Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  •  L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

1 octobre 2010 5 01 /10 /octobre /2010 00:16

brochure-retraite-pg-titre.jpg

Un appel avait été lancé sur les réseaux du net appelant à bloquer la circulation au cours Lazare Escarguel à la fin de la manifestation. A 12H40, la manif arrive place de Catalogne. La tête de la manifestation est occupée à tour de rôle, vagues après vagues de manifestants, par chacune des centrales syndicales. Ce jour là, c'était  le tour de « solidaires »

Le syndicat Sud avance donc jusqu'au fond de la place et occupe le carrefour et bloque la circulation.

A ce moment, la CGT est en deuxième position. Son camion sono s'arrête au début de la place, à 30 mètres de la fin du boulevard Clémenceau ; arrêtant la manif, qui se disloque et se disperse d'elle-même. 

Au fur et à mesure de leur arrivée, certains cortèges rejoignent « Solidaires »: la CNT, certains syndicats CGT (santé notamment) , le NPA, quelques portes drapeaux de FO...Quelques 300 personnes bloquent le carrefour.

Aucune centrale syndicale n'appelle au blocage: toutes s'empressent de disperser.

Finalement la fin de la manif étant en vue, le camion CGT s'en va longeant les occupants du carrefour, et sous les sifflets évidemment...

La FSU est en fin de cortège. Elle comptait organiser un pique-nique au centre de la place Catalogne. Du coup, elle se retrouve sans personne pour manger les sandwichs qu'elle avait prévu. Et, elle se garde bien d'approcher les bloqueurs. 

Au bout de trois quart d'heure, les occupants du carrefour se dispersent ensemble.

L'action en elle-même n'est pas particulièrement audacieuse: ce n'était pas la prise du palais d'hiver!

Mais elle avait au moins un intérêt:afficher une détermination, exprimer une combativité face à l'autisme du pouvoir. C'était visiblement trop pour certains. Ceci dit, force et de constater, que les manifestants n'ont pas débordé en masse les directives syndicales, pour se joindre aux plus déterminés 

Ce sera pour une fois, « le grand soir à midi » 

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES
commenter cet article
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 20:11

marie-pierre-baux.jpg

l'ex directrice et créatrice des estivales Marie-Pierre Baux

 Comme nous vous l'avions annoncé dès cet été: les  « Estivales de Perpignan »,  c’est fini.

Après 23 ans de succès et plus de 500 000 spectateurs , Estivales de Perpignan a été sabordé sur injonction de la ville de Perpignan ce lundi 27 septembre à 18H30.

Estivales de Perpignan, rendez-vous culturel incontournable du mois de juillet des perpignanais, festival de renommée nationale et internationale, n’aura désormais plus lieu.

La Ville de Perpignan ayant annoncé le retrait des subventions et des lieux (Campo Santo et Couvent des Minimes) à l’association les Estivales de Perpignan, la majorité de ses membres a  procédé lors d’une AG exceptionnelle, ce lundi 27 septembre, à la dissolution de l’association contre la volonté de sa directrice et fondatrice Marie-Pierre Baux.

En effet, depuis un an le projet d’intégration de l’association Estivales de Perpignan au sein de la régie du Théâtre de l’Archipel menaçait l’indépendance et la liberté de programmation du festival. Les négociations n’ont pas abouti, aucune proposition concrète et acceptable n’ayant été faite, en raison de la volonté affichée de la direction du Théâtre de l’Archipel de s’approprier le festival d’été.

