Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

18 janvier 2020 6 18 /01 /janvier /2020 13:46

La campagne se réveille dans sa dernière ligne droite, mais peu de débat s'organise pour éclairer les citoyens sur les programmes afin de faire un choix en connaissance de cause. Il y a le seul débat public organisé par "Agissons Pays Catalans" "L'archipel contre attaque" et "Made in Perpignan" où seront présents tous les candidats : parce qu'il n'y a pas de "petit" candidat, en démocratie , il n'y a que des candidats!

Ce n'est pas la vision du service public de l'information locale France Bleu Roussillon/France 3 Pays Catalans, qui délocalise son débats des municipales à Montpellier (raisons techniques et manque de budget invoquées) et n'invite que ce qu'il considère comme les candidats "ayant vraiment des choses à dire", et selon un barème de critères spécieux...

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2020/01/scandale-le-debat-des-municipales-de-perpignan-organise-par-france-bleu/france-3-se-fera-a-montpellier-et-avec-la-moitie-des-candida

Les résultats de la précédente élection municipale de 2014

Les résultats des présidentielles 2017

La synthèse des derniers sondages pour les municipales

Autant dire "la main de ma sœur dans la culotte du zouave du pont de l'Alma!" Il y a là autant de science de l'information ici, que de science la médecine chez les médecins de Molière. Et tout cela ne nous rendra ni la démocratie et encore moins Joe Dassin!

Une pétition est lancée

https://www.petitions.fr/municipales2020_pour_que_le_debat_du_service_public_se_deroule_a_perpignan_avec_lensemble_des_candidats?u=4191696&uv=19746782&utm_source=fb_share&fbclid=IwAR3oxmlMrCrOOritpQ3WnVE7yqBX5Ze1jNGLC1z4Yn4puhe1L4ZlIS0Th8w

La-dessus le candidat favori de cette élection le RN sans étiquette Louis Aliot annonce dans un vidéo que dans ses conditions au nom de la démocratie et du devoir de la continuité des services publics sur tout le territoire: qu'il ne se rendra pas à se débat!

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2020/01/louis-aliot-declare-dans-une-video-qu-il-ne-viendra-pas-au-france-france-bleu-roussillon-s-il-ne-se-fait-pas-a-perpignan-avec-tous-l

Nous avons interrogé les 4 exclus du débat Caroline Forgues de "l'Alternative", Olivier Amiel Républicain récalcitrant, Clotilde Ripoull "Perpignan équilibre"et Alexandre Bolo place de la république par la volonté du peuple et qui n'en sortira que par la force des urnes!

 

Partager cet article

Repost0
17 janvier 2020 5 17 /01 /janvier /2020 12:14

Suite à l'annonce que le débats des municipales rance France 3 / France Bleu Roussilon se ferait à Montpellier en présence de seulement 4 candidats, le candidat RN Louis Aliot  déclare qu'il ne se rendrait pas à celui-ci voir la vidéo à 2 mn .

Il avait signer la pétition. Dans la première partie il dénonce le "Barnum" organisé par Romain Grau candidat LREM à la mairie de Perpignan, qui fait venir la porte parole du gouvernement Sibeth Ndyae et et la ministre du travail Muriel Pénicaud.

Partager cet article

Repost0
15 janvier 2020 3 15 /01 /janvier /2020 17:10
débat municipales 2014 France Bleu Roussillon, France 3 Pays Catalans, l'indépendant 2014, palais des congrés de Perpignan

Le 23 janvier à 18 h au cinéma le Castillet à Perpignan, Agissons Pays Catalans, L'archipel contre attaque et Made in Perpignan organise un débat pour les municipales avec les 8 candidats. France 3 pays catalans et France Bleu Roussillon média locaux de service public, organiseront le débat des municipales le 27 février à Montpellier et seulement avec 4 candidats: Louis Aliot , Jean-Marc Pujol , Agnés Langevine et Romain Grau .

Montpellier est justifié par les organisateurs parce qu'ils n'ont pas les moyens techniques sur place de l'organiser , alors que les 2 ont des antennes sur place et qu'en 2014 , ils l'avaient enregistré dans les conditions du directe au palais des congrès de Perpignan...https://www.lindependant.fr/2014/02/07/premiere-confrontation-musclee-entre-pretendants,1844522.php

La moitié des candidats est justifié par les résultats des précédentes municipales, le résultat des présidentielles, les sondages et une mauvaise foi certaine!

