Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  •  L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

22 mars 2016 2 22 /03 /mars /2016 18:33
Attentats en Belgique: Je suis solidaire, ce soir je mange des frites! par Nicolas Caudeville

Bruxelles, la capitale belge a été frappée ce mardi matin par deux attentats terroristes revendiqués par l'organisation Etat islamique (EI). Trois explosions se sont produites à l'aéroport international de Zaventem et à la station de métro de Maelbeek. Le bilan provisoire fait état d'une trentaine de morts et plus d'une centaine de blessés. La police belge a diffusé un avis de recherche concernant un terroriste présumé.

Sur les réseaux sociaux c'est à nouveaux la tempête. Les intermittents de l'action, de l'analyse, de la philosophie de comptoir se lâchent dans un sens où dans un autre, alors qu'ils n'ont pour informations que l'ombre projetée des flammes sur le mur de leur caverne. Je veux dire sur leur télévision, ordinateur, tablette ou smartphone.

Je me demande si dans les attentats, ce qu'il y a de pire ce n'est la conséquence sur les réseaux sociaux? ‪#‎sprayforbruxelles‬

C'est la règle numéro 6 des 10 techniques de manipulation des masses. selon Noam Chomsky

Faire appel à l’émotionnel plutôt qu’à la réflexion!

"Faire appel à l’émotionnel est une technique classique pour court-circuiter l’analyse rationnelle, et donc le sens critique des individus. De plus, l’utilisation du registre émotionnel permet d’ouvrir la porte d’accès à l’inconscient pour y implanter des idées, des désirs, des peurs, des pulsions, ou des comportements…"

La technologie nous permet sans bouger de chez soi d'avoir un semblant d'existence sur la toile. Car le but du jeu de cette émotion n'a que l'utilité de l'auto-affirmation positive #jaiboncoeur!

Les mêmes personnes ne sont pas volontaire pour agir en bas de chez eux (de la difficulté de descendre ses poubelles) . On ne peut agir qu'autour de soi! Reconnaître ses limites, c'est pouvoir les dépasser...

Voir aussi:

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/article-10-techniques-de-manipulation-des-masses-selon-noam-chomsky-106619765.html

Lorsque vous aurez autant besoin de Charlie Hebdo que d'oxygène vous reviendrez nous voir! par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/01/lorsque-vous-aurez-autant-besoin-de-charlie-hebdo-que-d-oxygene-vous-reviendrez-nous-voir-par-nicolas-caudeville.html

Je me demande si dans les attentats, ce qu'il y a de pire ce n'est la conséquence sur les réseaux sociaux? ‪#‎sprayforbruxelles‬

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans je suis Charlie ARTICLES
commenter cet article
23 novembre 2015 1 23 /11 /novembre /2015 15:39
CONFESSION D’UN TERRORISTE REPENTI par l'écrivain Henri Lhéritier

« Je voulais être méchant et détester le monde !
Connaître le plaisir d’insulter, passer à la calomnie, au dénigrement, puis à l’envie, en arriver au sang, à la vie qu’on enlève, voilà ce que j’ai souhaité. Tuer sans raison ou au nom d’une déraison, gaspiller la vie des autres sans une larme, faire exploser des innocents, jouir de ce sentiment d’une puissance absolue seulement portée par une transcendance imbécile que je finissais par inventer, me fermer au monde, à ses sollicitations, me réfugier dans mon obsession, considérer que je devais me venger, que j’avais un compte à régler seulement parce que je vivais, voilà quelle fut ma quête.
Je me suis entraîné, déshumanisé, croyant atteindre le ciel, en sacrifiant les hommes.
Je n’y suis pas arrivé. Mon échec est patent.
Mes haines ont des faiblesses et mes sympathies des spontanéités que je n’ai jamais pu maîtriser.
Toujours, au dernier moment, un paysage, un sourire, un mot, un geste, un poème m’ont privé de ces triomphes faciles, de ces instants de jouissance gratuite.
Le monde m’en veut : il m’aime.
Et se ligue pour me forcer à l’empathie.
Je crois que je finirai comme la majorité des humains, innocent et dans mon lit ».

Il se trompait, il eut un geste malheureux que l’on assimila à un attentat terroriste.
Il tomba, criblé de balles et on trouva ce mot dans sa poche.
.

