Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  •  L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

25 septembre 2016 7 25 /09 /septembre /2016 18:26
Claude Belime est de retour http://www.fotolimo.org/
Claude Belime est de retour http://www.fotolimo.org/

http://www.fotolimo.org/

  • Tout a débuté par l’accostage de deux passionnés dans un bâtiment singulier à la frontière franco-espagnole: l’Hôtel du Belvédère du Rayon Vert http://www.rencontrescerbere.org/category/programme/, Patrick Viret, cinéaste et programmateur des Rencontres Cinématographiques de Cerbère/Portbou et, David Samblanet photographe, fondateur de la galerie itinérante Photoeil.

Dès le commencement et cela depuis 11 ans, Patrick Viret, le directeur des rencontres a composé une programmation faite de cartes blanches en partenariat avec d’autres festivals ou cinéastes et, a lancé des prix donnant lieux à des résidences. Les rencontres cinématographiques sont la fondation, le socle de cette intrigue qui a toujours lieu le premier week-end d’octobre. Dès 2009, tout compte fait depuis 6 ans, la photographie s’est associée à cette croisière sur ce grand navire de béton, immobile à quai, flanqué de rails de chemin de fer, l’Hôtel du Belvédère du Rayon Vert, face à la mer.

Pour que l’immersion de la photographie s’harmonise avec la programmation de Patrick Viret, il a fallu établir un protocole : les conditions portaient et portent encore sur des thèmes que nous avons imposés; il fallait nécessairement des photographies en relation avec le cinéma ou sur le thème générique du passage pour faire référence à l’oeuvre “ passages ” de Dani Karavan, le mémorial en hommage au philosophe Walter Benjamin, l’un de nos plus brillants théoriciens de l’image, pourchassé alors par les nazis, qui est visible à Portbou, ville frontière franco-espagnole en Catalogne du Sud, voisine de Cerbère.

À partir de notre partenariat avec les rencontres cinématographiques, de nombreux photographes, collectifs ou plasticiens ont été invités. Nous ne les nommerons pas tous mais pour récapituler rapidement nous citerons en 2009, l’exposition de Séverine Brigeot, photographe de plateau qui travaille sur des films longs métrages avec les nouvelles générations de comédiens. Ses images fixes qui ont été prises lors de tournages, constituent un document original sur les coulisses du cinéma “grand public”, une sorte de hors champs.
En 2010, Jérôme Sevrette avec sa série photographique “ Commodore ” qui est une invitation dans le théâtre des souvenirs du Belvédère du Rayon Vert; cette même année nous avons également projeté dans la salle de cinéma du Belvédère, la série “ Cannes ” du collectif Temps Machine, résultat de leur résidence pendant le festival de Cannes de 2009, photographies de Vincent Leroux, Yannick Labrousse, Philippe Grollier, Patrice Normand et Valentine Vermeil. Pour l’année 2011, nous avons reçu Guillaume Chamayan, Nicolas Havette, Aurélie Le Gall des Nuits Photographiques, plateforme dédiée à la promotion, la diffusion et l’aide à la création du film-photographique, nous avons projeté sur grand écran les lauréats de leur première édition.

En parallèle à notre programmation, nous avons décidé en 2012 de modifier notre proposition. Elle s’est transformée en un appel international à candidatures pour les années à venir; Nous avons souhaité intégrer Claude Bélime de Lumière d’Encre dans notre jury.
Six lauréats ont été sélectionnés : une installation de Laurent Bonté (France), notre lauréat gagnant pour la résidence et cinq autres pour la projection de leur série :
N.Jaisingh (Inde), Jonas Berggren (Suède), le collectif Forlane 6 Studio : Hortense Le Calvez & Mathieu Goussin (France), Marie Fontecave (France), Joséphin Mueller (Allemagne).
En 2014, le choix de notre jury composé de NegPos de Nîmes (30), Lumière d’Encre de Céret (66) et de nous même, c’est porté pour Dom Smaz, photographe de nationalité Suisse/Brésilien et sur six autres lauréats :
Frédérique Félix-Faure, Alice Forge, Kirk Ellingham, Philippe Accary, Romain Courtemanche, Soraya Hocine.