En pleine période officielle de la campagne électorale, il y a des règles à respecter  https://www.vie-publique.fr/eclairage/24056-municipales-2020-les-regles-de-la-campagne-electorale notamment sur (puisque la loi n'est plus sur "l'égalité" du temps de parole) "l'équité" . Donc comment vont-ils rattraper sur leurs temps d'antennes respectives , le temps de parole des candidats manquants. Aucun respect des critères de l'Union Européenne de "la concurrence libre et non faussée"! 

On est en train de spolier les citoyens de la mise en lumière des arguments de tous les candidats sur leur vision de Perpignan et leur prospective!

Clotilde Ripoull une des candidates non invitée du débat de Montpellier s'indigne: interview

Partager cet article

Repost0
7 janvier 2020 2 07 /01 /janvier /2020 18:36

 

    "- Qu’est-ce qui est petit et marron ?
    - Un marron !
    - Putain il est fort, ce con."
    Kaamelott, Merlin et Elias de Kelliwic’h.

 

La présidente du conseil départementale socialiste Hermeline Malherbe a du chopper la confiance après sa nomination à la légion d'honneur (de leçons) , elle se sera senti pousser des ailes...

Mais revenons à la légion...Qui peut l’obtenir ?

"Tout citoyen français sans casier judiciaire ayant fait preuve de mérites éminents au service de la nation, à titre militaire ou à titre civil. Il faut avoir au minimum 20 années d’activité pour être distingué dans la Légion d’honneur."

La discrète présidente, n'aura pas laissé affleurer ses  "mérites éminents au service de la nation" pour qu'ainsi jaillisse la surprise de sa nomination. Notez que le maire de Perpignan, Jean-Marc Pujol est légionnaire de l'honneur lui aussi depuis plus longtemps!

https://www.legiondhonneur.fr/fr/page/la-legion-dhonneur-en-10-questions/108

Mais revenons à sa candidature à la mairie de Thuir!

Un vieux maire socialiste René Olive 82ans, ne passe pas la main tout de suite et se représente avec sur sa liste la présidente du conseil départemental: "Indep d'aujourd'hui En rejoignant la liste du maire socialiste de Thuir René Olive, candidat à 82 ans à un nouveau mandat, la présidente du conseil départemental Hermeline Malherbe a jeté le trouble et c'est le moins que l'on puisse dire. "

https://www.lindependant.fr/2020/01/06/p-o-la-presidente-du-departement-hermeline-malherbe-candidate-aux-municipales-a-thuir,8644532.php?fbclid=IwAR0-O59HFtz2PxBY5tTRPUmtMeJ3GSQsNWor8Ya2XtQ_8yDCY-An3Ginm9M

Que faut-il comprendre ?

Devenue sénatrice par la grâce de sa suppléance à la mort de Christian Bourquin en 2014, candidate aux élections sénatoriales de 2017, elle est battue par la liste du candidat Les Républicains Jean Sol à sa propre surprise.

Les socialo-communistes n'avaient conservé le conseil départemental des PO que de justesse grâce au redécoupage du regretté Christian Bourquin. La prochaine départementale de 2021 risque de leur être fatale!

Alors Faisons du "story telling" d'anticipation!

Glissée dans  la liste de Renée Olive le maire socialiste sortant qui a de bonnes chances de se faire réélire , elle pourra se faire donner les clefs de la mairie le jour où René (dire avec l'accent Québecois) voudra prendre une retraite bien méritée. C'est ce qui s'appelle garder une poire pour la soif!

 

Partager cet article

Repost0
3 janvier 2020 5 03 /01 /janvier /2020 21:51
Mes chers frères et mes chères soeurs de l’an nouveau 2020
La Liste à la Con, par la voix de son ténor enroué, le professeur Shadoko, se devait, comme tout parti politique respectable et respecté, de vous présenter ses vœux à trois mois d’une échéance électorale, digne par son suspense intenable, des pires polars de gare pour cheminots grévistes.On va vite passer sur les voeux de bonheur, santé et prospérité, car seuls les benêts y prêtent une quelconque attention. Mais notre compassion universelle ira, chers concitoyens, à nos futurs candidats. N’ayant rien appris et pris des propositions majestueuses de LALLAC - pourtant gratuites et exonérées de tous impôts - ils continuent dès 2020, sur une diagonale de choix vertigineusement molle des neurones.
 
