Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  •  L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

4 février 2017 6 04 /02 /février /2017 11:55

Chronique diffuser en direct de la Brasserie de la gare pour En Vie de Politique,

prochaine chronique Vendredi 17 février à 19h au cinéma Castillet, enVIE de POlitique vous propose en avant première le film "Chez Nous" suivi d'un débat avec Nicolas Lebourg , historien, spécialiste de l'extrême droite.

Les Spices Girls revendiquaient le " girl power", le lapin rose de Duracell (sed lex) celui de la pile alcaline , les "vieux" eux ne revendiquent rien et pourtant ils l'ont !

Parce que le plus beau coup du diable, c'est de faire croire qu'il n'existe pas.

Vous les croisez tous les jours. Ils sont une persistance rétinienne dans notre quotidien. Certains d'entre nous, on même, des vieux à eux! Mais force est de constater (pas de prostater) , ceux qui tiennent les affaires d'une main à la peau fatiguée, mais néanmoins de fer, et pas de fer blanc, se sont les seniors! 

Ho, je n'en veux pas particulièrement aux "vieux vieux", qui savent encore nous apprendre à pécher et nous font toujours de merveilleuses confitures, mais aux "vieux jeunes" !

Ceux-là se sentent assez la patate, en ont assez sous le pied, pour ne pas se mettre au rencard. Du coup se sont les générations qui suivent qui ne peuvent trouver leur place, vue qu'elle est déjà occupé par ses briscards. 

La générations 68, croit en l'éternelle jeunesse: la sienne!

Pas besoins de jeunes, lorsque on l'est toujours soit-même . Nos générations ne voient pas ce qu'il y a de terrifiant derrière le sourire ou la moue maussade de cette communauté. Celle-ci a ses propres rites, ses propres références, son folklore, et surtout ses propres réseaux. Et les réseaux des plus forts sont toujours les meilleurs!

En plus, ils nous laissent un monde et une société en piteux état (et qu'en je dis qu'ils nous la laissent, ce n'est une expression) .

Il ont flambé la vie par tout les bouts . Ils ne lâcheront que lorsqu'il n'en restera que le trognon ! Pour cette génération la vie est une fête, et c'est nous qui nettoierons derrière! Leur monde en paix, a lentement mais sûrement, préparé notre monde en guerre. Si l'on faisait la psychanalyse de la poussière qu'ils ont glissé sous le tapis, on reconstituerait le portrait pas très glorieux de Dorian Gray !

Ce sont eux qui nous crève les yeux, qui nous reproche d'être aveugle!

Et outrecuidants avec ça! "Moi a ton age, j'avais fait déjà fait ça..." Oui, mais tenter l'aventure de la vie, lorsqu'on est beau riche et en bonne santé, est plus facile que lorsqu'on est petit, doté d'un physique de radio et par dessus le marché phtisique. Du genre de touristes à Venise se moquant d'un migrant se noyant dans le grand canal parce qu'il ne sait pas nager! Ha le con, il a traversé la Méditerranée et l'est pas foutu de grimper sur la berge! Moi à son age...Ta gueule!

Cette génération se croit sortie du cuistre de Jupiterne. D'enfants gâtés qu'ils étaient, ils devenus des enfants gâteux, alors qu'on les espérait papy gâteaux! 

Cette génération qui a fait de" l'individualisme" un mode de vie, a généré par son égoïsme un concept hybride et simultanément débridé de "nihilisme épicurien".

Comme mon grand père Gaston, venant pour une fois, voir son fils (mon père), et lui disant: "Mon petit garçon, j'étais venu avec un paquet de bonbons (parce que les fleurs c'est périssables) . Mais comme je suis très gourmand, j'ai tout mangé!"

"Du passé faisons table rase!", Mais pas que, "de votre futur aussi!" . "Nous on se défonce aux hydrocarbures et on a la particule fine!" 

Ha ça ira, ça ira, ça ira, les gérontocrates à la lanterne!

C'est eux ou nous. Et de notre point de vue, il vaudrait mieux que ça soit eux! Un coup de pilule Bucquoy, subtile mélange de somnifère, de cyanure et de sirop de Liège (que la fin ne semble pas trop amère) pour nous débarrasser  le plancher . Parce que juste après, il faudra régler le compte des jeunes derrière nous!

 

 

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES chroniques Chronique ta mère
commenter cet article

Articles Récents