Le tout meilleur d'Henri Lhéritier :

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/tag/henri%20lheritier/

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans chroniques ARTICLES je suis Charlie Henri Lhéritier
commenter cet article
6 mai 2015 3 06 /05 /mai /2015 15:20
Ce que la bande énonce ...
Ce que la bande énonce ...

C'est dans le cadre verdoyant du patio de l'Hôtel Pams, que comme chaque année, dans un entre soit exquis, Jean-François Leroy, entouré de délégation locale, nous a fait la bande annonce du Festival Visa pour l'Image 2015. Quid de neuf le monde, des guerres (toujours, et Dieu merci pour les marchands d'armes et d'informations, dont les propriétaires sont parfaois les mêmes: il y a des fichiers croisés!), mais aussi des nouveaux prix, et l'annonce d'un centre permanent du photojournalisme à Perpignan. Situé en plein St Jacques au couvent des minimes, il sera le réceptacle de fond photographique des "plus grands photo-reporters du monde", à l'instar de Stanley Green ("mais ne le dite pas, ce n'est pas encore signé" dixit JF Leroy) #Anicroches: on apprend que le couvent, Ste Claire, aussi lieux de la mémoire de l'Algérie française à des faiblesses de construction/ Des étudiants des beaux arts de Perpignan ont interrogé JF Leroy quant à son soutien à l'école. Celui-ci à répondu qu'on ne pouvez pas simultanément lui demander son soutient et l'insulter sur un tracte CQFD prétexte pour le maire Jean-Marc Pujol de faire la retape pour le "Master art" de l'UPVD (#ptdr voir épisode précédent http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/04/perpignan-ecole-des-beaux-arts-on-transferera-les-cendres-a-l-universite-dans-une-urne-dite-master.html) . #Obvervelacombativitésdesétudantsdesbeau­xarts #laviolenced'unehuîtreasmathique #toutvabienàPerpignan. Dernière question: y aura-t-il une soirée pour les 10 ans des émeutes de Perpignan (anniversaire officiel 29 mai)

Voir aussi:

Visa pour l'image: Angélos Tzortzinis un photojournaliste grec chez les turcs! interview par Nicolas Caudeville

Visa pour l'image: Angélos Tzortzinis un photojournaliste grec chez les turcs! interview par Nicolas Caudeville

Pierre Carles:le documentariste critique des médias présentait "Opération Correa, Épisode 1 : Les ânes ont soif & On a mal à la dette" au Castillet! interview par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/05/pierre-carles-le-documentariste-critique-des-medias-presentait-operation-correa-episode-1-les-anes-ont-soif-on-a-mal-a-la-dette-au-c

Visa pour l'image, conférence de presse:ce que la bande énonce! Jean-François Leroy, Jean-Marc Pujol...Et des questions de Nicolas Caudeville, des chuchotements des étudiants des beaux-arts...
Visa pour l'image, conférence de presse:ce que la bande énonce! Jean-François Leroy, Jean-Marc Pujol...Et des questions de Nicolas Caudeville, des chuchotements des étudiants des beaux-arts...
Visa pour l'image, conférence de presse:ce que la bande énonce! Jean-François Leroy, Jean-Marc Pujol...Et des questions de Nicolas Caudeville, des chuchotements des étudiants des beaux-arts...
Visa pour l'image, conférence de presse:ce que la bande énonce! Jean-François Leroy, Jean-Marc Pujol...Et des questions de Nicolas Caudeville, des chuchotements des étudiants des beaux-arts...
Visa pour l'image, conférence de presse:ce que la bande énonce! Jean-François Leroy, Jean-Marc Pujol...Et des questions de Nicolas Caudeville, des chuchotements des étudiants des beaux-arts...
Visa pour l'image, conférence de presse:ce que la bande énonce! Jean-François Leroy, Jean-Marc Pujol...Et des questions de Nicolas Caudeville, des chuchotements des étudiants des beaux-arts...
Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans conférence INTERVIEWS VIDEOS je suis Charlie
commenter cet article
18 février 2015 3 18 /02 /février /2015 13:56
Algérie: les journalistes étaient déjà Charlie dans les années 90! interview Nazim Mekebel par Nicolas Caudeville

Passé la mousse du 11 janvier, la réflexion va peut être intervenir après l'émotion. Dans les années 90 l'Algérie a vécu ses années de plomb. Les premiers à tomber furent les intellectuels et les journalistes. Y a-t-il un parallélisme à établir? La réponse de Nazim, le fils de Saïd Mekbel , rédacteur en chef du matin et chroniqueur satirique assassiné le 3 décembre 2014 par les islamistes...

