Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  •  L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

21 septembre 2017 4 21 /09 /septembre /2017 18:39

.


 
« Les patries sont toujours défendues par les gueux et livrées par les riches. » (Charles Péguy)
 
Salut petit Frantsouz ! Cela fait une paie, mais tu vois, je te suis fidèle, je te reviens. J’ai passé un été au soleil, les pieds dans l’eau dans ton beau pays, qui devient peu à peu un parc d’attractions pour touristes plus ou moins friqués. Quelles nouvelles du front de l’Est, te demandes-tu ?

Eh bien, pas grand-chose, le Russien est installé dans une certaine monotonie, plutôt une routine, dans sa relation avec l’Occident décadent, qui n’a de cesse de le sanctionner, de le chercher. Le Russien n’en a cure, il sait se trouver de nouveaux amis, plutôt en Asie. Bon, objectivement, le Russien a bien conscience que ses nouveaux amis sont des amis… intéressés, notamment par les matières premières. Tiens, récemment, ce sont des chinois qui ont pris 14% des parts de la compagnie pétrolière d’Etat Rosneft et puis c’est toujours des Chinois qui vont développer une mine d’or en Extrême-Orient russe. A mon avis, le jour où tu lèveras tes sanctions qui ne te rapportent rien ni économiquement, ni politiquement, faudra pas pleurer quand tu constateras que tu as perdu quelques parts de marché. Parce que le Russien, aujourd’hui, il fait même du fromage de chèvre, qu’il appelle même Valençay, histoire d’usurper une appellation mais qui est booooooooon ! Et par-dessus, tu rajoutes du rouge de Krasnodar ou de Crimée et tu fais un homme heureux.


Allez, je vais te donner des nouvelles d’ici, des chez eux et qui entendent bien le rester. Pour la fête de la ville, les 9 et 10 septembre, un nouveau parc, Zariadye, a été inauguré. Il est situé à deux pas du Kremlin, en lieu et place de l’ancien hôtel à l’architecture très soviétique, Rossiya. Le parc a mis près de 10 ans avant de sortir de terre. Moi, je l’aimais bien cet hôtel dans lequel toutes les délégations des pays frères descendaient. Il avait une certaine esthétique, tu ne trouves pas ? Alors, les petits génies de la ville de Moscou, notamment l’ancien maire, le corrompu en chef Iouri Loujkov s’était dit qu’en lieu et place de cet hôtel, il fallait construire des logements de luxe. Le Russe, il aime ça le luxe, tu sais. Puis, avec le nouveau maire, Sergueï Sobianine, plus écolo, plus développement durable, ben ils on décidé de faire un parc, mais attention, un parc à 14 milliards de roubles soit environ plus de 200 millions d'euros, rien que ça. Alors là, mon sang de vieux bolcho n’a fait qu’un tour. Je veux bien apprécier Blondin, un de mes lointains descendants, défendre le pays quand il est attaqué de toutes parts, mais mettre 14 milliards de roubles dans un parc !!! Non, mais ils sont cons !! Ils se prennent pour des émirs de Dubaï ou du Qatar ?? Mais ce fric, tu pouvais le mettre dans l’amélioration des hôpitaux publics, non ? Bon, ou alors si tu n’aimes pas le peuple, tu pouvais le mettre dans l’innovation afin de ne plus dépendre de l’étranger pour certaines technologies ??? En plus, il paraît qu’au final, avec l’entretien, tu vas pulvériser les 14 milliards. Mais en bon tchékiste, j’ai mené mon enquête et il ressort qu’en fait, le budget initial a triplé… Y aurait eu un peu d’évaporation… Tranquille, à l’ancienne, surtout ne rien changer aux bonnes vieilles habitudes kleptocratiques et à l’entre soi… Putain, elle est loin l’époque des authentiques bolcheviks, l’argent corrompt tout. Comme je dis souvent, pour nos ennemis, 4 murs, c’est 3 de trop ! Gaffe, Blondin, tu perds la tête et tes copinous aiment trop le fric et les Porsches...


