Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  •  L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

11 novembre 2016 5 11 /11 /novembre /2016 16:38

Le recours contre le nom de la région "occitanie" tombe à l'eau. Les catalans n'ont plus voix au chapitre. Il y a peu Carole Delga passait en Perpignan à aucun moment les catalanistes de carton pâte ne l'ont interpellé. L'indignation est à l'action ce que l'éjaculateur précoce est au sexe...Cependant, Jean Lhéritier brame toujours!

Voir aussi:

Le tout meilleur de Jean Lhéritier

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/tag/jeanlheritier/

Les autres coups de gueule

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/tag/coup%20de%20gueule/

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES JeanLhéritier Coup de gueule catalans
commenter cet article
19 octobre 2016 3 19 /10 /octobre /2016 14:08

La culture est elle toujours virale? Si oui, quels sont ses modes de transmissions? Le support fait-il tout dans le mode de transmissions? Ainsi, les revues culturelles papier, on t elle toujours leur mot à dire ou doivent-elles s'effacer face aux supports numériques et digitaux?
Et si au-de là de l'information sur la culture qu'elles transportait,elle possédaient toujours ce "je ne sais quoi" entre la sensualité du touché du papier et ce rapport à l'objet qui nous encre toujours et à jamais dans le réel ...Anne Devailly de la revue "l'art dans l'air", Ana Maria Cabéro de "Culturuae" est un public nombreux s'intérogeront sur le sujet 
La conférence et le débat seront animé par Nicolas Caudeville du site l'archipel contre attaque

Demain, jeudi au 3 avenue de grande Bretagne à Cent mètres du centre du monde, le centre d'art la réponse sera dans le débat !

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES
commenter cet article
12 octobre 2016 3 12 /10 /octobre /2016 00:52
Occitanie:le parti 'Oui au pays catalan' le nouveau front national d'aqui?! Occitanie uber älles versus achtung Gottalunya! par Nicolas Caudeville

Occitanie uber älles versus achtung Gottalunya!

Da kommt er angerannt
Il arrive en courant
Mit der Fahne in der Hand
Avec le drapeau dans la main
Mein Land, Mein Land
Ma terre, ma terre
Du bist hier im meinem Land
Tu es ici sur ma te
rre
Mein Land, Mein Land
Ma terre, ma terre
Du bist hier im meinem Land
Tu es ici sur ma terre
Mein Land
Ma terre

Le mouvement Oui au pays catalan est devenu parti samedi dernier! Parti de l'énervement de la plupart des habitants (sur les réseaux sociaux) des Pyrénées-Orientales qui s'est incarné dans une manifestation de seulement 10 000 personnes avec en plus des habituels identifiants "sang et or" un rang et demi d'écharpes tricolores signifiant la venue d'élus locaux de la république ("qu'un sang impur abreuve nos sillons")

Certains voyant la dynamique, se dirent qu'il serait dommage de ne pas prendre la vague. Ainsi donc samedi dernier convoquèrent-ils ce qu'ils appelèrent sobrement un "congrès fondateur"

D'abord prévu à l'université de Perpignan jusqu'à ce que son président Fabrice Lorente ne s'aperçoive que l'élan citoyen voulait être converti en allant politique, auquel il signifia "une fin de non recevoir" à la grande déception et colère de ses instigateurs.

Alors faute de...on convia chez le sieur Jacques Font (qui lorsqu'il n'est d'obédience trotskiste, a l'accent, la langue et la culture catalane bien pendus!) au cinéma MégaCastillet...

"Le territoire des Pyrénées-Orientales est effacé par une région "Occitanie" qu’il n’a pas choisie. Son avenir, son économie et son identité méritent une force politique nouvelle, « Oui au Pays Catalan », fruit des mobilisations populaires de 2016 à Perpignan. Cette entité orientera le destin d’un territoire, dans le cadre de la République française. Son congrès fondateur, ouvert à tous, se déroulera le samedi 15 octobre à 15h au Mégacastillet, Perpignan.

Oui au Pays Catalan agira avec détermination pour qu’un Statut de Collectivité Territoriale Unique (CTU) soit attribué à notre entité géographique millénaire comprenant le Roussillon, le Conflent, le Vallespir, la Cerdagne, le Capcir et le Fenouillèdes : un projet territorial, moderne, déconnecté de l’Occitanie, issu de l’article 72 de la Constitution.

