Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  •  L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

14 septembre 2015 1 14 /09 /septembre /2015 15:09
Journée du Patrimoine gustative, ludique et culturelle :  Gardon le goût à Baixas interview Jean Lhéritier par Nicolas Caudeville

Jean LHERITIER, Président de Slow Food Roussillon,

vous convient

Dimanche 20 Septembre 2015 dès 10h00 dans le parc du Château les Pins à une Journée du Patrimoine gustative, ludique et culturelle :
"Gardon le goût à Baixas".

Au programme :

  • Un marché de producteurs locaux bons, propres et justes.
  • Un freginat pour 100 personnes selon la recette locale.
  • Deux ateliers liés au patrimoine alimentaire catalan :

le rancio sec. Un vin rare plein de renouveau (IGP en 2012) dont l'origine très ancienne représente un savoir-faire local et séculaire ! (Atelier 1 à 11h00)
Viandes du Patrimoine : races locales du pays catalan : Vache de l'Albera, chèvre catalane du vallespir, vache casta... (Atelier 2 à 15h30)

  • Des animations : ateliers pour enfants, parcours en vignes durables avec les vignobles Dom-Brial, sensibilisation à la voiture électrique (LAME 66), les musiciens de Céret...
  • La sélection de rancios secs de Baixas 2015 (dégustation à l'aveugle). Faites connaître "le trésor de votre cave", contacter la Mairie pour présenter un échantillon familial de votre cru (04.68.64.22.02.



Entrée Libre ! Venez nombreux !!!

D'autres moments Slow Food et gastronomiques!

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/tag/jeanlheritier/http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/tag/jeanlheritier/

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans JeanLhéritier Gastronomie INTERVIEWS VIDEOS
commenter cet article
25 juin 2015 4 25 /06 /juin /2015 10:46
Perpignan/ restaurant: l'appart devient les trois journée, grâce à la cuisine vagabonde de Véronique Souloy! interview par Nicolas Caudeville

Perpignan; Véronique Souloy ( On l'a croirait tout droit sortie de la cambuse de Corto Maltése) succède à Sébastien Ausseil au restaurant "l'appart" qui devient "les trois journées" place Baudoin de Bois Mortier (à coté de la rue des trois journées). Cuisine fraîche en circuit court, produits bio, d'inspiration française et asiatique, mais plus ouverte encore puisque selon Véronique, elle même "vagabonde" . Il y aussi des bières locales bio, et des vin bio (la patronne était vigneronne dans un épisode précédent)

Perpignan/ restaurant: l'appart devient les trois journée, grâce à la cuisine vagabonde de Véronique Souloy! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan/ restaurant: l'appart devient les trois journée, grâce à la cuisine vagabonde de Véronique Souloy! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan/ restaurant: l'appart devient les trois journée, grâce à la cuisine vagabonde de Véronique Souloy! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan/ restaurant: l'appart devient les trois journée, grâce à la cuisine vagabonde de Véronique Souloy! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan/ restaurant: l'appart devient les trois journée, grâce à la cuisine vagabonde de Véronique Souloy! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan/ restaurant: l'appart devient les trois journée, grâce à la cuisine vagabonde de Véronique Souloy! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan/ restaurant: l'appart devient les trois journée, grâce à la cuisine vagabonde de Véronique Souloy! interview par Nicolas Caudeville
Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans Gastronomie INTERVIEWS VIDEOS
commenter cet article
17 juin 2015 3 17 /06 /juin /2015 10:32
Un festin gargantuesque et végétarien: étonnant, non!
Un festin gargantuesque et végétarien: étonnant, non!

Dans la désertification du centre ville, il y a des endroits qui résistent et se développent. La rue du théâtre à coté de la place de la république, qui fut longtemps une rue morte revit. Les restaurants, des boutiques, des galeries sont dynamiques et impulsent la vie et les rencontres. Face au mythique bar à vins "La cour du baron" , le restaurant végétarien "La révolution verte" tenu par Florence Ricaud. Ici vous pourrez déguster des soupes, des assiettes de crudités, des cocktails de jus frais. Mais ne trouverez pas de produits issus des animaux. Comme évidemment de la viande, mais aussi du lait ou de la crème.

Les produits que travaille Florence Ricaud sont biologique et issus de circuits courts (achetés dans le coin) ce qui donne à ses plats l'intensité des saveurs.
On peut venir manger ici rien que pour la tranquillité et l'ambiance sympathique, même si on est plutôt un carnassier pour faire une pose et se purger un peu de ses mauvaises habitudes alimentaire.

