Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  •  L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

23 mars 2017 4 23 /03 /mars /2017 21:11

"Depuis les années 1980, les enquêtes épidémiologiques ont évoqué l’implication des pesticides dans plusieurs pathologies chez des personnes exposées professionnellement à ces substances, en particulier des pathologies cancéreuses, des maladies neurologiques et des troubles de la reproduction. Ces enquêtes ont également attiré l’attention sur les effets éventuels d’une exposition même à faible intensité lors de périodes sensibles du développement (in utero et pendant l’enfance)." suite http://www.inserm.fr/espace-journalistes/pesticides-effets-sur-la-sante-une-expertise-collective-de-l-inserm

Ainsi donc, des meurtriers sont en suspend dans l'air , dans l'eau et dans les aliments que nous consommons nous tuant par un peu tous les jours pour le plus grand profit de multinationales de la chimie!http://www.ineris.fr/centredoc/drc-15-152407-12400a-rex-vf2-1465459131.pdf

 Mais il y a des alternatives! Il s'agit que nous citoyens, sachions imposer nos choix, à commencer par notre quotidien

La 12 semaine pour les alternatives aux pesticides commence dans notre département, demander le progragmme http://www.cap66.net/ ici et là http://www.semaine-sans-pesticides.fr/ en attendant une mise bouche avec l'interview des représentants du collectif Gérard Llorca et Laurence Saulnier

 

Gérard Llorca et Laurence Saulnier était en direct de la terrasse des épicuriens pour nous faire la bande annonce de la 12éme semaine pour les alternatives aux pesticides. www.cap66.net dans tout le département des PO . Présentation du film "Zéro phyto 100% bio" le premier films des villes sans pesticides et cantines bio en présence réalisateur . Conférence pesticide et santé par François veillerette . Et une projection débat sur la terrifiante disparition des abeilles (comme les disait Albert Einstein "«Si l’abeille disparaissait de la surface du globe, l’homme n’aurait plus que quatre années à vivre ».) des échanges de graines à Paulilles...

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES INTERVIEWS VIDEOS
commenter cet article
20 mars 2017 1 20 /03 /mars /2017 16:16

Dans l'excellent bar à vins et plus que tapas

Rue du Marché aux Bestiaux, 66000, Perpignan, France

04-11-68-39-47

, venez découvrir les dessins de Caroline Joyeux 

Perpignan: expo Caroline Joyeux au Tinc sed! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan: expo Caroline Joyeux au Tinc sed! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan: expo Caroline Joyeux au Tinc sed! interview par Nicolas Caudeville
Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES INTERVIEWS VIDEOS
commenter cet article
19 mars 2017 7 19 /03 /mars /2017 01:35

 

Timéa représentante des "portes voix" impliqués dans " le secours populaire " aveugle et pourtant bien voyante sur l'état de la société, soutient "lès assises de la pauvreté " à Perpignan. Un témoignage et une réflexion sur la vie et la ville

Perpignan: Timéa, pauvre, mal-voyante porte-voix des oubliés de la présidentielle! #assisesdelapauvreté interview par Nicolas Caudeville
Perpignan: Timéa, pauvre, mal-voyante porte-voix des oubliés de la présidentielle! #assisesdelapauvreté interview par Nicolas Caudeville
Perpignan: Timéa, pauvre, mal-voyante porte-voix des oubliés de la présidentielle! #assisesdelapauvreté interview par Nicolas Caudeville
Repost 0
17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 15:37

L'école des beaux arts de Perpignan a fermé au mois de juin dernier. L'artiste et provocateur belge Jan Bucquoy interrogé aujourd'hui, jour qui aurait été le jour anniversaire des 200 ans de l'école d'art , nous  a répondu qu'il soutenait la décision du maire Jean-Marc Pujol! "Parce que les artistes ne doivent pas sortir de l'académie, mais de la rue. Que la société à plus besoin de plombier!"

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans INTERVIEWS VIDEOS beaux-arts PARODIES
commenter cet article
10 mars 2017 5 10 /03 /mars /2017 16:45

 

Céline Marcadon succède à Vincent Vincent Sibeaux Noiret à Artrial place Rigaud. Samedi 11 mars commencera l'exposition des peintures de Bernadette Kelly

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans INTERVIEWS VIDEOS
commenter cet article
27 février 2017 1 27 /02 /février /2017 15:08

Si le maire de Perpignan Jean-Marc Pujol avait été poinçonneur des lilas, il eut au moins fait des petits trous dans le centre historique. Mais il serait plutôt du genre barbier de cette ville et lui, semble vouloir tout raser!