Ce rassemblement, novateur et politiquement transversal, s’appuiera sur un nom reconnu, comme le Pays Basque, et sur une identité dynamique, qui unit et fédère. Il reposera sur une communauté soudée et solidaire, aux origines diverses. Il saura compter sur un peuple fier, qui a droit au respect et à la parole, pour un avenir positif.

INSCRIPTION FORTEMENT RECOMMANDEE : CLIQUEZ ICI"

Alors question: ce nouveau parti qui fait appel au peuple d'ici et qui se veut patriotique, n'est-il qu'un parti "populiste" et "néo-nationaliste", voir "néo-boulangiste"?

"Und nichts und nieman

Et rien ni personne

lädt mich zum bleiben ein

ne m'invite à rester

Mein Land, Mein Land

Ma terre, ma terre

Du bist hier in meinem Land

Tu es ici sur ma terre

Mein Land, Mein Land

Ma terre, ma terre

Du bist hier im meinem Land

Tu es ici sur ma terre

Meine Welle und mein Strand

Ma vague et ma plage

Und nichts und nieman

Et rien ni personne

lädt mich zum bleiben ein

ne m'invite à rester"

Finalement "oui au pays catalan" ne nous invite-t-il pas à retrouver en tant que catalans notre "espace vital" le "Lebensraum" allemand?

A revendiquer des choses comme cela, on glisse imperceptiblement. Parce que quoi? Est-on catalan par le sang (blut), la terre (erde), la culture (kultur)? Finalement qu'est-ce que l'identité? (Schließlich, was ist Identität?)

En fait, ce nouveau front national du pays catalan, ne porte-il pas en germe ce qu'on reproche à celui qui veut la souveraineté d'un pays plus grand?

Parce qu'on ici chez nous?!

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans catalans ARTICLES VIDEOS PARODIES
commenter cet article
9 octobre 2016 7 09 /10 /octobre /2016 21:11
Occitanie: quand la sorcière Delga ramène à la vie l'armée des ténèbres! par Nicolas Caudeville

Voltaire dans Le Siècle de Louis XIV, publié en 1751, écrivait : « La Catalogne est un des pays les plus fertiles de la terre, et des plus heureusement situés. Autant arrosée de belles rivières, de ruisseaux, et de fontaines, que la vieille et la nouvelle Castille en sont dénuées, elle produit tout ce qui est nécessaire aux besoins de l’homme, et tout ce qui peut flatter ses désirs (…). La Catalogne, enfin, peut se passer de l’univers entier, et ses voisins ne peuvent se passer d’elle. » évidemment Voltaire faisait référence à la partie encore espagnole . Cependant, sa partie nord française a aussi du potentiel bien que saboté par ceux qui sont sensés la potentialiser . Et comme un malheur n'arrive jamais seul., Carole Delga s'amuse (ça ressemble à une vengeance) , prétend que mettre le mot catalan , dans occitanie en guise de région, serait un repli sur soi https://www.mmmieux.fr/mieux-dans-ma-vie/vie-sociale/le-repli-sur-soi/le-repli-sur-soi-le-reconnaitre-et-le-combattre.html . Mais à cela se rajoute la loi de Murphy dite loi de l'emmerdement maximum http://www.e-scio.net/cqfd/loi.php3 puisque les zombies du catalanisme ressortent de leur sépulcre pour défiler telle l'armée des morts. Les 10 000 grands enfants (voir le dénouement du film "sixième sens") qui les ont suivis , et la presse qui en a fait caisse de résonance , les ont fait s'enhardir! Et de mouvement citoyen , ils se sont transformés en parti politique . Ils ambitionnent pour eux des places électives et les prébendes qui vont avec. Alors que certains sont déjà élus ou l'on été et ne brillent, ni n'ont brillé par leur efficacité...

Lorsqu'on discute avec eux, en arguant qu'un nom ce n'est pas suffisant , qu'un projet de société ce n'est pas mal non plus, voir que pratiquer son identité et sa culture "al dia dia" ça pourrait rendre crédible leur mouvement. On vous répond que "la culture , les gens n'en ont rien à foutre!Et que cette vision est élitiste!"

Comme disait el Duce Bénito Mussolini à propos du projet fasciste: "Notre seul programme, c'est de prendre le pouvoir!"

Maudite Delga qui a l'insulte à rajouter le retour de l'armée des ténèbres!