Voir aussi:

Claude Belime, un certains regard sur la photographie exposé à la lumière d'encre! interview par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/01/claude-belime-un-certains-regard-sur-la-photographie-expose-a-la-lumiere-d-encre-interview-par-nicolas-caudeville.html

Girona: conférence de presse de Jazzébre à travers la frontière! interview Ana Maria Cabéro, Yan Causse par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/09/girona-conference-de-presse-de-jazzebre-a-travers-la-frontiere-interview-ana-maria-cabero-yan-causse-par-nicolas-caudeville.html

Qui est Jean Charles Sin propriétaire hôtel Belvédère Cerbère?! interview par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/10/qui-est-jean-charles-sin-proprietaire-hotel-belvedere-cerbere-interview-par-nicolas-caudeville.html

http://www.fotolimo.org/

http://www.fotolimo.org/
http://www.fotolimo.org/
http://www.fotolimo.org/
http://www.fotolimo.org/

http://www.fotolimo.org/

Transfrontalier:FOTOLIMO un nouveau festival de photos entre Cerbère et Portbou  du 27 sept au 2 octobre! interview Claude Belime par Nicolas Caudeville
Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans catalans VIDEOS INTERVIEWS
commenter cet article
25 septembre 2016 7 25 /09 /septembre /2016 15:39
rue des cardeurs à Perpignan, le Perpignan parallèle est là
rue des cardeurs à Perpignan, le Perpignan parallèle est là

10 000 manifestant le 10 septembre contre l'absence du nom des catalans dans la régions Occitanie : ils ont manifestés et puis après ?

Carole Delga installe l'institut de la langue catalane (regardez bien qui le compose, ce qu'on les paye et ce qu'ils feront) avec mise en scène à l'université de Perpignan. Jean Lhéritier s'énerve à nouveau

Voir aussi:

Coup de gueule

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/tag/coup%20de%20gueule/

Quand les Toulousains déformaient le crâne de leurs enfants

http://www.ladepeche.fr/article/2016/09/12/2416697-quand-les-toulousains-deformaient-le-crane-de-leurs-enfants.html

Coup de Gueule Jean Lhéritier, 'ils ont manifesté contre le nom Occitanie et puis après?
Coup de Gueule Jean Lhéritier, 'ils ont manifesté contre le nom Occitanie et puis après?
Coup de Gueule Jean Lhéritier, 'ils ont manifesté contre le nom Occitanie et puis après?
Coup de Gueule Jean Lhéritier, 'ils ont manifesté contre le nom Occitanie et puis après?
Coup de Gueule Jean Lhéritier, 'ils ont manifesté contre le nom Occitanie et puis après?
Coup de Gueule Jean Lhéritier, 'ils ont manifesté contre le nom Occitanie et puis après?
Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans Coup de gueule catalans VIDEOS INTERVIEWS JeanLhéritier
commenter cet article
21 septembre 2016 3 21 /09 /septembre /2016 14:53
Disparition de Claude Delmas, l'écrivain catalan:J'ai écrit pour garder la femme que j'aimais!

L'écrivain Claude Delmas nous a quitté suite à un cancer, il va rejoindre son ami (et le mien) l'écrivain Henri Lhéritier qui nous a quitté pour les même raisons mais dans sa version foudroyante http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/05/perpignan-video-le-defile-du-condottiere-hommage-a-l-ecrivain-henri-lheritier.html. Nous les avions avions rencontré une dernière fois ensemble, au restaurant la Cigale à Perpignan, où nous avions mangé des brochettes arrosé d'un solide vin rouge du pays. Peu de temps avant nous avions pris le thé à la menthe au Tanger place Cassanyes. Ce dernier entretien entre Claude Delmas et Henri Lhéritier, on parle de son roman du moment "à jamais ton nom sur ma langue", des livres, des siens,des autres, de la littérature, de pourquoi écrire, de pourquoi lire..Il égraine avec force phrases ce qui fait que l'écriture nous rend différent des autres et nous transcende

"Je crois que j'écris pour me délivrer de mes prisons"

"J'ai écris pour garder la femme que j'aimais!"

"On ne peut écrire un grand livre que si, on est malheureux!"

"J'ai toujours vécu pour voir l’avènement d'une république espagnole" nous dit-il encore dans une réflexion sur l'éventualité de l'Indépendance de la Catalogne par rapport à l'Espagne .