IMAG1716.JPG

l'équipe des estivales

 

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES
commenter cet article
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 15:25

manif

De 15000 à 20000 manifestant contre la réforme des retraites à Perpignan, 3 millions en France selon les manifestants et personne pas même ma mère selon le premier sinistre François Fillon. Et pis d'abord comme le disait un ancien premier sinistre Rafarin "C'est pas la rue qui fait la loi!" Mais nous ne sommes plus seuls, puisque grace à la crise derrière l'Europe des actionnaires, on voit émerger une Europe des salariés qui ne veut pas payer les pots cassés d'une crise que des banques sans préservatifs ont provoqués...confère le débat de France 24

 La colère gronde sur le vieux continent. Grèves et manifestations se multiplient: aujourd'hui en France, hier en Grèce et en Roumanie, mardi en République Tchèque et les syndicats annoncent pour le 29 septembre un mouvement à l'échelle européenne, de l'Espagne jusqu'à la Lituanie. Alors pourquoi cette simultanéité?


  • Aurélie TROUVÉ, Co-Présidente d’ATTAC
  • Olivier ROUQUAN, Politologue
  • Bernadette GROISON, Secrétaire générale, FSU
  • Caroline de CAMARET, Spécialiste Europe, France 24
  • Adeline PERCEPT, Correspondante de France 24
  • Alexis ROSENZWEIG, Correspondant de France 24

Émission préparée par Perrine Desplats et Yi Song.

link

link

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES
commenter cet article
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 09:12

 

ouillade.gif

 Dans la vie en général et dans la vie politique en particulier:Rarement l'intérêt collectif est égal à la somme des intérêts particuliers . Une petite étude des moeurs politiques départementales sera très instructive, pour comprendre l'évolution et les stratégies à venir pour les futures échéances électorales et en particulier pour les futures sénatoriales de 2011. Il faut bien comprendre que Jean Paul Alduy et Christian Bourquin ont un accord plus que tacite pour s'attirer les voix des grands électeurs qui sont souvent très malléables moyennant compensations. Ce qui veut dire qu'au jour d'aujourd'hui les deux comparses sont presque assurés de leurs élections! A moins que?

                 Disséquons les forces en présence.

-A Gauche , Christian Bourquin -même exclu du PS-n'a personne pour contester sa suprématie au PS ,au PC et chez les MRG.Il postulera au poste de Sénateur avec comme complice Louis Caseilles ( s'il le veut bien) destiné a faire de la figuration.

-A Droite , il y a deux sortants JPA et Paul Blanc et compte tenu de quelques données  qui circulent sous le manteau: il se pourrait très bien que quelques voix de grands électeurs( de Gauche et de Droite) aillent sur Alduy et bourquin; éliminant le brave Paul Blanc qui ne maîtrise même pas le canton de Sournia.

                 Alors que peut-il arriver de mieux pour la Droite? Peut être qu'un candidat sans étiquette vienne changer la donne . Imaginons que les Maires  de l'Agglo veuillent équilibrer le pouvoir de la Ville: ils demanderont peut être à l'homme de Tautavel ( Ilary) de sortir de sa grotte pour faire contrepoids à Jean Paul. Grand seigneur, Paul Blanc céderait sa place?

 Si à Gauche bourquin a fait le vide autour de lui; à Droite c'est le trop plein et il est intéressant de faire le tour des élus et de leurs intentions( affichées ou secrètes)- François Calvet souhaite secrètement l'élection de Ch Bourquin au Sénat, ce qui laisserait la voie libre pour l'Assemblée Nationale. -Jacqueline Irles ,élue parce que Bourquin voulait "tuer" Olivier Ferrand ;aura beaucoup de mal à retrouver son siège même si elle s'agite à Paris;-Fernand'el  Sire de St laurent (UMP d'occasion) ne devrait pas faire le poids face a Dupont de ....Canet. -Quant a Mach il devrait surfer sur la vague sécuritaire. Mais a droite, il y a aussi Jean Marc Pujol( le Maire non élu au suffrage universel) qui voudrait exister face a Jean Paul Alduy et qui vient de commettre sa première faute de communication. Pourquoi, même si beaucoup d'électeurs pensent comme lui,s'est -il attaqué aux employés de la propreté; dans une ville où le clientélisme est Roi?