Au rayon culture, belles expositions à la maison de la photographie : Brancusi, Giacomelli, Cartier-Bresson, Alexadnre Steshanov… Bref, du très bon. Beaucoup moins bon, pour ne pas dire nulle, une exposition au musée d’histoire contemporaine sur 1917-2017. Elle commence avec la Perestroïka, tu te rappelles, le mec qui a bradé l’empire, que vous adoriez en Occident et qui demeure détesté chez nous, tu passes ensuite à l’outre alcoolique, avec quelques référence au putsch de 1991 et à l’assaut contre la maison blanche en octobre 1993 (qui a un peu signé la fin de la démocratie et les débuts de l’appropriation de l’Etat par un clan), puis à Blondin. Tu as des salles pour te montrer un pays innovant, un pays qui part à la découverte de sa propre géographie avec l’Arctique… Mais rien sur la Tchétchénie, rien sur la Géorgie mais tu finis en apothéose avec le concert de Gergiev à Palmyre libérée des barbus, ça, faut admettre que Blondin a fait très fort sur la Syrie. Après, à l’étage, tu as la révolution de 1917, un soupçon discret sur la guerre civile et c’est tout. Ben, il manque quand même une sacrée tranche d’histoire, toute l’époque de Jo le Moustachu, la grande guerre patriotique, les successeurs de Jo… A mon avis, Blondin et ses potes ne savent pas trop comment fêter l’anniversaire du glorieux octobre dont j’étais un des vaillant soldats. Faut dire qu’aujourd’hui, la référence, c’est le régime tsariste, que 1914 est vécu comme l’événement qui a précipité la chute du régime dans un pays pour lequel le communisme n’avait pas été théorisé par Marx et consorts qui ciblaient plutôt l’Angleterre ou l’Allemagne. Je te dirais comment se sont passées les commémorations après octobre mais, crois-moi, ce sont tous des ingrats, des corrompus, des ploutocrates qui cherchent à nous oublier…


Message aux Catalans, ceux qui subissent l’oppression castillane et fasciste de Madrid, pas les bouffons du Nord. Appelez à la rescousse la Sainte Russie.

Elle est toujours soucieuse de cette liberté fondamentale qui est le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, elle l’a prouvé en 2008 en Abkhazie, en Ossetie du Sud et dans les années 90 en Transnistrie et au Karabakh. Bon, la Tchétchénie c'était autre chose, c'était une opération antiterroriste. Catalans, commencez à l’ukrainienne, c’est-à-dire occupez la rue, poussez les forces de l’ordre à la faute, fabriquez-vous un ou des martyrs. La Russie vous enverra ses вежливые люди comme en Crimée, où il n’y a eu que deux morts. La guerre hydride, c’est un peu une spécialité de Blondin. Et une fois que le coup est fait, les Catalans, pour nous remercier et pour célébrer l’amitié entre les peuples offrent à la Sainte Russie une base militaire !!! T’as vu mes bonnes idées !! C’est que moi, je suis un authentique internationaliste parfaitement désintéressés et soucieux de la liberté des peuples !!!

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans chroniques Chroniques Moscovites ARTICLES
commenter cet article
19 septembre 2017 2 19 /09 /septembre /2017 15:42

 

Heureux qui comme Jean Lhéritier s'en est allé à Moscou. Et comme cestuis-la s'en est revenu à Rivesaltes...

A l'invitation d'un ami, le catalan Jean Lhéritier va passer 15 jours dans la capitale des Soviets. Et que nous a rapporté sa gourmandise d'ogre de cette ville pantagruélique?

3 récits vidéos qui nous décrivent ses impressions 'et impressionné il fut et un diaporama de photos à s'en faire éclater les yeux comme d'autres la panse!

Счастлив, как и Жан Лэритье, отправился в Москву. И как-то он вернулся в Ривсальтес ...

По приглашению друга каталонский Жан Льерри проводит 15 дней в столице Советов. И что это приносит нам его жадность людоеда этого города пантагрюкеля?

3 видеороликов повествования, которые описывают его впечатления », и произвел на него впечатление, и слайд-шоу из фотографий, чтобы вырвать глаза, как другие, живот!

Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Chronique de la Moscova: les aventures d'un rivesaltais à Moscou! Staring Jean Lhéritier
Repost 0
2 septembre 2017 6 02 /09 /septembre /2017 11:01

Mort il y a 3 ans un 26 Aout, Christian Bourquin a toujours ses adorateurs 

Bourquinah-Fasho : Hommage éternel à notre Conducator, Têt de la pensée.:

 

C’était il y a quelques jours ou semaines, je ne me souviens plus très bien tant j’ai eu l’impression de faire un saut spatio-temporel digne des frères Bogdanoff. J’avais la version électronique de l’Indépendant, euh pardon, de note glorieuse Pravda, entre les mains sur mon téléphone et j’y découvris un hommage rendu à Christian Bourquin, défunt président de région et de conseil général, notre phare, notre boussole, notre couteau suisse à tous, parti il y a trois ans ! http://www.lindependant.fr/2017/08/28/pyrenees-orientales-le-departement-rend-hommage-a-christian-bourquin,3045636.php#

