Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  •  L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

13 décembre 2016 2 13 /12 /décembre /2016 16:25

Fonds du Centre Internacional de Música Popular (CIMP)

 

Contenu inventorié

Musique écrite (718)
Instrument (203)
Archive video (116)
Image (69)
Périodique (31)
Ouvrage (29)
Archive sonore (27)
Affiche-brochure (25)
Son édité (21)
Article (5)

La collection préexistante trouve son origine dans la collaboration de la Fédération Sardaniste du Roussillon* (F.S.R.) et de l'Institució Músical Popular d'Europa Mediterrània (IMPEM)** qui ont travaillé à la constitution d’une collection d’instruments ainsi que d'un fonds documentaire sur les musiques de l'Europe Méditerranéenne (collectage, conservation, archivage, diffusion) avant de la confier au C.I.M.P. à sa création.

Au fil des années, instruments traditionnels catalans, dont ceux de la cobla, instruments d'harmonies - fanfares, ont été collectés. Des opportunités, des rencontres ont également permis que des instruments issus des traditions musicales de la Méditerranée mais aussi des duplications d'instruments de musique ancienne viennent enrichir les fonds du CIMP. Sur l'ensemble de ce fonds, il semble bon de souligner la présence de pièces du plus grand intérêt organologique et ethnomusicologique, des pièces historiques qui illustrent l'évolution de la facture instrumentale et de la musique en Europe : serpent d'Eglise "Baudouin" (18ème s.), serpent militaire "Forveille" (déb. 19ème s.), Ophicléide "Martin" (19ème s.), saxophone baryton système Georges, etc.

Paul Macé son directeur converse avec nous

Le musée est plus un musée anthropologique dont l'instrument de musique fait outil de rituel et est le fil rouge

Le musée de Céret fait partie d'un réseau mondial 

Possède 700  anches seule partie de l'instrument qui forme la vibration et le son  

 

Adresse : 14 Rue Pierre Rameil, 66400 Céret

Horaires : 

Ouvert aujourd'hui · 10:00–17:30

Téléphone : 04 68 87 40 40

Création : 2013

 

 

Céret: le musée de l'instrument de musique, un outil d'anthropologie à l'écoute du monde! interview Paul Macé par Nicolas Caudeville
Céret: le musée de l'instrument de musique, un outil d'anthropologie à l'écoute du monde! interview Paul Macé par Nicolas Caudeville
Céret: le musée de l'instrument de musique, un outil d'anthropologie à l'écoute du monde! interview Paul Macé par Nicolas Caudeville
Céret: le musée de l'instrument de musique, un outil d'anthropologie à l'écoute du monde! interview Paul Macé par Nicolas Caudeville
Céret: le musée de l'instrument de musique, un outil d'anthropologie à l'écoute du monde! interview Paul Macé par Nicolas Caudeville
Céret: le musée de l'instrument de musique, un outil d'anthropologie à l'écoute du monde! interview Paul Macé par Nicolas Caudeville
Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans Mondeparallèle mémoire catalans INTERVIEWS VIDEOS
commenter cet article
23 juillet 2016 6 23 /07 /juillet /2016 22:18
Souvenir du 17 juillet à Istanbul. Antoine Picon, président de la Fondation Le Corbusier, remercie le Comité du Patrimoine mondial pour l'inscription de l'Oeuvre de Le Corbusier. A sa gauche, Laurent Stefanini, ambassadeur de France auprès de l'UNESCO, à sa droite Olivier Poisson; derrière, debout, l'expert japonais Yoshiyuki Yamana, l'expert allemand Friedemann Gschwind, et l'expert belge Piet Geleyns; debout derrière eux, le président de l'association des Sites Le Corbusier, Benoît Cornu. – avec Yoshiyuki Yamana.
Souvenir du 17 juillet à Istanbul. Antoine Picon, président de la Fondation Le Corbusier, remercie le Comité du Patrimoine mondial pour l'inscription de l'Oeuvre de Le Corbusier. A sa gauche, Laurent Stefanini, ambassadeur de France auprès de l'UNESCO, à sa droite Olivier Poisson; derrière, debout, l'expert japonais Yoshiyuki Yamana, l'expert allemand Friedemann Gschwind, et l'expert belge Piet Geleyns; debout derrière eux, le président de l'association des Sites Le Corbusier, Benoît Cornu. – avec Yoshiyuki Yamana.