                   A Droite, beaucoup de monde, fondait de gros espoirs sur Jean Castex pour prendre en main l'UMP et dans la foulée la Ville de Perpignan!!! Mais, les flèches des Partes (JPA et ChB) ont atteint le Castex : Atteint le Castex renoncera-t-il a ses projets? En politique tant que l'on n'est pas mort il ne faut  renoncer a rien!!!! Que devient Rivière ,l'Homme des Parkings?  Que deviennent les parcovilles?

                 L'intérêt de cette histoire : Il ne faut pas que l'on nous fasse prendre des vessies pour des lanternes!!!!!Amen..........

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES
commenter cet article
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 00:26

JOURNAL BD

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES
commenter cet article
19 septembre 2010 7 19 /09 /septembre /2010 15:44

chienlit_web-d8889.jpg

Dominique de Villepin dénonçant la "chienlit qui s'installe au sommet de l'État", il serait bon de présenter rétrospectivement ce qui pourrait entrer dans ce champ depuis mai 2007, moment d'effusion soudaine de vulgarité et d'impudence.

 

Rappelons que la "chienlit", est un terme qui était quelque peu tombé en désuétude avant que le Général de Gaulle ne l'employât à propos des débordements de mai 1968. Il s'agissait sans doute dans un langage châtié d'ironiser sur le désordre et le dévoiement estudiantin; la phrase était "La réforme, oui, la chienlit, non!".

 

L'on considérera que "le sommet de État" désigné comme tel par Dominique de État, vu la constitution et la "doctrine gaulliste" fait référence à la fonction présidentielle, qui revêt en France une connotation particulière car elle succède à la fonction royale, étant ainsi quelque peu sacrée, elle ne demande qu'à tenir son rang.

 

Assistant comme vous au spectacle depuis le 6 mai 2007, je vous propose sur le ton de la légèreté et de l'ironie que nous parcourions ensemble trois années de chienlit au sommet de État.

 

A peine fût-il élu, il partagea l'instant avec ses pairs, ce qui est somme toute normal, à ceci près qu'il préféra s'entourer de financier ou de "stars" plutôt rabelaisiennes pour être bienveillant envers elles, il y avait quelques politiques, les Balkany par exemple. Ce qui de prime abord peut paraître anodin l'est moins lorsque l'on s'apercevra qu'il défendra davantage les intérêts de ce "premier cercle", son mur d'argent, que l'intérêt des français (bouclier fiscal, Casinos, optimisation fiscale...).

 

Par la suite, afin "d'habiter la fonction présidentielle", il alla flamber sur la "Paloma", le yacht d'un pote qui se fait un max de tunes, pourrait-il dire. Certains entrent au Panthéon, lui préfère les jeux d'eau, à chaque président son style.

 

Après cette petite croisière, il s'empressa "d'incarner la fonction", avec des petites folies fiscales (juillet 2007), d'après tout, ça n'alourdit le déficit annuel que d'une petite dizaine de milliards d'euros, puis ça fait plaisir à ses potes. Pourquoi se gênerait-il?

 

L'été de l'arpète président, se poursuivit, avec des vacances, mais attention, pas n'importe où, pas avec n'importe qui! L'homme soigne ses fréquentations il choisit donc les États-unis, tout près du lieu de villégiature de la famille Bush, avec laquelle il s'afficha avec cynisme (souvenons-nous du contexte!). Il couru dans les rues de New York avec  son Tee-Shirt "New York Police District", un clin d'oeil au non-alignement de la France.

 

Pour terminer le volet "étranger", nous n'allons, comme nous ne pouvons pas être exhaustifs (Bruxelles, Allemagne, Sénégal, Québec...), seulement nous arrêter sur sa visite au Vatican, accompagné dans la délégation officielle par le grivois Bigard, qu'il présenta au souverain pontife. Sur le coup j'avais cru à un canular de mauvais goût.