 

Cet hommage était rendu par les élus, les apparatchiks, la nomenklatura et le personnel. Ah, le personnel, toujours prêt à s’émouvoir pour les grands qui le gouvernent, toujours aux ordres, toujours déférent… Bref, pendant quelques minutes, j’ai été transporté contre mon gré d’homme libre, de libéral-libertaire-libertin, de Perpignan la Catalane en Union Soviétique, fin des années 1970, sous Brejnev. Pincez-moi, je rêve, je cauchemarde. Effectivement, comme le disait Goya, « le sommeil de la Raison engendre des monstres ». Et il me semble que dans notre ville et notre département, cela fait quelques décennies que la Raison dort et plutôt bien. Chuuuut, ne la réveille pas…

 

Cher habitant des Pyrénées-Orientales, tu ne le savais pas mais depuis l’effondrement de l’URSS, en 1991, subsiste une mini Union Soviétique, ton conseil départemental. Outre ces nombreuses œuvres et la munificence dont il t’oint, toi son glorieux client, toi son personnel si efficace - je te rappelle, ô ingrat (respect, à genoux et plus vite que ça !), que le conseil départemental figure parmi les trois principaux employeurs du département avec la mairie et l’hôpital (bon, là, va falloir bosser parce qu’on est loin de la start-up nation du président) - comme toute Union Soviétique, il se doit de célébrer ses grands hommes, ses penseurs, et notamment son Conducator (le roumain était le Danube de la pensée, pour Christian, ben, y a la Têt, non ?) dont la contribution à l’histoire des idées politiques de notre pays, que dis-je, de l’Europe, est colossale. Un lycée porte son nom à Argelès, mais c’est un hommage bien timoré, une avenue porte son nom à Salses qui débouche sur le mémorial du camp de Rivesaltes (hum…). Et ton héritage ? Qui pour faire vivre la flamme qui animait notre génial Conducator ? Hermeline, Ségolène ?

 

Il  faut des statues à sa gloire, des timbres, des mugs, des tapis de souris, des t-shirts… Il se murmure que la construction d’une statue de 831  mètres (soit un mètre de plus que la tour Burj El Khalifa à Dubaî) est envisagée à Pyongyang en Corée du Nord, tant Kim Jong un a été marqué par la pensée politique de Christian Bourquin, un modèle pour lui surtout en termes de gouvernance. Bref, comme en URSS, il nous faut un véritable culte de la personnalité, en hommage au grand homme. Pour mémoire, voici la définition de culte de la personnalité trouvée sur internet : l'expression culte de la personnalité est utilisée pour désigner l'attitude d'un chef d'Etat d'un régime totalitaire qui veut être vénéré comme un dieu vivant. Elle se traduit par une admiration excessive, une adulation du chef par la population au détriment des intérêts de la collectivité.

 

Bon, au détriment des intérêts de la collectivité, nous le savions depuis belle lurette, depuis le temps que ça dure, c’est une habitude chez nous… Totalitaire ? Ecoutez, j’ai appris récemment que le conseil départemental s’était doté de sa propre police secrète, sorte de STASI dotée des très hautes technologies de surveillance (écoutes, interceptions…) et chargé de surveiller le personnel, et qu’il était impossible de se connecter à l’Archipel contre-attaque depuis un ordinateur du conseil départemental. Il y a même des membres du personnel, qui ont parfois tendance à s’éloigner e la ligne du défunt chef ou de l’actuelle taulière, qui disparaissent bien plus mystérieusement que Xavier Dupont de Ligonnés. Certains disent qu’ils seraient ou détenus, pour les plus chanceux, dans les caves du palais des Rois de Majorques, ou qu’ils poursuivraient un dur labeur au service de l’édification du socialisme dans un seul département, dans quelque mine de Cerdagne. Heureusement, moi, je m’informe sur Radio Free Europe – Bureau des Pyrénées-Orientales et j’ai alerté Amnesty International. Bientôt la liberté, les Américains, un plan Marshall pour le département, des chewing-gums, des blue jeans et les Beatles…

 

"On peut inventer des fleurs, des chèvres, des taureaux, et même des hommes, des femmes - mais notre Bourquin, on ne peut pas l'inventer. Parce que, pour Bourquin, l'invention - même si Picasso est l'inventeur - est forcément inférieure à la réalité. Incomplète, et par conséquent, infidèle."  (Louis Aragon à propos d’un dessin de Picasso sur Staline).