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans Mondeparallèle ARTICLES catalans
commenter cet article
6 octobre 2016 4 06 /10 /octobre /2016 22:07
"Tragicomico.the devil is in the detail" Freddy Pena-Puig
"Tragicomico.the devil is in the detail" Freddy Pena-Puig

J'aime pas juger, mais là quand même, c'est flagrant !Les camarades de l'Indépendant, journal de référence d'ici concoctent des Une de premier choix! En général l'hybridation entre le gros titre et la photo dessous peut être drôle, mais là, ils ont mis le paquet. Et comme les camarades sont aussi des confrères, on doit leur dire lorsqu'ils ont la braguette ouverte et qu'ils s'exposent devant tout le monde!

Aujourd'hui le titre "accusé de viol, le rugbyman relâché" en dessous une photo qui n'était pas là à priori pour illustrer le "gros titre" montre un pack de rugbymen avançant frontalement avec ce texte : "Et maintenant gagnez!"

C'est digne de "bal tragique à Colombey" Hara-Kiri ou des "Unes auxquelles vous avez échappé" de Charlie Hebdo, à ce détail que c'était involontaire de leur part (sans quoi, y aurait un changement de ligne éditoriale!) Monsieur Jourdain, personnage central du "bourgeois gentilhomme" de Molière faisait de la prose sans le savoir. Peut-être que l'Indépendant fait de l'humour noir sans le savoir!

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES Mondeparallèle
commenter cet article
6 octobre 2016 4 06 /10 /octobre /2016 20:20
 Chronique moscovite (36)  : Octobre sera rouge, camarade !!par Félix Edmundovitch Dzerjinski

«Pour les tâches de classe du prolétariat il est complètement indifférent que l'amour prenne la forme d'une union durable ou qu'il trouve son expression sous forme de liaison passagère. L'idéologie de la classe ouvrière ne fixe point de limites formelles à l'amour. » (Alexandra Kollontaï)

Salut petit Frantsouz, il me revient en parcourant ta presse, forcément libre, que la Russie en Syrie poursuivrait, au-delà du maintien au pouvoir de Bachar le poète, ses propres objectifs tels que par exemple la mise hors d’état de nuire de bandits en babouches originaire du Nord Caucase ou chercher à éviter votre glorieux épisode libyen, ça, j’espère que t’as pas oublié. Diable, comme c’est étrange pour un pays, pour un Etat. Bon, je comprends, toi cela fait longtemps que ton Etat n’est plus stratège et qu’il se rétrécit, avec ses intérêts, pour atteindre la taille d’un string. Il paraîtrait que Blondin aurait déclaré que le Russien se posait en défenseur de la souveraineté des Etat, encore une notion que tu as oublié, noyé que tu es dans le gloubiboulga européen, face aux peuples. Mazette ! Et cela ne te rappelle rien, chien de Pavlov ? 1815, cela te dit quelque chose ? Ben ouais, Bonap’ est défait par les monarques, les tyrans et parmi eux, Alexandre Ier pose les bases de la Sainte Alliance, qui veut que dès qu’un monarque a un problème avec son peuple, les autres le soutiennent pour mater la rébellion. Après, si tu vois ce qu’il est advenu des soulèvements de 1830, franchement, le système marchait plutôt bien. Ben, tu vois, Blondin est le digne héritier de ce système qui n’est ni plus, ni moins, que le système des gens qui aiment l’ordre, tu vois, des gens qui rangent leur chambre ou qui n’aiment pas beaucoup que des visiteurs non invités/désirés fassent irruption chez eux. Bref, Bondin en politique étrangère, c’est un réaliste, un conservateur. Drôle, ton président qui dit que la guerre en Syrie, c’est pas bien… Mais n’est-ce pas lui qui avait prévu d’y aller faire un tour à l’été 2013 et qui avait été lâché en rase campagne par l’ami américain ?

J’ai du mal à vous comprendre sur la Syrie quand même. Il y a des mercenaires russes au sol qui appartiennent à des sociétés russes de renseignement privées qui seraient guidés par des militaires russes pour leurs actions, bon, et alors, après tu peux gloser sur leurs liens ou pas avec les services russes. Et tu n’apprécies pas, oublieux que tu es que les Américains qui, avec la célèbre société Blackwater faisaient de même en Irak. Tu es ingrat, le Russien va se faire crever la paillasse en luttant contre le terrorisme, parce que quand même, la Syrie de 2016 n’est plus celle de 2011, et tu ne dis rien pour les Américains. Ah, j’oubliais, eux, c’est le monde libre, le Russien, c’est le méchant. C’est vrai qu’en Irak, il y avait des armes de destruction massive… Eh, un peu comme dans un film américain, le bon et le méchant. Et puis, le Russien est accusé de crimes de guerre en raison des bombardements sur Alep. Où as-tu vu qu’une guerre se faisait avec des roses ? Facile d’avoir les mains propres en ne faisant rien, plus dur quand tu les plonges dans la merde. Qui sait, peut-être qu’un jour tu remercieras le Russien ? Accessoirement, je te rappellerais qu’il tente de débarrasser le pays des bandits en babouches et je puis te dire que ces mecs-là, c’est pas Omar Khayyam.