 

Nous découvrons aussi un Président, qui parle comme un palefrenier, et qui prend beaucoup de liberté avec la langue française.

 

Aussi, nous assistons à une déliquescence institutionnelle, avec un Président de la République qui veut exercer le pouvoir à sa guise, au mépris de toutes nos traditions politiques; la soi-disant modernisation des institutions du 23 juillet 2008 est un exemple parmi d'autre de l'inconséquence présidentielle dans son rapport aux institutions et au sens de État. N'a t'il pas davantage brisé la clé de voûte de nos institutions plutôt qu'il n'aurait fendu le Mur de Berlin?

 

Il y a aussi un autre "registre" dans lequel il joue la carte de la "chienlit", c'est celui de l'arbitraire, et de l'injustice. Des procureurs à la botte, une justice sans cesse fustigée, et bien sûr, sa petite partie "Clearstream" dans laquelle il veut décrocher le pompon. Là, il se prend pour Marie-Antoinette voulant la peau de celui qu'elle haïssait, envoyant oukases ou lettres de cachet au tribunal quand il ne requit pas lui-même sa sentence personnelle que la justice devait entériner. Il fut d'ailleurs dans la même stupeur que la reine maudite lorsqu'il apprit que la justice parisienne n'avait pas courbé l'échine, un crime de lèse-majesté. Comme la reine, il décida par la suite de s'acharner derechef, lui, avec les moyens du bord, c'est à dire l'appel (du parquet) au XXI ème siècle. Pour que son parcours se distingue un peu de celui de la reine, je suggère qu'il aille habiter la fonction présidentielle à La Chaise-Dieu après ce procès.

 

Afin que l'article ait une taille raisonnable, nous allons nous arrêter là, bien qu'il faudrait aussi aborder la problème du populisme et de la corruption comme l'avait d'ailleurs fait l'hebdomadaire Marianne cette été, avec beaucoup de mesure et de pragmatisme.

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES
commenter cet article
18 septembre 2010 6 18 /09 /septembre /2010 14:39

Je vous salis ma rue …

 saint-jacques.jpg

 

 

La question de la propreté des rues de Perpignan est tellement récurrente que l'on peut à bon droit se demander après tant d'années ou plutôt de décennies, après tant de réclamations et tant de rodomontades municipales sans effet si nous ne tiendrions pas là une caractéristique fondamentale constitutive de l'identité de cette ville. Un signe fort, un symbole singulier impossible à éradiquer …

 

 

 

L'Archipel des Crottes

 

Certains lieux portent plus que d'autres ce symbolisme attaché au laisser-aller, à l'irrationalité des comportements comme par exemple la place qui fait face au Campo Santo ce haut lieu des manifestations estivales de prestige visité à l'année par des cohortes de touristes armés de leurs guides nationaux. En permanence trois énormes poubelles débordantes d'ordures ménagères flanquées le plus souvent de quelque vieux matelas ou de canapés éventrés ou encore de cuisinières rouillées en occupent le fond. Encadrées par d'énormes piliers de soutènement créateurs d'encoignures utilisées comme lieux d'aisance par de nombreux passants qui les utilisent à l'envi, si l'on peut dire … A certains moments privilégiés mais  pas rares vous pourrez traverser l'Archipel des Crottes : vous naviguerez au plus prés des Iles Doberman qui baignent dans la Courante du Labrador et vous sautillerez entre les ilots Cocker, Bichon, Shintzu, Chihuahua, etc … en prenant garde de ne pas les emporter sous vos semelles … Ainsi depuis l'Agglo jusqu'à cette place hautement touristique perdure à l'année la figure tutélaire de l'Archipel chère à notre ex-maire…

 

Un Archipel en Méditerranée

 