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans INTERVIEWS VIDEOS je suis Charlie
commenter cet article
16 janvier 2015 5 16 /01 /janvier /2015 16:45
La différence entre les témoins de Jéhovah et les nouveaux "témoins de Charlie" , c'est que les seconds au moins ont vu l'accident! par Nicolas Caudeville

On parle désormais de l'esprit du 11 janvier comme on parle de la descente du saint esprit sur les apôtres à la pentecôte! 4 millions au moins de français sont descendus dans la rue au slogan de "je suis Charlie". Tout cela sur le coup de l'émotion, de la peur...Le troupeau de moutons blancs se sont effrayés qu'en 2015 (même pas le temps d'avaler une galette des rois) on puisse sacrifier des moutons noirs!

L'esprit de Charlie Hebdo c'est l'irréverence, Rabelais, Voltaire! Qu'allons nous faire demain qui ressemble à cela? Je vois déja des gens dire ce qui est "Charlie" et ce qui ne l'est pas. Sans compter les marchands du temple qui vendent déjà du "Charlie" en lotion (ça guérit tout, même de l'intolérance!)

Alors de ce mouvement, ne créons pas un parti politique, mais une nouvelle religion universelle: les témoins de "Charlie"

Voir aussi:

Lorsque vous aurez autant besoin de Charlie Hebdo que d'oxygène vous reviendrez nous voir! par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/01/lorsque-vous-aurez-autant-besoin-de-charlie-hebdo-que-d-oxygene-vous-reviendrez-nous-voir-par-nicolas-caudeville.html

10 techniques de manipulation des masses. selon Noam Chomsky

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/article-10-techniques-de-manipulation-des-masses-selon-noam-chomsky-106619765.html

Charlie Hebdo: à Perpignan, il y à un mois, les représentants du culte musulman déclaraient leur attachement à la république!

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/01/charlie-hebdo-a-perpignan-il-y-a-un-mois-les-representants-du-culte-musulman-declaraient-leur-attachement-a-la-republique.html

Charlie Hebdo: Nous avons tous tué Charlie! par Axel Belliard

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/01/charlie-hebdo-nous-avons-tous-tue-charlie-par-axel-belliard.html

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans je suis Charlie ARTICLES
commenter cet article
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 13:31
Et la l'ours lui dit...
Et la l'ours lui dit...

Après la série d'attentats près de 4 millions sur 65 millions d'habitants que compte la France, ont manifesté dimanche. Mais être "Charlie", c'est une auberge espagnole chacun en a une certaine idée, qui parfois ne colle absolument pas avec ce que défendait les auteurs de Charlie Hebdo( La venu des chefs d'états, dont certains ont été caricaturés avec férocité et n'ont rien à voir avec la "liberté de la presse", c'était vraiment la cerise sur le gâteux! Finalement Vladimir Poutine est un garçon pudique) .

Le France a été livrée à l'émotion. Pas question de réfléchir ce qui a amené cette situation, ce qui devrait nous emmener à la chatoyance de la nuance...Ce qui va se passer, c'est qu'au prétexte de la sécurité, il y aura encore plus de censure et de la disparition de la pensée libre...

Alors à ceux qui déplorent "Charlie" et son esprit, je voudrais rappeler cette fable que l'on entend dans certaines loges:

Un jour un disciple vient voir son maître et lui dit :" Maître apprenez-moi la sagesse, maître apprenez-moi la sagesse!" Le Maître se tourne vers lui, avise un baquet à coté, l'attrappe par le col et lui plonge la tête dans l'eau à plusieurs reprises, le laissant à peine respirer. Le disciple reprend son souffle comme il peut, il ahane, manque de s'étouffer. La son maître lui dit: "Lorsque tu auras autant besoin de sagesse que d’oxygène, tu reviendras me voir!"

