Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  •  L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

13 mai 2016 5 13 /05 /mai /2016 16:11
Perpignan, conseil municipal: toi qui pénètres ici, perds toute espérance! par Pierre Louys

Ami, vient, je t’amène dans le temple de la démocratie locale. Normal, tu me dis tous le temps que rien ne marche dans cette ville, alors viens avec moi au Conseil Municipal.

Mince, les portes ne sont pas encore ouvertes, on va attendre. Tiens, regarde, un adjoint au milieu du peuple, il a du se tromper de porte. Ah non, il donne ces instructions à une journaliste. Mais si tu la connais, elle boit des coupes de champagne avec les élus dans les soirées mondaines.

Enfin on peut assister à ce moment de la démocratie locale.

Dés le début, l’opposition commence à poser des questions, pourquoi il y a eu un doublement du nombre d’horodateurs en ville en 6 ans, et une augmentation de 25 % de leur coût d’entretien. Ca commence bien, le maire va y répondre…oups à question devant le peuple, réponse par écrit…pourquoi il ne connait pas ces dossiers après toutes ces années.

Mince, l’opposition avant toutes les délibérations, demande la parole.

Il va nous servir un amuse-gueule à la sauce bolo. Cet élu demande au Maire s’il a rejoint les amis de Jean Marie Lepen ou s’il n’a plus tous ces esprits, à cause de sa sortie sur les chambres à gaz. Et il demande un bulletin de santé du Maire, pour être certain que le pouvoir reste entre les mains de l’élu et non de ces collaborateurs. Collaborateurs-chambre à gaz, ça sent un autre temps… Ah oui quand même !!

Malgré un très très léger mouvement de la majorité, plus ennuyé que choqué, et les hululements d’un élu échevelé hurlant au scandale, IL va répondre… Ah non, il ne dit rien !!!

Et là, vont défiler pendant 2 heures les délibérations. Déjà tu n’a pas intérêt à poser une question ou oser demander des explications, si non tu es un illettré et un analphabète !!!

Tu découvre que pour le plan climat de la ville on va te coller une nouvelle passerelle.. ENCORE ! Allez va pour 600 000 euros, le Maire nous dit que ce n’est pas cher. Ah, il nous annonce que l’autre, elle n’est pas bien conçu… NON pas possible !!

Ah c’est une soirée distributeur de billet : oui c’est les subventions à gogo et non par gaga. Va grosso modo 150 000 euros !! Oups je défaille.

Arrive les subventions du Plan Etat Région…alors là je fais une syncope. Ils viennent de claquer plus de 160 000 euros.

Sympa, c’est soirée Casino !!!

Je suis réanimé en urgence, par des cris d’orfraie. Toujours le même qui demande s’il est normal que le mari d’une élue puisse tenir une buvette dans un lieu public. Elle s’étouffe, et là le Maire pas content… « S’il y a une illégalité, vous devez saisir le Procureur ». Je ne sais pas si c’est légal, mais moi pauvre débile qui bosse pour payer mes impôts, je ne trouve pas ça très moral…

Je ressors. Je suis essoré, mais c’est décidé, j’y retourne le 30 juin je dois être maso…

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES Mondeparallèle
commenter cet article
8 mai 2016 7 08 /05 /mai /2016 18:26
Au 1er pro savate tour, boxe française, au palais des congrès avec Jean Marc Pujol:T'es à l'image du rap de ta cité! Tu t'affiches!
Au 1er pro savate tour, boxe française, au palais des congrès avec Jean Marc Pujol:T'es à l'image du rap de ta cité! Tu t'affiches!

L'image d'un maire c'est important. Un des rares hommes politiques encore apprécié par les français.Parce que le maire, c'est l'homme de la proximité par excellence. Il n'est pas sans cesse entre train et avion, entre Luxembourg et Marrakech.

Mais il y a aussi des maires incompris, qui n'arrivent pas à faire passer leur message, qu'on tient pour comptable de leur bilan. Ceux-là, ils doivent communiquer différemment, relooker leur discours, et comme la politique est un marché: être plus agressifs!

Faire la politique entre le pitbull et le rappeur, comme le dirait Hugo Boss "Make your own rules", fait tes propres règles. Surtout si ton adversaire est un super méchant du Front National comme Louis Aliot, tu lui montre qu't'as plus de cicatrices que lui,plus de scares!

Tu te remates alors des films de "gangsta", les bons gros Rockys des familles, de ceux qui envoient du BalbOis!

Comme ça quand Clotilde Ripoull t'envoie un crochet du centre droit, tu te dis que"t'as pas mal, nan j'ai pas mal!"

Bref, tu t'en durcis! Tu punch line à donf tous ces bolloss qui veulent te faire de l'ombre.

T'es un trafiquant de voix, toi tu t'en bas les urnes: ton monde c'est ton illusion, écrin de fumée!

T'es à l'image du rap de ta cité! Tu t'affiches!

