Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  •  L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

4 septembre 2017 1 04 /09 /septembre /2017 22:41

PHOTOGRAPHIER L’EXIL – VISA POUR L’IMAGE, PERPIGNAN

Le collectif VOST vous invite à venir découvrir l’exposition collective Photographier l’exil, dans le « off du off » de Visa pour l’image, Perpignan. Du 4 au 17 septembre 2017.

Vernissage le lundi 4 septembre, à 19h.

Table-ronde le mardi 5 septembre, de 16h à 19h.

Facebook : VOST COLLECTIF / Photographier l’exil

Justine Roquelaure et Lucie Bacon était en direct pour l'archipel contre attaque pour présenter l'xpo multimédia sur le thème "photographier l'exil qui commence ce soir rue fabrique d'en Nadal à côté du Foodlab à 19 h extraordinaire buffet préparé par Coralie Flandre alias Coco

Perpignan/ Visa pour le off du off: photographier l'exil ! interview Justine Roquelaure/ Lucie Bacon par Nicolas Caudeville
Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans INTERVIEWS VIDEOS Mondeparallèle
commenter cet article
2 septembre 2017 6 02 /09 /septembre /2017 11:01

Mort il y a 3 ans un 26 Aout, Christian Bourquin a toujours ses adorateurs 

Bourquinah-Fasho : Hommage éternel à notre Conducator, Têt de la pensée.:

 

C’était il y a quelques jours ou semaines, je ne me souviens plus très bien tant j’ai eu l’impression de faire un saut spatio-temporel digne des frères Bogdanoff. J’avais la version électronique de l’Indépendant, euh pardon, de note glorieuse Pravda, entre les mains sur mon téléphone et j’y découvris un hommage rendu à Christian Bourquin, défunt président de région et de conseil général, notre phare, notre boussole, notre couteau suisse à tous, parti il y a trois ans ! http://www.lindependant.fr/2017/08/28/pyrenees-orientales-le-departement-rend-hommage-a-christian-bourquin,3045636.php#

 

Cet hommage était rendu par les élus, les apparatchiks, la nomenklatura et le personnel. Ah, le personnel, toujours prêt à s’émouvoir pour les grands qui le gouvernent, toujours aux ordres, toujours déférent… Bref, pendant quelques minutes, j’ai été transporté contre mon gré d’homme libre, de libéral-libertaire-libertin, de Perpignan la Catalane en Union Soviétique, fin des années 1970, sous Brejnev. Pincez-moi, je rêve, je cauchemarde. Effectivement, comme le disait Goya, « le sommeil de la Raison engendre des monstres ». Et il me semble que dans notre ville et notre département, cela fait quelques décennies que la Raison dort et plutôt bien. Chuuuut, ne la réveille pas…

 

Cher habitant des Pyrénées-Orientales, tu ne le savais pas mais depuis l’effondrement de l’URSS, en 1991, subsiste une mini Union Soviétique, ton conseil départemental. Outre ces nombreuses œuvres et la munificence dont il t’oint, toi son glorieux client, toi son personnel si efficace - je te rappelle, ô ingrat (respect, à genoux et plus vite que ça !), que le conseil départemental figure parmi les trois principaux employeurs du département avec la mairie et l’hôpital (bon, là, va falloir bosser parce qu’on est loin de la start-up nation du président) - comme toute Union Soviétique, il se doit de célébrer ses grands hommes, ses penseurs, et notamment son Conducator (le roumain était le Danube de la pensée, pour Christian, ben, y a la Têt, non ?) dont la contribution à l’histoire des idées politiques de notre pays, que dis-je, de l’Europe, est colossale. Un lycée porte son nom à Argelès, mais c’est un hommage bien timoré, une avenue porte son nom à Salses qui débouche sur le mémorial du camp de Rivesaltes (hum…). Et ton héritage ? Qui pour faire vivre la flamme qui animait notre génial Conducator ? Hermeline, Ségolène ?