Voir aussi:

10 techniques de manipulation des masses. selon Noam Chomsky

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/article-10-techniques-de-manipulation-des-masses-selon-noam-chomsky-106619765.html

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES je suis Charlie
commenter cet article
10 janvier 2015 6 10 /01 /janvier /2015 14:36
Son Blog :http://l-arene-nue.blogspot.fr/
Son Blog :http://l-arene-nue.blogspot.fr/

Coralie Delaume est une blogueuse et essayiste née en 1976.Auteure d'un livre:"Europe. Les États désunis, Paris, Michalon,", sur son face book , elle se positionne sur la manif "Je suis Charlie". Elle nous a gentiment laissé reprendre son humeur!

"C'est peut-être un peu tôt pour dire ça. C'est peut-être même indécent mais on en a vu d'autres ces jours derniers, pas vrai ?

C'est étrange à dire mais un truc m'a frappé en faisant défiler sous mes yeux les portraits des dessinateurs tués parus dans les journaux. Leur âge. Ce sont de vieux anars, insiders en diable, irrévérencieux comme il était audacieux de l'être il y a 50 ans. Pas « islamophobes » pour un sou à mon avis. Juste anticléricaux. Mais bouffant encore du curé comme si ça restait d'époque alors qu'on vit dans un monde quasiment vidé de toute transcendance d'une part, de toute autorité d'autre part.

[Là, je sens qu'il faut que je précise fissa que leur assassinat est monstrueux, que les frères Kouachi étaient des fauves et que je suis contre le meurtre, OK ? Par ailleurs, je certifie être en train de faire 20 pompes pour ma pénitence].

Il n'en reste pas moins cette étrange impression, quand on compare l'âge des tués et celui des tueurs, que c'est un peu la « France d'aujourd'hui » qui s'en prend à la « France d'avant ». Une « France d'aujourd'hui » qui inspire de l'horreur mais qui est, qu'on le veuille ou non, telle que nous l'avons fabriquée.

Le « padamalgam » n'est pas trop ma tasse de thé. Je trouve très con de dire que « tout ceci n'a rien à voir avec l'Islam », dès lors que des types tuent au nom d'Allah. Pour autant, j'en viens à trouver incongru, à force, qu'on ne parle plus que de l'Islam. L'Islam est une religion. Les religions ont une fonction sociale, en général. Elles servent à charpenter, à structurer les groupes humains, à garantir leur pérennité, à leur fixer des cadres donc des limites. Elles ont nécessairement une fonction de conservation, sinon à quoi bon ?

A l'inverse, ce à quoi on a assisté semble être davantage l'expression délirante d'un nihilisme absolu. Ce sont des « jeunes d'aujourd'hui » qui, après avoir semé la désolation, mettent en scène leur propre suicide en essayant désespérément de lui donner du panache (« on a un code de l'honneur »....). L'imam de Bordeaux, Tareq Oubrou, l'a dit « ils ne trouvent de sens à leur vie alors ils essaient d'en donner un à leur mort ». Je me demande si ce pauvre Mahomet, qui me semble avoir été bien moins morbide, bien plus jouisseur que cela (combien d'épouses déjà ?) a vraiment tant à voir avec tout cela.

Du coup, il y a, un peu lancinante, cette impression désagréable que la manifestation dite « d'union nationale » ne sera finalement qu'un défilé de la « France d'avant » célébrant ses vieux héros, morts bêtement pour avoir cru qu'être encore voltairien en 2014 avait toujours du sens. Mais après ? Quand on se sera tenu bien chaud sur la place de la République ? Quand on aura fini de se congratuler tout en s’émerveillant de la noblesse de notre cœur et de l'élévation de nos sentiments, on fera quoi ?

Je crois que je ne vais pas y arriver. Je ne vais pas arriver à aller battre le pavé aux côtés de ces gens, ces « responsables » qui continuent à croire dur comme fer qu'ils sont des chics types alors qu'ils ont fabriqué ce monde abominable. Je ne vais pas arriver à aller défiler derrière François Hollande, Angela Merkel et la cohorte de tous ceux qui leur ressemblent. I'm so sorry."

Voir aussi:

Charlie Hebdo: Nous avons tous tué Charlie! par Axel Belliard

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/01/charlie-hebdo-nous-avons-tous-tue-charlie-par-axel-belliard.html

Charlie Hebdo: à Perpignan, il y à un mois, les représentants du culte musulman déclaraient leur attachement à la république!