Voir aussi:

Compteur à gaz, Allemagne Linky: le Pujol Leaks fait le buzz! par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/05/compteur-a-gaz-allemagne-linjky-le-pujol-leaks-fait-le-buzz-par-nicolas-caudeville.html

Perpignan:Jean-Marc Pujol nous met la tête comme un compteur à gaz! par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/04/perpignan-jean-marc-pujol-nous-met-la-tete-comme-un-compteur-a-gaz.html

Perpignan: il exhibait armes, drogue et argent dans un clip sur le net

http://www.lindependant.fr/2016/05/05/il-exhibait-armes-drogue-et-argent-dans-un-clip-sur-le-net,2194054.php

Perpignan Champs 2 Mars St'Assiscle Label : Champs 2 Guerre Records Production : Shot By OGH

Perpignan: il exhibait armes, drogue et argent dans un clip sur le net:http://www.lindependant.fr/2016/05/05/il-exhibait-armes-drogue-et-argent-dans-un-clip-sur-le-net,2194054.php

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans Mondeparallèle PARODIES ARTICLES
commenter cet article
3 mai 2016 2 03 /05 /mai /2016 19:27
Jean-Marc Pujol: une certaine idée du "marketing territorial" façon "blitzkrieg"
Jean-Marc Pujol: une certaine idée du "marketing territorial" façon "blitzkrieg"

Son nom est Jol , Pujol, sa mission terminer son mandat sans trop de casse, en utilisant sa licence to shut up!

Préviously : John Marc se lâche de plus en plus en réunion publique

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/04/perpignan-jean-marc-pujol-nous-met-la-tete-comme-un-compteur-a-gaz.html

, jusqu'à lâcher cette phrase d'une lourde maladresse:"« Les Allemands ont refusé Linky, mais envoyaient les gens à la chambre à gaz ! »

C'est que l'agent Pujol, homme du sud à le sang chaud: il est excessif en tout !

La boulette dans le coucous royal!

La phrase commence ça carrière dans l'indépendant http://www.lindependant.fr/2016/04/28/le-maire-de-perpignan-les-allemands-ont-refuse-les-compteurs-linky-mais-envoyaient-les-gens-a-la-chambre-a-gaz,2191524.php

"and then it spread up in the midias!" , après c'est l'effet boule de neige,du national à l'étranger

Le point:http://www.lepoint.fr/politique/shoah-et-compteurs-electriques-la-regrettable-maladresse-d-un-maire-lr-02-05-2016-2036537_20.php

L'express: http://www.lexpress.fr/actualite/societe/perpignan-pour-defendre-l-installation-de-compteurs-le-maire-invoque-la-shoah_1788310.html#oDbqjevVuP3rrCiw.01

BFM TV:http://www.bfmtv.com/politique/le-maire-de-perpignan-compare-le-refus-du-compteur-linky-par-les-allemands-a-l-holocauste-971501.html

Le lab Europe 1:http://lelab.europe1.fr/le-maire-lr-de-perpignan-defend-linstallation-de-compteurs-electriques-en-parlant-de-la-shoah-et-de-lallemagne-nazie-puis-sexcuse-2734573

I24 NEWS:http://www.i24news.tv/fr/actu/international/europe/111972-160503-france-la-bavure-du-maire-lr-de-perpignan-sur-les-compteurs-linky-et-la-shoah

Le Daily Star des le 29 avril!: http://www.dailystar.co.uk/news/latest-news/511793/ken-livingstone-naz-shah-jean-marc-pujol-holocaust-comments-france-perpignan

Le time of israël:http://fr.timesofisrael.com/excuses-du-maire-de-perpignan-apres-avoir-commis-un-derapage-sur-les-chambres-a-gaz/

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES Mondeparallèle mémoire
commenter cet article
30 avril 2016 6 30 /04 /avril /2016 17:20
Perpignan:Jean-Marc Pujol nous met la tête comme un compteur à gaz! par Nicolas Caudeville

Jean-Marc Pujol, l'iménarable insultant de la mare à sketch de Perpignan a encore frappé!

Lancé dans une campagne de réunions publiques, pour à l'instar de François Hollande, dire que "lui maire, tout va bien à Perpignan" . Mais interpellé sur le thème des compteurs à gaz connecté Linki et leurs dangers http://www.quechoisir.org/environnement-energie/energie/electricite-gaz/actualite-compteurs-linky-dangereux-ou-pas , il répond, lorsqu'on lui dit que les allemands les ont interdit, il répond donc "Les Allemands ont refusé les compteurs Linky, mais envoyaient les gens à la chambre à gaz" . Cela à de quoi troubler l’assistance et générer une polémique. Le lendemain, voyant l'ampleur que prend l'affaire, sa communication se fend d'un post sur son blog intitulé: une regrettable maladresse!