Et l'ami Henri qui nous dresse son portrait.

Son dernier roman "La disparition des Pyrénées-Orientales" édité par la Librairie Torcatis (alors, qu'il était édité d'habitude par les Trabucaires) est un roman testament sur lui et le territoire, qui annonce la mélancolie que le goût et les saveurs d'ici, ne seront plus les mêmes! Et la disparition des écrivains Henri Lhéritier et Claude Delmas pour les catalans est plus fondamentale qu'un signalement d'un nom dans celui de la région ou des panneaux (électoraux) et nous rend un peu plus agnosique ...

Voir aussi:

NOTES DE LECTURES . CLAUDE DELMAS : DISPARITION DU DEPARTEMENT DES PYRENEES ORIENTALES Editions Libre d’Arts. Préface (remarquable) de Henri Lhéritier. par Michel Lloubes

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/07/notes-de-lectures-claude-delmas-disparition-du-departement-des-pyrenees-orientales-editions-libre-d-arts-preface-remarquable-de-henr

le dernier roman d'Henri Lhéritier:"Réquiém pour mignon" aux éditions "Trabucaire", la lecture!

http://loeildupharynx.over-blog.com/article-le-dernier-roman-d-henri-lheritier-requiem-pour-mignon-aux-editions-trabucaire-la-lecture-83706490.html

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans catalans INTERVIEWS VIDEOS
commenter cet article
16 septembre 2016 5 16 /09 /septembre /2016 15:36
Ana Maria Cabéro et Yann Causse face à la journaliste de TV3
Ana Maria Cabéro et Yann Causse face à la journaliste de TV3

Hier au restaurant les jardins de la Mercé à Girona, l'archipel contre ataque, s'est rendu complice de la conférence de presse du festival Jazzébre http://www.jazzebre.com/ organisé par la revue transfrontalière culturelle et trilingue (français/catalan/espagnol) Culturae http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/04/transfrontalier-la-revue-culturae-efface-les-frontieres-entre-gerone-et-perpignan-interview-ana-maria-cabero-par-nicolas-caudeville . Communiquer en Catalogne sud est essentiel pour les représentants culturels du nord, en particulier dans la zone de proximité immédiate de la ville de Girona, puisque c'est s'ouvrir à un grand public passionné de culture, susceptible de venir découvrir les propositions chez leurs cousins. Ainsi donc, l'acte était d'importance. Outre la présence de TV3 (la télé catalane), il y avait aussi le Diari de Girona, l'Indépendant, des blogueurs culturels et la promesse d'n article dans le Punt. Entretien avec Ana Maria Cabéro la rédactrice en chef de Culturae et Yann Causse le directeur historique du festival Jazzébre (28 iéme édition cette année)

Voir aussi:

Gérone: la dynamique culturelle musicale! interview Francesc Ubanell directeur festival de jazz, Jordi Planaguma par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/03/gerone-la-dynamique-culturelle-musicale-interview-francesc-ubanell-directeur-festival-de-jazz-jordi-planaguma.html

Barcelone: Pierre-Olivier Bousquet, président de l'UFE, interface essentielle du marketing territorial Franco-catalan! interview par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/04/barcelone-pierre-olivier-bousquet-president-de-l-ufe-interface-essentielle-du-marketing-territorial-franco-catalan-interview-par-nic

Girona: conférence de presse de Jazzébre à travers la frontière! interview Ana Maria Cabéro, Yan Causse par Nicolas Caudeville
Girona: conférence de presse de Jazzébre à travers la frontière! interview Ana Maria Cabéro, Yan Causse par Nicolas Caudeville
Girona: conférence de presse de Jazzébre à travers la frontière! interview Ana Maria Cabéro, Yan Causse par Nicolas Caudeville
Girona: conférence de presse de Jazzébre à travers la frontière! interview Ana Maria Cabéro, Yan Causse par Nicolas Caudeville
Girona: conférence de presse de Jazzébre à travers la frontière! interview Ana Maria Cabéro, Yan Causse par Nicolas Caudeville
Girona: conférence de presse de Jazzébre à travers la frontière! interview Ana Maria Cabéro, Yan Causse par Nicolas Caudeville
Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans catalans VIDEOS INTERVIEWS
commenter cet article
9 septembre 2016 5 09 /09 /septembre /2016 00:45
Occitanie: deux morceaux de l'identité nord catalane parlent! interview Carles Sarrat, Jean Casagran par Nicolas Caudeville