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/01/charlie-hebdo-a-perpignan-il-y-a-un-mois-les-representants-du-culte-musulman-declaraient-leur-attachement-a-la-republique.html

Charlie... C comme : con ? par Gérard Gourmel

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/01/charlie-c-comme-con-par-gerard-gourmel.html

Charlie Hebdo:" Je ne vais pas arriver à aller défiler derrière François Hollande, Angela Merkel et la cohorte de tous ceux qui leur ressemblent. I'm so sorry." par Coralie Delaume
Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES je suis Charlie
commenter cet article
9 janvier 2015 5 09 /01 /janvier /2015 15:06
Charlie Hebdo: à Perpignan, il y à un mois, les représentants du culte musulman déclaraient leur attachement à la république!

Le 22 novembre les représentants du culte musulman de Perpignan et de Montpellier invitaient à une conférence "états généraux sur le radicalisme religieux" , suite à la multiplication des départs de jeunes français pour la Syrie. Ils expliquaient clairement que le "djihad" était avant tout une guerre sainte contre son pire ennemi:soit-même! Et par la guerre contre les autres. Que l'islam était respectueux des règles de la république et que ceux qui ne souhaitaient respecter ses règles se plaçaient en dehors de l'islam véritable.

Dimanche , il y aura une marche plus pour Charlie Hebdo, certains musulman souhaitent qu'une majorité d'entre eux se place en te de cortège

Pour écouter la conférence cliquez sur le lien

https://soundcloud.com/nicolas-caudeville/islam-et-djihadisme

Voir aussi:

Charlie Hebdo: Nous avons tous tué Charlie! par Axel Belliard

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/01/charlie-hebdo-nous-avons-tous-tue-charlie-par-axel-belliard.html

Attentat contre Charlie Hebdo 12 morts, dont Bernard Maris (Oncle Bernard), Cabu, Charb, Tignous, Wolinski

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/01/attentat-a-contre-charlie-hebdo-12-morts-dont-cabu-charb-tignous-wolinski.html

Charlie Hebdo: à Perpignan, il y à un mois, les représentants du culte musulman déclaraient leur attachement à la république!
Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES je suis Charlie
commenter cet article
8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 17:04
Charlie Hebdo: Nous avons tous tué Charlie! par Axel Belliard

Je ne suis pas Charlie. Je ne suis ni Charb, ni Wolinski, ni les dix autres. Pourtant, 24 heures après l’attentat, j’étais aux deux rassemblements organisés à Perpignan en leur mémoire. Hier devant le Conseil général (mais que diable avait-il à voir avec le crime ?). Ce matin dans la petite rue où s’abrite le club de la presse local, trop exigüe pour accueillir la foule nombreuse venue à renforts de photocopies « Je suis Charlie ». Eux comme moi pourrons dire « j’étais là ». Et là me reviennent les paroles de la chanson de Zazie :

« J'étais là en octobre 80, après la bombe de Copernic,
Oui j'étais à la manif', avec tous mes copains.
J'étais là, c’est vrai qu'on n’y comprenait rien
Mais on trouvait ça bien, ça bien.
Oui j'étais là pour aider pour le sida, les sans-papiers,
J'ai chanté, j'ai chanté.
Sûr que j'étais là pour faire la fête,
Et j'ai levé mon verre à ceux qui n'ont plus rien,
Encore un verre, on n'y peut rien.
J'étais là, devant ma télé à 20h, j'ai vu le monde s'agiter, s'agiter.
J'étais là, je savais tout de la Somalie, du Bangladesh et du Rwanda,
J'étais là.
J'ai bien vu le sort que le nord réserve au sud, bien compris le mépris,
J'étais là pour compter les morts.
J'étais là, et je n'ai rien fait,
Et je n'ai rien fait.
J'étais là pourtant, j'étais là,
Et je n'ai rien fait, je n'ai rien fait. »

