Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

4 mars 2020 3 04 /03 /mars /2020 15:38

"Tel le nain devant l'urinoir, je devais placer la barre très haut !"
Y A T-il Un Flic Pour Sauver Hollywood ? -

Ce matin (en fait , il était près de midi) je me réveillais avec les sirènes: 3 fois trois alertes.

Pour vérifier si si ce n'était pas les murs de Jéricho qui tombaient , je me branchais sur France-Bleu Roussillon pour me renseigner, il diffuser une chanson de Jordi Barre: je n'ai pas su comment l'interpréter !

La veille j'avais regardé avec un ami le débat  des municipales sur la chaîne "Via Occitanie" organisé par l'indépendant à l'indépendant avec le soutien de la radio "100% hit" . Il y avait là tous les candidats (même Romain Grau) en costume , bref on voulait jouer dans la cour des grands. C'est bien un truc des journalistes de province, copier la mise en scène parisienne, "pour faire sérieux", pour oublier au passage le fond et rester dans le grave...Dans un débat qui aura duré 2 heure (ressenti le double) , on retiendra une chambre d'échos de redondances sur la sécurité, le dynamisme économique à coup de millions et de langage techno (toujours pour faire sérieux) et de chiffres (comme disait Audiard père: "Le langage des chiffres a cela de commun avec le langage des fleurs; on lui fait dire ce qu'on veut"). Mais ça couvre le manque d'imagination des questions (On se doute, que Thierry Bouldoire eut été plus à l'aise pour commenter un match de rugby, mais quoi, sans le rosé, sans le rosé la messe nous emmerde)

Romain Grau se sentant en confiance dans un univers où les animateurs ne lui poseraient aucune question qui le mettrait en danger, babillait comme un enfant en faisant des moulinets avec ses mains.

Comme ses enfants qui miment des scènes de combat, s'incarnant dans leurs mots et leurs gesticulations, en héros de leur propre roman https://www.youtube.com/watch?v=0SmcKMQ9FGg .

Louis Aliot quant à lui, jouait la carte du crocodile au bord la rivière, tranquille comme une souche qui flotte: l'art de ne pas en dire trop pour garder la figure "du gendre idéal" .

Jean-Marc pujol, maire, était tassé comme un bon bourbon, avec des airs de Franck Drébin ("Frank" Drebin est un personnage fictif de l'équipe de police! et les films The Naked Gun joués par Leslie Nielsen. En 2008, Drebin a été sélectionné par le magazine Empire comme l'un des 100 plus grands personnages de films de tous les temps) tant dans son allure que dans ses répliques: "vous exagérez sur les coups près d'une école.Et d'ailleurs les coups de feu n'ont pas eut lieu devant l'école, mais derrière!" (C'est toujours dans détail que se niche le diable!)

Clotilde Ripoull était ,elle, flamboyante, rappelant à Romain Grau qu'il avait été longtemps 1er adjoint de Jean-Marc Pujol, avant de renier une fois de plus, un de ses énièmes "pères spirituels"...

Bref, un débat où on a rien appris, et encore rien, c'est quelque chose!

Pour voir une autre idée du débat, voir le débat du 23 janvier dernier au cinéma Castillet avec presque tous les candidats et en l’absence remarquée Romain Grau :

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2020/01/integrale-video-du-debat-des-municipales-de-perpignan-du-23-janvier-au-castillet.html

Partager cet article

Repost0
1 mars 2020 7 01 /03 /mars /2020 14:03

Comme Jésus était à table dans la maison de Lévi, beaucoup de publicains et de pécheurs vinrent prendre place avec Jésus et ses disciples… Les scribes du groupe des pharisiens, voyant qu’il mangeait avec les pécheurs et les publicains, disaient à ses disciples : « Comment ! Il mange avec les publicains et les pécheurs ! » Jésus, qui avait entendu, leur déclara : « Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. » (Mc 2,15-17)