Un collectif c'est donc mis en place pour s'opposer aux déprédations de celui qui semble avoir pris pour exemple DAESH à Palmyre. Pétion signée de Paris à Barcelone en passant par des perpignanais par des experts dans le domaine, des habitants et des citoyens indignés. Parmi eux Jean Bernards Mathon (par ailleurs conservater de profession) et Didier Rykner (rédacteur en chef de la fameuse revue "la tribune de l'art" http://www.latribunedelart.com/) que nous avons interviewé

N'oubliez pas de signer la pétition https://www.change.org/p/monsieur-le-maire-stop-%C3%A0-la-destruction-du-centre-historique-de-perpignan

Perpignan est une cité millénaire qui a su conserver au fil des âges l'essentiel de sa structure et de son parcellaire médiéval, ce qui est d'un intérêt exceptionnel.

Dans la seconde moitié du XX e siècle, les municipalités successives ont laissé se dégrader le centre ancien (logements dégradés, insalubres, marchands de sommeil, population en difficulté, ...). Aussi, après plusieurs années d'études très fines, un secteur sauvegardé du centre ancien a été délimité, et un Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur (PSMV) a été adopté en 2007 par la ville et L’État, afin de définir ce qui devait être conservé au niveau du bâti.


En 2014, estimant que ce plan de sauvegarde était trop contraignant, le Maire actuel, Monsieur Jean-Marc Pujol, décide de sa révision. L'objectif affiché est de "dé densifier". Sous ce prétexte et sans attendre l'approbation d'un nouveau plan de sauvegarde, il a été procédé à des opérations de démolitions irréversibles et dans la précipitation  (presbytère, quartier Saint-Jacques, patrimoine arboré centenaire, ...). Ceci en infraction totale avec le PMSV réglementaire et en contradiction avec l'idée de faire de ce patrimoine un atout pour le rayonnement et le développement de la ville de Perpignan, comme cela a été fait dans la ville voisine de Girona, par exemple.

Plus de 100 ans après la destruction des remparts de la ville, à partir de 1904 (pour ouvrir alors la ville à la modernité... ), il est aujourd'hui envisagé une chirurgie lourde à base de destructions massives ou de projets surréalistes ou carrément délirants !

 

Pourquoi ce manque d'information, de concertation et cette précipitation ?
Les habitants de Perpignan doivent être informés des projets, du devenir du centre ancien et pouvoir dire leur mot. Il y a un besoin réel et urgent de rénovation, de réhabilitation, de lutte contre l'insalubrité, de maintien des populations en place ; le bâti ancien et le parcellaire médiéval doivent être préservés ; Perpignan ne doit pas être livrée aux promoteurs et aux démolisseurs !

NOUS AFFIRMONS :

Que le centre ville historique de Perpignan doit faire l'objet d'un plan ambitieux de rénovation, prenant également en compte la question sociale de ses habitants ;

Que ce plan doit se baser sur l’expertise la plus actuelle en matière de conservation et de réhabilitation du bâti, avec le souci d’en préserver l’authenticité ;

Que la valorisation du patrimoine bâti du centre ancien de Perpignan peut être le socle d'une véritable stratégie de dynamisation économique de notre ville 

Que cette rénovation et cette mise en valeur doivent être conduites sans jamais porter atteinte de manière irréversible à notre patrimoine historique ;

Que pour cela, le strict respect du Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur (PSMV) actuel est une précaution incontournable ;

Que toute actualisation de ce PSMV doit être menée sans aucune précipitation, dans la finesseet la totale concertation.

NOUS DEMANDONS :

La mise en ligne sur le site internet de la municipalité de l'intégralité du projet de révision du secteur sauvegardé, pour que les habitants soient pleinement informés ;

La prolongation de la durée de consultation de la population, jusqu'à fin mars, avant toute décision irréversible;

La mise en place d'une véritable concertationpour un plan de protection de de valorisation de l'ensemble du centre ville ancien et pas seulement de quelques bâtiments emblématiques ;

La protection du patrimoine arboréindispensable à la respiration et à la régulation thermique du centre ancien.