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES Mondeparallèle catalans chroniques
commenter cet article
5 juin 2017 1 05 /06 /juin /2017 15:44

Ici, on ne reconnait le talent artistique qu'à partir du moment, ou le monde entier l'a reconnu. Des ce moment, on se glose en disant, ha mais, on le connait bien: il est passé par chez nous. Et à posteriori , les tenanciers des mondanités locales de se vanter d'avoir toujours cru dans l'étincelle dont ils prétendent qu'ils ont répandu l'incendie. Mais ici, on investi pas dans la culture. On investi dans le bâtiment à objet culturel, ou dans les artistes qui ont triomphé depuis longtemps dont on compte bien récupérer une partie de la lumière et de la médiatisation. On se s'intéresse à l'art ou à l'artiste que lorsque celui-ci est une célébrité, alors : on le célèbre! 

C'est le syndrome Cali!

Qui se souciait de Bruno Calixuri lorsqu'il n'était que "Tom Scarlett" , personne à part des Thierry Grillet, des Jean Casagran, ou le Magazine créé par Jérôme Fricker "Le Scarabée" . Mais à partir du moment où il a signé avec la maison de disques UNIversal, alors là ...

Comme pour "Les Liminanas" ou Pascal Comelade.

Mais cette démonstration est valable dans tous les domaines!

Manque de curiosité, provincialisme, snobisme, "falta d'auto-estime" comme disent ces catalans qui ont réussi: ceux du Sud. Ici, on ne met en vitrine que la médiocrité locale, celle qui ne dérange pas. Là, où les autorités locales pourraient servir de tremplin d'abord, puis de soutien à la projection extérieurs des talents, on ne reconnait que les copains. Ainsi, c'est le mari du directeur de cabinet Michel Sitja qui fera la première partie de la chanteuse Véronique Samson produite au campo santo par ceux des "déferlantes" à  Argeles :le festival musical "maison de retraite" pour anciennes gloire! 

C'est l'histoire de l'éléphant et de la petite souris!

Un éléphant et une petite souris marche cote à cote. La petite souris dit à l'éléphant: "qu'est ce qu'on fait comme poussière!". Voilà qui sont, ceux qui ont en charge la culture ici.

 

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES catalans chroniques Coup de gueule
commenter cet article
4 juin 2017 7 04 /06 /juin /2017 17:56

« Celui qui se noie ne sera pas pendu » (Proverbe russe, ça te met dans l’ambiance, non ?)

 

Mon Frantsouz, laisse-moi te parler de deux événements importants qui ont eu lieu fin mai et début juin, la visite de Blondin à Versailles et le forum économique de Saint Pétersbourg.

Blondin est venu à Versailles à l’invitation de ton nouveau Roi jupitérien pour y célébrer les 300 ans de la relation diplomatique entre la France et la Russie. Blondin n’a cependant pas négligé une petite leçon d’histoire en rappelant que bien avant, Anne de Kiev avait donné naissance aux Bourbons et aux Valois, histoire de souligner les liens entre les deux nations. Visite cependant sans chaleur, les deux campant sur leurs positions. Après, ce qui a été plus amusant, c’est ta presse, forcément dithyrambique sur le nouveau Roi qui aurait mouché Blondin. J’y ai trouvé quelques accents de ma regrettée Pravda… Ta presse oublie juste qui est Blondin.

C’est un monstre froid, habitué à la survie(en milieu hostile surtout)  et au combat de par son passage dans ma noble maison, le KGB, tout cela est dans son ADN, ce n’est pas un énarque ou un inspecteur des finances,c’est sûrement parfois un banquier, mais il n’est quand même pas du même ADN que votre nouveau Roi, qui est pas mal fort (à mon avis, vous allez connaître un peu la verticale du pouvoir, ça va vous faire du bien,parce que lui, contrairement à Mhollande, il sait décider, il sait trancher). Il a su se frayer un chemin au travers d’une violence politique hors norme, celle des premières années Eltsine. Il ne me semble pas que ton Roi ait vécu un effondrement d’empire ? Blondin est lucide, il sait qu’il n’a pas un super jeu entre les mains (économie en berne, comme toi, importance des matières premières, démographie en baisse, situation sanitaire problématique… tous les syndromes de la puissance pauvre) mais avec cette mauvaise main, il joue brillamment, avec audace. Face à lui, l’Occident a un très bon jeu mais reste passif, et perd. Blondin, avec son petit jeu, vous oppose un défi auquel l’Occident n’a pas de réponse. Regarde la Crimée, le Donbass, la Syrie… Il a su conserver de l’URSS « l’esprit de la guerre », l’enseignement de la guerre, les doctrines et l’industrie de défense. La doctrine permet d’inoculer une discipline intellectuelle de la résilience et de l’anticipation parce qu’elle est mise à jour tous les ans, chez vous les Frantsouzy, tous les 5 ans, au mieux...