Dieu ne juge pas l'antériorité de la foi, ni le poids des pêchers, si la repentance est sincère! Peu importe quand on a mis son ruban jaune. Dieu croit à la rédemption et à l'épiphanie sur la route de Damas

Pour Jean-Marc Pujol, c'était en 2018 , lors de la venue du président de la Généralitat de Catalogne Quim Torra . Avant il déclarait "L'Espagne est un état de droit et sa constitution a été approuvée avec une grande majorité dont celle des catalans.A ce titre, les juges font leur travail, qui peut être critiqué ou contesté , mais doit être respecté" voir son blog

http://www.jeanmarcpujol.fr/2018/04/le-numero-contorsionniste-de-m.lafontaine.html

Pour Romain Grau dans le "en même temps" permanent , le doigt sur la couture de l'anti-indépendantisme et du fait que l'Espagne soit une démocratie et un pays de droit , et que la France ne se mêle pas de problème intérieur d'un pays voisin...Il n'est pas quo-signataire de la pétition pour la libération des prisonniers politiques catalans, comme les 2 autres autres députés LREM des PO.

http://Aucun députés LREM des PO n'a signé la tribune comme 52 députés français protestant contre la répression des élus catalans en Espagne! par Nicolas Caudeville

Mais en réitérant que Carles Puigdemont était son ami , il a laissé entendre que la réponse positive de la préfecture des PO pour la venue du président en exil a été possible grâce à son appui...Enfin une image positive sans qu'il ait des frais de restaurant à rajouter dans sa campagne.

Hermeline Mlaherbe , elle n'a soutenu Carles Puigdemont que par concours de circonstance, et sous l'insistance du conseiller départemental communiste Nicolas Garcia.

Quant  à Agnés Langevine aurait-elle eu sa photo avec le président Puigdemont, si la présidente de région Occitanie socialiste Carole Delga n'avait pas fait de déclaration de soutien préalable aux exilés et autres prisonniers politiques. Agnés Langevine avait voté pour le nom de région "Occitanie", sans mention quelconque de la part catalane du territoire.

C'est donc un bel "Embrassons nous Folleville !" qu'à donner lieu se meeting et autre match de rugby, pour des candidats et autres élus en mal de charisme en cette période d'élections!

C'est pourquoi la firme américaine Mattel, qui produit notamment la poupée Barbie, a décidé de produire une figurine Carles Puigdemont pour les élus qui n'auraient pas eu la possibilité de s'afficher avec lui pour remonter dans les sondages!

Mattel sort une figurine de Carles Puigdemont pour que les candidats de Cat Nord fassent campagne! par Nicolas Caudeville
Mattel sort une figurine de Carles Puigdemont pour que les candidats de Cat Nord fassent campagne! par Nicolas Caudeville
Mattel sort une figurine de Carles Puigdemont pour que les candidats de Cat Nord fassent campagne! par Nicolas Caudeville
Mattel sort une figurine de Carles Puigdemont pour que les candidats de Cat Nord fassent campagne! par Nicolas Caudeville

Partager cet article

Repost0
26 février 2020 3 26 /02 /février /2020 13:34

 

Le 17 janvier dernier, suite à l'annonce que le débat des municipales  France 3 / France Bleu Roussilon se ferait à Montpellier en présence de seulement 4 candidats, le candidat RN Louis Aliot déclare qu'il ne se rendrait pas à celui-ci voir la vidéo à 2 mn .
Louis Aliot ayant réitéré son refus, rajoutant à cela qu'il était en deuil de sa mère, morte il y a quelque jour, France 3 et France Bleu Roussillon  avaient marqué un grand silence public sur la décision du candidat en tête (dont l'absence ferait grand bruit et donnerait à celui-ci un manque de crédibilité politique face aux citoyens téléspectateurs).
 