Que formuler comme voeux à Agnès Langevine, qui béatement et sourire aux lèvres, derrière ses lunettes à la John Lennon,
 
sert de la soupe aux poireaux dans des gobelets en cartons - « Parce
que c’est mieux pour la planète » - aux quelques bobos admiratifs qui passaient par là ? Que faire devant tant d’intégrité et d’idées forces ? Aller boire de l’Armagnac dans des gobelets en plastiques, les jeter à la mer et regarder crever les dauphins en leur disant : « Désolé, ils sont
vraiment trop cons ».
Que formuler comme voeux à Clotilde Ripoull, qui entourée de trois maquereaux d’un certain âge en blazer,
 
lors d’une conférence de presse, annonce la création d’un stade de 20 000 places, alors que les deux autres sont moribonds et en état de déliquescence avancée, à l’image des résultats des losers qui jouent à la baballe dans ces enceintes à pochtrons. Tant de lobbying, depuis tant d’années, pour accoucher de ça ? Faut arrêter de tendre l’oreille aux vêpres siciliennes et aux idées lumineuses des gambergeurs de foire. De l’innovation que diable !
 
Pourquoi pas une patinoire en pleine sècheresse et en plein mois d’août ? Où une piste de luge au pied du Castillet ?
 
Et la légion d’honneur à Hermeline Malherbe…
 
Quiconque a déjà vu évoluer la dame et écouter pendant des heures ses discours creux et d’une longueur désespérante, prononcés avec l’aplomb
d’une poissonnière, ne peut que se jeter d’une falaise face à la récompense à laquelle elle est promise. C’est dire si le couple Malherbe est trash, son mari se débine sur la liste de Romain Grau. C’est la villa des coeurs brisés à Perpignan.
 
Romain Grau, fait partie de nos soi-disant députés, prêts au combat pour notre République en péril. Sébastien Cazenove, son jeune acolyte, député LREM, ancien rugbyman - il faut le préciser
 
sur un CV, parce que ça fait joli - dont le courage n’a d’égal que son combat face à un maire
EHPAD, bientôt centenaire, pour la mairie de Thuir. Quel valeureux chevalier que ce Cazenove, prêt à pourfendre de sa témérité de demi de mêlée, l’ennemi bientôt sénile. On ne parle même pas de cette pauvre Laurence Gayte, qui se demande toujours comment elle en est arrivée à cette
place honorable. Elle attend impatiemment la fin de son mandat pour retourner cueillir des fèves et préparer le pot au feu.
 
Romain Grau, qui a eu le génie d’installer sa permanence dans un ancien bar à alcoolos Place Rep, pour faire populo, mais qui préfère trinquer sous les ors de la République à l’Assemblée Nationale
 
, plutôt que d’éponger le vomi de ses voisins du Bar and Britz : « Parce que c’est pas propre et que ça pue ». On devine une forte implication dans la vie locale, par ce non geste, pourtant républicain et digne de soutien, et donc de voix à prendre facilement. Sa jolie bouille de premier de la classe, avec barbe de trois semaines impose le respect au peuple. L’incarnation du
nouveau maître, prêt à distribuer les honneurs et les places bientôt vacantes à la mairie, à son entourage admiratif, se reflète dans son regard de teckel pas encore battu. Quelle force visuelle, quel Napoléon.
 
C’est comme Louis Aliot, dit « Loulou la finesse », car tout en finesse, il fait glisser du néant.
 
Aucun programme, il laisse faire les autres, compte les bouffes, part comme un jeune scout pas encore dépucelé en campagne, et mise sur son aura nationale pour écraser la concurrence.
 
Pujol, apprend beaucoup de « Loulou la finesse ». Il glande, sable le champagne à Marrakech, profite
 
encore des avantages d’une fonction qui le fait triquer, et offre des places à Disneyland Paris aux petits gitans, qui n’ont jamais eu autant de tee-shirts Mickey, ornant leurs fières poitrines gonflées aux Big Mac. Les scooters sont dépassés.
 
C’est chouette la fraternité à Perpignan. Que du vrai
bonheur et des idées qui nous tireront, à n’en pas douter, vers les sommets apaisés d’une ville riche d’une splendeur intellectuelle à nulle autre pareille.
 