Mais écoutons la créatrice du lieu, qui fait aussi la place le mardi et le vendredi à la masseuse bien être Armelle d'Armagnac: entretien

Voir aussi:

Perpignan/ Canet: le bien être à portée de mains! ceci est un massage personnel... interview Armelle d'Armagnac par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/06/perpignan-canet-le-bien-etre-a-portee-de-mains-ceci-est-un-massage-personnel-interview-armelle-d-armagnac-par-nicolas-caudeville.htm

Perpignan/restaurant végétarien: la révolution verte de Florence Ricaud! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan/restaurant végétarien: la révolution verte de Florence Ricaud! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan/restaurant végétarien: la révolution verte de Florence Ricaud! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan/restaurant végétarien: la révolution verte de Florence Ricaud! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan/restaurant végétarien: la révolution verte de Florence Ricaud! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan/restaurant végétarien: la révolution verte de Florence Ricaud! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan/restaurant végétarien: la révolution verte de Florence Ricaud! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan/restaurant végétarien: la révolution verte de Florence Ricaud! interview par Nicolas Caudeville
Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans VIDEOS INTERVIEWS Gastronomie Marché
commenter cet article
16 juin 2015 2 16 /06 /juin /2015 23:45
Europe: Réforme de la PAC 2015: la fin des petits élevages?interview Carine Quintana, Martin Quintana, Jean Lhéritier par Nicolas Caudeville

La PAC 2015 http://agriculture.gouv.fr/nouvelle-PAC-2015, revoit certaines conditions de subventions aux éleveurs. Elle fait toujours la part belle aux projets comme la ferme des mille vaches ou aux grands céréaliers. L'affaire est plus difficile pour les petites structures, notamment pour les petits éleveurs. Lorsqu'on possède un petit troupeau de race locale pour la protéger de l'extinction, on a du mal à rentrer dans les critères normatifs de la commission européenne. Parce que la PAC 2015, déclasse les subventions des fruits de la forêts qui nourrissent certains type de troupeaux spécifiques, elle coupe certains éleveurs de près 1/3 de leur revenu, les menaçant par la même de disparition. Les Quintana ont relancé l'élevage de la chèvre catalane, ils sont directement impacté par cette réforme. Jean Lhéritier, président de Slow Food, c'est battu pour la reconnaissance de ces chèvres, pour l'importance qu'elles ont pour la bio-diversité et la prévention des incendies dans les forêts méditerranéennes. Ils expliquent...

Voir aussi:

Marché slowfood à Château-Roussillon/élevage: l'enjeu des races locales! interviews de Martin Quintana, Nicolas et Thérése Miralles par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/03/marche-slowfood-a-chateau-roussillon-elevage-l-enjeu-des-races-locales-interviews-de-martin-quintana-nicolas-et-therese-miralles-par

Slowfood/Jean Lhéritier, conférence:« Le patrimoine, le goût, l’agriculture, la terre : manger bon, propre et juste »

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/05/slowfood-jean-lheritier-conference-le-patrimoine-le-gout-l-agriculture-la-terre-manger-bon-propre-et-juste.html

Europe: Réforme de la PAC 2015: la fin des petits élevages?interview Carine Quintana, Martin Quintana, Jean Lhéritier par Nicolas Caudeville
Europe: Réforme de la PAC 2015: la fin des petits élevages?interview Carine Quintana, Martin Quintana, Jean Lhéritier par Nicolas Caudeville
Europe: Réforme de la PAC 2015: la fin des petits élevages?interview Carine Quintana, Martin Quintana, Jean Lhéritier par Nicolas Caudeville
Europe: Réforme de la PAC 2015: la fin des petits élevages?interview Carine Quintana, Martin Quintana, Jean Lhéritier par Nicolas Caudeville
Europe: Réforme de la PAC 2015: la fin des petits élevages?interview Carine Quintana, Martin Quintana, Jean Lhéritier par Nicolas Caudeville
Europe: Réforme de la PAC 2015: la fin des petits élevages?interview Carine Quintana, Martin Quintana, Jean Lhéritier par Nicolas Caudeville
Europe: Réforme de la PAC 2015: la fin des petits élevages?interview Carine Quintana, Martin Quintana, Jean Lhéritier par Nicolas Caudeville
Europe: Réforme de la PAC 2015: la fin des petits élevages?interview Carine Quintana, Martin Quintana, Jean Lhéritier par Nicolas Caudeville
Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans INTERVIEWS VIDEOS Gastronomie JeanLhéritier
commenter cet article
3 mai 2015 7 03 /05 /mai /2015 13:13
Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans JeanLhéritier conférence VIDEOS Gastronomie
commenter cet article
2 mai 2015 6 02 /05 /mai /2015 22:07
Jean Plouzennec  sera demain après-midi à Arles sur Tech pour une dégustation de viandes des races locales avec Jean Lhéritier au Festivarles
Jean Plouzennec sera demain après-midi à Arles sur Tech pour une dégustation de viandes des races locales avec Jean Lhéritier au Festivarles