NOUS EXIGEONS UN MORATOIRE sur tous les projets de démolition du patrimoine bâti et arboré de la ville de Perpignan.

Contacts :

Email : sauveperpi@gmail.com

Twitter : @PerpignanPat

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES INTERVIEWS VIDEOS catalans
commenter cet article
24 février 2017 5 24 /02 /février /2017 12:52

 

Hier à la librairie Torcatis à Perpignan le politologue présentait son livre "en finir avec le président" livre qui réfléchit à l'amélioration de la cinquième république. Dans le contexte d'une élection présidentielle le débat et la présentation furent éclairant (notamment, le moment des questions/réponses avec un public très impliqué) 

Retrouvez donc l'intégralité de ce moment en vidéo et en photos 

Vidéo, conférence débat 'en finir avec le président' par le politologue Olivier Rouquan animé par Nicolas Caudeville à la librairie Torcatis
Vidéo, conférence débat 'en finir avec le président' par le politologue Olivier Rouquan animé par Nicolas Caudeville à la librairie Torcatis
Vidéo, conférence débat 'en finir avec le président' par le politologue Olivier Rouquan animé par Nicolas Caudeville à la librairie Torcatis
Vidéo, conférence débat 'en finir avec le président' par le politologue Olivier Rouquan animé par Nicolas Caudeville à la librairie Torcatis
Vidéo, conférence débat 'en finir avec le président' par le politologue Olivier Rouquan animé par Nicolas Caudeville à la librairie Torcatis
Vidéo, conférence débat 'en finir avec le président' par le politologue Olivier Rouquan animé par Nicolas Caudeville à la librairie Torcatis
Vidéo, conférence débat 'en finir avec le président' par le politologue Olivier Rouquan animé par Nicolas Caudeville à la librairie Torcatis
Vidéo, conférence débat 'en finir avec le président' par le politologue Olivier Rouquan animé par Nicolas Caudeville à la librairie Torcatis
Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans conférence VIDEOS INTERVIEWS
commenter cet article
22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 16:50

 

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans INTERVIEWS VIDEOS
commenter cet article
13 février 2017 1 13 /02 /février /2017 14:01

Le théâtre était sur le berceau de la démocratie. Il est ce lieu complémentaire où l'on dit ce qui ne peut être dit à l'assemblée, ainsi les deux systèmes de représentation étaient complémentaires pour éclairer le citoyen. Et puis, le théâtre a senti le soufre sous le règne  de la chrétienté, on enterrait plus les comédiens qu'à la nuit tombée, lorsqu'ils ne terminaient pas à la fosse commune . Mais le pire est arrivé, lorsque la bourgeoisie l'a intégré dans les canons de sa culture. Et d'apôtre de Dionysos, il est devenu sectateur d'Apollon. Et du soufre qu'il exhalait, il n'a plus senti que le savon. Il n'avait plus en bouche que le confort de la bien-pensance et la bien-séance , mais avec toujours collé sur le visage le masque en carton de la canaille!

Le théâtre n'est plus désormais intéressant que pour les entrepreneurs du bâtiment qui en on fait leur "baise-en-ville"! Une fois emmuré  le théâtre, que reste-t-il pour ses pratiquants, pire encore s'ils sont issus du cru...

Il faut refaire du théâtre, comme les premiers chrétiens dans des granges ou dans des grottes, pour mieux ressurgir sur les monts et les parvis et annoncer la bonne nouvelle: il est ressuscité !

C'est pourquoi, l'archipel contre attaque a souhaité suivre l'expérience créative de la pièce "Le Pe_du" écrite et mise en scène par Jean-Christophe Gary et interprétée par des comédiennes et diens de compagnies d'ici (Lucie Chillon, Sabine, Laeticia Costa,Aurélie Bourrat, Karim Arrim,Sabine pietraszek, Christian Savier; costume Aurélie Bourrat, décors Didier Dimech et régie Magalie Pages). Par une série d'interviews en direct sur Facebook, rencontres successives avec metteur en scène, comédiens, mais aussi interprétations de scénettes, rencontre aussi avec l'artiste belge Jan Bucquoy et les interactions du Tarots revisité de Ben Gross, le tout à cents mètres du centre du monde, au 3 avenue de Grande Bretagne chez l'ami Vincent Madramany.