"Lors d’une réunion publique que je présidais, dans la soirée du mercredi 27 avril, à la brasserie de la Gare « Paris-Barcelone », je me suis effectivement emporté, face à une question concernant l’installation programmée du nouveau compteur électrique « Linky ». Personnellement, je trouvais que le sujet, qui en plus ne relève pas de la compétence d’un maire, était très éloigné des préoccupations quotidiennes des Perpignanais. Du moins, je le pensais ainsi. L’insistance de cette intervention, alors qu’au même moment me revenaient en mémoire des difficultés locales et la montée en flèche de la précarité que j’avais évoquées l’après-midi même, avec des proches collaborateurs, m’a soudainement mis hors de moi, selon la formule consacrée. J’ai voulu balayer d’un revers de manche une discussion qui me paraissait dérisoire. Et dans le feu de l’action j’ai prononcé cette phrase : « L’Allemagne a peut-être refusé l’installation des compteurs Linky, mais à côté de ça, ils envoyaient des gens dans les chambres à gaz ; les Allemands sont excessifs en tout ».

Bref, le garçon rajoute que c'est maladroit ...patati-patata...que genre, il fera en sorte à l'avenir de ce maîtriser ...et que il termine ainsi:"La polémique est désormais close pour moi."

En tout cas, ça l'arrangerait bien si c'était le cas, z'allez pas l'faire chier avec ça, sans quoi, ses mots dépasserait encore sa pensée ...Et là rebelote, persévéraré diabolicum...gnagnagna...povre conne!

Quand les coïncidences deviennent des statistiques!

C'est depuis le début de l'année que Jean-Marc Pujol lâche les gaz et que les nausées abondent . Des les voeux à la presse de janvier, il balance qu'il voudrait que la police municipale dispose de fusils d'assaut, puis en conseil municipal répondant à l'opposition FN , il s'emballe: "Je mettrai une balle dans la tête aux djihadistes avant qu'ils tuent mes fils et mes petits fils!". Le lendemain, il apostrophe dans une librairie perpignanaise un bloguer qui avait fait état de rumeurs l'impliquant dans un post.

Jean-Marc entre sucrage de fraises et provo façon Bob Ménard spirit!

Quand on est dans une telle accumulation, on se demande à quoi il carbure pépère, ya un ingrédient en plus dans le méchoui.Et là, on se demande aussi, s'il est encore apte (l'a-t-il jamais été?) à gérer la ville, faut-il le mettre lui et son équipe municipale (puisqu'ils ont l'air de trouver ça normale) sous tutelle avant qu'il n'arrive un réel malheur?

Le "regrettable" dans l'histoire c'est qu'il puisse encore dire:" Je suis ton maire!" et par cela même que nous soyons condamné comme perpignanais au coté aux-secours de la farce!

Voir aussi:

Jean-Marc Pujol apostrophe le blogueur Jean-Pierre Bonnel pour son texte "Perpignan : le maire entre rumeurs et vérités" en pleine librairie Torcatis! interview Jean-Pierre Bonnel par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/02/jean-marc-pujol-apostrophe-le-blogueur-jean-pierre-bonnel-pour-son-texte-perpignan-le-maire-entre-rumeurs-et-verites-en-pleine-libra

Conseil municipal:Jean-Marc Pujol: plus loin que Ménard, pas loin de Poutine! par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/02/conseil-municipal-jean-marc-pujol-plus-loin-que-menard-pas-loin-de-poutine-par-nicolas-caudeville.html

Perpignan: Jean-Marc Pujol veut des fusils d’assaut pour la police municipale #plusfortquebobmeinard! par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/01/perpignan-jean-marc-pujol-veut-des-fusil-d-assaut-pour-la-police-municipale-plusfortquebobmeinard-par-nicolas-caudeville.html

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans Mondeparallèle ARTICLES
commenter cet article
21 avril 2016 4 21 /04 /avril /2016 15:05
" target="_blank" title="ob_b35eb6_dsc00467.JPG" > http://carnetsdart.com/
http://carnetsdart.com/

Aline Filipp s'expose à la chapelle de la Funéraria à coté du Campo Santo (merci du soutient de Jean-Louis Maso) La question que l'on se pose lorsqu'on rencontre Aline Filipp et qu'on a en tête le roman initiatique de Léwis Caroll "Alice in wonderland" , est: est-elle Alice, le lapin blanc ou le chat?

Le personnage intrigue et nous guide dans son univers qui fait référence à l'enfance, non dans son mode espiègle, ou plutôt oui, le rapport à la souffrance et à l'humiliation mais avec espièglerie (entre les malheurs de Sophie et la vie de Candy, je crois que maintenant c'est clair!voir son site http://carnetsdart.com/)

Mais pour pousser l'analyse avant que de lire Aline à livre ouvert dans la vidéo et son interview "décalée" lisons ce que Met Baran en a écrit

"