Voilà, j’étais là. Et puis les manifestants de tous bords ont entonné la Marseillaise. Répondre au sang par l’appel au sang : « Aux armes citoyens… Qu’un sang impur abreuve nos sillons ». Alors j’ai eu envie de pleurer et je suis parti. Parce que cet attentat n’est pas un crime contre la France, mais un crime contre la Liberté. Parce que Charlie n’aimait pas les accents guerriers de la Marseillaise dont il s’est au moins autant moqué que des dérives religieuses en général, et pas uniquement de l’islamisme. Parce que depuis hier, je vois sur les réseaux sociaux et j’entends à la radio des tas de gens se réclamer de Charlie et exiger le retour de la peine de mort, stigmatiser l’Islam à tel point que ses représentants se sentent obligés de s’excuser. Tous ces gens qui pour la plupart n’ont jamais lu ni un Hara-Kiri, ni un Charlie Hebdo. Tous ces gens qui, finalement, ne connaissaient au mieux que Cabu quand il dessinait au Club Dorothée… Parmi eux, combien se sont insurgés lorsque les locaux de Charlie Hebdo ont été incendiés en 2011 ? Combien ne s’informent que devant BFM TV ou TF1 ? Combien font partie des 25% qui ont voté FN aux dernières élections européennes ?

Depuis des années, les médias font la part belle à des Zemmour et des Le Pen. Ah le danger de l’Islamisation de notre douce France… On les écoute, persuadés que finalement « ils disent pas que des conneries », on achète leurs livres, on vote pour eux… Après tout, les autres sont « tous pourris », incompétents, carriéristes… Comme si les résistants, les idéalistes, les humanistes et les libertaires étaient des races à jamais disparues.
Comme pour l’affaire Mehra, la Police a fait un travail incroyable. A peine l’attentat commis, on connaissait le nom des coupables. Il parait même que l’un d’eux avait « oublié » sa carte d’identité dans la voiture des bourreaux… Qu’est-ce que c’est con un terroriste ! Bientôt (peut-être même pendant que j’écris ces lignes), on les trouvera. Il y aura une fusillade et ils y resteront. Chacun pourra alors retourner devant sa télé en se disant que Justice est faite et s’inquiètera des nouvelles aventures de Nabila ou de Valérie Trierweiler…
Personne ne se posera la question du « pourquoi ». Oui, pourquoi en sommes-nous arrivés là ? Personne ne se posera la question parce qu’on nous a déjà donné la réponse : l’islamisme.
Et si nous étions les véritables coupables ? Dans « L’Insoutenable légèreté de l’être », Kundera (qui a vécu l’invasion des chars soviétiques dans son pays, la Tchécoslovaquie) écrivait « le pire crime est l’ignorance ». Nous sommes tous coupables parce que nous ignorons la réalité, nous ignorons l’Histoire ou, pire, nous préférons l’ignorer.

Je suis devenu journaliste en 1994. J’avais 25 ans et je rêvais un jour d’écrire l’équivalent du « J’accuse » de Zola. Je croyais en la liberté de la presse, ce fameux « quatrième pouvoir ». J’ai vite déchanté, comprenant que dans les grands médias, les journalistes ne sont que des salariés au service des véritables patrons de leur journal, de leur radio, de leur chaine de télévision : grands industriels, marchands d’armes, financiers, politiciens bien assis… Et que ces salariés perdent leur boulot s’ils ne sont pas aux ordres. Non, la presse en général n’est plus libre depuis longtemps, à part quelques bastions de résistance dont la visibilité est réduite au maximum. Charlie est l’un de ces rares bastions. Charb et les autres étaient de ceux qui refusaient qu’on leur dicte les mots à écrire, les sujets à traiter et à défendre, bref qu’on les oblige à passer la brosse à reluire.
J’aurais pu monter au créneau, dénoncer ce système infâme qui ne conduit qu’à la désinformation, à la lobotomisation des esprits, les dictant malgré eux à acheter tel ou tel produit, qu’il s’agisse d’un I-phone ou d’une idée malsaine. Je l’ai juste fait dans mon coin, j’ai lutté pour ma propre liberté d’expression, parfois pour celle d’un collègue, et puis j’ai jeté l’éponge, comme un boxeur au bord du KO, et j’ai quitté la profession alors que j’aurais dû repartir sur le ring et défendre cette fameuse liberté d’expression que l’on nous sert désormais à toutes les sauces. Au nom de la liberté d’expression, on peut appeler à la haine mais on a de plus en plus de mal à la dénoncer. Quelle honte.