Avant la grande manifestation de samedi place Catalogne à 15 heure pour le signalement qu'il existe des traces de catalans dans la composition de la région Occitanie, nous avons croisé deux morceaux d'identité nord catalane. Le premier était ingénieur chez les fameuses poupées Bella et aussi actuel directeur du festival international du disque de Perpignan (le 28iéme) : Jean Casagran. Le deuxième créateur et chanteur du groupe de blues en catalan "Blues de picolat" et directeur de publication et journaliste de feu "el punt" catalunya nord.

Le premier est le co parrain (avec le programmateur du Médiator Julien Bieules) d'une nouvelle émission sur les musiciens et les groupes d'ici (alors qu'avant, la radio d'ici, ne diffusait que 2 à 3 titres de musiques d'ici http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/01/perpignan-comment-je-me-suis-auto-radicalise-en-ecoutant-france-bleu-roussillon-par-nicolas-caudeville.html) de 15 heure à 18 heure ce samedi avec 3 morceaux du groupe Cavale en direct (soit plus d'une minute, #déclaration à la SACEM, financement dans les groupes d'ici) .

Le deuxième met fin l'année prochaine à ses 25 ans de carrière et prépare un gros tour d'adieu, mais pas tout seul!

Que pensent ces deux là, de ce que sont devenues la culture et l'identité catalane, depuis plus de 20 ans et face à l'ogresse de l'Occitanie?

Entretien, en mode sur-réaliste

Voir aussi:

Carles Sarrat, le blues de la création en catalan! interview par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/02/carles-sarrat-le-blues-de-la-creation-en-catalan-interview-par-nicolas-caudeville.html

Alain Fabresse refait le portrait de Pierre-Henri de la Fabrégue et Jean Casagran au domaine de Rombeau à Rivesaltes! interview Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/01/alain-fabres-refait-le-portrait-de-pierre-henri-de-la-fabregue-et-jean-casagran-au-domaine-de-rombeau-a-rivesaltes-interview-nicolas

Occitanie: deux morceaux de l'identité nord catalane parlent! interview Carles Sarrat, Jean Casagran par Nicolas Caudeville
Occitanie: deux morceaux de l'identité nord catalane parlent! interview Carles Sarrat, Jean Casagran par Nicolas Caudeville
Occitanie: deux morceaux de l'identité nord catalane parlent! interview Carles Sarrat, Jean Casagran par Nicolas Caudeville
Occitanie: deux morceaux de l'identité nord catalane parlent! interview Carles Sarrat, Jean Casagran par Nicolas Caudeville
Occitanie: deux morceaux de l'identité nord catalane parlent! interview Carles Sarrat, Jean Casagran par Nicolas Caudeville
Occitanie: deux morceaux de l'identité nord catalane parlent! interview Carles Sarrat, Jean Casagran par Nicolas Caudeville
Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans catalans INTERVIEWS VIDEOS
commenter cet article
8 septembre 2016 4 08 /09 /septembre /2016 23:16
Le coup de gueule de Jean Lhéritier: la Catalogne est morte, vive la Catalogne!

Au cœur de l'été, Jean Lhéritier s’inquiétait du manque de réactivité des catalans du nord quant au nom de la région Occitanie qui nie la trace catalane dans sa composition, en intégrant pas son nom dans la complétude du nom de la région. Humiliation suprême, Carole Delga la présidente s'adresse à un groupe de baloche "Al Chemist" en guise de représentant de la culture d'ici pour dire qu'il n'y aura pas de retour en arrière . Alors à la veille du 11 septembre, fête de la Catalogne, il s'organise ce samedi, une manifestation collective qui se veut une réponse qui se veut une réponse à l'individualisme de Carole Delga toute repliée sur sa décision qu'elle est! Serons nous nombreux place de Catalogne à Perpignan à 15 heure pour manifester notre ire?

Voir aussi, les autres coups de gueules:

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/tag/coup%20de%20gueule/

Catalogne Nord, notre image a-telle un futur la vidéo de la conférence!

