses chances lorsque la concurrence est libre et non faussée! 

Et puis, cette insistance à vouloir nous le vendre est suspect.

"Un candidat des partis" , que plébiscitent les sondages et les médias qui font mines de commenter une prédiction auto-créatrice . Macron, c'est le grand Babu, parce que y'a qu'lui qu'a la bonne odeur https://www.youtube.com/watch?v=eLg2zHEkbAQ

C'est signé Furax! 

On ne parlera pas de de ses multiples déclarations sur les pauvres, qui sont ou analphabètes ou alcooliques...

Mais on reconnait un homme a ses lois, même lorsqu'on les renomme El Khomri...

Il prétend nous faire marcher...alors marchons, marchons...

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES Mondeparallèle
commenter cet article

Articles Récents