Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  •  L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

3 novembre 2013 7 03 /11 /novembre /2013 20:06
1390519 10201832280022607 1956691992 n
On nous répète souvent, jusqu'à la nausée que nous sommes "individualistes". C'est à dire que nous pensons que nous pouvons nous tirer tout seul de ce merdier que devient la société. Problème étant, plus nous nous comportons finalement en égoïste, en niant notre inter action avec les autres, plus la société se dégrade et plus plus nos vies communes en reçoivent les dégâts collatéraux. Preuve encore ce matin. Je vis à coté de la place Cassanyes, plus grand marché public de la ville de Perpignan. Ce matin, je vais sortir de chez moi. Mais un gros quatre/quatre est garé devant ma porte, bien serré: impossible de sortir. Déjà, la semaine dernière, ouvrant ma porte, au bon moment, j'avais pu empêcher un autre automobiliste de faire de même. L'apostrophant, je lui demande, pourquoi, il se gare devant ma (une) porte, bouchant ainsi la sortie des habitants du lieu. Il fait d'abord mine de ne pas voir que l'on s'adresse à lui. Puis, lui posant la main sur son épaule à travers de sa fenêtre ouverte (il faisait encore chaud), il est bien obligé de se rendre compte que je ne suis pas une voix dans sa tête et que je pourrais bien être une main dans sa gueule (C'est que tant que je ne suis pas allé à la messe, j'ai le dimanche matin violent) Il me répond alors d'une voix perdue:" Je croyais que la maison était abandonnée!". Et de se dépêcher de partir...
Ce matin, le gougnafier était déjà parti. Impossible de passer. Je demande à une voisine gitane (en catalan) de le dire à ma cafetière préférée (bar Cassanyès chez Gilles) sa mère fait le tour du marché pour trouver des policiers municipaux. Ceux-ci intervinrent rapidement une demi heure plus tard la fourrière retirait le véhicule.
Imaginons, qu'une personne soit cardiaques et qu'elle fasse une crise, ou tout autre cas tragique. La personne bloquant la porte d'une bâtisse est dans la "mise en danger d'autrui" article 121.3 du code pénal.
Mais surtout, ce qu'il faut retenir, c'est que cette personne, n'en avait rien à foutre. Il pensait sûrement qu'il n'y avait aucun mal, et qu'il aurait été "bien con" de ne pas le faire. Que de toute manière, c'est ce n'était pas lui, ç'aurait été un autre. Donc, qu'il valait mieux que ce soit lui. Et que pour une fois, qu'il n'est pas celui qui est humilié et qu'il est l'humiliateur: il ne va pas se priver. Et puis dans ce quartier, on peut tout se permettre.
Sauf que voilà, il va devoir payer la fourrière,  récupérer sa voiture, payer et se trouver temporairement sans véhicule. Cela lui aura-t-il servi de leçon. Non, il trouvera ce qui lui est arrivé "dégueulasse", et pestera contre "l'abruti" qui a appelé la police municipale. A l'avenir, il ne se risquera plus un certains temps à faire de même, puis, recommencera...Parce dans son fort intérieur, il pense qu'un individualiste mène sa vie comme il l'entend, transcendant le "contrat social", les règles et les lois qui sont pour les autres: les cons!  Individualiste, c'est la manière "post-moderne" de dire connard!
1394066 10201701767198830 184063966 n

Partager cet article

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES
commenter cet article

commentaires

Clarisse 04/11/2013 15:59


Et encore, tu as été bien sympa. Nicolas. Moi j'aurais fait des graffitis dans la portière de sa belle voiture en attendant les municipaux.  Il faut bien passer le temps sans...le perdre!!!