Jean Plouzennec , maître cuisiner de France et président des Toques Blanches du Roussillon, ex du restaurant les Feuillants à Céret, contributeur avec Éliane Thibaut Comelade, Jean Lhéritier, Michel Molins, Jacques Paloc Dictionnaire gourmand des saveurs catalanes de Pierre Torrés, auteur du livre de cuisine "Faire chanter la cuisine du Roussillon", propose des ateliers cuisines au domaine des Arbouses à Céret dans les Pyrénées-Orientales. http://les-arbousiers.fr/ateliers-de-cuisine/. Dans le cadre fantastique du domaine des Arbousiers à Céret. Univers créé par Monsieur Jean-Pierre entre palais arabo-andalou et palais normand de Sicile(cet endroit peut être louer pour des mariages...et fait aussi chambres d'hôtes).

Jean Plouzennec sera demain après-midi à Arles sur Tech pour une dégustation de viandes des races locales avec Jean Lhéritier au Festivarles (inscrivez vous, il n'y a que 30 places!)

Voir aussi:

Dictionnaire Gourmand des Saveurs Catalanes de Pierre Torrès! interview de Jean Lhéritier par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2014/11/dictionnaire-gourmand-des-saveurs-catalanes-de-pierre-torres-interview-de-jean-lheritier-par-nicolas-caudeville.html

Gastronomie: Fredrik Andersson le fameux chef suédois est le voisin de Shakira à Montferrer! interview par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/article-gastronomie-fredrik-andersson-le-fameux-chef-suedois-est-le-voisin-de-shakira-a-montferrer-intervi-121550345.html

Jean Plouzennec/ maître cuisinier: propose des ateliers cuisine au domaine des Arbouses à Céret ! interview par Nicolas Caudeville
Jean Plouzennec/ maître cuisinier: propose des ateliers cuisine au domaine des Arbouses à Céret ! interview par Nicolas Caudeville
Jean Plouzennec/ maître cuisinier: propose des ateliers cuisine au domaine des Arbouses à Céret ! interview par Nicolas Caudeville
Jean Plouzennec/ maître cuisinier: propose des ateliers cuisine au domaine des Arbouses à Céret ! interview par Nicolas Caudeville
Jean Plouzennec/ maître cuisinier: propose des ateliers cuisine au domaine des Arbouses à Céret ! interview par Nicolas Caudeville
Jean Plouzennec/ maître cuisinier: propose des ateliers cuisine au domaine des Arbouses à Céret ! interview par Nicolas Caudeville
Jean Plouzennec/ maître cuisinier: propose des ateliers cuisine au domaine des Arbouses à Céret ! interview par Nicolas Caudeville
Jean Plouzennec/ maître cuisinier: propose des ateliers cuisine au domaine des Arbouses à Céret ! interview par Nicolas Caudeville
Jean Plouzennec/ maître cuisinier: propose des ateliers cuisine au domaine des Arbouses à Céret ! interview par Nicolas Caudeville
Jean Plouzennec/ maître cuisinier: propose des ateliers cuisine au domaine des Arbouses à Céret ! interview par Nicolas Caudeville
Jean Plouzennec/ maître cuisinier: propose des ateliers cuisine au domaine des Arbouses à Céret ! interview par Nicolas Caudeville
Jean Plouzennec/ maître cuisinier: propose des ateliers cuisine au domaine des Arbouses à Céret ! interview par Nicolas Caudeville
Jean Plouzennec/ maître cuisinier: propose des ateliers cuisine au domaine des Arbouses à Céret ! interview par Nicolas Caudeville
Jean Plouzennec/ maître cuisinier: propose des ateliers cuisine au domaine des Arbouses à Céret ! interview par Nicolas Caudeville
Jean Plouzennec/ maître cuisinier: propose des ateliers cuisine au domaine des Arbouses à Céret ! interview par Nicolas Caudeville
Jean Plouzennec/ maître cuisinier: propose des ateliers cuisine au domaine des Arbouses à Céret ! interview par Nicolas Caudeville
Jean Plouzennec/ maître cuisinier: propose des ateliers cuisine au domaine des Arbouses à Céret ! interview par Nicolas Caudeville
http://les-arbousiers.fr/ateliers-de-cuisine/

http://les-arbousiers.fr/ateliers-de-cuisine/

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans INTERVIEWS Gastronomie VIDEOS Mondeparallèle
commenter cet article
7 avril 2015 2 07 /04 /avril /2015 14:55
Le vin conté aux filles: Apprendre à déguster pas à pas
Le vin conté aux filles: Apprendre à déguster pas à pas

Sylvie Aguirre revient à ses premières amours :l'oenologie et le vin.
L'image du vin est une des revendications viriles de l'homme avec la voiture. Avec son blog http://xn--levincontauxfilles-jwb.fr/ et ses explications simples (pas simplistes) ,elle veut initier les femmes à ce qui n'est pas qu'une boisson d'homme (j'ai connu une polonaise qui en buvait au petit déjeuner!) Bref, rétablir l'équilibre dans la force par une révolution du palais féminin...
Voilà, elle se présente :

"

Je m’appelle Sylvie.