17 juillet à Istanbul en Turquie (en même temps que le coup d'état): inscription de Le Corbusier au Patrimoine mondial . C'est un dossier dont Olivier Poisson 'a été en charge à partir de l'automne 2002. Treize ans ! "Dossier difficile, pour lequel nous n'avons pas été compris pendant bien longtemps et qu'il a fallu reformuler deux fois : aujourd'hui il séduit tout le monde..."

De retour à Perpignan Olivier Poisson nous raconte sa mission réussie à Istanbul, le coup d'état et le centre historique de Perpignan en voie de démolition!

Voir aussi:

Perpignan:Le patrimoine c'est du vivre ensemble! interview Olivier Poisson par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/04/perpignan-le-patrimoine-c-est-du-vivre-ensemble-interview-olivier-poisson-par-nicolas-caudeville.html

Le perpignanais Olivier Poisson à Istanbul entre défense du dossier le Corbusier pour le patrimoine mondial de l'UNESCO et coup d'état avorté! interview par Nicolas Caudeville
Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans VIDEOS INTERVIEWS mémoire
commenter cet article
8 juillet 2016 5 08 /07 /juillet /2016 15:03
Perpignan: l'oeuvre de Claude Massé l'enfant du pays au musée de Bègle, pas à Perpignan! interview Serge Bonny, Claude Massé par Nicolas Caudeville

A l'occasion de la sortie du livre d'entretien par Serge Bonnery aux éditions Trabucaire "L'homme de liège" nous avons rencontré Claude Massé et Serge Bonnery et discuté tout à trac d'art, de la vie culturelle en Roussillon d'hier et de celle qui reste aujourd'hui, de l'identité catalano-française du territoire, de Ludovic son père, du médecin de Lénine qui l'avait soigné enfant ainsi que Raoul Dufy ...Au moment où l'on ferme l'école des beaux arts de Perpignan qui aurait eu 200 ans l'année prochaine si on l'avait laissé vivre . Et au moment aussi , où l'oeuvre de Claude Massé est parti pour Bègle et y restera...(à Perpignan, on préféra toujours célébrer des artistes étranger mais connu comme Dali ou Picasso, mais qui ne sont passés à Perpignan que pour faire usage de la pissotière de la gare, que de reconnaître les talents d'ici: sauf si Paris les reconnaît #lespritdeprovince)

Perpignan: l'oeuvre de Claude Massé l'enfant du pays au musée de Bègle, pas à Perpignan! interview Serge Bonny, Claude Massé par Nicolas Caudeville
Perpignan: l'oeuvre de Claude Massé l'enfant du pays au musée de Bègle, pas à Perpignan! interview Serge Bonny, Claude Massé par Nicolas Caudeville
Perpignan: l'oeuvre de Claude Massé l'enfant du pays au musée de Bègle, pas à Perpignan! interview Serge Bonny, Claude Massé par Nicolas Caudeville
Perpignan: l'oeuvre de Claude Massé l'enfant du pays au musée de Bègle, pas à Perpignan! interview Serge Bonny, Claude Massé par Nicolas Caudeville
Perpignan: l'oeuvre de Claude Massé l'enfant du pays au musée de Bègle, pas à Perpignan! interview Serge Bonny, Claude Massé par Nicolas Caudeville
Perpignan: l'oeuvre de Claude Massé l'enfant du pays au musée de Bègle, pas à Perpignan! interview Serge Bonny, Claude Massé par Nicolas Caudeville
Perpignan: l'oeuvre de Claude Massé l'enfant du pays au musée de Bègle, pas à Perpignan! interview Serge Bonny, Claude Massé par Nicolas Caudeville
Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans INTERVIEWS VIDEOS mémoire
commenter cet article
9 juin 2016 4 09 /06 /juin /2016 22:20
Pays catalan:les communautés libertaires agricoles et artistiques  (1970-2000) interview Paul Gérard et Jean-Pierre Bonnel par Nicolas Caudeville