Le professeur Shadoko et son conseiller aux affaires intérieures, le Devin Plombier, vous
souhaitent une merveilleuse année, aux urnes vierges de tout soupçon.
Nous, nous pompons, mais les autres rament.
 
Le Professeur Shadoko de La Liste à la Con, le 3 janvier au matin, du jour de l’An de Grace 2020
Membre de la Divinité de la Figue
Membre de l’Académie du Temps Libéré
Membre des Arts et des Loisirs
Membre des philosophes Maudits voulant le rester
Membre de l’Absinthe Club de France
Membre du Lupanar Club du Minervois
Membre des Spirites Anonymes

Partager cet article

Repost0
27 décembre 2019 5 27 /12 /décembre /2019 20:12

Tous les jours des lieux de restauration ouvrent à Perpignan...et ferment!

Il manquait à la bourgeoisie locale et autres "boomers" un lieu d'encanaillement; Romain Grau leur a offert!

Entre le bleu marine et le jaune du gilet, il inscrit sa photo en gros , entouré d'image de citoyen (en espérant qu'il ne les ait pas prise dans une banque d'image russe..) avec pour slogan : "pour Perpignan!"

C'est un peu court jeune homme on aurait pu dire beaucoup d'autres choses en somme, comme:

"Montjoie Mére Denis, pour Perpignan et les rois de Majorque!" le tout à cheval et en armure avec une couronne d'or posée sur le chef de son crâne.

"Perpinya uber allës!" qui permet de souligner son catalanisme et son allégeance à la commission européenne

"En marche , sempre endavant"

le tout servi avec un nuage de "cloud" sur le coté

Alors qui y a-t-il dans le kébab de Romain Grau?

"Quelques crudités, un pain rond ou une galette, servi avec une sauce et bien souvent des frites, et de la viande, généralement de très basse qualité. Y a-t-il réellement des raisons de douter et d’être prudent face au kebab ? "

Dans ses soutiens sont apparus beaucoup de recyclage comme l'ex socialiste Jacques Cresta, l'ex modem ex respirer, toujours mari d'Hermeline, le commandant Malherbe , l'ex journaliste de l'indep, la fan de sœur Marie Antigo et encore récemment dans l'équipe de Jean-Marc Pujol au patrimoine , Josiane Cabanas et pas pour finir l'ex adjoint à la culture de Jean-Marc , Michel Pinell...

Ce qui pourrait faire penser qu'il y a quelques suspicions à avoir sur la qualité de la viande:

" agglomérée en bloc (des « broches ») et à la dénomination simple : « boeuf », bien que ce soit souvent du veau, ou alors « poulet », dont l’aspect est souvent sous forme de lamelles de viandes marinées et épicées, et généralement d’aspect encore plus gras.

On se souvient également de l’affaire de la viande de cheval retrouvée dans des lasagnes, et à deux autres affaires de 2011, alors que deux personnes succombaient des suites d’intoxications alimentaires après avoir consommé un kebab à Chartres pour l’une, et un repas dans un Quick d’Avignon pour l’autre."

Mais on est pas obligé de manger dedans: on peut manger devant !

Demain midi  par exemple:nous pourrions manger tous ensemble (repas tiré du sac) et célébrer à notre manière ce nouveau lieu "gastro" de la politique

Perpignan: ouverture d'un Kébab le ''GRAU BANQUET'' place de la république! par Nicolas caudeville.

Partager cet article

Repost0
17 décembre 2019 2 17 /12 /décembre /2019 19:41

Hegel et Marx : quand l'Histoire se répète deux fois. « Hegel fait quelque part cette remarque que tous les grands événements et personnages historiques se répètent pour ainsi dire deux fois. Il a oublié d'ajouter : la première fois comme tragédie, la seconde fois comme farce."

"A force de ne prendre de risque pour personne, on finit par prendre des risques pour tout le monde" Arthur Koestler

La Catalogne s'est souvent rêvée indépendante: la République catalane a été proclamée à quatre occasions en Catalogne : en 1641 par Pau Claris, en 1873 par Baldomer Lostau (ca), en 1931 par Francesc Macià et en 1934 par Lluís Companys. En 2017, la République catalane a aussi fait l'objet d'une déclaration d'indépendance symbolique de la part de Carles Puigdemont.