Et au fait, tu as vu que le Russien avait voté le 18 septembre pour élire une nouvelle Douma. Bon, le parti de Blondin a tout raflé, suivi par les communistes et le partir libéral-démocrate de Jirinovski et des miettes pour Russie juste. Je ne vais pas commenter l’abstention, le fait qu’aucun parti d’opposition ne soit parvenu à aller au-delà des 5% requis pour être représenté, les fraudes (on ne refait pas, faut parfois corriger les défauts de la démocratie) je laisse tout cela à tes journalistes stipendiés par le grand Capital. Non, ce qui est intéressant, c’est que ça bouge. Le président de la Douma, l’excellentissime Sergueï Narychkine, qui est un fils de Félix, arrivé au grade de colonel du KGB, excusez du peu, supérieur à Blondin, qui était lieutenant-colonel, revient à ses premières amours et prend la tête du service de renseignement extérieur (SVR). Pas mal, non ? En fait, je ne sais pas si tu te souviens, à chaque fois que la Blonde fille de son père venait à Moscou, il se faisait un plaisir de la recevoir, c’était son traitant. Attention il est paillette, c’est pas n’importe qui, certains le disent descendant de Natalia Narychkina, la petite môman de Pierre le Grand, rien que ça !! Ben maintenant, il est chef de tous les traitants !!

Un peu de culture ne te fera pas de mal. Il y a de cela une semaine, je suis allé voir une exposition photo, Jock Sturges, traité de gras vicieux vieillard par une blogueuse russe. Tu connais ? Non ? Franchement, heureusement que les bolcheviks sont là pour forger ta culture, t’arracher à ta glaise et à ton Guillaume Musso et à ton Télérama… Jock Sturges est un photographe américain qui s’est spécialisé, le veinard, dans la photo de naturistes, généralement par chez toi, petit Frantsouz, à Montalivet, entre autres. Tu y vois de très jeunes femmes, ou plutôt filles toutes nues, jolies à croquer mais bon tu sens que si le modèle a plus de 17 ans, c’est un peu vieux pour ce coquinou de Sturges. Ben ouais, le vieux briscard ne se refait pas, il est un peu tendancieux, il est dans l’ambigu, dans le complexe. L’exposition avait lieu au centre des frères Lumière et présentait des photos pas trop tendancieuses, pas trop vicieuses et ben le dimanche 25 septembre, suite à une réaction de la protectrice des droits de l’enfant qui a qualifié l’exposition d’incitation à la pédophilie, les photos ont été décrochées par des nervis venus de Dieu sait où, pas vraiment officiels, les Officiers de Russie (une sorte d’ONG, d’assos’, mais pas comme chez toi, celle-là a à son actif, la chasse aux vendeurs à la sauvette ou la création et la garde d’un camp pour sans papires…) !! Il est fort ce Blondin, il a fait du Russien un bigot, bien sûr doublé d’un hypocrite comme tout bon bigot, car objectivement, il n’y avait rien de pornographique dans cette expo, si ce n’est parfois le regard des spectateurs, juste des nus, bon un peu jeunes, mais uniquement des nus. Personne ne penserait aujourd’hui à censurer la Vénus d’Urbino de Titien ou celle de Giorgione ou Olympia de Manet, ben chez le Russien, t’as toujours quelqu’un qui veut plaire au chef et qui veut tout faire plus et mieux. De sacrés hypocrites, ouais !! Rappelle-toi de nous, les bolcheviks historiques, la femme de Lénine, Nadejda Kroupskaya et sa copine Alexandra Kollontaï, qualifiée par certains de décadente, les chantres de l’amour libre et de la libération sexuelle et vas-y que ça partouze et que les couples se fassent et se défassent, que ça se prennent et déprennent, ah, on glissait sur le foutre à Petrograd, petit Frantsouz et on faisait la révolution en même temps !! Bon après, ça a été moins drôle avec Jo le Moustachu, un ancien séminariste, si tu vois ce que je veux dire… Après, les communistes sont devenus aussi bigots que des cathos, hyper moralistes… Bon ce qui me rassure, par chez toi, ça déconne pas mal mais dans l’autre sens. Un de mes informateurs, une source bien placée, m’a dit que la mairie de Paris envisageait l’ouverture d’un camp naturiste, dans Paris, à but récréatif !!! C’est fabuleux la post-modernité, tout est récréatif, camarade consommateur-jouisseur !! Ah, j’imagine des scènes « euh, vous pouvez ramasser ma savonnette », « Oups, pardon, c’était votre bouche »… Damné Frantsouz, tu deviens bien pitre… A mon humble avis, le Parisien, qui a de moins en moins tendance à être de base, a d’autres besoins (logement, propreté, transports, places en crèches…) qu’un camp naturiste récréatif. Remarque, j’y pense, c’est peut-être la solution pour les migrants !! Gaffe, y vont être nombreux à arriver… https://www.youtube.com/watch?v=ynDmiMoAUzQ