« Nous sommes Charlie… Qu’un sang impur abreuve nos sillons »… Non, désolé, je ne m’en remets pas. C’est en confondant tout et n’importe quoi que nous sommes tous responsables de l’attentat d’hier. Parce que nous avons laissé le FN se dédiaboliser alors qu’il défend les mêmes idées et applique les mêmes stratégies que les partis fascistes des années 1930. Parce que nous confondons le conflit israélo-palestinien avec une guerre de religion alors qu’il s’agit d’une guerre coloniale. Parce que depuis le 11 septembre 2001, nous ne regardons plus les arabes de la même manière. Parce que nous avons substitué le mot « solidarité » par le mot « assistanat ». Parce que nous sommes incapables de regarder plus loin que notre petit confort. Parce qu’on a peur pour nos retraites vu que nos impôts seraient dilapidés dans les aides sociales distribuées à des faignasses bronzées. Parce que quand Sarkozy, Balkany et tant d’autres détournent des millions d’euros, on les réélit quand même. Parce que quand Depardieu s’exile en Russie en affirmant que Poutine est un grand démocrate, on dit qu’il a bien raison de ne plus payer ses impôts en France. Parce que ceux qui veulent la tête des « bougnoules » oublient que leurs ancêtres furent traités de « ritals », « d’espingouins », de « polaks », de « portos », etc.

Oui, les véritables terroristes, c’est bien nous. Nous nous sommes laissés entrainer dans un individualisme forcené qui nous conduit à chercher des boucs-émissaires partout. SDF, Roms, musulmans… Ce matin, sur Facebook, un homme (que je ne connais pas) arborait le fameux « Je suis Charlie » tout en écrivant « Si les terroristes sont capturés, la mère « Teub ira » les fera libérer et on leur paiera le billet d’avion pour repartir au djihad avec le RSA et la carte vitale ». Non, ce n’était pas une blague…

Bref, j’étais là hier et ce matin. Et tout ce que j’arrive à faire, c’est prendre ma plume. Une plume désenchantée. Quel paradoxe pourtant ! Je devrais me réjouir qu’à Perpignan (seule ville française à commémorer chaque année les morts de l’OAS qui, rappelons-le, étaient des terroristes…), un monde fou soit venu manifester son indignation. Si nous avions été une poignée, comme lors de la mort de Clément Méric, j’aurais hurlé ma colère. Mais la question que je me pose, c’est pourquoi étaient-ils là ? Et la réponse me terrifie.

J’ai peur que ce drame soit à nouveau détourné pour cracher sur l’Islam, ou plutôt sur les arabes en général puisque personne ne fait plus la différence, comme si tous les blancs étaient des cathos intégristes… Charlie Hebdo se moquait avec férocité de l’Islamisme, parfois même de l’Islam, comme il se moquait de toutes les religions, en bon anarchiste anticlérical qu’était (et sera toujours) ce journal.
J’ai peur que la violence succède à la violence, du moins pendant quelques jours (une actu chassant l’autre, les gens oublieront vite). Que des innocents soit agressés ou tués parce qu’ils sortent d’une mosquée ou qu’ils boivent un thé à la menthe au lieu d’un Ricard. Peur que ceux qui profitent de ces crimes soient ceux qui se réjouissent à la fois des morts de Charlie Hebdo et de la stigmatisation de l’Islam, je veux parler de l’extrême-droite et de ses proches. Nul doute que du côté de Saint-Cloud ou de Millas, hier on a sabré le champagne…

Alors que faire ? Lire, réfléchir, s’informer, ouvrir les yeux, réapprendre à se servir de son sens critique, échanger, essayer de comprendre l’autre au lieu de le juger. Ce n’est pas de l’angélisme, juste le seul moyen d’assurer le véritable fonctionnement d’une démocratie et, par conséquent, de sauvegarder nos libertés.

Voir aussi:

Attentat contre Charlie Hebdo 12 morts, dont Bernard Maris (Oncle Bernard), Cabu, Charb, Tignous, Wolinski

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/01/attentat-a-contre-charlie-hebdo-12-morts-dont-cabu-charb-tignous-wolinski.html

François Hollande: la mimolette contre-attaque sur France-inter! Par Axel Belliard

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/01/francois-hollande-la-mimolette-contre-attaque-sur-france-inter-par-axel-belliard.html

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES je suis Charlie
commenter cet article

Articles Récents