Pour rattraper le coup, ils ont demandé au suivant dans les sondages de faire "bouche trou". La liste "L"Alternative" avec à sa tête Caroline Forgues en cohérence avec ses valeurs leur a répondu ceci

"Contactés hier après-midi par France3 pour participer au débat à Montpellier aujourd'hui avec les 'principaux' candidats : Louis Alliot ayant décliné l'invitation, on nous a proposé la quatrième place ...
Nous avons rappelé que nous avions réclamé un débat avec tou·te·s les candidat·e·s, à Perpignan. Au delà de la difficulté de se mobiliser du jour au lendemain, il n'était pas question pour nous de déroger à ces positions et nous avons décliné l'invitation."

Voire, si la chaîne public proposera alors à la candidate Clotilde Ripoull et si elle acceptera...Finalement France 3 n'a rien proposé à Clotilde Ripoull, va y avoir de l'ambiance ce soir au débat!

Voir aussi:

Partager cet article

Repost0
23 février 2020 7 23 /02 /février /2020 20:15
 

Jean Lhéritier était en direct pour l'archipel contre attaque pour pousser un bram â propos du call center qui filtre les dons du sang https://dondesang.efs.sante.fr/

trouver un don du sang https://dondesang.efs.sante.fr/trouver-une-collecte

Mais dans le département lorsqu'il n'y a pas de lieu nomade, c'est à l’hôpital

Adresse : 55 Avenue de la Salanque, 66000 Perpignan
 
 
Horaires :
Fermé ⋅ Ouvre à 09:15 (lun.)
   
   
   
   
   
   
   
Téléphone : 0 800 97 21 00

Partager cet article

Repost0
16 février 2020 7 16 /02 /février /2020 18:19

Je rentre tout juste de Bali vendredi dernier et j’apprends que mon ami Benjamin Griveaux se retire de l’élection municipale à Paris en raison de la mise en ligne de vidéos à caractère pornographique l’incriminant. J’y crois pas !

Merde, c’était le meilleur d’entre nous pour le job : strauss-kahnien,progressiste et ancien cadre de la foncière Unibail-Rodamco… N’en jetez plus, le mec parfait. Surtout ancien d’Unibail, il t’aurait revalorisé certains quartiers encore pouilleux de Paris en deux secondes, il a l’œil, Benjamin. Il ferait des miracles à Perpignan, pas comme le Grau-Tesque, qui est bien sympa
mais un peu poids plume comparé à Benjamin, ce phare de la pensée progressiste avec Ismaël Emelin, qui est désormais chez LVMH comme consultant.
Bon, objectivement, je comprends pas sa décision. A mon avis, il avait peur de perdre, donc retrait stratégique, façon coïtus interruptus.. Parce que objectivement, envoyer de vidéos de sa personne en train de se polir le chinois parce qu’on pense à une copine et pas à madame, franchement, que celui qui n’a jamais fait ça me jette le pierre. Chez nous, les progressistes, c’est un happening que nous pratiquons quotidiennement, c’est le côté branleur du progressiste… et un peu volage, mais progressiste avant tout. Nous ne renoncerons jamais à nos valeurs et à notre identité, notre ADN.
Non, cette affaire, c’est un coup monté. C’est signé FSB, tu sais les services russes. Ces mecs, ils nous aiment pas, ils n’aiment pas notre way of life progressiste. Le Pavlenski, en 2017, il a joué au mec persécuté par le régime mais en fait c’était un pur sous-marin du FSB. Parce que là, les mecs se sont attaqués à du maousse, un super pote d’Emmanuel-notre-dieu-qui guérit. Et dire qu’il la joue je me rapproche avec Poutine… Quelle inconscience ! Dès que tu tournes le dos aux Russes, ils te
poignardent dans le dos. Moi, je te le dis Emmanuel-notre-dieu-qui-guérit, faut rien attendre des Russes, t’auras rien, par contre eux, ils vont te dépouiller. Ils ont un principe simple : ce qui est à toi, est à moi!