 

 

Perpignan: il reste peu de place pour aller voir le pe_ndu à cents mètres du centre du monde jusqu'à mardi! interviews par Nicolas Caudeville
Perpignan: il reste peu de place pour aller voir le pe_ndu à cents mètres du centre du monde jusqu'à mardi! interviews par Nicolas Caudeville
Perpignan: il reste peu de place pour aller voir le pe_ndu à cents mètres du centre du monde jusqu'à mardi! interviews par Nicolas Caudeville
Perpignan: il reste peu de place pour aller voir le pe_ndu à cents mètres du centre du monde jusqu'à mardi! interviews par Nicolas Caudeville
Perpignan: il reste peu de place pour aller voir le pe_ndu à cents mètres du centre du monde jusqu'à mardi! interviews par Nicolas Caudeville
Perpignan: il reste peu de place pour aller voir le pe_ndu à cents mètres du centre du monde jusqu'à mardi! interviews par Nicolas Caudeville
Perpignan: il reste peu de place pour aller voir le pe_ndu à cents mètres du centre du monde jusqu'à mardi! interviews par Nicolas Caudeville

 

Gare au G.A.R.I :ou comment organiser le rapt d'un banquier! interview Nicolas Réglat par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2014/08/gare-au-g-a-r-i-ou-comment-organiser-le-rapt-d-un-banquier-interview-nicolas-reglat-par-nicolas-caudeville.html

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES INTERVIEWS VIDEOS Mondeparallèle
commenter cet article
29 janvier 2017 7 29 /01 /janvier /2017 17:20

Débat de "enVIE de POlitique" au café de la poste à Perpignan le dimanche 22 janvier 2017. Le théme étant " La politique émoi, et moi et moa"

« enVIE de POlitique » s’adresse à tous !

Ceux qui parlent, échangent, suivent la politique. Ceux qui ne vont plus voter ou n’y sont jamais allés. Ceux qui souhaitent en savoir plus mais ne se retrouvent pas dans les lieux traditionnels du débat politique : partis politiques, réunions publiques… Cette initiative citoyenne et non partisane revendique la pluralité d'opinions et la tolérance de chacune d'entre elles. « enVIE de POlitique » s’adresse à tous ceux qui aiment le débat, qui permet de mieux faire fonctionner notre démocratie !

« enVIE de POlitique » c’est des rencontres ayant pour but de permettre à des opinions différentes de se croiser, de s’écouter, de se confronter dans une ambiance bienveillante, constructive et conviviale ! Les plus jeunes, qui vivront en 2017 leur première expérience électorale, sont particulièrement bienvenus. Ils seront prioritaires dans la prise de parole…

Organisation générale : une rencontre tous les 15 jours, dans un café différent, avec une « Charte » des participants aux débats qui seront filmés et mis en ligne !

Déroulement : il sera identique, sauf si nous avons un invité d’audience nationale. Des "chroniques" thématiques, proposées par des journalistes, blogueurs, experts… alterneront avec des temps de débats. Nous terminerons par une performance artistique, un regard décalé sur nos échanges.

« Charte des participants » : Faire de la politique c’est s’exprimer, écouter l’autre, respecter des avis divergents, argumenter etc. Les intervenants acceptent donc la « charte », deux « arbitres » en feront respecter les principes :
• Des interventions brèves (3 minutes maximum) ; accordées par les arbitres ;
• L’intervenant se présente : prénom, âge, profession ou activité, etc. 
• Il n’est pas possible de lui couper la parole ;

Calendrier : lieux & thèmes seront annoncés d’une réunion sur l’autre.

• Dimanche 22 janvier : 10h30 – 12h / Café de la Poste - Thème : « Les élections émoi » – Journaliste animateur du débat : Fabien Palem
• Vendredi 3 février : 19h – 20h30 / Brasserie de la Gare 
• Dimanche 19 février : 10h30 – 12h 
• Vendredi 3 mars : 19h – 20h30 
• Dimanche 19 mars : 10h30 – 12h
• Vendredi 31 mars : 19h – 20h30

Des envies de participer ou de proposer une chronique ?
contactez-nous : enviedepolitique66@gmail.com

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans INTERVIEWS VIDEOS chroniques
commenter cet article

Articles Récents