Là c’est moi dans mes cinquante nuances de degrés

Je suis sommelier, même si je n’ai pas toujours travaillé en tant que tel. J’ai un parcours professionnel plutôt éclectique! Mais n’est-ce pas le lot de tous à notre époque ?

Donc, après l’école hôtelière et une spécialisation en sommellerie j’ai éduqué mon nez auprès de Philippe Faure-Brac, Meilleur Sommelier de France à l’époque car depuis il a été Meilleur Sommelier du monde !!!

J’ai ensuite veillé sur les caves de « Lapérouse » à Paris puis chez « Ledoyen ». Quelques restaurants plus tard j’ai eu l’opportunité d’enseigner l’œnologie à l’école hôtelière de Paris.

La maternité m’a donné envie de rentrer chez moi, et après des années à un train d’enfer sur Paris j’ai fait un retour aux sources et suis revenue sur Perpignan. J’ai repris des études de gestion pour assurer celle de l’entreprise créée avec mon mari, avec en prime un p’tit gars sur les bras !

Mais, même si j’ai arrêté de manière professionnelle, j’ai toujours pris beaucoup de plaisir à dénicher de nouveaux domaines viticoles et découvrir des appellations moins connues qui réserve parfois de merveilleuses surprises. Donc, pas de répit dans la dégustation !!! Surtout que les vins du Languedoc-Roussillon ont, depuis quelques années, prouvé leur qualité.

Aujourd’hui, j’ai vraiment envie de partager cette passion du vin et de la bonne cuisine. J’ai proposé à mon ami Augustin, cuisinier, de m’accompagner dans cette nouvelle aventure. Plutôt que les accords mets et vins classiques, nous allons créer des recettes à partir de la dégustation du vin. Ce sont les arômes du vin qui vont dicter nos choix de produits. La virtuosité du chef fera le reste !"

Le site est pédagogique. On reprend tout depuis le début, avec les organes de la dégustation: la bouche, le nez ...Ensuite viendront les cépages un part un...
Entretien et dégustation, toujours en compagnie de Niobé

http://xn--levincontauxfilles-jwb.fr/

http://xn--levincontauxfilles-jwb.fr/

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2014/12/perpignan-2015-les-voeux-du-maire-president-de-l-agglo-jean-marc-pujol-la-fermeture-de-la-maison-de-l-emploi-interview-patricia-arca
http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2014/12/perpignan-2015-les-voeux-du-maire-president-de-l-agglo-jean-marc-pujol-la-fermeture-de-la-maison-de-l-emploi-interview-patricia-arca
http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2014/12/perpignan-2015-les-voeux-du-maire-president-de-l-agglo-jean-marc-pujol-la-fermeture-de-la-maison-de-l-emploi-interview-patricia-arca

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2014/12/perpignan-2015-les-voeux-du-maire-president-de-l-agglo-jean-marc-pujol-la-fermeture-de-la-maison-de-l-emploi-interview-patricia-arca

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans Gastronomie INTERVIEWS VIDEOS
commenter cet article
1 avril 2015 3 01 /04 /avril /2015 10:44
Chronique moscovite (épisode 13): des hauts et des bas...‏  par Félix Edmundovitch Dzerjinski

« Celui qui ne regrette pas l'URSS n'a pas de cœur ; celui qui souhaite sa restauration n'a pas de tête ». (Blondin). Si tu te souviens de cette citation de Blondin, je t’assure petit Frantsouz, tu auras fait de grands progrès dans ta compréhension du pays, et franchement, si tu veux mon avis, tu as une sacrée marge de progression…

« Bien sûr, je suis un pur et absolu démocrate. (...) Depuis la mort du mahatma Gandhi, je n'ai plus personne à qui parler ». (encore Blondin). Tu vois, petit Frantsouz, Blondin c’est un humaniste, seul et incompris, mais qui conserve son légendaire sens de l’humour. Cela devrait te rassurer sur le pays… Quel blagueur quand même ce Blondin…

Allez, je vais te distraire, je vais te faire sourire ou même rire, après tes élections-piège à cons et toute cette médiocrité dans laquelle tu t’agites ! Tu es bien loin de ta grandeur passée, car un jour, vous les Frantsouzy, vous avez été grands…