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2014/06/catalogne-nord-notre-image-a-telle-un-futur-la-video-de-la-conference.html

élections régionales: le candidat vert propose un statut et un parlement nord catalan dans la cadre de la future grande région Midi-Pyrénées/Languedoc-Roussillon! interview Gérard Onesta par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/06/elections-regionales-le-candidat-vert-propose-un-statut-et-un-parlement-nord-catalan-dans-la-cadre-de-la-future-grande-region-midi-p

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans JeanLhéritier catalans Coup de gueule
commenter cet article
6 septembre 2016 2 06 /09 /septembre /2016 22:49
Michel Rocard, son vrai nom , c'est Fantomas!
Michel Rocard, son vrai nom , c'est Fantomas!

Et voilà, encore un scoop et une révélation dut au procès de Jérôme Cahuzac, qui n'est que l'homme qui cache la forêt de l'histoire parallèle de la France.Carole Delga, la présidente de la région OCCitanie, n'aurait pris la décision de ce nom qu'à la demande de Michel Rocard. L'inventeur de la seconde gauche, le Poulidor de François Mitterrand emporte ses secrets dans la tombe. On parle aussi de lui cependant quant à une prochaine révélation sur l'assassin de Kennedy ! Comme toujours, la vérité est tailleur (Channel)!

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans PARODIES Mondeparallèle catalans ARTICLES
commenter cet article
6 septembre 2016 2 06 /09 /septembre /2016 21:47
OCCITANIE: les kings de l'économie n'ont rien à foutre, en grau, qu'y ait du catalan dedans! par Nicolas Caudeville

"Le milieu économique s'agace de la "bataille" pour le nom de la région et préférerait une bataille pour l'emploi. Alors qu'une nouvelle manifestation est programmée samedi et que la secrétaire d'État Ségolène Neuville vole au secours de "Pays catalan", se disant "blessée" par le choix du nom "Occitanie", le monde économique local s'agace."

Nous indique l'indépendant dans un article d'aujourd'hui http://www.lindependant.fr/2016/09/06/economie-le-nom-de-la-region-un-sujet-secondaire-532-000-chomeurs-en-occitanie,2252880.php

à cela ils rajoutent

"Hier, en marge d'une rencontre avec le président du Conseil économique et social régional (lire ci-dessous), le président de la CCI régionale Bernard Fourcade et le premier adjoint perpignanais Romain Grau ont clairement manifesté leur agacement. "S'il y a bien un sujet secondaire en ce moment, c'est le nom de la région ! On s'en moque !, a ainsi lâché Romain Grau. Le vrai sujet c'est : on crée des emplois ou pas ? On fait venir des entreprises ou pas ? Moi, en tant que politique, c'est là-dessus que je demande à être jugé"

En Gros, en gras et Grau cela veut dire, on va pas se fâcher avec la région et se priver de subventions régionales pour un nom à la con et un peuple qui n'existe plus. Et nous parlez pas de culture et encore moins d'identité : quand on nous parle de culture, on sort nos bétonnières et notre seul identité, c'est le fric (parce que le fric c'est chic)!

Toujours la vieille rengaine de ceux "qui que si" , y feraient vachement de choses!

C'est messieurs du "milieu économique" qui squattent le territoire d'ici depuis un certains n'ont pas fait monts et merveilles en la matière, si ce n'est continuait à s'enrichir avec la vieille stratégie de "l'économie de la rente" que décrivait déjà il y a plus de 20 l'économiste Henri Solens

"essai sur l'économie des Pyrénées-Orientales" (Le Publicateur, 1993). Ce traité d'économie régionale nous révélait scientifiquement ce que beaucoup murmuraient : hier comme aujourd'hui, la culture économique des Pyrénées-Orientales se fonde sur la rente, qui domine tant le système productif que la gestion de la force de travail. L'objectif, au travers du thème choisi , clientèle et rentes est, sur la base de l'enquête statistique proposée par Henri Solans, de reprendre cette étude, vingt ans après, pour tenter d'investir ce territoire tel qu'il s'est développé, ou pour être plus précis, tel qu'il est resté économiquement en l'état, et sociologiquement pour constater ce qu'il en reste. L'idée centrale que nous retenons de cet espace roussillonnais se fixe dans ce paradoxe qui en fait simultanément un lieu perdu de la modernité nationale et un lieu exemplaire