Les catalans retiendront leur fête national le 11 septembre, suite à la chute de Barcelone en 1714 et du massacre qui s'en suivit. Dans la guerre de succession d'Espagne , ils choisissent le mauvais cheval en la personne d'un Habsbourg, plutôt que son adversaire Bourbon. Le premier finit par les abandonner, le second par triompher et leur fera payer cher leur "mauvais choix "

Cela commence mal . Il y a déjà dans une mise en scène de soi comme "victime" , de peuple écrasé, soumis par les bourreaux de l'histoire.

Par la suite, il y aura la chute de Barcelone le 26 janvier 1939, qui rajoutera une louche supplémentaire sur les catalans pour encore 40 ans de nuit franquiste. Récemment après l'annulation de nouveaux statuts d'autonomies de la Généralitat de Catalogne, constitués et votés par le parlement catalan en 2006 http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2019/04/manuel-valls-etait-en-direct-sur-radio-zygomar-interviewe-en-2006-par-nicolas-caudeville-et-guillaume-pons-dans-l-emission-pour-quoi, votés aux Cortés Espagnoles en 2010, puis annulés par le tribunal constitutionnel espagnol https://www.lefigaro.fr/international/2010/06/29/01003-20100629ARTFIG00794-le-statut-de-la-catalogne-recadre-par-madrid.php

De là, commencèrent les grandes concentrations à Barcelone et en Catalogne http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/article-la-catalogne-sud-vers-l-independance-interview-aleix-renye-journaliste-et-ecrivain-par-nicolas-cau-101797863.html notamment pour le 11 septembre , jusqu'au référendum pour l'indépendance du 1 octobre 2017 http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2017/10/referendum-en-catalogne-el-imperio-contrattaca-une-journee-dans-les-bureaux-de-vote-a-figueres-interview-par-nicolas-caudeville-et-j et les conséquences qu'on connaît la mise prison des organisateurs ou leur exil http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2018/05/catalogne-dimanche-dernier-l-association-les-angelets-de-la-terra-ont-recu-les-familles-des-prisonniers-et-exiles-politiques-de-cata , avec après 2 ans de prison préventive, de lourdes peines allant de 9 à 13 ans de prison.  

Le problème n'est-il pas l'impréparation des édiles catalanes et la sur-réaction du franquisme mal digéré du gouvernement Partido Popular dirigé par un certains Rajoy?

Il y avait de la naïveté à croire que l'Union Européenne parce que par bien de ses dispositifs (comme le conseil des régions d'Europe https://europa.eu/european-union/about-eu/institutions-bodies/european-committee-regions_fr Ou son principe de subsidiarité ) elle encourageait à la régionalisation dans un but ultime de remembrement fédéral, verrait d'un bonne œil une auto-détermination catalane . Mais ce sont toujours les états qui paient la rente commissionnaire...Et le président français Macron avait besoin du soutien de l'Espagne dans ses négociations européennes, notamment dans le cas "des travailleurs détachés". De plus les banques françaises avaient investi la dettes des banques espagnoles. "Vous ne voudriez pas qu'avec leur indépendance, nous revenions à la pesetas!" me disait un banquier français lors d'une réception sur une frégate militaire française en relâche dans le port de Barcelone à l'été d'avant le référendum.

Savoir se trouver de bons alliés !

Avant de se lancer dans le vide, les dirigeants catalans ont-ils anticipés des alliances d'états européens ou extérieur (une alliance entre le Vénézuela et la Russie pour garantir son indépendance en énergie contre un port militaire Russe...)  . Le fait même de commencer à émettre l’hypothèse, aurait généré un rapport de force. Mais les catalans ont cru en leur bon droit !

Si dans l'histoire "le bon droit " avait suffit à la libération des peuples: les kurdes n'auraient pas autant de cimetières!

Les droits (et devoirs)  de l'homme et du citoyen en France, n'ont pu s'écrire qu’après le renversement du roi par la révolution...

Il y a une littérature fournie en la matière de Machiavel à Malaparte!