Pour commencer, car je sais que Nicolas en gentleman fin de siècle en est friand, un petit détour par l’assiette, avant de rentrer dans le dur… Je suis allé un de ces week-ends dans un restaurant, le Docteur Jivago, dans l’hôtel National, face au Kremlin. De mon temps, il y avait quelques restaurants, pour les privilégiés, moi, en homme intègre et en ascète, je ne fréquentais que les stolovaya (cantines ouvrières) car j’étais et je demeure fondamentalement proche du peuple et du prolétariat même si l’art du tchékiste est de se fondre dans n’importe quel milieu… Les stolovaya, avec le capitalisme, à partir de 1991, ont toutes quasiment disparu. Aujourd’hui, les restaurants ont proliféré et quand un concept a marché, il est décliné en réseau des restaurants. Aujourd’hui, la scène gastronomique moscovite est dominée par deux groupes qui possèdent de nombreux restaurants, Novikov et Ginza. Mais la crèche où je te mène est un poil différente. Elle appartient à Alexandre Rappoport, déjà propriétaire de Kitaïskaya Gramota, où les serveuses sont habillées en garde rouge maoïstes et où j’aime à aller boire un cocktail, nuitamment, après un détour par la bania, ça me régénère. Cocktails de bonne facture comme le Moscow Mull, vodka au citron, bière au gingembre, sirop de gingembre, ça te réveille un mort. Mais retour sur le Docteur Jivago. La décoration y est irréprochable et me rappelle le bon vieux temps (mosaïques, lustres…) . Ah, cette étoile rouge, elle fut mon berger. Ces hommes à cheval, qui rappellent la cavalerie rouge et ses personnages qui rappellent les Malevitch, Petrov-Vodkine et Deneyka… Et tu n’y as que de la gastronomie russe, des bons produits et élégamment présentés. Une farandole de pelmeni (ravioli sibérien, au bœuf, au porcs au canard, au rêne), de pirojki (petit pains fourrés salés) et de kotlety (boulettes de viande). Ici, chez nous, pas de 5 fruits/5 légumes par jour, tu comprends, faut passer l’hiver. De la bonne cuisine russe contemporaine, légèrement revisitée… Une belle adresse, même si ce lieu appartient à un capitaliste, qui a su émouvoir mon cœur endurci de tchékiste. Une adresse qui sonne comme un rappel de l’Histoire et d’une histoire, la nôtre, à laquelle nous sommes irrémédiablement attachés, celle de la défunte URSS, mais si vivace dans mon cœur.

Tu as vu, petit Frantsouz comme les organes de sécurité sont forts par chez nous!! Tu as vu ça, dis? Les assassins de Boris Nemtsov ont été arrêtés et ils sont tous tchétchènes... C’est Ramzan, qui est bien triste… Ben en fait, les gars en question, dont un appartenait aux forces spéciales tchétchènes (bataillon Sever) auraient déclaré que le brun ténébreux Boris (un séducteur si tu as vu les photos de la donzelle qui était avec lui sur le pont) avait heurté leur sentiment religieux en prenant la défense de la liberté de la presse, suite aux attentats contre Charlie Hebdo. Souviens-toi, une manifestation, organisée par Ramzan à Grozny, contre les caricatures de Mahomet avait rassemblé 800 000 personnes…

Le fait que ce soit des Tchétchènes me fait sourire. Un sourire ironique. Tu te souviens de ce peuple délicat pour lequel ta presse et tes élites autoproclamées prenaient fait et cause. Et puis tu te souviendras probablement que le joli Boris était membre du gouvernement de l'Outre alcoolique qui déclencha, après moultes libations forcément alcoolisées, la première guerre de Tchétchénie en janvier 1994. J’ai encore dans la tête le cri du conscrit russe appelant sa matushka à l’aide au moment où le couteau se posait sur sa gorge juvénile... Sale guerre, comme toute guerre qui se respecte. Tu te souviens de l'Outre alcoolique, vous l'aimiez bien, vous disiez que le pays était sympa à l’époque, vous pouviez vous essuyer dessus comme sur un paillasson, souviens-toi du Kosovo, mais en fait, le pays était complètement imprévisible et même dangereux, ben ouais, ça flinguait ou rackettait dans tous les coins mais tu as oublié, tu as la mémoire gommeuse. Mieux vaut Blondin. Il dit ce qu'il va faire et fait ce qu'il a dit, il est très prévisible comme garçon et mieux vaut l'écouter.