Voir aussi, les chroniques moscovites ici:

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/tag/chroniques%20moscovites/

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans Chroniques Moscovites ARTICLES chroniques
commenter cet article
26 septembre 2016 1 26 /09 /septembre /2016 16:59
La laïcité à la française, une idée d’avenir!par Michel Pages

Des figures politiques françaises de premier plan se sont récemment exprimées en faveur de l’interdiction de tout signe d’appartenance religieuse dans l’espace public, entendre par là les rues, les places, les prairies, les sous-bois.

De bons auteurs, dont Jacques Sapir, semblent se réjouir de ces projets, y voyant un élément de reconquête de la souveraineté républicaine.

On peut cependant risquer une autre hypothèse: la laïcité offensive, comme caractère nouveau d’une vie occidentale en voie de consolidation.

L’Occident contemporain est un phénomène encore peu étudié et largement inconnu.

On peut cependant citer quelques noms: Zinoviev, Debord, Muray, Houellebecq. De l’Occident, on peut déjà dire un certain nombre de choses. Nous sommes en présence d’une forme de super-société, qui se superpose partiellement aux anciens Etats Occidentaux, sans coïncider avec eux; cette super-société, en voie de consolidation, longue, douloureuse, contradictoire comme tout processus historique, s’incarne déjà dans un certain nombre de structures juridiques constituées (et contestées): OTAN, Union Européenne, Traité Transatlantique en devenir, etc.

Sur le plan politique, la vie occidentale s’accompagne d’un droit donné aux citoyens de choisir, pour gouverner, entre des candidats aux opinions et aux caractéristiques sociales parfaitement interchangeables en pratique, sous la vigilance de vastes mass-media concentrés, qui s’efforcent, avec plus ou moins de succès, de former les opinions correctes; cet aspect, particulièrement grotesque en France, semble connaitre un moment de contradiction et de recul temporaires dans l’ensemble de la super- société occidentale, avec des options politiques offertes au choix des citoyens momentanément plus tranchées.

La vie occidentale, c’est encore par exemple, du point de vue « intra-cellulaire », la dictature sans grands contrepoids désormais du chef (et, en bout de chaine, du détenteur de capital) sur le « salarié » , dont chaque sourire vise peu ou prou à « sauver une place » en permanence menacée ; rien de moins démocratique en effet que « l’entreprise », encensée, non sans paradoxe, comme le Telos de toute vie humaine en même temps que la « démocratie ».

Il y a là matière à de lourds volumes ; la plupart restent à écrire, tant est nouveau le phénomène qui se produit par chez nous. Je passe sur le pénible volet géopolitique, le mieux connu.

Risquons donc seulement une hypothèse. Nul n’ignore que l’Occident nouveau se caractérise par une déchristianisation aussi rapide que profonde. Le phénomène stupéfie par sa fulgurance en Irlande ou en Espagne ; il est plus ancien en France, et dans d’autres régions de la super-société naissante. Le capitalisme s’est avéré plus efficace pour détruire l’antique foi chrétienne que son rival malheureux marxiste : la Russie et la Pologne sont désormais parmi les seules nations d’Europe ou le christianisme joue un rôle majeur et public; Polonais et Russes n’ont sans doute jamais cessé de rester chrétiens, au grand désespoir des propagandistes « sans-dieu » et persecuteurs, qui n’ont manqué de se lamenter de leurs échecs répétés. Il arrivait de voir en Russie jusqu'a des membres du Parti secrètement chrétiens.

La "laïcité à la française" ouvre peut-être la voie à un trait inédit de la vie occidentale en gestation: la relégation de la vie spirituelle, quelle qu'elle soit, dans un espace purement privé, c'est à dire secret, dissimulé aux regards, comme un élément en quelque sorte pornographique de la vie.