Dans le sillage de mai 68, les années 1970 sont une formidable explosion de jeunesse, de désir, de libération. Le vieux monde craque de partout. C’est le temps rêvé des ruptures, des révoltes, des expériences.
Dans ces années-là, ils avaient 20 ans, ils voulaient échapper à la routine « métro, boulot, dodo », réagir contre le mode de production capitaliste et la société de consommation, s’associer avec d’autres pour vivre autrement et porter ensemble un projet commun libérateur. Ce fut le temps des communautés, rurales, urbaines, agricoles, artistiques et autres collectifs, d’esprit libertaire pour la plupart.
Dans ces années-là, en pays catalan, les 40 personnes qui racontent, dans ce livre, leur expérience communautaire, ont fait ce choix. Ils ont loué des mas et des terres dans des espaces en voie de désertification. Ils y ont vécu, travaillé et mis en pratique leurs idéaux. Les Carboneras, le mas Julia, Vilalte, Montauriol, St Jean de l’Albère, Malabrac, Fontcouverte, Cailla, Opoul, le mas Planères, Canaveilles, Fillols… autant de noms qui claquent comme des symboles de liberté, de sens et d’humanité.

Ils témoignent, 40 ans après, des gestes simples, de la solidarité, des échanges, des rires et des drames, des rêves et de l’amour qui ont forgé leurs existences. Avec cette expérience, ils ont participé à l’évolution des mentalités, ils ont fait bouger les lignes et provoqué en quelque sorte les grands débats sociétaux de la fin du XXe et début XXIe siècles.

Ils sont les 40 auteurs de ce livre, un livre collectif, dont Jean-Pierre Bonnel a été le moteur, le scribe et le passeur et Paul Gérard le coordinateur attentif. Le temps d’une préface, Ronald Creagh a bien voulu joindre sa réflexion à la leur.http://www.trabucaire.com/index.php/catalogue/nouveaut%C3%A9s-novetats/les-communaut%C3%A9s-libertaires-agricoles-et-artistiques-en-pays-catalan-1970-2000-detail

Interview des auteurs Paul Gérard et Jean-Pierre Bonnel qui seront Vendredi 10 Juin à partir de 18h00 à la librairie Torcatis à Perpignan

Voir aussi:

Gare au G.A.R.I :ou comment organiser le rapt d'un banquier! interview Nicolas Réglat par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2014/08/gare-au-g-a-r-i-ou-comment-organiser-le-rapt-d-un-banquier-interview-nicolas-reglat-par-nicolas-caudeville.html

Pays catalan:les communautés libertaires agricoles et artistiques  (1970-2000) interview Paul Gérard et Jean-Pierre Bonnel par Nicolas Caudeville
Pays catalan:les communautés libertaires agricoles et artistiques  (1970-2000) interview Paul Gérard et Jean-Pierre Bonnel par Nicolas Caudeville
Pays catalan:les communautés libertaires agricoles et artistiques  (1970-2000) interview Paul Gérard et Jean-Pierre Bonnel par Nicolas Caudeville
Pays catalan:les communautés libertaires agricoles et artistiques  (1970-2000) interview Paul Gérard et Jean-Pierre Bonnel par Nicolas Caudeville
Pays catalan:les communautés libertaires agricoles et artistiques  (1970-2000) interview Paul Gérard et Jean-Pierre Bonnel par Nicolas Caudeville
Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans INTERVIEWS VIDEOS mémoire
commenter cet article
1 juin 2016 3 01 /06 /juin /2016 16:16
Livre: Chroniques cruelles d'hier et de demain l'intégrale de Boris Darnaudet! Interview de François Darnaudet par Nicolas Caudeville

Un garçon qui met fin à ses jours à 25 ans, cela pose questions. Mais un garçon qui depuis l'age de 15 ans à l'instar de son père, a écrit des romans de Science-fiction, fantastique, d’héroïque fantaisie, un western, c'est en soit un jeu de piste, comme ces jeux de notre enfance (enfin pour ceux qui sont encore nés aux XXIème siècle) où reliant les points entre eux, on distingue une forme qui nous indique un objet.