Je vais t'expliquer comment cela s'est passé techniquement, cet assassinat. Avant, à l’époque soviétique et au mitan des années 1990, les Tchétchènes étaient utilisés pour les basses œuvres. Le commanditaire s'adressait à un gang et hop, le job était fait avec plus ou moins d’art. Aujourd'hui, tout a changé, tout s'est policé puisque le commanditaire passe désormais un tender (appel d'offres), ce qui suppose un cahier des charges, et c'est le groupe le mieux ou le moins-disant, le plus conforme au cahier des chares, qui l'emporte. Le commanditaire fait ensuite une avance pour régler quelques frais: armes, moyens de communication, moyens d'interception, de brouillage, voitures... Une fois la commande honorée, le groupe perçoit sa rétribution au prix fixé dans l'appel d'offres. Je suis sûr que si cela se passait comme ça en Europe, il y en aurait pour exiger des quotas de femmes, voir si tout se fait conformément au développement durable et au changement climatique, ben ouais, l’empreinte carbone c’est vachement important, le contactant serait un contractant de proximité, une sorte de slow food de l’assassinat... Enfin, ce changement te dit bien que le Russien sait adopter le mode capitaliste car l'appel d'offres suppose une mise en concurrence entre gangs... C'est beau le progrès. De mon temps, un mur suffisait.

Enfin, ce n'est pas la mort du beau ténébreux Boris, ni les sanctions d'ailleurs, qui ont empêché British Petroleum (BP) de signer un accord de 12 Mds de dollars avec le grassouillet oligarque Fridman pour un projet gazier en Egypte... Tu le sais, tu auras beau faire le singe idéaliste, t’agiter, l'argent n'a pas d'odeurs...

Tiens, cela me fait souvenir que le 12 mars 1947 le Président américain Truman définissait sa doctrine contre l’URSS, le containment. Je ne suis pas vraiment convaincu que la patrie du capitalisme ait véritablement changé de doctrine, y compris vis-à-vis d’une Russie hyper-capitaliste. Faut se faire une raison, nous Russiens, nous faisons peur ! Tiens, à propos d’avoir peur, les agités du Donbass, du moins les femmes faisant partie de bataillons, ont organisé un concours de beauté à l’occasion du 8 mars, fête des femmes. Je crois que c’est Svetlana Alexievitch qui a écrit « La guerre n’a pas un visage de femme »… Du même auteur, lis « La fin de l’homme rouge ». C’est irrémédiablement triste.

Laissons de côté ce qui n’est qu’écume sur la vague, la politique comme elle va, et cessons de parler de ce qui (te) fâche et évoquant la belle parmi les belles, Moscou ! Je me suis rendu récemment au pied du monument des conquérants de l’espace, sous lequel se trouve notre musée du Cosmos. Quel monument, quel gigantisme et quelle modernité. Et cela m’a fait plaisir, oui extrêmement plaisir, de retrouver la grandeur de notre beau et vaillant pays, l’URSS !! Ce musée te révèle le paradoxe de notre pays, y compris aujourd’hui, celui d’une puissance « pauvre ». Et puis surtout, nous sommes de sacrés bricoleurs, nous qui avons envoyé le premier homme dans l’espace. Pas comme les Américains, qui doivent tout à Werner Von Braun, ingénieur nazi, père des fusées V1 et V2. Sont pas rancuniers les Anglais avec leurs potes américains… Nous, nous avons fait tout, tout seuls, sur le coin de l’établi, dans un garage. Ce qui est pas mal, c’est que le musée conclue sur la coopération internationale, avec l’ISS, ça c’est quand même gentil de notre part de faire profiter tout le monde de nos savoir-faire. Faudrait pas l’oublier.

Après ce musée, je suis allé faire un tour au VDNKh. Jadis, c’était le centre des expositions où le peuple pouvait constater de visu les réalisations de la vaillante Union Soviétique, notamment dans le domaine agricole. L'entrée principale du parc est un arc de triomphe surmonté des figures d'un conducteur de tracteur et d'une kolkhozienne. C’est Jo le moustachu qui a eu l’idée de la chose histoire de se faire plaisir, un peu d’autosatisfaction ne nuit pas, et de faire plaisir au peuple, histoire qu’il voit le résultat de son travail. Tu as plusieurs pavillons dédiés à chacune des 15 Républiques Soviétiques et une fontaine avec 15 statures représentant les dites Républiques. Aujourd’hui, c’est devenu une foire à tout. Tu rentres dans un pavillon et tu trouves des restaurants, des magasins d’électronique, bref, de quoi satisfaire la fringale consumériste du populo. Mais il me revient que le maire de Moscou, Sergueï Sobianine, un bon pote de Blondin, puisqu’il a été son chef de cabinet, donc un homme de confiance, aimerait que tout redevienne comme avant. Ben ouais, le Russien est un nostalgique, relis Oblomov ! Alors, il fait à la russe, un mélange d’autorité et de sensibilité. Il fait fermer les pavillons, les rénove, bref, il chasse les marchands du temple. Une perestroïka à rebours… Ou plutôt un savant mélange, un syncrétisme.