ALINE FILIPP INAUGUE CE IER AVRIL

Qui ne connaît l'artiste illibérienne Aline Filipp? En peu d'années, elle est devenue une artiste à suivre. Et pourtant rien de provoquant, de criard, de scandaleux chez elle! Du style: vous ne voyez donc pas que j'arrrive, écartez-vous? Hier, brillante étudiante d'école d'art, aujourd'hui artiste assurée, elle ne s'est jamais départie de la force de sa figure, silencieuse et souriante. Le regard autour d'elle et sa pensée fouillant au plus profond du songe émancipateur, coffres et tiroirs. Elle aurait pu être styliste, ou top model... Elle est engagée en dessin et en peinture... Mais comme une barque qui glisse sur l'eau, non comme un soc qui éventre l'argile. Même si elle a un jour affiché que "pour aller au ciel il faut courir vite", elle n'a jamais dépêché ses pas. Humble au point de ne se considérer que comme une illustratrice, faiseuse d'images, elle qui, sait si bien charpenter ses croquis avec la vigueur du trait qui n'en dissipe aucune sensualité, elle, chez qui la couleur, ne fait pas tache mais note, oui une note musicale, au sens plein et aérien du terme. Songez à sa sa série des "Nus bleus"? Réclamez d'en voir -pour en avoir: Leur compagnie enveloppe de bien-être. Aline Filipp ne nous tombe pas des nues. Mais dans la vie comme au théâtre tout ne se passe pas sur scène. Il y a un backstage. Et si notre artiste peut paraître sautillante, c'est qu'elle n'a jamais voulu se laisser ensorceler par la certitude gravée dans le marbre fondant de fades générations. Artiste, elle l'est pleinement, par sa formation, son "ancienneté dans le métier", par son attachement poétique aux petits riens du patchwork qui compose une vie, par sa fidélité à l'irréel -ou au trop réel- des contes, par cette part d'Alice qui persiste en elle (faite de fascination, de crainte et de...dépassement), par son sérieux avec des galons de désinvolture. Aline Filipp n'est pas de celles qui font un pas de côté ou un pas en arrière. Le réel (celui que l'on croit repousser et qui vous revient parfois, bing, sur le nez!) ne l'intimide pas. Elle l'affronte. Elle est quelquefois (souvenez-vous encore de son "Lâche prise", de 2012, au palais des des rois de Majorque, à Pepignan) au bord de se rendre, de déposer les armes: à quoi bon crayon, aquarelle, encre, "cuisine mixte"! Puis le sourire revient, telle la lumière d'un phare. Une fois de plus, elle a tenu bon. Elle a mis au tapis (ce sera le plus souvent une simple bâche) l'"animal" (fauve ou petit rongeur -à la langue pointue ou crochue- qui s'est mêlé d'interrompre son idéal de fantaisie, son goût de la frivolité, son besoin de gratter pour voir...ce qu'il y a, ce que cela donne... et si ça vaut le coup de continuer à poser des graphismes à organiser des chromatismes (rassurez-vous, même si dans les bleus sa musique y est parfaite, elle donne écho à d'autres nuances!), à composer une planche qui arrête notre oeil et met en marche notre imagination. Écrire, croquer, colorier...dérouler une aventure, la faire progresser, pédagogue et espiègle, dans le suspense, et le mystère. Aline Filipp, je me souviens du bonheur qui fut celui d'un Richard Meier de Voix Editions à la découverte...Eurêka! oui Eurêka!... d'un trésor de carnets -disons de voyage pour aller vite et faire dans le genre- de cette plasticienne, comme lui illibérienne. Le rapport aux mots et la picturalitéd'Aline Filipp le séduisirent et il ne tarda guère vouloir la glisser dans une "Boîte d'Allumettes" (FireBox- c'est ainsi qu'il est plus fashion de dire). Une belle capture que ce "cambrioleur émotionnel" d'Aline Philipp.Quel beau rêve accompli d'Aline Filipp, que de se retrouver, elle leader élu par ses admirateurs des "petits bonheurs" dans ce tout petit éden parrallipipédique. Je sais également le plaisir éprouvé par la Licorne d'Hannibal (autre orgueil illibérien) en offrant hospitalité à plusieurs de ses oeuvres, fruits d'une moisson sans prise de tête, dans l'un de ses numéros (aujourd'hui on commence à s'arracher les exemplaires-papier d'une revue convertie à la culture du numérique). Qui ne connaît pas Aline Filipp est bien déconnecté d'une région au point d'ignorer qu'elle fut l'une des "Huit Femmes d'Exception" en couverture du magazine "Terres catalanes" (N° 5-2011), que c'est une citoyenne investie dans le travail humanitaire etl'écologie, et qui ajoute cette année à son arc des intérêts, le sacré, puisqu'elle propose, dans le cadre du Festival Musique Sacrée, une exposition à la Funeraria du Campo Santo, intitulée: "Tu crois qu'ils se doutent de quelque chose?". Cette exposition sera inaugurée (tel un poisson d'avril qu'elle n'est pas) le Ier avril à 18 h et restera ouverte au public jusqu'au 15 mai 2016. Une belle occasion pour celles et ceux à qui le nom d'Aline Filipp n'est pas encore familier, d'en découvrir le travail et les bonnes raisons de l'aimer.