de son développement mondial. Perpignan et ses alentours, abandonnés au sud de nulle part, se trouvent en rupture du territoire national, tant en terme économique que social, et constituent un espace singulier de la mondialisation des flux financiers et humains. La ville est donc un laboratoire économique et social de la récession française, un lieu social exemplaire de la débrouillardise, un espace de négoces singuliers, l'un des centres de passage de tous les commerces. Le monde entier se soumet à la loi du marché, Perpignan vit encore de ses rentes. Partout, la politique ne peut rien, ici, elle dit tout. L'individualisme fait oeuvre, ici, les communautés fleurissent. Bref, vous l'avez compris nous tenons là un espace où la circulation du spécifique et de l'universel n'est pas plus maîtrisée qu'ailleurs, mais où son ralentissement, résultant de son inversion et du rétropédalage constant de ces élites, permet de la visualiser, au moins quelques instants."

https://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/sistach-dominique/voir-perpignan-d-ici-et-d-ailleurs-clienteles-et-rentes,60127577.aspx#product-details-and-summary

Bref, ils ont besoin de l'argent public, encore et encore, et dans ce cas précis celui de la région parce qu'il ne sont pas foutu de développer des entreprises et emplois par leur propre force . Ils sont pour le libéralisme soutenu par l'économie public: les risques pour les contribuables et les bénéfices pour eux. A ce titre ils sont prêts à vendre le nom, le titre, le sous-titre de l'identité locale pour un plats de saucisses lentilles Toulousaine!

Pour les "partenaires économiques" d'ici, ils voient en Carole Delga, une partenaire particulière!

Voir aussi:

France 2, envoyé spécial à l'agglo de Perpignan: Alduy, Romain Grau et cie tombent le masque! par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/article-france-2-envoye-special-a-l-agglo-de-perpignan-alduy-romain-et-cie-tombe-le-masque-par-nicolas-c-121242661.html

Perpignan: où sont passées les délégations renforcées de Romain Grau?par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2014/05/perpignan-ou-sont-passees-les-delegations-renforcees-de-romain-grau-par-nicolas-caudeville.html

Perpignan: où sont passées les délégations renforcées de Romain Grau?par Nicolas Caudeville

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans catalans ARTICLES Mondeparallèle
commenter cet article
3 septembre 2016 6 03 /09 /septembre /2016 16:17
 La cartographie de la rumba catalane est un projet de territoire
La cartographie de la rumba catalane est un projet de territoire

La rumba catalane poursuit son chemin vers le patrimoine mondial immatériel de l'humanité de l'UNESCO. D'ailleurs, la ville de Perpignan a voté à l'unanimité que la rumba catalane faisait parti de son patrimoine.

Dans le cadre de la promotion de cette culture un livre de photo est en cours par les photographes Claude Bellim et Pierre Parcé en immersion dans les familles gitanes perpignanaises qui pratiquent la rumba .

Hervé Parent une des personnes à l'origine du mouvement pour porter la rumba catalane à l'UNESCO à coller les premiers clichés de Pierre Parcé sur les murs du centre ville de Perpignan durant le festival Visa pour l'image

Entretient sur des images buissonnières

Voir aussi:

Un regards sur le pays catalan "rétrospective Pierre Parcé" interview de P Parcé et J Casagran par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/article-un-regards-sur-le-pays-catalan-retrospective-pierre-parce-interview-de-p-parce-et-j-casagran-par-n-115935397.html

Collioure:Pierre Parcé exposition photo « Coeur de schiste » château royale! interview Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/08/collioure-pierre-parce-exposition-photo-coeur-de-schiste-chateau-royale-interview-nicolas-caudeville.html

Girone: y a d'la rumba catalane dans l'air au patrimoine mondial immatériel de l'UNESCO! interviews par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/07/girone-y-a-d-la-rumba-catalane-dans-l-air-au-patrimoine-mondial-immateriel-de-l-unesco-interviews-par-nicolas-caudeville.html

 La cartographie de la rumba catalane est un projet de territoire
 La cartographie de la rumba catalane est un projet de territoire
 La cartographie de la rumba catalane est un projet de territoire
 La cartographie de la rumba catalane est un projet de territoire