On sait combien les clichés sont prégnants … les villes "méditerranéennes" se voient notamment affublées de linge étendu de fenêtre à fenêtre, d'enfants courant à moitié nus dans les rues au milieu de gerbes d'eau municipale, de tas d'ordures sympathiques en souffrance de ramassage … tous ces clichés, sont constitutifs de la "couleur locale" dont les photographes de magazines parisiens sont si friands … Le quartier Saint Jacques en est l'archétype absolu, une visite incontournable dans l'Archipel des Quartiers … Inutile pour le reporter de se déplacer trop loin pour cueillir de l'exotisme à bon marché … Et en prime il bénéficiera du fond permanent de tensions ethniques qui y règne ce qui lui permettra d'élargir le champ et, au gré d'évènements dramatiques, d'orner son propos de profondes réflexions sur le choc des cultures…

 

Il y a quelques années une série de publicités du Conseil Général (du temps du président Marqués) exposait une série de photographies (belles) de sites locaux qui auraient pu appartenir à des zones touristiques nettement plus recherchées sur le thème " Madère, Mykonos ? Non, Pyrénées Roussillon !". On aurait pu y adjoindre une photographie de Saint Jacques sous-titrée : "Naples, Palerme ? Non, Pyrénées Roussillon !".

 

Salir sa rue par chien interposé, déposer son sac d'ordures au pied de son immeuble, abandonner discrètement ses vieux meubles sur quelque place, ce serait alors, en quelque sorte, une contribution individuelle à la "méditerranéité" de la ville …ceci afin de ne pas décevoir les attentes de nos visiteurs … quant aux édiles ils sont dans un rôle tout à fait, complémentaire, sur un mode tout aussi méditerranéen, pagnolesque : " Retenez-moi ou je fais un malheur !"

 

 

 

Robert Marty

Blog "Signes du temps, enquêtes sur le sens commun" : http://robertmarty.unblog.fr/ 

Tous sites personnels :http://perso.numericable.fr/robert.marty/index.htm

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES
commenter cet article
12 septembre 2010 7 12 /09 /septembre /2010 22:05

 

photo.JPG.jpg

« Selon que vous soyez puissant ou misérable: les jugements vous rendront blanc ou noir » cette maxime est issu « des animaux malades de la peste » du bon Jean de Fontaine. Elle date du 17ème siècle. Et bien à Perpignan au 21ème siècle on a pas changé d'avis. Vous connaissiez l'urgence de la part de l'équipe municipale, Jean-Marc Pujol, Pierre Parrat, Marcel Zidani et Aminda Quéralt de faire raser les baraques des commerçants comme un simple camp de roms façon Hortefeux, et bien il n'ont pas changé d'avis. Pour eux reconstruire des baraques en dur couterait trop cher...Et oui, le soucis de l'argent du contribuable, l'hygiène et la sécurité.(pourtant prévue dans le projet initial d'aménagement issu d'une réelle concertation entre élus, riverains et commerçants...). Mais, il y a toujours l'exception qui confirme la grêle!

Et quelle surprise de voir sur le rond-point Flandre-Dunkerque (au bout de l'avenue Kennedy, voir photo) la construction d'une baraque pour un commerçant a priori d'alimentation... Il y a dans cette situation une désagréable impression de « deux poids, deux mesures » à l'encontre des commerçants de la place Cassanyes.... Surprenant, lorsqu'on ignore que Jean-Marc Pujol n'est pas que maire et champion de pèche sous-marine par équipe millésime 1974. Il est aussi avocat fiscaliste. Et son cabinet est à proximité de la pizzéria. Lui et son équipe s'y nourrissent tous les jours...