xxx

L'entretien fait suite

Voir aussi:

Pour le Mexique, c'est cap au resto le Sud avec Charlotte Welfling! interview par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2014/05/pour-le-mexique-c-est-cap-au-resto-le-sud-avec-charlotte-welfling-interview-par-nicolas-caudeville.html

Perpignan/expo de peinture la funéraria: Tu crois qu'ils se doutent de quelque chose? interview Aline Filipp par Nicolas Caudeville
Perpignan/expo de peinture la funéraria: Tu crois qu'ils se doutent de quelque chose? interview Aline Filipp par Nicolas Caudeville
Perpignan/expo de peinture la funéraria: Tu crois qu'ils se doutent de quelque chose? interview Aline Filipp par Nicolas Caudeville
Perpignan/expo de peinture la funéraria: Tu crois qu'ils se doutent de quelque chose? interview Aline Filipp par Nicolas Caudeville
Perpignan/expo de peinture la funéraria: Tu crois qu'ils se doutent de quelque chose? interview Aline Filipp par Nicolas Caudeville
Perpignan/expo de peinture la funéraria: Tu crois qu'ils se doutent de quelque chose? interview Aline Filipp par Nicolas Caudeville
Perpignan/expo de peinture la funéraria: Tu crois qu'ils se doutent de quelque chose? interview Aline Filipp par Nicolas Caudeville
Perpignan/expo de peinture la funéraria: Tu crois qu'ils se doutent de quelque chose? interview Aline Filipp par Nicolas Caudeville
Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans VIDEOS INTERVIEWS Mondeparallèle
commenter cet article
13 avril 2016 3 13 /04 /avril /2016 15:24
Polar/thriller: François Darnaudet, l'homme qui valait des milliards! interview par Nicolas Caudeville

L'écrivain de polar, fantastique...François Darnaudet nous revient avec polar thriller "L'homme qui valait des milliards" aux éditions Warberg (disponible dans toutes les bonnes librairies et surtout chez Torcatis)

Le pitch: "Un signal d'alerte est lancé sur Internet : un prof de maths d'un collège girondin a résolu le problème du millénaire sur les nombres premiers et s'apprête à casser les codes bancaires du monde entier. Une meute de tueurs de tous poils se lance aux trousses du hacker, de Bordeaux à Saint-Émilion en passant par Taussat et d'Auch au col de Banyuls. Mais la vérité est bien différente ! En attendant qu'elle éclate au grand jour, le petit prof de la côte ouest soupçonné de ce prodige mathématique est obligé de fuir avec son agrégée de maîtresse, puis de faire face. Pour l'homme et la femme qui valaient mille milliards, c'est Euclide qui affronte Glock ! Ou comment se protéger avec un livre de maths contre des projectiles de 9 mm ? Attention, le petit prof connaît peut-être votre code bancaire !"

François Darnaudet est l’auteur d'une vingtaine de romans fantastiques ou policiers. Ses polars les plus connus sont Les Ignobles du Bordelais et Boris au pays vermeil dans la série du Poulpe, L'Or du Catalan aux éditions Le Passage, Le dernier Talgo à Port-Bou, Bison Ravi et le scorpion rouge et Les ports ont tous la même eau chez Mare Nostrum

Il nous accordé un entretien en attendant le mois prochain pour la sortie de la BD dont il est le scénariste!

Voir aussi:

Perpignan/héroïque fantaisie: la galaxie "Xavi el Valent" interview François Darnaudet, Phil Becker par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/06/perpignan-heroique-fantaisie-la-galaxie-xavi-el-valent-interview-francois-darnaudet-phil-becker-par-nicolas-caudeville.html

Bande-dessinée: François Darnaudet raconte la saga d'Elric Harpignies le vaillant! interview par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2014/03/bande-dessinee-francois-darnaudet-raconte-la-saga-d-elric-harpignies-le-vaillant-interview-par-nicolas-caudeville.html

Polar/thriller: François Darnaudet, l'homme qui valait des milliards! interview par Nicolas Caudeville
Polar/thriller: François Darnaudet, l'homme qui valait des milliards! interview par Nicolas Caudeville
Polar/thriller: François Darnaudet, l'homme qui valait des milliards! interview par Nicolas Caudeville
Polar/thriller: François Darnaudet, l'homme qui valait des milliards! interview par Nicolas Caudeville
Polar/thriller: François Darnaudet, l'homme qui valait des milliards! interview par Nicolas Caudeville
Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans Mondeparallèle INTERVIEWS VIDEOS
commenter cet article
8 avril 2016 5 08 /04 /avril /2016 14:35
Nom de la région, le catalan évacué pourquoi!?(on a évité la région Midi-Languedoc-Rugby-Cargolade!  par Nicolas Caudeville

On ne peut demander plus à une présidente socialiste toulousaine qu'aux élus, aux médias et aux programmateurs culturels d'ici . En effet, le fait que le mot catalan n'apparaisse pas dans le nom de la nouvelle région est la conséquence directe du manque de poids en général des Pyrénées-Orientales dans la politique. Les politiques d'ici qui ont été successivement élus à la région ne sont jamais vraiment battu pour notre territoire, n'en ont pas assuré un "Markéting territorial" . On aurait pu croire qu'avec une secrétaire d'état aux handicap et à l'exclusion d'ici, madame Ségoléne Neuville (on oublie le socialiste invisible Jacques Cresta) et des élus verts comme Agnès Langevine (la liste verte de monsieur Onesta promettait durant la campagne un parlement local pour les catalans) auraient pesé de tout leur poids pour qu'au moins les catalans fussent représentés dans le nom. Mais même cela, il n'en ont pas été capables!