Cette objet, cette oeuvre (celle écrite en solo par Boris Darnaudet, car il s'agit de lui) est réunit en un seul volume par son père l'écrivain François Darnaudet sous l'égide de Philippe Ward et de sa maison d'édition "Rivière blanche" avec une magnifique illustration qui intègre les thèmes de l'oeuvre par Didier Graffet. Le livre a pour nom "chroniques cruelles d'hier et de demain" à voir ici http://www.riviereblanche.com/chroniquescruelles.htm

François Darnaudet nous fait la gentillesse de venir le présenter, entretien

Boris Darnaudet nous a quitté trop tôt. Dur de vouloir être un samouraï dans un monde de boutiquier. Ce n'est qu'un au revoir!suis l'entretien avec Boris

Livre: Chroniques cruelles d'hier et de demain l'intégrale de Boris Darnaudet! Interview de François Darnaudet par Nicolas Caudeville
Livre: Chroniques cruelles d'hier et de demain l'intégrale de Boris Darnaudet! Interview de François Darnaudet par Nicolas Caudeville
Livre: Chroniques cruelles d'hier et de demain l'intégrale de Boris Darnaudet! Interview de François Darnaudet par Nicolas Caudeville
Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans Mondeparallèle mémoire INTERVIEWS VIDEOS
commenter cet article
27 mai 2016 5 27 /05 /mai /2016 16:14
L'archipel contre attaque dépasse 500 000 lecteurs uniques! par Nicolas Caudeville

Le site l'archipel contre attaque a passé le cap des 500 000 lecteurs uniques.Ce qui veut dire que depuis presque 7 ans. Ce sont plus de 500 000 personnes différentes qui se sont informées par ce blog, plus que la population des Pyrénées-Orientales . Mais l'archipel contre attaque est un site qui a aussi cité par le nouvel-observateur, le monde diplomatique et même BBC News parce qu'il est un site qui s'intéressent au-delà du local à l'actualité et à la réflexion au-delà des frontières intellectuelles et géographiques d'ici en y posant un regard différent et citoyen. Un site qui revendique sa subjectivité , ce qui le meilleur moyen de se rapprocher de l'objectivité en ne mentant pas sur une pseudo neutralité des médias.Des billets par des plumes totalement différentes (comme disait St Exupery dans Lettres à un otage "Frère, si tu diffères de moi, loin de me léser, tu m'enrichis !) . Certaines de ces plumes étant plus au V.I.T.R.I.O.L que d'autres. Dire les même choses , en les prononçant différemment. Un mot simple comme ciboulette ne donne pas la même saveur à un discours suivant qui et comment il est prononcé...C'est aussi près de 600 interview, majoritairement en français, mais aussi en catalan,espagnol, en anglais, en italien et même en japonais!

Ainsi donc l'Archipel Contre attaque va continuer d'arpenter son chemin en le faisant au-fur et à mesure. En espérant que ses lecteurs de 500 000 qu'ils furent seront plus de 3 millions en arrivant au port!

Voir aussi:

Record:Plus de 26 000 lecteurs uniques pour l'archipel contre attaque pour ce mois de janvier; l'année commence bien!

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/02/record-plus-de-26-000-lecteurs-uniques-pour-l-archipel-contre-attaque-pour-ce-mois-de-janvier-l-annee-commence-bien.html

L'archipel contre attaque dépasse 500 000 lecteurs uniques! par Nicolas Caudeville
Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES mémoire
commenter cet article
3 mai 2016 2 03 /05 /mai /2016 19:27
Jean-Marc Pujol: une certaine idée du "marketing territorial" façon "blitzkrieg"
Jean-Marc Pujol: une certaine idée du "marketing territorial" façon "blitzkrieg"

Son nom est Jol , Pujol, sa mission terminer son mandat sans trop de casse, en utilisant sa licence to shut up!