Cerise, sur le gâteau, le président de l'agglo Jean-Paul Alduy se baladait (par hasard et Dieu sait pour quoi) sur la place Cassanyes achetant quelques fruits « chez Monique », celle-ci se plaint de la destruction prochaine des baraques. Celui-ci, le regard plein de compassion lui répondit : « Ha si j'avais été maire, je l'ai aurait fait reconstruire moi! »

 

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES
commenter cet article
12 septembre 2010 7 12 /09 /septembre /2010 19:10

382_-MAILLOL345152.jpg

J'aurais préféré parler de la crise boursière et financière qui ébranle la planète, mais je sais que ,Nico ,le Maestro de l'Achipel contrattaque adore la forme plus que le fond. Alors tan pis pour le fond et vive la forme!

                  Visa pour l'image reste la manifestation phare pour Perpignan: Le nombre de visiteurs est impressionnant et redonnent vie à la cité endormie.Pourtant le nombre des Agences exposantes diminue à vue d'oeil :il sont à peine une quinzaine cette année .Il faudra faire attention et éviter la descente aux enfers!

                  L'intérêt de Visa ,c'est que ce festival permet de découvrir des lieux magnifiques chargés d'histoire qui devrait être exploités tout au long de l'année. Perpignan peut et doit  devenir une Ville de congrès incontournable.Mais il faudrait arrêter les folies de grandeur et trouver des solutions pour l'avenir du centre du monde avec des TPV (train à petite vitesse)et des locaux à remplir et pour l'Achipaye impossible à rentabiliser!

                  La "venus" sans bras de Maillol avait été renversée par "un bras cassé" chauffeur à la Mairie de Perpignan. Victime d'une fracture de la jambe  la belle devra subir une remise en état dans une fonderie de la capitale. Merci à Laure Moysset qui a mené une longue enquête où elle a failli être menée en bateau.

                  Il semblerait que Véolia transport s'intéresse de très prés à la C T P (compagnie de transport Perpignanaise) et peut être Véolia pourrait intervenir dans l'entretien et la propreté de Perpignan???..

                  La "Guerre low cost" entre les aeroports de Barcelone et Gérone pourrait profiter a notre vieille Llabanère.... Soit dit en passant ,comme on ne prête qu'aux riches: Véolia serait encore candidat a une reprise. Drôle d'époque où les gros deviennent de plus en plus gros et la petite entreprise disparaît!!!!!!

                  Fin Septembre nous aurons le plaisir de vivre Le Festival du Disque  de Jean Casagran qui cette année donnera un petit coup de pouce a LUCE de Peyrestortes (Victorieuse de la Nouvelle Star) qui devrait sortir un CD début 2011.

                  En natation les sportifs catalans Frédéric Bousquet et Camille Lacourt ont trusté les médailles.. Peut être est -il le moment de penser a des lieux d'entraînement dans les PO ; en effet des multinationales s'intéressent désormais au sport et a l'image du sportif en particulier.

                   Je terminerai en vous parlant de l'Agglo où JPA a accéléré la manoeuvre  :Le Rivesaltais aujourd'hui,Cabestany demain et saint Cyprien après demain  . Dans cette période de Crise comment résister a l'appât du gain . Ce n'est pas demain que les politiques prendront la retraite a 65 ans!!!!!

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES
commenter cet article
6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 09:30

 

Hergé  auteur des aventures de Tintin et Milou; parlait des "ROMS" dés 1963 dans son album sur le vol des bijoux de la Castafiore . Déjà bien sur, on ( Dupont et Dupond qui connaissaient leurs "talents")accusait les roms du vol des pierres précieuses  de la célèbre cantatrice.Mais, ils n'étaient en rien responsables!  Il en va de même aujourd'hui dans l'imagerie populaire et simplificatrice:" non contents de mendier ils sont aussi auteurs de nombreux cambriolages" Pas de chiffres seul une superstition social... Quant au fait de manifester pour défendre les "roms": habituelle mis en scène de la  gauche, plus amoureux de théâtre que d'efficacité politique. Le sujet n'est jamais posé sur les bases éclairantes de la raison, mais toujours avec les caprices de l'émotion. Donc, la problématique ne pourra jamais être résolue...

tintin-bc4


Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES
commenter cet article