Voir les autres chroniques ici:

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/tag/chronique%20d%27un%20citoyen%20engage%20%281%29/

Partager cet article

Repost0
16 février 2020 7 16 /02 /février /2020 16:02

 

"Simon : Nous sommes des tigres de papier, mais des tigres vivants."

Synopsis de  L'Aventure , c'est l'Aventure" de Claude Lelouche Après 1968, devant un monde en apparente effervescence, trois truands (Lino, Jacques, et Simon) et leurs deux sous-fifres (Aldo et Charlot) recyclent leurs méthodes traditionnelles de gangsters et décident de jouer la politique pour leurs méfaits : enlèvement de Johnny Hallyday (avec sa complicité, pour une campagne promotionnelle), mercenaires pour une armée révolutionnaire d'Amérique du Sud, détournement d'avion non-violent et bien d'autres surprises entre la France et l'Afrique.

Au regard de la campagne des municipales de Perpignan (et aussi celle de Paris), il semble que les candidats soient consciemment ou inconsciemment inspirés de ce film, servi lui par de grand acteurs...Dans la "société du spectacle", la politique n'est plus que du "show bizness" comme le dit "Simon' alias Charles Denner (le petit nerveux de la bande) . C'est aussi lui, qui fait défiler devant la bande , toute une série de théoriciens ou praticiens de la politique, parce que dit-il encore :"la politique, ça s'apprend!"

Et quel conclusion en tire-t-il pour la reconversion du groupe des gangster?

Ils ne pouvaient imaginer que:"C'est hommes sans idéal, fanatisés par aucune cause, étaient prêt à les servir toutes , et à leur profit!"

"C'est parce que vous, vous avez compris que vous n'avez rien compris: que vous allez rester au-dessus de cette confusion et que vous allez gagner beaucoup, mais beaucoup de fric!"

La confusion politique actuelle est le fruit de cette réflexion pertinente.

Il faut savoir surfer sur la vague de la valse des étiquettes. On peut être "en même temps", sans se contredire, et même en se contre-disant! Peut importe ce que l'on dit , fait , a dit ou a fait, tout sera nettoyer par la grande lessiveuse du flux médiatique qui maintient en permanence "la clarté dans la confusion"!

La campagne municipale perpignanaise en est la version monsieur Jourdain!

On peut paraphraser Cornélius Castoriadis avec "environnement ou barbarie". On aurait aussi bien put dire "figues ou barbarie", avec le même ton mélodramatique...Ce ne sont pas les mots qui comptent, mais le ton qu'en emploie!

Parce que il est évident que notre a acté que" L'individu moderne vit dans une course éperdue pour oublier à la fois qu'il va mourir et que tout ce qu'il fait n'a strictement pas le moindre sens. " comme l'écrivait Cornélius Castoriadis en 1996 dans "La montée de l'insignifiance" . Alors on peut tout faire pour obtenir la mairie de Perpignan!

Mais le retour de boomerang de tout cela, sera un taux d'abstention impressionnant!

 

 

 

Partager cet article

Repost0
16 février 2020 7 16 /02 /février /2020 14:20

C'était il y a trente ans. J’étais déjà grand, maigre et vaguement tête creuse. Je voulais rembourrer quelque peu ma carcasse longiligne et m’étais mis en tête de soulever de la fonte. Un peu de biscotte sur mes os. Au Mas Guerido, y’avait ce complexe qui venait d’ouvrir : terrains de squash au rez-de-chaussée et salle de muscu à l’étage. Le matos était assez rudimentaire, la muscu n’était pas encore cette mode de kéké prêt à se selfier les pecs à la moindre occase. Je me souviens d’une ambiance assez prolo d’ailleurs :des vieux, des sportifs, des mal dans leur peau comme ma pomme. Et toi, Gégé. Toi le prof de muscu chargé de m’expliquer les rudiments du développé couché et des squats. A l’époque tu m’avais déjà confié ton goût pour la littérature. Moi c’était le dessin. D’ailleurs je t’avais pondu quelques planches de bédé que tu avais scénarisées. Je me souviens assez peu du résultat mais j’étais relativement fier de ce compagnonnage avec un adulte chevronné.