 

Il  faut des statues à sa gloire, des timbres, des mugs, des tapis de souris, des t-shirts… Il se murmure que la construction d’une statue de 831  mètres (soit un mètre de plus que la tour Burj El Khalifa à Dubaî) est envisagée à Pyongyang en Corée du Nord, tant Kim Jong un a été marqué par la pensée politique de Christian Bourquin, un modèle pour lui surtout en termes de gouvernance. Bref, comme en URSS, il nous faut un véritable culte de la personnalité, en hommage au grand homme. Pour mémoire, voici la définition de culte de la personnalité trouvée sur internet : l'expression culte de la personnalité est utilisée pour désigner l'attitude d'un chef d'Etat d'un régime totalitaire qui veut être vénéré comme un dieu vivant. Elle se traduit par une admiration excessive, une adulation du chef par la population au détriment des intérêts de la collectivité.

 

Bon, au détriment des intérêts de la collectivité, nous le savions depuis belle lurette, depuis le temps que ça dure, c’est une habitude chez nous… Totalitaire ? Ecoutez, j’ai appris récemment que le conseil départemental s’était doté de sa propre police secrète, sorte de STASI dotée des très hautes technologies de surveillance (écoutes, interceptions…) et chargé de surveiller le personnel, et qu’il était impossible de se connecter à l’Archipel contre-attaque depuis un ordinateur du conseil départemental. Il y a même des membres du personnel, qui ont parfois tendance à s’éloigner e la ligne du défunt chef ou de l’actuelle taulière, qui disparaissent bien plus mystérieusement que Xavier Dupont de Ligonnés. Certains disent qu’ils seraient ou détenus, pour les plus chanceux, dans les caves du palais des Rois de Majorques, ou qu’ils poursuivraient un dur labeur au service de l’édification du socialisme dans un seul département, dans quelque mine de Cerdagne. Heureusement, moi, je m’informe sur Radio Free Europe – Bureau des Pyrénées-Orientales et j’ai alerté Amnesty International. Bientôt la liberté, les Américains, un plan Marshall pour le département, des chewing-gums, des blue jeans et les Beatles…

 

"On peut inventer des fleurs, des chèvres, des taureaux, et même des hommes, des femmes - mais notre Bourquin, on ne peut pas l'inventer. Parce que, pour Bourquin, l'invention - même si Picasso est l'inventeur - est forcément inférieure à la réalité. Incomplète, et par conséquent, infidèle."  (Louis Aragon à propos d’un dessin de Picasso sur Staline).

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES Mondeparallèle catalans chroniques
commenter cet article
13 août 2017 7 13 /08 /août /2017 14:32

des méres et des enfants gitans se balade avec une enceinte à roulettes et diffuse une musique crachotée sous l'oeil ébahi des touristes et autres consommateurs l'ordre reigne à Perpignan aucunne intervention. Et pourtant il y a 2 caméras/ Bravo l'équipe municipale pour autant d'efficacité. Aprés les jeudis de Perpignan ; les vendredis après-midi.

Beaucoup de gens parient sur le retour de l'université au centre ville de Perpignan . Les élus locaux, pour qui, avec le musée Rigaud et son expo "prestige" Picasso , soient la réponse à sa déconstruction , son appauvrissement et le fait qu'il soit plus un décor pour la série "walking dead" que pour la série "game of throne" sont enthousiastes à l'idée de pouvoir grâce à cela continuer de se rouler dans leur paresse intellectuelle comme des porcs dans leur bauge. Mais 500 étudiants pourront-ils sauver le centre ville? D'autant qu'il n'est pas évident que la greffe prenne. On ne sait pas enquis du contexte du quartier dont les habitants n'ont pas eu à donner leur avis. Outre la durée des travaux qui a pesé sur la possibilité de circulation, les commerces et la tranquillité des lieux, il n'a pas été réfléchi les possibles frictions entre les actuelles habitants dont l'essentiels sont gitans et maghrébins et les nouveaux arrivants (C'est pas comme si il y avait une section sociologie à l'université qui aurait pu envoyer ses étudiants pour enquêter. Ainsi dans les années 40 la présidence américaine demanda-t-elle à l'école de sociologie de Chicago https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89cole_de_Chicago_(sociologie) si les italiens et les allemands d'origine se constitueraient en ennemis de l'intérieur s'il y avait entrée en guerre contre les forces de l'axe) 

Anticipant sur cette arrivée des commerçants ont investi dans des nouveaux commerces ax alentours , particulièrement sur la place Rigaud dans des cafés et des restaurants . 