Préviously : John Marc se lâche de plus en plus en réunion publique

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/04/perpignan-jean-marc-pujol-nous-met-la-tete-comme-un-compteur-a-gaz.html

, jusqu'à lâcher cette phrase d'une lourde maladresse:"« Les Allemands ont refusé Linky, mais envoyaient les gens à la chambre à gaz ! »

C'est que l'agent Pujol, homme du sud à le sang chaud: il est excessif en tout !

La boulette dans le coucous royal!

La phrase commence ça carrière dans l'indépendant http://www.lindependant.fr/2016/04/28/le-maire-de-perpignan-les-allemands-ont-refuse-les-compteurs-linky-mais-envoyaient-les-gens-a-la-chambre-a-gaz,2191524.php

"and then it spread up in the midias!" , après c'est l'effet boule de neige,du national à l'étranger

Le point:http://www.lepoint.fr/politique/shoah-et-compteurs-electriques-la-regrettable-maladresse-d-un-maire-lr-02-05-2016-2036537_20.php

L'express: http://www.lexpress.fr/actualite/societe/perpignan-pour-defendre-l-installation-de-compteurs-le-maire-invoque-la-shoah_1788310.html#oDbqjevVuP3rrCiw.01

BFM TV:http://www.bfmtv.com/politique/le-maire-de-perpignan-compare-le-refus-du-compteur-linky-par-les-allemands-a-l-holocauste-971501.html

Le lab Europe 1:http://lelab.europe1.fr/le-maire-lr-de-perpignan-defend-linstallation-de-compteurs-electriques-en-parlant-de-la-shoah-et-de-lallemagne-nazie-puis-sexcuse-2734573

I24 NEWS:http://www.i24news.tv/fr/actu/international/europe/111972-160503-france-la-bavure-du-maire-lr-de-perpignan-sur-les-compteurs-linky-et-la-shoah

Le Daily Star des le 29 avril!: http://www.dailystar.co.uk/news/latest-news/511793/ken-livingstone-naz-shah-jean-marc-pujol-holocaust-comments-france-perpignan

Le time of israël:http://fr.timesofisrael.com/excuses-du-maire-de-perpignan-apres-avoir-commis-un-derapage-sur-les-chambres-a-gaz/

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES Mondeparallèle mémoire
commenter cet article
25 avril 2016 1 25 /04 /avril /2016 12:08
Perpignan:Le patrimoine c'est du vivre ensemble! interview Olivier Poisson par Nicolas Caudeville

Le patrimoine bâti , les monuments sont notre bien commun qui nous relient à l'histoire du territoire sur lequel nous vivons. Pour que ceux-ci ne soit pas une forêt de symbole inaudible et fassent de notre vie, une vie en réalité augmentée

Olivier Poisson est Conservateur général du Patrimoine, service de l'Inspection, direction gén. des Patrimoines (min. de la Culture, Paris) et par ailleurs perpignanais, nous parle de son métier et de sa ville.

Voir aussi:

Perpignan:Ce matin des 6 heure, Jean-Marc Pujol a fait détruire le presbytère! par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/12/perpignan-ce-matin-des-6-heure-jean-marc-pujol-a-fait-detruire-le-prsbytere-par-nicolas-caudeville.html

Perpignan: destruction du presbytère suite et gravât, la trouée vers l'Ouest!

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/12/perpignan-destruction-du-presbytere-suite-et-gravat-la-trouee-vers-l-ouest.html

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans mémoire INTERVIEWS VIDEOS
commenter cet article
8 avril 2016 5 08 /04 /avril /2016 14:35
Nom de la région, le catalan évacué pourquoi!?(on a évité la région Midi-Languedoc-Rugby-Cargolade!  par Nicolas Caudeville

On ne peut demander plus à une présidente socialiste toulousaine qu'aux élus, aux médias et aux programmateurs culturels d'ici . En effet, le fait que le mot catalan n'apparaisse pas dans le nom de la nouvelle région est la conséquence directe du manque de poids en général des Pyrénées-Orientales dans la politique. Les politiques d'ici qui ont été successivement élus à la région ne sont jamais vraiment battu pour notre territoire, n'en ont pas assuré un "Markéting territorial" . On aurait pu croire qu'avec une secrétaire d'état aux handicap et à l'exclusion d'ici, madame Ségoléne Neuville (on oublie le socialiste invisible Jacques Cresta) et des élus verts comme Agnès Langevine (la liste verte de monsieur Onesta promettait durant la campagne un parlement local pour les catalans) auraient pesé de tout leur poids pour qu'au moins les catalans fussent représentés dans le nom. Mais même cela, il n'en ont pas été capables!