La cartographie de la rumba catalane est un projet de territoire

La cartographie de la rumba catalane est un projet de territoire

 La cartographie de la rumba catalane est un projet de territoire
 La cartographie de la rumba catalane est un projet de territoire
 La cartographie de la rumba catalane est un projet de territoire
 La cartographie de la rumba catalane est un projet de territoire
 La cartographie de la rumba catalane est un projet de territoire

La cartographie de la rumba catalane est un projet de territoire

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans catalans INTERVIEWS VIDEOS
commenter cet article
25 août 2016 4 25 /08 /août /2016 17:31
dessin Théo Villacéque
dessin Théo Villacéque

"La Présidente de la nouvelle région Carole Delga était à Perpignan pour s'entretenir avec le groupe Al Chemist qui symbolise le mécontentement catalan sur le choix du nom Occitanie. Pour Carole Delga, un retour en arrière n'est pas possible alors elle vante les atouts du pays catalan."

Nous raconte France-Bleu Roussillon sur sa page toile https://www.francebleu.fr/infos/politique/carole-delga-je-respecte-profondement-les-catalans-1472061647 (enfin web) qui a eu l'insigne honneur de recevoir la présidente de l'Occitanie dans ses studios, celle-ci s'étant prêtée au jeu de l'interview (pas forcément à celui de la vérité, puisque Patrick Sabatier n'était pas présent!)

"​J'entends cette inquiétude par rapport à la culture catalane, à l'identité catalane. Je voulais vraiment rencontrer le groupe Al Chemists pour leur expliquer le processus du choix du nom mais aussi pour démontrer la volonté de la Région d'accompagner la culture catalane et son développement."

Ne t'inquiètes pas Carole de notre inquiétude quant à la culture catalane, on ne se s'inquiète plus de ce qui est mort et repose. Nous voulons juste que sur la pierre tombale soit inscrit notre non, tant il est est sûr que cette grande région Occitanie sera notre mort...

Tu l'as senti toi-même, lorsque ton choix de représentants culturels s'est porté sur ce phare la pensée locale qu'est ce groupe "Al Chemist"

Tu parles aussi de développement d'ici, avec des accents de difficultés comme si tu parler d'un enfant retardé, puisque qu'on doit "l'accompagner". C'est qu'ici on titube et pas qu'à cause du vin: il faut nous soutenir!

Tu annonces même qu'avec ta baguette magique à subvention tu vas créer "un office public de la langue catalane", est-ce que ça se cuisine aussi à la sauce aigre-douce et quelques câpres, comme la langue de bœuf et qui placera-t-on pour digérer tout ça? Je peux te donner le nom de quelques catalanistes qui se feront un plaisir de l'avaler.

Et aussi un "contrat d'avenir", bonne idée pour nous faire oublier notre passé!

J'apprends encore, que tu respectes les catalans (qu'est ce que ça serait si ce n'était pas le cas!).

Avant lorsqu'un mari disait qu'il respectait sa femme, on comprenait confusément qu'il ne la touchait plus parce que le désir n'était plus là.

C'est qu'à Toulouse, on fabrique des avions et des fusées, c'est dire qu'on prend de la hauteur...alors pour un territoire qu'on ne connait que par sa météo ou ses faits divers...

Bref, à cette rencontre manquait "une culture territoriale" , une vision perspective et prospective. Mais les fiches ne te sont pas encore, à ce jour rédigées.

Ne t'inquiètes pas les catalans ne sont plus ce qu'ils étaient, même pas en rugby. Et puis tu n'es pas la seule à n'avoir aucune vision pour ce territoire, nos propres élus recevrons bientôt chacun un chien guide...

Voir aussi:

Occitanie: la présidente Carole Delga veut rencontrer le chanteur du groupe Al Chemist, la fête de l'insignifiance signifiée II! par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/08/occitanie-la-presidente-carole-delga-veut-rencontrer-le-chanteur-du-groupe-al-chemist-la-fete-de-l-insignifiance-signifiee-ii-par-ni#ob

Panneau Perpignan la catalane: la fête de l'insignifiance signifiée! par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/08/panneau-perpignan-la-catalane-la-fete-de-l-insignifiance-signifiee-par-nicolas-caudeville.html

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans catalans ARTICLES Mondeparallèle
commenter cet article