Mais voila que les gitans commencent a se rebeller. La vitre du nouveau bâtiment centrale a été brisé et des coups de feu auraient été tirés. 

Et vendredi dernier, des méres gitanes et une troupes d'enfants tirant derrière eux une baffle ce sont installés sur l'estrade des jeudis de Perpignan et se sont mis à danser sur une musique flamenco , faisant irruption dans la tranquillité des touristes et autres consommateurs de la place Rigaud. On ne peut cacher le réel éternellement sous le tapi des apparences...

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans VIDEOS Mondeparallèle catalans
commenter cet article
5 août 2017 6 05 /08 /août /2017 13:55
quelques mots en catalan de Svetlana à son arrivée à Perpignan pour annoncer les concerts du 5 août à 21h avec le trio concertanti et le concert du 15 août à 18h avec le contre ténor Léandro Marziote à Riquer à Catllar. Cette violoncelliste russe originaire de Kazan a fait ses classe avec les meileurs maîtres de Russie et d'Europe . Elle vit désormais à Barcelone c'est pourquoi l'interview c'est faite en catalan ! Tchaïkovski notamment au programme!
quelques mots en catalan de Svetlana à son arrivée à Perpignan pour annoncer les concerts du 5 août à 21h avec le trio concertanti et le concert du 15 août à 18h avec le contre ténor Léandro Marziote à Riquer à Catllar

 

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans Mondeparallèle INTERVIEWS VIDEOS
commenter cet article
2 août 2017 3 02 /08 /août /2017 10:20

Dernière arrivée dans le quartier à coté du resto Végan la révolution verte , au numéro 5 (comme un parfum de Chanelle) de la rue du théâtre à Perpignan Patricia Maillard et sa boutique Atemporel. Entre brocante et salon photographique passez l'autre coté du miroir et découvrez son univers. Interview 

Perpignan: de l'autre coté du miroir du 5 rue du théâtre , la boutique Atemporel de Patricia Maillard ! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan: de l'autre coté du miroir du 5 rue du théâtre , la boutique Atemporel de Patricia Maillard ! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan: de l'autre coté du miroir du 5 rue du théâtre , la boutique Atemporel de Patricia Maillard ! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan: de l'autre coté du miroir du 5 rue du théâtre , la boutique Atemporel de Patricia Maillard ! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan: de l'autre coté du miroir du 5 rue du théâtre , la boutique Atemporel de Patricia Maillard ! interview par Nicolas Caudeville
Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans Mondeparallèle INTERVIEWS VIDEOS
commenter cet article
21 juillet 2017 5 21 /07 /juillet /2017 16:21

Jan Bucquoy était en direct pour l'archipel contre attaque pour commenter l'article du mensuel Journal CQFD dont le dossier d'été est intitulé "L'art vaurien et dont l'article "Quand le musée fait la ville PICASSO À PERPIGNAN" révéle l'autre côté du miroir de la culture locale. Le tout au café Pams

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans Jan Bucquoy VIDEOS Mondeparallèle
commenter cet article
18 juillet 2017 2 18 /07 /juillet /2017 16:12
 

 

Jane Bosse présidente de l'association de Notre Dame de Riquer à Catllar (à coté de Prades/ Conflent) pour ses rencontres musicales qui fêtent leur 20 ans ! 