Mais la trahison de ne vient pas que des politiques!

Médias locaux, associations,programmateurs culturels, l'identité et la culture du pays ne sont pas mis en avant ici non plus. Elle n'a tout au plus qu'une représentation folklorique, donc pas prise au sérieux. A ce compte la, le nom de la région serait Midi-Languedoc-Rugby-Cargolade!

France-Bleu Roussillon est l'incarnation de ce rapport à l'identité locale, parce que la culture et l'identité véritable pas son écume le folklore : "ça n’intéresse pas nos auditeurs"

De même pour France 3 pays catalans dont le journal quotidien est réduit à la portion congrue de 7 minutes par jours dont 5 minutes de Rugby...

Les programmateurs culturels aussi ont du mal avec la culture et l'identité d'ici qu'il ne programme que difficilement en première partie. Ils préfèrent en général programmer ce qui est déjà connu .

Donc, si déjà chez nous n'avons pas de représentation mentale de notre identité, parce qu'elle n'est pas ou mal transmise par ceux qui sont sensés la représenter et la défendre. Il ne faut pas s'étonner qu'ailleurs, on ne juge pas important de le faire!

Croyez-vous que les catalans du Sud, auraient laissé faire ça dans le cadre du nom de leur euro-région? Evidemment non! Cela leur aurait été impensable! Mais ici, on se dit quand même, se sont bien méchantes personnes et bien indélicates, ceux qui n'indiques pas qu'il y a des catalans dans le nom de cette nouvelle région! Posez-vous la question, quels risquent prennent-ils à ne pas l'indiquer: aucun! Donc qu'en on-t-ils à foutre:rien!

Voilà que les catalans payent leur complaisance envers le système local!

Mais cela les vaccinera-t-ils? Je ne pense pas, d'ailleurs pour la plupart, ils ont déjà oublié qu'ils étaient catalan. Parce que une culture et une identité cela se vit au quotidien, ça ne se revendique pas de temps en temps...

Voir aussi:

Perpignan: comment je me suis auto-radicalisé en écoutant France-Bleu Roussillon! par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/01/perpignan-comment-je-me-suis-auto-radicalise-en-ecoutant-france-bleu-roussillon-par-nicolas-caudeville.html

Les catalanistes sont-ils, les meilleurs agents du jacobinisme français? par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/article-les-catalanistes-sont-ils-les-meilleurs-agents-du-jacobinisme-fran-ais-par-nicolas-caudeville-117737144.html

élections régionales: le candidat vert propose un statut et un parlement nord catalan dans la cadre de la future grande région Midi-Pyrénées/Languedoc-Roussillon! interview Gérard Onesta par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/06/elections-regionales-le-candidat-vert-propose-un-statut-et-un-parlement-nord-catalan-dans-la-cadre-de-la-future-grande-region-midi-p

Nom de la région, le catalan évacué pourquoi!?(on a évité la région Midi-Languedoc-Rugby-Cargolade!  par Nicolas Caudeville
Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans Mondeparallèle mémoire ARTICLES catalans
commenter cet article
15 mars 2016 2 15 /03 /mars /2016 22:46
Perpignan: on a tous droit à une seconde chance à l'école! Interview Jean-Claude Godard,Michaela,Anne-Laure et Marc par Nicolas Caudeville

En janvier 2009 l’Ecole de la Deuxième Chance ouvrait ses portes au 3 rue du Puits qui chante à Perpignan et accueillait ses premiers stagiaires. (25 au début, 70 aujourd’hui…) Financée par la Région Languedoc Roussillon, l’ER2C de Perpignan résulte du groupement de deux associations issues des mouvements d’éducation populaire, les CEMEA et l’ADPEP. Les écoles de la deuxième chance sont nées d’une initiative européenne lancée par Edith Cresson, alors Commissaire Européenne, lors du Sommet des chefs d’Etat de Madrid en 1995. En France, la première école naît à Marseille en 1997. La dernière création pour l’instant, Perpignan !