J’ai arrêté la muscu. On s’est perdus du vue. De temps en temps je voyais ta trombine dans la presse,rapports aux bouquins que tu publiais. On se croisait une fois par décennie dans une rue perpignanaise. Ça va ? Ça va. Faut que je t’avoue un truc Gégé : j’ai jamais lu une traître ligne de ta production. Non pas que je boude le « terroir » comme tu dis mais disons que le goût ne m’est pas venu. D’autres priorités.
L’été dernier, quand j’ai vu ton bouquin Adrien le gilet jaune, j’ai failli me jeter à l’eau et puis quelque chose m’a empêché. Je trouvais ton timing éditorial un peu trop serré pour être honnête. Dégainer une prose sur les fluos huit mois après le début de la fronde, ça me semblait un peu business plan pour écrivain en manque de reconnaissance. Mais peut-être me suis-je trompé, peut-être as-tu réussi à vraiment choper la sève de ce soulèvement populaire ?

Vu la suite des événements, j’ai un sérieux doute.

La suite c’est L’Indép de la Saint-Valentin où Louis Aliot se pavane avec 13 « prises de guerre locale ».
Parmi elles : toi Gégé. Toi complètement à droite de la photo de famille. Toi pas vraiment à l’aise avec tes pognes au fond des fouilles d’un large futal, toi qui détonnes au milieu de ces bien sapés avec ta tignasse de beatnik, tes bacchantes de gaulois (réfractaire ?), ton large cuir et ta banane plantée au sommet de ta cuisse comme une trousse de premier secours. Toi qui confirmes jusqu’à la caricature ce foireux tropisme
lepenien unissant extrême-droite et plouquerie hexagonale. Sur le site d’Amazon, tu lâches cette confidence : « Mon travail m'a toujours poussé à parler des groupes humains dans la tourmente. Les Cathares, les réfugiés espagnols, les vignerons de 1907, les habitants de Fukushima, les gueules cassées,les Gilets Jaunes, les Bourdigueros (habitants d'un village maritime détruit par l'État en 1979), sont autant de sujets qui nourrissent mon imaginaire. » T’as peut-être une certaine culture historique Gégé
mais niveau politique, à mon avis, y’a comme des trous dans ton cortex. Osez citer les réfugiés espagnolset venir gaillardement sucer la roue à l’ex de la Marine 80 piges après la retirada, dans le genre tête à queue, tu fais fort. Si l’époque est à la confusion alors tu es bien dans le tempo.
Moi aussi je suis devenu écrivain Gégé. C’est tout récent. Tu as peut être entendu parler de mon bouquin


Panchot du nom de ce FTP torturé et flingué par les nazis en août 44. Si c’est le cas, tu saurais que les « terroirs » n’ont pas toujours été acquis aux plaies réactionnaires. Y’en a eu des rouges, y’en a même eu des révolutionnaires. Dans les années 20, on appelait Rivesaltes « la forteresse rouge » par exemple. La lutte des classes n’a pas été qu’un truc d’usines, Gégé. Dans les champs et les vignobles aussi les possédants en ont pris plein la tronche. Le Midi rouge de 1907, bordel, si tu as écrit dessus, tu dois bien
savoir de quelle trempe était ces vignerons. Pas des culs-bénits ou des nostalgiques de Badinguet.
La question sociale, tu sais cette vieille marotte ressurgie récemment des tréfonds du XIXe siècle grâceaux Gilets jaunes, est de retour. Partage des richesses, une vie digne pour tout le monde, fin de l’exploitation capitaliste. Des mots d’ordre qui ont plus de gueule que les obsessions perpignanaises pour la sécurité et la propreté.
Sur ces considérations, je te laisse mon vieux Gégé. Et bonne campagne surtout.