Demandez le programme en vidéo et ici: http://www.mas-riquer.fr/styled-3/

 

PO/66: les rencontres musicales de notre Dame de Riquer fêtent leur 2O ans cet été! interview Jane Baus
PO/66: les rencontres musicales de notre Dame de Riquer fêtent leur 2O ans cet été! interview Jane Baus
PO/66: les rencontres musicales de notre Dame de Riquer fêtent leur 2O ans cet été! interview Jane Baus
PO/66: les rencontres musicales de notre Dame de Riquer fêtent leur 2O ans cet été! interview Jane Baus
PO/66: les rencontres musicales de notre Dame de Riquer fêtent leur 2O ans cet été! interview Jane Baus
PO/66: les rencontres musicales de notre Dame de Riquer fêtent leur 2O ans cet été! interview Jane Baus
Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans INTERVIEWS VIDEOS Mondeparallèle
commenter cet article
14 juillet 2017 5 14 /07 /juillet /2017 15:25

 

Cela a commencé par un mail de l'attaché Naval de l'ambassade de France à Madrid Dominique Bucas.
 
"Bonjour
 
Veuillez trouver ci-joint un carton d’invitation électronique pour le cocktail qui sera offert à bord de la frégate «Jean de Vienne», en escale à Barcelone  le 13 juillet prochain à 19h30.
 
Bien vouloir faire part de votre présence à bord avant le vendredi 7 juillet 2017 en communiquant votre n° d’identité, ainsi que celui de votre accompagnant"
 
Il fallait confirmer avant vendredi dernier et envoyer la copie et le numéro de sa carte d'identité.
 
"L’accès au quai World Trade Center étant contrôlé par la police portuaire, SE MUNIR DE VOTRE DOCUMENT D’IDENTITE pour vérification avec la liste d’invités fournie aux autorités portuaires."
 
C'était une première pour l'archipel contre attaque alors nous avons sauté sur l'occasion .
 
Ce qui se joue sur ce type d'événement c'est l'image de la France à l'étranger et c'est aussi une manière de faire de la diplomatie. Les invités étaient à la fois des ressortissants français de Barcelone et des personnes importantes espagnoles et catalanes de la ville . 
 
On est accueilli par le capitaine et l'équipage et un fameux "permission de monter à bord" traditionnel . Présentation et serrage de mains du capitaine de frégate Fabrice Bethelot, puis un lieutenant de vaisseau nous accompagne et nous fais la présentation du navire. Puis le silence se fait, le capitaine s'exprime et s'est la montée des couleurs dans le silence et la solennité .Puis les conversation reprennent, les présentations, les échanges de cartes de visites. On y retrouve Pierre-Olivier Bousquet, le président de l'union des français de l'étranger (UFE) , mais aussi Stéphane Vojetta le supléant de la député en Marche des français de l'étranger Samantha Cazebonne. 
 
L'équipage en costume blanc femmes et font le service . La gentillesse et le service est impeccable . Les petit fours sont l'oeuvre des cuisiniers du navires qui font cuir au fur et à mesure sur une plancha sur le pont. Au menu, poisson à la tahitienne , mini brochette de boeuf, de gambas, dessert financier à la framboise, crème à la passion...punch, vin, perrier et champagne pour la fin...
 
Ce qui est intéressant avec la rencontre avec l'équipage , c'est le sentiment de leur profond engagement. La marine est encore un de ses bastion où l'on sait pourquoi on se trouve . Où l'on travaille avec les valeurs de l'esprit d'équipe, sans quoi c'est tous qui tombe dans la tempête ! 
 
Bon 14 juillet à tous , et que la république continue de porter longtemps ses valeurs forgées par la révolution "Liberté, égalité, fraternité" en mer et ailleurs...
Barcelone: la frégate anti-sous-marine Jean de Vienne faisait relâche dans le port/ cocktail avant le 14 juillet!  reportage par Nicolas Caudeville
Barcelone: la frégate anti-sous-marine Jean de Vienne faisait relâche dans le port/ cocktail avant le 14 juillet!  reportage par Nicolas Caudeville
Barcelone: la frégate anti-sous-marine Jean de Vienne faisait relâche dans le port/ cocktail avant le 14 juillet!  reportage par Nicolas Caudeville
Barcelone: la frégate anti-sous-marine Jean de Vienne faisait relâche dans le port/ cocktail avant le 14 juillet!  reportage par Nicolas Caudeville
Barcelone: la frégate anti-sous-marine Jean de Vienne faisait relâche dans le port/ cocktail avant le 14 juillet!  reportage par Nicolas Caudeville
Barcelone: la frégate anti-sous-marine Jean de Vienne faisait relâche dans le port/ cocktail avant le 14 juillet!  reportage par Nicolas Caudeville
Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES Mondeparallèle VIDEOS
commenter cet article
10 juillet 2017 1 10 /07 /juillet /2017 10:37