La spiritualité voisine bientôt avec la vie sexuelle, la fonction excrémentielle, et la Mort elle-même, dans un recoin honteux et caché de la vie.

La voie est libre, la consommation peut alors prendre bientôt la place qui lui est due, c’est à dire, plus ou moins - toute la place.

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES
commenter cet article
24 septembre 2016 6 24 /09 /septembre /2016 22:40
Perpignan/Conseil Municipal:Pandi panda aux pays des soviets! par Pierre Louys

Allez encore un article où je vais être sarcastique. Décidément tu vas me dire ,ami, qu'ils ne sont pas capable de me rendre sympa quand je vais les écouter en Conseil Municipal.

Bon certains vont penser que je suis un de ces bons français toujours facile à critiquer et à bougonner. Mais la critique,quand on a l'option réflexion, permet d’avancer.

Alors ce conseil. Comment le qualifier. Au début mortel. Mais alors pire qu'un discours de Romain Grau, il y a les présentations de Madame Beaufils. Elle arrive a endormir un insomniaque. Au moment de la présentation de Monsieur Barbé tu a envie de hurler la barbe. Comme il est un peu sensible on ne va pas qualifier son intervention.

Et puis vient l'intervention du génie de Saint Jacques, de la lumière de l'hôtel de ville, du dieu vivant du retournement de veste. Mais si tu le connais. Il est le neveu de l'ancienne opposante avec qui il était élu avant d'être élu avec ceux qu'il combattait. Il était de gauche souverainiste et maintenant il a une seule conviction : son ambition. Mais si, il était contre les catalans et se retrouve à siéger avec celui qui prend le folklore pour de la culture catalane. Allez fait un effort il a pris une raclée au cantonale à saint Jacques. Voilà,le, l'unique, le mirifique Olivier Amiel.

Pour lui tout va bien dans les quartiers. L'opposition ne sait rien et ne fait rien et n'est jamais dans les quartiers. À croire qu'il a mis un traceur dans le slip de Louis Aliot (dixit). Les associations sont géniales. Sa politique d'intégration est une réussite. La vie est belle. Le génie au pays des bisounours ou des pandas.

En attendant il doit pas vivre dans les quartiers.

Allons boire un verre de notre vin local, avec modération. Cela nous fera oublier qu'à l'ambition il ne faut jamais ajouter la prétention.

Voir aussi:

Perpignan, conseil municipal: toi qui pénètres ici, perds toute espérance! par Pierre Louys

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/05/perpignan-conseil-municipal-toi-qui-penetre-ici-perds-toute-esperance-par-pierre-louys.html

La mutation du triangle des Bermudes par Pierre Louys

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/07/la-mutation-du-triangle-des-bermudes-par-pierre-louys.html

Perpignan/conseil municipal:Bienvenue dans la cité du bonheur absolu! par Pierre Louys

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/07/perpignan-conseil-municipal-bienvenue-dans-la-cite-du-bonheur-absolu-par-pierre-louys.html

Passe d’armes entre Louis Aliot et Olivier Amiel au Conseil Municipal

http://madeinperpignan.com/passe-darmes-entre-louis-aliot-et-olivier-amiel-au-conseil-municipal/

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES
commenter cet article
23 septembre 2016 5 23 /09 /septembre /2016 00:14

Un écrivain peut-il être un lanceur d'alerte? Le lanceur d'alerte est-il condamné comme une punition éternel dans le Tartare des grecs à ne jamais être entendu? Quand bien même, il serait écouté.L'écrivain Algérien Boualem Sansal sera-t-il condamné à revivre ce qu'il a vécu dans l' Algérie des années de plombs dans le pays qui vit naître les lumières: la France?

Et pourtant,il y a quelques chose d'un Géronimo chez Boualem Sansal. C'est long cheveux et même ses bésicles qui accentue un regards malicieux, comme un enfant. Mais un enfant sage, comme l'aurait décrit Lao Tseu. Mais, contrairement à Lao Tseu, il ne croit pas que "le non agir, c'est aussi agir". "Agir" il le faut bien . Ne pas rester impassible face à la conjuration des imbéciles. Il faut dire par la voix et l'écriture , comme disait l'autre algérien Tahar Djahout :"“Le silence, c'est la mort, et toi, si tu te tais, tu meurs et si tu parles, tu meurs. Alors dis et meurs !”

Tahar Djahout ,poéte et romancier d'expression française, en 1993, il fut l'un des premiers intellectuels victime de la « décennie du terrorisme » islamiste..