Ce qui fait toujours, la modernité chez Machiavel , c'est la réfutation de la conception morale de la politique. Alors que chez les catalans la position est inverse. Les catalans n'ont pas voulu s'emparer de la "fortuna" en brandissant "la virtu" 

"Ce n'est pas le titre qui honore l'homme, mais l'homme qui honore le titre. Il est plus sûr d'être craint que d'être aimé. En politique le choix est rarement entre le bien et le mal, mais entre le pire et le moindre mal. Tout n'est pas politique, mais la politique s'intéresse à tout."

Alors pourquoi ne pas changer de stratégie, voir en avoir une pour ne pas être d'éternels perdants?

Prendre le pouvoir et retrouver sa souveraineté : "Pour prendre le pouvoir, il faut prendre la décision !" disait  Pierre Pachet dans un commentaire lors d'un colloque sur "Technique du coup d'état" de Curzio Malaparte . C'est l'indécision  qui a marqué la déclaration d'indépendance  de la Catalogne du président  de la Généralitat Carles Puigdemont le 27 octobre 2017. Une attente pour gérer tous les coups de fils des capitales européennes comme Berlin. Puis une déclaration suivie, d'une mise en pause de l'indépendance...

Technique du coup d'état!

"Comment on s'empare d'un Etat moderne et comment on le défend : à l'aide d'exemples pris dans l'histoire (le 18 Brumaire de Bonaparte) ou dans l'actualité plus proche (le coup d'État bolchevique de 1917, la marche sur Rome de Mussolini, l'inexorable montée de Hitler), Malaparte analyse les diverses méthodes d'insurrection moderne. Le Duce lui fit payer la justesse de ses réflexions de plusieurs mois de prison et de cinq ans d'assignation à résidence... A sa sortie en 1931, Technique du coup d'État fut salué dans le monde entier comme un " traité de l'art de défendre la liberté". La fiévreuse clarté de ses théories tactiques, l'art du portrait et la finesse psychologique de l'auteur appliqués au personnel politique et militaire n'ont pas vieilli. Et font de ce livre un classique."

Voilà, ce qui devrait inspirer les catalans et pas "Martine voudrait bien son indépendance"! 

Car "On ne gagne pas des batailles, livrées au nom de la liberté, avec des soldats habitués à baisser les yeux."

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2018/11/catalogne-le-president-en-carles-puigdemont-n-existe-pas-sans-cette-persistance-de-cette-hypothese-de-l-etablissement-de-la-republiq

 

Voir aussi:

 

Partager cet article

Repost0
16 décembre 2019 1 16 /12 /décembre /2019 13:59

La trêve des confiseurs a bon dos, Perpignan se fige avec l'hiver le froid et la campagne avec, en attendant janvier et ses galettes où les vœux seront rois! Pieux, les vœux, ils ne vaudront que les prix des galettes et des mousseux tièdes servis avec...

En attendant sur les réseaux sociaux et dans les médias on nous donne à voir une mise en scène de listes (de course, Zezette va chercher le pain) . Il est frais mon poisson semblent dire leurs lèvres, mais le son ne sort pas . Alors comme dans le cinéma muet , on est obligé de grossir les traits des acteurs,et  eux-mêmes d'accentuer leurs mimiques pour donner dans la compréhension. La presse quant à elle, écrit les pancartes d'explications pour donner de la voix à ce qui ne s'entend plus. Lorsqu'on apprend qu'une personne sur trois à Perpignan vit sous le seuil de pauvreté https://www.franceculture.fr/politique/a-perpignan-la-pauvrete-qui-nen-finit-pas?fbclid=IwAR2CXRmXwzYDaEjIiG8jyYDTJ0uWoSLpPKVqjuXuo6SqvtwekgXRIWuEExE qu'est ce que les acteurs de cette campagne dont la plupart , on eut ou on encore des mandats sur ce territoire on encore à dire?

Il est là le décalage ou l'absence de son . C'est cela qui rend leur discours muet: le déni de la réalité. La plupart des candidats ne vivent pas la réalité de la plupart : "les statistiques ne saignent pas, c'est cela qui compte !" disait Arthur Koestler .

Ne pas reconnaître l'état de pauvreté de la ville , c'est un système défensif, qui veut que pour continuer de vivre dans l'aisance et me sentir légitime dans mon bain chaud, je doive dénier le réel ou dire que les pauvres, comme les femmes en mini-jupes l'ont bien cherché: il n'y a pas de viol social!