 

C'est à l'invitation de son compatriote Hamilton Dos Santos que la grande dame des lettres brésiliennes Conceiçao Evaristo http://www.anacaona.fr/blog/conceicao-evaristo-ecrivaine-afrobresilienne/ est revenue dans les Pyrénées-Orientales pour présenter son dernier roman comme des fables à la saveur du "réalisme magique" sur fond de favela ! Conférence et dédicace furent donc prévues à la médiathèque d'Ille-sur Têt . Au départ analphabète, elle apprend à lire en se frottant à la bible, et devient la représentante de ceux qu'on s'apprête en permanence à oublier les pauvres, les descendants d'esclaves et qui par son écriture revivent et ne seront pas oublier.

Conceição Evaristo, l’auteure de L’histoire de Poncia et Banzo, mémoires de la favela, est aujourd’hui considérée comme la grande dame des lettres afro-brésiliennes

Interview et conférence 

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans INTERVIEWS VIDEOS Mondeparallèle
commenter cet article
2 juillet 2017 7 02 /07 /juillet /2017 10:56

 

"On a marché sur la Têt" - Acte 2. Des animations, des expositions, des concerts, des guinguettes, des soirées nocturnes, une installation ludique... Venez découvrir en famille le Projet "Es Têt", valorisation des berges de la Têt." C'est à l'initiative du maire du Soler , vice président de la communauté urbaine de Perpignan François Calvet via le projet "Terra nostra" qu'un grand projet de réaménagement des berges de la Têt a été lancé sur 20 kilomètres.

C'est un rare moment de grâce qu'on a pu vivre à Perpignan, de communion populaire. Il y avait là toutes classes d'age, toutes catégories sociales, en harmonie . Il y a avait quelque-chose de ce film de Duvivier de 1936 "La belle équipe" avec la chanson de Jean Gabin "quand on s'proméne au bord de l'eau" (petit bémol quand même, l'avoir fait au même moment que la fête du travailleur catalan) 

Il y avait des guinguettes, avec des frites, des sandwichs, des brochettes, de la bière et du vin etc mais le cahier des charges était que tout cela fut issus d'un circuit court, de produits d'ici.

De même que pour la musique: que des groupes locaux! 

Première interview de la chef de projet de réhabilitation des berges de la Têt Florence Danhyer , puis le sympathique restaurateur des épicuriens de la place Rigaud David Tranchecoste qui a transporté ses nappes Vichy et sa cuisine au bord de l'eau...

Perpignan/communauté urbaine: le bonheur est au bord de la Têt! interview Florence Danhyer, David Tranchecoste par Nicolas Caudeville
Perpignan/communauté urbaine: le bonheur est au bord de la Têt! interview Florence Danhyer, David Tranchecoste par Nicolas Caudeville
Perpignan/communauté urbaine: le bonheur est au bord de la Têt! interview Florence Danhyer, David Tranchecoste par Nicolas Caudeville
Perpignan/communauté urbaine: le bonheur est au bord de la Têt! interview Florence Danhyer, David Tranchecoste par Nicolas Caudeville
Perpignan/communauté urbaine: le bonheur est au bord de la Têt! interview Florence Danhyer, David Tranchecoste par Nicolas Caudeville
Perpignan/communauté urbaine: le bonheur est au bord de la Têt! interview Florence Danhyer, David Tranchecoste par Nicolas Caudeville
Perpignan/communauté urbaine: le bonheur est au bord de la Têt! interview Florence Danhyer, David Tranchecoste par Nicolas Caudeville
Perpignan/communauté urbaine: le bonheur est au bord de la Têt! interview Florence Danhyer, David Tranchecoste par Nicolas Caudeville
Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES INTERVIEWS VIDEOS Mondeparallèle
commenter cet article