Et puis après, j’ai vu une belle exposition consacrée à Rodtchenko et sa compagne Stepanova. Tu avais tout, le Rodtchenko photographe, peintre, affichiste et designer. Là également, une bonne bouffée salutaire de sacrément bons souvenirs. Tu vois, petit Frantsouz, après ce restaurant, ce musée et cette exposition, je suis convaincu que mon pays ne peut pas mourir. Il est traversé par un flux vital, qui résonne jusque dans les bania, au moment où le bantchik force sur la vapeur, tu entends des cris de bêtes libérateurs, ce sont les cris d’ours (si cher à Blondin), des conquérant de l’Est qui bientôt, qui sait, déferleront sur l’Ouest, pour son salut bien évidemment, tu as appris à nous connaître… Vous ne vous débarrasserez pas de nous, vous nous avez sur le dos pour de longues années !

Avant de te quitter, je voulais te dire que j’avais lu « Soumission » de Houllebecq pendant mes vacances polonaises. J’ai trouvé ça un peu long ce qui est compensé par l’humour féroce de l’auteur, un facétieux. Je ne comprends pas la polémique en France, ce livre est juste une pochade, une déconnade. Bon, certes, comme le disait Blondin il y a déjà quelques années, « la France deviendra dans moins de 20 ans la colonie de ses anciennes colonies », c’est un fait, mais le roman de Houellebecq joue de vos peurs et le bestiau, ça le fait poiler et je le comprends. Pour revenir à la citation de Blondin, c’est du typiquement Russien. Vois-tu, petit Frantsouz connecté et globalisé, les Russiens ont trois obsessions assez éloignées des tiennes, mais tu ferais bien de prendre des cours de rattrapage : l’Histoire, la géographie déclinée en géopolitique, et la démographie (le nombre). Donc ne te vexe pas ou n’accable pas Blondin d’anathèmes, il est juste inquiet pour vous, pour ce pays qu’il adore et dont il apprécie particulièrement le Chassagne-Montrachet, à défaut d’avoir goûté les vins du Roussillon.

Si la situation en Ukraine te préoccupe, lis ça, cela te rassurera, hin, hin, hin :https://www.bellingcat.com/news/uk-and-europe/2015/03/11/vreditel-sobaka/ Tu comprendras que comme nous sommes un vaste empire, nous n’avons pas de problèmes de ressources humaines et nous envoyons nos Bouriates se battre en Ukraine contre l’OTAN, contre l’impérialisme. Le petit gars qui témoigne et qui a été blessé ne regrette rien. Amusant de voir les gens les bénir, eux, des Bouriates, des bouddhistes. Amusant de voir que pour nous autres Russiens, la guerre est un fête car partout d’où partent nos vaillants petits gars, tu as des fêtes. Au fait, j’espère que tu es bien conscient, petit Frantsouz, que les Etats-Unis envoient des militaires, en nombre, pour former les Ukrainiens. Dur tout de même de se faire une opinion, hein ?

Je suis retourné au bania, tu sais les bains russes. J’ai un bon rythme, une fois tous les 15 jours. A chaque fois que j’y suis, je me pose des questions sur mon peuple. Comment des gens, des adultes, peuvent-ils supporter une telle chaleur, suivi d’un bain dans une eau à 3°, et se faire fouetter par leur alter égo à l’aide de branches de bouleau, de chêne… Un drôle de peuple, non ? Et c’est une tradition ancestrale. Rien à voir avec ces tafioles turcomanes où tu te badigeonnes d’huiles essentielles. Je crois que mon peuple est un peuple basique, aux plaisirs simples et c’est un peu ple de guerriers. Gaffe à vos miches ! Mais attention, pas des barbares, j’ai tout de même vu une exposition Doisneau, Nadar et de photos soviétiques 1946-1964. Donc y en a dans le ciboulot, donc re-gaffe à tes miches ! Bon, j’arrête avec notre éternel complexe d’infériorité/supériorité (les deux en simultané et vice-versa).

Au fait, petit Frantsouz, tu connais Philippe Muray? Oui, non? Pas grave, pourtant c’est un des tiens, je te dédie ce poème de lui (http://www.youtube.com/watch?v=2lEupp9jzGs). Pas mal de lecteurs de l'Archipel devrait se reconnaître, qu’ils n’en soient nullement offensés...