Le nom de Boualem Sansal resurgit à l'esprit des français un 29 août 2015 par l'entremise de l'écrivain Michel Houellebecq, dans la queue de la comète de son roman qui fit polémique "soumission" (Paru le 7 janvier 2015, le même jour que l'attentat de Charlie Hebdo,et dont il se vend 120 000 exemplaires en seulement cinq jours).

Dans l'émission télé nocturne de Laurent Ruquier "On est pas couché", où on lui demande s'il pense vraiment si à l'instar de l'histoire de son dernier livre les français finiraient par se convertir à l'islam par volonté de vie tranquille, Michel Houellebecq répond que le livre 2084, que vient de publier l'écrivain algérien Boualem Sansal est un ouvrage "bien pire" que "Soumission" qui décrit "un vrai totalitarisme islamique", tandis que Soumission évoque "un régime islamiste doux".

Là, ça se corse, la polémique sur le thème de racisme et islamophobie est plus compliquée à imputer à un algérien . Raciste sûrement pas. "islamophobe" ?, ça oui, l'is lame et ses rigueurs lui font peur: c'est qu'il a vu de ses yeux vu, ce qu'il s'est passé en Algérie.

En effet,le 26 décembre 1991 a eu lieu le premier tour des élections législatives. Le FIS obtient 188 sièges sur 231, soit près de 82 %, le FFS 25 sièges et le FLN 15 sièges, les candidats indépendants remportent 3 sièges. Prenant acte de la situation qui prévalait, et qui risquait de tourner à son désavantage, l'armée décide le 11 janvier 1992 de pousser le chef de l'État, le président Chadli Bendjedid à la démission et d'interrompre le processus électoral. Les assemblées communales et départementales dirigées par les élus du FIS sont par ailleurs dissoutes et les militants et sympathisants de la formation qui vient de remporter le premier tour du scrutin législatif sont emprisonnés ou expédiés dans des camps établis dans le sud saharien.Le Fis, puis le GIA contre attaqueront causant une guerre civile de plus 10 ans qui fera 100 000 morts.

Boualem Sansal qui était jusqu'alors ingénieur, et haut fonctionnaire au ministère de l'industrie se fait écrivain. Son journal qu'il tient à cette époque grossit, jusqu'à faire 300 pages: c'est "le serment des barbares". Un livre qui raconte comment la désagrégation d'un pays par une classe dominante corrompue la rendu mur pour la prise de pouvoir des islamistes.

Mais le pire arrive pour lui, lorsque le 8 juillet 1999. est voté qui a été soumise par le président algérien Abdelaziz Bouteflika avec l'assentiment de l'armée au parlement,une loi de « grâce amnistiante »dite "Concorde civile ou la Charte pour la paix et la réconciliation nationale"

Cette loi vise au début à réintégrer dans la vie civile ceux qui ont manifesté leur volonté de renoncer à la violence armée et à amnistier ceux qui ont été impliqués dans les réseaux de soutien aux groupes terroristes durant la tragédie nationale de la décennie noire: Boualem Sansal se retrouve à cohabiter au sein du ministère avec ceux-la même pour qui il est une abjection.

Alors lorsque lorsque les premiers attentats arrivent avec Mohamed Méra,puis Charlie Hebdo, puis le Bataclan et l'hypercacher, il voit que ses appelles et ses mises en garde ont été en vain.

"La France a été légère, elle n'a pas voulu voir que ce qui c'était passé en Algérie finirait par arriver en France", ne serait-ce parce qu'elle ne faisait pas le tri dans les réfugiés politiques entre les victimes des islamistes et les islamistes poursuivis par le gouvernement algérien (comme en Amérique du sud où les juifs qui avaient fuit la guerre, se sont vu rejoindre par les nazis qui l'avaient perdu) "Ce qui nous arrive aujourd'hui, finira par vous atteindre un jour ou l'autre: malgré cela, les pouvoirs français sont restés silencieux.J'avais posé la question à Jacques Chirac: pourquoi la France ne soutient pas les démocrates? Le président français répondit:" parce qu'il n'existe pas de de démocrates chez vous!Dans vos pays, il y a les islamistes et les militaires. Le jour où vous serez organisés et capable de...à ce moment, on s'intéressera à vous"

Alors, il s'interroge :" quand allons-nous unir face à l'islamisme.C'est comme le réchauffement climatique, c'est une affaire pour tous!"

Pour lui il faut cesser de tergiverser et au nom des libertés individuelles, douter des valeurs collectives de la république et de l'esprit des lumières.