Partager cet article

Repost0
13 décembre 2019 5 13 /12 /décembre /2019 12:41

La campagne est molle. Peut être que parce que son miroir médiatique ne renvoit même pas le reflet d'une alouette...Ces médias et ces communicants qui sont regroupés au sein du "club de la presse et des communicants" . Déjà, ce club est sous l'égide de celui de Montpellier a qui il paie une redevance pour lequel il n'a quasiment aucun retour.  Par adhérent la cotisation est  de  50 euros par an . Avant cela permettait au moins d'avoir un local (rue Jeanne d'arc) et un permanent, maintenant plus rien : la précarité comme dans le métier j'vous dis!

Donc, il est en permanence à se chercher des endroits pour se réunir . Des bars la plupart du temps , mais ce n'est pas le meilleur endroit pour échafauder des plans de reconquête de sa liberté . Un discours au début pour introduire aux libations, et puis jusqu'à ce qu'il n'y ait plus rien à boire et un petit four à manger.

Mais du coup à quoi ça sert, me dirais-vous?

Ben, les dirigeants vous disent qu'entre 2  verres, des journalistes et des communicants, essaient de se caser pour un travail , voir un simple ménage. Mais le marché se réduit comme peau de chagrin alors il faut vendre son droit d’aînesse pour moins cher qu'un plat de lentille avec beaucoup de couleuvres à avaler dedans: that's life !

En tant que réunions d'individus , l'ensemble ne forme pas un collectif , ils ne sont donc d'aucune force et on ne leur doit aucun respect (comme dans leur quotidien) . Mais ils se contentent de dire "qu'ils en sont" et ça suffit à leur représentation sociale (après l'alcool et la vanité font le reste)

Le club de la presse et des communicants pourrait jouer un rôle stimulant dans la société perpignanaise et catalane .

Être une vigie et un porteur d'analyses pour dialoguer avec les dirigeants du territoire. Que chaque soir de club soit comme "une planche tracée" un moyen de tailler la pierre ensemble pour édifier ou consolider "le faire société" . Le cas est d'autant plus pattant en ce moment d'élections municipales où il devrait être le ferment de débats sur les perspectives et prospectives du territoire.

Mais ce n'est pas l'objet de leur quête ... En même temps la population ignore qu'il existe, comme il ignore la population : un presté pour un vomi aurait dit Coluche! En attendant, le club de la presse et des communicants est loin d'être l'une des colonnes du temple de la démocratie, mais plutôt par ses renoncements successifs à celui de la médiocratie...

"J'irai plus dans vos boum, elles sont tristes à pleurer , comme un sourire de clown , comme la pluie sur l'été!" Renaud

Partager cet article

Repost0
11 décembre 2019 3 11 /12 /décembre /2019 15:43

A 3 mois de son élection principale, "les municipales", pas de dynamique de campagne qui porte une envie aux perpignanais. Le maire Jean-Marc Pujol veut remettre les couverts en nous disant que "lui maire" il réinjectera 4 millions d'Euros pour re-dynamiser le centre ville et mettre en place un tramway ...

C'est incroyable comme au moment du trépas de son mandat on a comme un trop plein d'idée qui vous remonte des entrailles qu'on a envi d'exprimer comme on formulerait des regrets.En attendant la ville est toujours salle, les travaux y sont toujours anarchiques et les bus Sankéo ont toujours un plan de circulation incompréhensible...Toujours place Rigaud, le minibus gratuit qui faisait le tour du centre ville jusqu'à la gare TGV a disparu sans qu'il ait été officiellement enlevé, le minibus qui dessert le campus Mailly, lui, est toujours présent mais toujours désespérément vide...Mais on peu dire que sur le papier ,il y a des bus. Sauf qu'on ne voyage rarement sur le papier.

En théorie, tout va bien , sauf qu'on ne vit pas en théorie , mais à Perpignan. A voir, qui sera le prochain maire "d'en théorie"!

Pour illustrer la situation la photo d'un panneau abandonné par les services travaux de la ville de " la direction cadre de vie". C'est notre cadre de vie qui git par terre. L'autre photo derrière le panneau d'annonce de la future extension universitaire , 4 blocs béton immondes qui prennent de l'espace public à coté de la statue de Rigaud...

 

Perpignan:une ville comme un canard sans tête! par Nicolas Caudeville

Partager cet article

Repost0