Terminons sur un sujet qui fâche… Je t’ai pas beaucoup entendu lorsque l’Arabie Saoudite, alliance objective entre la famille régnante, les Saoud, et la prédication wahhabite, est intervenue au Yémen contre les chiites houthistes. Tu as fait plus de tintamarre lorsque Blondin a récupéré la Crimée, tu nous a même sanctionné et tu nous as remis un petit coup de sanctions en raison des agités du Donbass (qui de notre point de vue Russien fait partie de l’Ukraine, c’est un conflit ukraino-ukrainien, attention, c’est pas nous !). Faiut être cohérent, petit Frantsuz, sinon, t’es plus crédible, c’est pas bon l’indignation sélective. Blondin, il est méchant, le roi d’Arabie, il est gentil (pense au blogueur, au fait). Remarque, tu me diras, toutes ces histoires, au Yémen, c’est loin, et puis c’est des Arabes…

Et puis je t’offre une chanson, histoire de te rappeler qui nous sommes ! https://www.youtube.com/watch?v=U_VO6SJiny8 C’est une chanson de la guerre civile qui dit que l’Armée rouge est la plus forte, une chanson qui te pose le décor parce qu’à l’époque, nous avions les Blancs sur le paletot, ça va encore, ça reste les nôtres, mais en plus les alliés, quelques français, des américains (décidément, nous sommes une obsession pour eux), des anglais, des japonais qui soutenaient les Blancs. La chanson est interprétée par les gars de Liube, le groupe préféré de Blondin. Mais toi, tu préfères Emeute dans ta chatte(Pussy Riot).

Voir aussi:

Les précédentes chroniques moscovites

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/tag/chroniques%20moscovites/

Chronique moscovite (épisode 13): des hauts et des bas...‏  par Félix Edmundovitch Dzerjinski
Chronique moscovite (épisode 13): des hauts et des bas...‏  par Félix Edmundovitch Dzerjinski
Chronique moscovite (épisode 13): des hauts et des bas...‏  par Félix Edmundovitch Dzerjinski
Chronique moscovite (épisode 13): des hauts et des bas...‏  par Félix Edmundovitch Dzerjinski
Chronique moscovite (épisode 13): des hauts et des bas...‏  par Félix Edmundovitch Dzerjinski
Chronique moscovite (épisode 13): des hauts et des bas...‏  par Félix Edmundovitch Dzerjinski
Chronique moscovite (épisode 13): des hauts et des bas...‏  par Félix Edmundovitch Dzerjinski
Chronique moscovite (épisode 13): des hauts et des bas...‏  par Félix Edmundovitch Dzerjinski
Chronique moscovite (épisode 13): des hauts et des bas...‏  par Félix Edmundovitch Dzerjinski
Chronique moscovite (épisode 13): des hauts et des bas...‏  par Félix Edmundovitch Dzerjinski
Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans Chroniques Moscovites chroniques ARTICLES Gastronomie
commenter cet article
9 mars 2015 1 09 /03 /mars /2015 11:19
Repost 0
3 mars 2015 2 03 /03 /mars /2015 11:25
Marché slowfood à Château-Roussillon/élevage: l'enjeu des races locales! interviews de Martin Quintana, Nicolas et Thérése Miralles par Nicolas Caudeville

C'est plus de 1200 personnes qui sont venues dimanche dernier au marché Slowfood à la rencontre des producteurs de qualité d'ici (voir http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/02/ce-dimanche-un-marche-bon-propre-et-juste-a-chateau-roussillon-interview-jean-lheritier-par-nicolas-caudeville.html) . On a eu l'occasion de retrouver le sauveur de la race de chèvre catalane Martin Quintana et le bouillonnant éleveur de vaches des Albères(voir http://loeildupharynx.over-blog.com/article-interview-de-martin-quintana-eleveur-de-chevres-par-nicolas-caudevile-52950814.html) Nicolas Miralles et sa femme Thérèse . Derrière l'élevage et la spécificité de ces races d'ici, l'enjeu de l'aménagement du territoire et de son écono-écologie. Voir les entretien vidéos.

Voir aussi:

Ce dimanche, Un marché Bon, Propre et Juste à Château-Roussillon ! interview Jean Lhéritier par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/02/ce-dimanche-un-marche-bon-propre-et-juste-a-chateau-roussillon-interview-jean-lheritier-par-nicolas-caudeville.html

Ce dimanche, Un marché Bon, Propre et Juste à Château-Roussillon ! interview Jean Lhéritier par Nicolas Caudeville

C'est plus de 1200 personnes qui sont passées dimanche au marché slowfood, convivialité, bonheur du vivre ensemble
C'est plus de 1200 personnes qui sont passées dimanche au marché slowfood, convivialité, bonheur du vivre ensemble
C'est plus de 1200 personnes qui sont passées dimanche au marché slowfood, convivialité, bonheur du vivre ensemble
C'est plus de 1200 personnes qui sont passées dimanche au marché slowfood, convivialité, bonheur du vivre ensemble
C'est plus de 1200 personnes qui sont passées dimanche au marché slowfood, convivialité, bonheur du vivre ensemble
C'est plus de 1200 personnes qui sont passées dimanche au marché slowfood, convivialité, bonheur du vivre ensemble

C'est plus de 1200 personnes qui sont passées dimanche au marché slowfood, convivialité, bonheur du vivre ensemble

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans Gastronomie VIDEOS INTERVIEWS
commenter cet article

Articles Récents