"Dans la mondialisation, la "real politique" consiste à relativiser ses valeurs. Alors qu'en face, les islamistes sont des certitudes absolues. Ils sont dans une énergie phénoménale et à coté on a plus d'idées et en plus, on est devenu mou!"

Boualem Sansal, vit toujours à Boumardes en Algérie. En 2003, il a été limogé en raison de ses écrits et de ses prises de position. Il reçoit souvent des lettres d'insultes, de menaces de mort, le qualifiant de traître ou de sioniste. Est-ce un prix trop lourd à payer pour "dire" . Ainsi donc, il ne comprend pas "la bien-pensance" de l'occident et se demande "comment aurait-été reçu "les versets sataniques de Salman Rushdi, s'ils était sortis maintenant?"

 

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES Mondeparallèle
commenter cet article
18 septembre 2016 7 18 /09 /septembre /2016 17:38

"La chute d'Icare"  Bruegel l’Ancien

L'association promesses des sources édite un journal pour offrir des repas aux sans logis et aux précaires dans le cadre d'un restaurant associatif, de paniers de nourritures ...

Perpignan: pour les pauvres, la promesse des sources a été tenue! interview Grégoire Géa,Francis Renault http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/08/perpignan-pour-les-pauvres-la-promesse-des-sources-a-ete-tenue-interview-gregoire-gea-francis-renault-par-nicolas-caudeville.html

Je contribue par mes articles à ce journal, voici mon premier billet

"Le problème avec les pauvres, c'est que le simple fait de les évoquer suggère l'ennui. Et puis, il faut s'y faire, des riches et des pauvres, il en existe depuis le commencement de l'humanité! "

Ha qu'en termes délicats, c'est choses là sont dites. Et qu'en ce moment les préjugés communs parce que banaux, tiennent lieux de pensée.

N'oublions pas n'ont plus l'indignation, qui lorsqu'elle n'est pas contre eux et les dénonce, est pour eux, et ne vaux que ce que les indignations valent!

L'indignation est à l'action ce que l'éjaculateur précoce est au coït.

La pauvreté est la rencontre de deux faiblesses.

La première, celle d'un individu qui a un parcours chaotique qui finit par le pousser au suicide social. Et de l'autre une société avec des règles explicites où implicites qui pardonnent plus ou moins l'échec selon que l'individu est placé dans la hiérarchie social (si je m'avisait de parler de "luttes des classes" on pourrait me prendre pour un marxiste, #archaïsmehasbeenisant)

Après, il reste le fait que le type de société et son système détermine le taux de production de scories sociétales qui s'accumulent à la marge: les pauvres!

Une société de marché régulé, produit, si elle est efficace, toutes une série de gardes-fous qui limitent la pauvreté à son taux résiduel. Alors qu'une société de plus en plus libéral ,qui ne freine pas le marché et qui l'encourage, au prétexte que "c'est le marché qui crée la richesse et pas la plus-value du travail collectif des individus entre eux", génère du pauvre en veux-tu en voilà! Bref, ça tombe comme à Stalingrad(ha, la douceur du Front de l'Est!)

C'est la thérapie de choc, administrée comme un lavement à la classe moyenne occidentale depuis la chute du mur!

Le capitalisme n'ayant plus besoin du village Potemkine de la classe moyenne et de son confort tiède (à monter soi-même) ,face aux rouges, elle devra être la première à tomber: et tous ses déclassés avec.

La voila, la légion de tous ceux qui hier encore étaient des citoyens, puis des consommateurs, puis enfin des individus "lambdas"

Et puis, au tragique de la situation s'ajoute celui des regards des autres. Ceux qui croit que, excluant le pauvre de leurs regards et se barricadant de leurs préjugés, se maintiendront à l'écart de ce qui n'est plus dans leur esprit un été social, mais une maladie. Chaque pauvre est alors un titan à qui la société dévore un foi qui repousse sans cesse (le pauvre a sûrement volé le feu pour le donner aux autres), où porte le monde comme Atlas.

 

Avant la révolutionfrançaise, le philosophe Rousseau (L'homme du "contrat social) écrivait ceci à monsieur Bordes:"Il faut des jus dans nos cuisines ; voilà pourquoi tant de malades manquent de bouillon. Il faut des liqueurs sur nos tables ; voilà pourquoi le paysan ne boit que de l’eau. Il faut de la poudre à nos perruques ; voilà pourquoi tant de pauvres n’ont point de pain."

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES Mondeparallèle
commenter cet article