Mais la trahison de ne vient pas que des politiques!

Médias locaux, associations,programmateurs culturels, l'identité et la culture du pays ne sont pas mis en avant ici non plus. Elle n'a tout au plus qu'une représentation folklorique, donc pas prise au sérieux. A ce compte la, le nom de la région serait Midi-Languedoc-Rugby-Cargolade!

France-Bleu Roussillon est l'incarnation de ce rapport à l'identité locale, parce que la culture et l'identité véritable pas son écume le folklore : "ça n’intéresse pas nos auditeurs"

De même pour France 3 pays catalans dont le journal quotidien est réduit à la portion congrue de 7 minutes par jours dont 5 minutes de Rugby...

Les programmateurs culturels aussi ont du mal avec la culture et l'identité d'ici qu'il ne programme que difficilement en première partie. Ils préfèrent en général programmer ce qui est déjà connu .

Donc, si déjà chez nous n'avons pas de représentation mentale de notre identité, parce qu'elle n'est pas ou mal transmise par ceux qui sont sensés la représenter et la défendre. Il ne faut pas s'étonner qu'ailleurs, on ne juge pas important de le faire!

Croyez-vous que les catalans du Sud, auraient laissé faire ça dans le cadre du nom de leur euro-région? Evidemment non! Cela leur aurait été impensable! Mais ici, on se dit quand même, se sont bien méchantes personnes et bien indélicates, ceux qui n'indiques pas qu'il y a des catalans dans le nom de cette nouvelle région! Posez-vous la question, quels risquent prennent-ils à ne pas l'indiquer: aucun! Donc qu'en on-t-ils à foutre:rien!

Voilà que les catalans payent leur complaisance envers le système local!

Mais cela les vaccinera-t-ils? Je ne pense pas, d'ailleurs pour la plupart, ils ont déjà oublié qu'ils étaient catalan. Parce que une culture et une identité cela se vit au quotidien, ça ne se revendique pas de temps en temps...

Voir aussi:

Perpignan: comment je me suis auto-radicalisé en écoutant France-Bleu Roussillon! par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/01/perpignan-comment-je-me-suis-auto-radicalise-en-ecoutant-france-bleu-roussillon-par-nicolas-caudeville.html

Les catalanistes sont-ils, les meilleurs agents du jacobinisme français? par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/article-les-catalanistes-sont-ils-les-meilleurs-agents-du-jacobinisme-fran-ais-par-nicolas-caudeville-117737144.html

élections régionales: le candidat vert propose un statut et un parlement nord catalan dans la cadre de la future grande région Midi-Pyrénées/Languedoc-Roussillon! interview Gérard Onesta par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/06/elections-regionales-le-candidat-vert-propose-un-statut-et-un-parlement-nord-catalan-dans-la-cadre-de-la-future-grande-region-midi-p

Nom de la région, le catalan évacué pourquoi!?(on a évité la région Midi-Languedoc-Rugby-Cargolade!  par Nicolas Caudeville
Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans Mondeparallèle mémoire ARTICLES catalans
commenter cet article
21 mars 2016 1 21 /03 /mars /2016 17:34
Georges Bartoli avec Henri Lhéritier. 9 min ·  Henri Lheritier est mort hier soir, celui qui partageait avec bonheur sa vie entre gastronomie et littérature ne nous régalera plus de sa verve et de ses nectars. C'est une vraie perte pour tous les rêveurs debout, les épicuriens de combat, les gourmets de l'existence !
Georges Bartoli avec Henri Lhéritier. 9 min · Henri Lheritier est mort hier soir, celui qui partageait avec bonheur sa vie entre gastronomie et littérature ne nous régalera plus de sa verve et de ses nectars. C'est une vraie perte pour tous les rêveurs debout, les épicuriens de combat, les gourmets de l'existence !