Bio de Gégé:https://www.babelio.com/auteur/Gerard-Raynal/49315
 

Partager cet article

Repost0
26 janvier 2020 7 26 /01 /janvier /2020 00:12
 
 
En déplacement ce samedi 25 janvier à Perpignan, la ministre de la transition l'écologique ,Élisabeth Borne, n'a bien sûr pas pris le train, mais elle n'a pas non plus pris l'avion de ligne, alors qu'elle aurait pu.Elle a, en toute simplicité, voyagé en Falcon 900 de la République. Difficile à justifier tout de même.
 
 

Partager cet article

Repost0
21 janvier 2020 2 21 /01 /janvier /2020 18:49

Le réalisateur et artiste Belge Jan Bucquoy qui passa un an place Rigaud à Perpignan disait :" Pour les catalans du nord, il y a toujours un pigeon qui se lève chaque matin!" 

C'est pourquoi depuis que la Catalogne Sud a retrouvé son autonomie et est redevenue riche soit le temps de pénétration de cerveau local ( après les jeux olympiques de 1992), le Roussillonais a créé un marché : la vente d'action sur le fait que" les gens d'ici, se sentent plus catalan que français!"

La vigne et le maraîchage ne fonctionnant plus, il faut bien se recycler . C'est qu'ici la terre est âpre. Alors des sortes de Marco Polo partent en expédition au Sud pour raconter qu'au nord (outre les corons) il y a un peuple cousin qui n'attend qu'une chose: se faire "enschlusser" par le Sud (des que celui-ci  aura acquis (petit détail) son indépendance!)

En attendant on monte des projets "transfrontaliers" qui débouchent souvent sur des routes sans issues mais qui permettent de vivre au jour le jour , ajouté à un RSA ou a une pension d'invalidité , on commence à être à l'aise .

Récemment , c'est une marchande de souvenirs identitaires de Perpinya qui racontait depuis son téléphone aux Gironinoticies https://gironanoticies.com/noticia/123683-muriel-taurinya-a-catalunya-nord-hi-ha-gent-que-se-sent-mes-catalana-que-francesa.htm?fbclid=IwAR2iB5sVEgXlt3JY7AupAO17AO59oe-eb8wTBZg72XVUBzNn6uKhssbYX4s

"Qu'il y avait des catalans d'ici, qui se sentent plus catalans que français" genre, ils seraient même majoritaires. Comme faisait dire Jacques Audiard à Jean Gabin dans le président à propos de l'existence des patrons de gauche: "Il existe aussi des poissons volants, mais ils ne constituent pas la majorité du genre..."

La commerçante compte faire une plus value avec la vente d'objets identitaire, lors de la prochaine venue du président de la Généralitat en exil, Carles Puigdemont, organisé en février, par sa sœur: Visca el comerç lliure!

C'est alimentaire mon cher Watson! A moins que la préfecture qui prend la décision ou pas d'accepter la venue de Carles Puigdemont, refuse pour raison diplomatique en le formulant sous la forme d'un "trouble à l'ordre public ingérable par les forces de l'ordre".

La population locale est de moins en moins catalane parce qu'il y a eu récemment de multiples migrations de l'intérieur de la France et de l'extérieur . Et comme la transmission a manqué d'huile et que la mondialisation a standardisé, les gens d'ici peuvent se sentir autant Végans que LGBT...etc que catalan: catalan est une tendance parmi tant d'autres. Tous les gens qui mangent des escargots ne sont ni catalans, ni catalanistes.

 

 

 

Partager cet article

Repost0
18 janvier 2020 6 18 /01 /janvier /2020 18:09
 

L'avocat au barreau de Perpignan Laurent Comanges était en direct pour l'archipel contre attaque pour raconter pourquoi les avocats sont en grève contre la réforme des retraites.

La gréve des avocats a été prolongée jusqu'au 27 janvier, une assemblée générale est prévue le 21 à midi

Partager cet article

Repost0