Ojectifs

  • Apporter des moyens et un suivi personnalisé à ces jeunes en difficultés d’insertion professionnelle et leur permettre de reprendre pied grâce à la définition d’un projet professionnel en vue d’un emploi durable.
  • Acquérir ou réactualiser les savoirs de base et les compétences nécessaires pour s’intégrer en entreprise. Développer les compétences sociales, comportementales, citoyennes et culturelles des stagiaires.
  • Apporter une aide personnalisé à la remotivation Définir leur projet professionnel personnalisé à travers une alternance école/entreprises La pédagogie de cette école « pas comme les autres » repose entre autre sur l’individualisation du parcours.

Les ER2C sont autonomes pour développer des pédagogies originales. A Perpignan nous privilégions l’ouverture au monde, l’enrichissement culturel, le savoir être... (Ateliers d’écriture, théâtre, sorties concerts, création d’un site Internet, découverte sportive de la région…)

Le public : Les jeunes qui entrent en ER2C ont entre 18 et 26 ans. Ils sont envoyés par les missions locales ou Pôle Emploi et sont recrutés uniquement sur des critères de motivation. Ce sont des jeunes qui ont pour la plupart rejeté le système éducatif et qui présentent des profils délicats…

Jean-Claude Godard le directeur nous présente le projet. Michaëla , Anne-Laure et Marc les stagiaires témoignent entretien

Voir aussi leur site:

http://www.er2c66.org/

Perpignan: on a tous droit à une seconde chance à l'école! Interview Jean-Claude Godard,Michaela,Anne-Laure et Marc par Nicolas Caudeville
Perpignan: on a tous droit à une seconde chance à l'école! Interview Jean-Claude Godard,Michaela,Anne-Laure et Marc par Nicolas Caudeville
Perpignan: on a tous droit à une seconde chance à l'école! Interview Jean-Claude Godard,Michaela,Anne-Laure et Marc par Nicolas Caudeville
Perpignan: on a tous droit à une seconde chance à l'école! Interview Jean-Claude Godard,Michaela,Anne-Laure et Marc par Nicolas Caudeville
Perpignan: on a tous droit à une seconde chance à l'école! Interview Jean-Claude Godard,Michaela,Anne-Laure et Marc par Nicolas Caudeville
Perpignan: on a tous droit à une seconde chance à l'école! Interview Jean-Claude Godard,Michaela,Anne-Laure et Marc par Nicolas Caudeville
Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans INTERVIEWS VIDEOS Mondeparallèle
commenter cet article
14 mars 2016 1 14 /03 /mars /2016 14:25
Perpignan:depuis février,“France Bleu Roussillon défend la production locale”, c'est Showtime! par Nicolas Caudeville

Suite à l'article de L'archipel contre attaque "Comment je me suis auto-radicalisé en écoutant France-Bleu Roussillon !" qui a fait de 4000 vues, et donné lieu à une pétition, le journaliste spécialisé musique Thierry Grillet a enquêté sur la place réel que laissait la radio publique de "proximité" à la création de musique d'ici sur sa grille de programmation.

Thierry Grillet a fait le même constat que nous "2 à 3 titres" pas plus ! La raison à cela, selon Christine Arribas la dernière directrice en date de la station :"Mais il faut savoir que l’on reçoit très peu de sollicitations de la part des groupes. On est en de-mande de bonnes productions locales" . Ce n'est pas vrai, les groupes d'ici font des demandes d'annonces de leur concert et de partenariat . Mais la radio se contente de faire l'annonce et passe à peine les morceaux, ne les intègre pas dans la programmation, et ne déclare pas leur court passage à la SACEM .

Quand bien même, ce ne sont pas aux groupes musicaux de se signaler, mais à la radio de faire son métier, en allant sur le territoire avec une soif de curiosité qui est le moteur de la "proximité" . On ne peut pas prétendre connaître le "concernant" des gens, si on pense le deviner enfermé dans les studios de sa radio (elle est plus la leur que la notre) et sans aller à leur rencontre .(J'ai été présent à de nombreux événement où France-Bleu était partenaire, et n'était présente que leur banderole en gros)

Dans sa réponse, la directrice de la station Christine Arribas laisse entendre en creux que depuis l'article, la radio va mettre de nouveaux dispositifs en place : "On va collaborer avec le Médiator, pour mettre en place, dans le cadre des Jeudis Free, une captation live, une interview avec un animateur de la radio et en faire un événement sur notre antenne. Celui-ci sera promu et diffusé, avec une semaine de communication qui précédera le live.»

J'avais fait l'interview du programmateur de la salle de musique "El Médiator" à Perpignan , Julien Bieules. Je lui demandé hors micro quels étaient ses rapports avec la radio de "proximité" (ils sont à 300 mètres de distance l'un de l'autre. Julien Bieules s'étonnait du peu d’intérêt de celle-ci pour son activité. Je lui demandais alors dans l'interview pourquoi le médiator ne ferait pas une radio internet pour programmer la création locale. La réponse du Médiator fut positive: il lui restait même un espace pour cela dans le bâtiment!

Une semaine après la diffusion de l'interview sur l'archipel contre attaque, France-Bleu Roussillon prenait contact avec lui (Il faut savoir que France Bleu Roussillon suit l'archipel contre attaque sur Twiiter)

On va voir ce qu'on va voir!(enfin entendre)

"sur ce projet on pourra se permettre d’être plus border line.