« Je n’arrive pas à le croire, c’est trop grand pour moi, mes propres livres ne me suffisent pas à endosser le costume d’un écrivain. Ils sont imparfaits certes, mais c’est surtout ce voisinage avec des gens que j’admire, au sein d’un moyen d’expression que je place si haut, qui m’intimide, au point que je n’ose pas m’attribuer ce titre. Moi, me classer en leur sein ? S’il m’était arrivé de soigner mon prochain, j’accepterais de me faire appeler médecin, ou si j’avais construit, ne serait-ce qu’un poulailler, architecte, ou épicier, ou président de la République, ces qualificatifs –là, je les porterais sans rougir, écrivain, non ! C’est un titre qu’on ne mérite que mort ! Mes livres sont là, sous mes yeux, extérieurs à moi, j’observe leur dos, leur couverture, je peux les peser, les ouvrir, les feuilleter, je les sens, je suis content de les avoir écrits et même fier, mais je me demande toujours comment j’ai pu faire, et si j’ai réussi à les écrire, c’est justement parce que ce ne sont peut-être pas tout à fait des livres. Cependant, je me rends à l’évidence, mon vieux ce que tu as fait, cela s’appelle un travail d’écrivain. »
Henri est mort, le voilà donc, selon son propre critère, pleinement écrivain ! N’allez pas croire qu’il attendait en candaleta que la camarde valide ce qu’il appelait lui-même son travail ! Ô que non, Henri aimait trop la vie, préférant à la gloire posthume tous les qualificatifs que d’aucuns, en mal de d’étiquettes, lui collaient allégrement, vigneron écrivain, par exemple, sous prétexte qu’il faisait aussi un vin merveilleux. Mais voilà, si en terre catalane, ils sont nombreux à faire des vins magnifiques, ils le sont beaucoup moins, ceux qui sont dignes aujourd’hui de délier les sandales qui chaque matin auraient eu le redoutable privilège de le porter vers ce quotidien si drôlement défini ; pied gauche vers les vignes, pied droit vers l’écriture. Non, Henri, c’est les deux pieds dans l’écriture qu’il était tout entier, il en vivait comme un prêtre sa foi, un marin son bateau, une petite culotte son popotin bien rebondi. Dire qu’il aimait l’humour et la dérision, plus que son propre vin, et ce n’est pas peu dire, était-il besoin de le lire pour en être convaincu ? A table, il n’y avait qu’à le regarder plisser les yeux et esquisser un sourire pour savoir qu’à la minute qui allait suivre, l’assistance allait exploser … Le talent, l’humour, et la foi, oui, oui, la foi, même s’il ne la portait pas en bandoulière. Elle n’était pas très riche de chasuble d’or ni de Veni Creator, mais Il y avait entre sa petite bedaine et son cœur, une grande place pour l’homme, celui auquel il collait le H de la majuscule royale , celui qui vit d’amour et de combat pour la justice et la liberté. Ce n’est pas la foi, ça ? Et puis, comment ne pas craquer à cet Henri de tendresse, et de timidité sous son apparence de patron de cotre pirate mal rasé et la chemise au vent de sa tramontane chérie, l’éternelle fiancée de son vieux platane des bords d’Agly. ..
Il est parti. Un homme de moins en notre expirante démocratie franchouillarde pour, à son humeur, hisser le drapeau noir face au politiquement correct, à la grande peur des bien- pensants, de son cher Bernanos, et lancer ses diatribes cinglantes à l’inébranlable stupidité de nous autres frères humains qui après lui restons… Mais il nous a laissé ses livres, un inestimable cadeau.

(merci à Michel Lloubes d'avoir passé le texte)

Le tout meilleur d'Henri Lhéritier:

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/tag/henri%20lheritier/

Repost 0