On annoncera le groupe,le titre,il y aura un jingle, “France Bleu défend la production locale”. Le deuxième axe est en cours de réflexion avec “Showtime” pour nom de code.Mais pour
l’instant,on ne peut pas en dire plus. »

Deux axes pour la musique d'ici, le premier en collaboration avec le Médiator et le deuxième "showtime" (c'est du catalan) dont il semble on ne puisse dire rien, parce qu'en filigrane, la station ne semble pas en avoir la moindre idée!

Encore que d'après le titre cela puisse être des concert depuis les studios de la radio (là, je donne des pistes)

Au sujet de qui est au départ de cette histoire et du bien-fondé de la pétition attenante ?

"une pétition!Pour nous, c’est un non-événement.Ça ressemble à un petit scud qui ne fonctionne pas. C’est un faux procès et on n’a pas envie de lui donner d’écho .En plus, il ne nous a même pas contactés pour que l’on en parle ensemble.»

Un petit scud qui ne fonctionne pas, un non-événement. J'aime la posture du mépris chez ceux à qui on vient de signaler qu'ils ne faisait pas le travail que leur statut de service public et de proximité suppose. Sans attendre de remerciement, ils aurait pu me faire gagner un chausse-pieds en inox ou un abonnement chez un commerçant du quartier. Mais la ligne éditoriale de France-Bleu Roussillon est anti-surfeur: pas de vagues. Ils sont là pour donner une représentation du territoire non dérangeante, folklorique, une kermesse bon enfant pour des auditeurs lotophages (référence Ulysse, l'Odyssée). La finesse et l'intelligence pour c'est pour Paris. Le temps a passé depuis les romains, mais le mot province, désigne toujours un territoire conquis!

Et l'article à fonctionné puisque, à partir de février: “France Bleu défend la production locale”

Voir aussi:

Perpignan: comment je me suis auto-radicalisé en écoutant France-Bleu Roussillon! par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/01/perpignan-comment-je-me-suis-auto-radicalise-en-ecoutant-france-bleu-roussillon-par-nicolas-caudeville.html

Perpignan/ El médiator: quid du soutien à la création d'ici? interview Julien Bieules par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/01/perpignan-el-mediator-quid-du-soutien-a-la-creation-d-ici-interview-julien-bieules-par-nicolas-caudeville.html

La pétition toujours à signer!

https://www.change.org/p/france-bleu-roussillon-christine-arribas-pour-que-france-bleu-roussillon-radio-publique-soutiennent-la-cr%C3%A9ation-musicale-locale?recruiter=47994738&utm_source=share_petition&utm_medium=facebook&utm_campaign=share_for_starters_page&utm_term=des-lg-no_src-no_msg&fb_ref=Default

Perpignan: comment je me suis auto-radicalisé en écoutant France-Bleu Roussillon! par Nicolas Caudeville

La réponse du Facebook national de France-Bleu

La réponse du Facebook national de France-Bleu

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES Mondeparallèle
commenter cet article
5 mars 2016 6 05 /03 /mars /2016 21:39
L'atelier numéro 5 est situé 5 rue Camille Desmoulins à Perpignan  0973630367
L'atelier numéro 5 est situé 5 rue Camille Desmoulins à Perpignan 0973630367

Le tatouage existe depuis des millénaires. A l'instar des peintures rupestres, il mélange l'art à la magie. Il peut être un signe d'initiation, de reconnaissance et d'appartenance. Le tatouage est plus actuellement une mode esthétique. Et de la distinction ou de la marginalisation, finit par être un accessoire sociétale banal et sans signification que sa vocation visuelle.

A Perpignan il y a plein de tatoueur et de tatoués.L'atelier Numéro 5 est un lieu de création, dans les domaines du tatouage, du piercing, du barber et une galerie d'art.

Steve Golliot-Villers le tatoueur tatoué,MaNon Lask encrée dans ses sentiments , Xavier Rohmer artiste au poil et Rachel Skellington la lectrice de d'Edgard Allan et Poe nous entrennent dans le terrier des amateurs de ceux qui ont l'encre dans la peau!

Voir aussi:

Rachel Skellington modèle "alternatif" Burton et Poe dans la peau! interview par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/04/rachel-skellington-modele-alternatif-burton-et-poe-dans-la-peau-interview-par-nicolas-caudeville.html

Perpignan:Steve Golliot-Villers , la création dans la peau! Interview par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/11/perpignan-steve-golliot-villers-la-creation-dans-la-peau-interview-par-nicolas-caudeville.html

Steve Golliot-Villers le tatoueur tatoué,MaNon Lask encrée dans ses sentiments , Xavier Rohmer artiste au poil et Rachel Skellington la lectrice de d'Edgard Allan et Poe

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans Mondeparallèle mémoire VIDEOS INTERVIEWS
commenter cet article

Articles Récents