 

Sur le forum économique de Saint Pétersbourg que te dire, si ce n’est qu’à nouveau votre Nain malfaisant y était, probablement pour y faire des affaires. Dommage qu’il n’ait pas géré le pays comme son portefeuille car à l’heure qu’il est, ce serait les délices de Capoue pour tous les Frantsouzy.

 

Côté culture, je suis allé voir une exposition photo, un Britannique, Tom Wood sur l’Angleterre des années 80. C’est amusant parce que dans votre imaginaire dégénéré, la grisaille, c’est l’URSS ou la Russied’aujourd’hui, ben si tu regardes les photos de Tom Wood, même en couleur, c’est gris et déprimant. Ah,l’Angleterre thatchérienne, c’est paraît-il le pied, le nec le plus ultra comme l’Allemagne merkelienne et ses boulots à 400 euros (tu as remarqué comme dans sa politique étrangère l’Allemagne poursuit les mêmes buts de guerre que le 3 ème Reich : la Russie fournisseur de matière première, du gaz et ce n’est pas une blague, les pays de l’Est, Ukraine compris, fournisseurs de bras esclavagisés). Cela devrait logiquement t’arriver, tu seras uberisé à l’allemande et tu auras tout juste de quoi te payer ton entertainment décérébrant. En Russie aussi, il y a des jobs à 300-400 euros, une protection sociale qui a la taille d’un string… Parfois, quand je vois mon pays aujourd’hui, je me dis « tiens, voici la France dans 5 à 10 ans… ».

 

C’est le grand Capital qui veut ça… Ne songe pas à la révolution, même ça ils te l’ont piqué puisque c’était le titre du livre de ton Roi. Ils sont forts ces banquiers, ils se parent des habits de la révolution. Ils osent et il n’ya personne pour leur faire une petite explication de texte. Une révolution, y a du sang sur les murs, rappelle-toi 1789 et 1793 (c’est mon cru préféré) et rappelle-toi 1917, en fait les deux seules révolutions, matinées de guerre civile, le reste, printemps arabes, Maïdan ukrainien ou révolutions de couleur, c’est du pipi de chat, à peine des coups d’état. Comme disait le camarade Mao, « La révolution n'est pas un dîner de gala ; elle ne se fait pas comme une œuvre littéraire, un dessin ou une broderie ; elle ne peut s'accomplir avec autant d'élégance, de tranquillité et de délicatesse, ou avec autant de douceur, d'amabilité, de courtoisie, de retenue et de générosité d'âme. La révolution, c'est un soulèvement, un acte de violence par lequel une classe en renverse une autre ».

 

Revenons à la culture et cette fois, je vais tenter de ne pas digresser. Je suis allé dernièrement voir l’exposition Zainaïda Serebriakova à la galerie Tretyakov. Cette peintre est très liée à la France. Elle est d’origine française, Lanceray, a quitté la Russie peu après la révolution et est morte en France. Les Lanceray, alliés à la famille Benois (une famille de musiciens et d’architectes établis en Russie), étaient en Russie depuis longtemps. C’était l’époque où le français était à la mode, ‘était un signe de distinction sociale.

 

Epoque révolue, l’angliche régnant en maître. Moi, j’parle pas la langue de l’ennemi !! Elle a été l’élève du célèbre Ilya Repine. Elle a peint beaucoup de portraits, des nus (mmh... ces femmes au bania…), la vie paysanne, le domaine familial… Une Russie à jamais enfuie et comme le dit le poète, « Maudite à jamais sois l’année 1914 »…

Toujours culture, enfin l’exposition d’été du musée Pouchkine, consacrée à Titien, Tintoret et Véronèse. J’en salive déjà, l’Italie vient à moi, elle vient d’ailleurs doublement à moi puisque nos amis italiens ont ouvert un magasin Eataly à Moscou. 7500 m 2 de culture et de bouffe italienne. Mais, me direz-vous comment font-ils puisqu’il y a les contre sanctions russes sur l’agroalimentaire ?? Etonnant, j’y suis allé et me suis tapé une planche charcuteries-fromages avec un vin du Veneto. Le fromage est paraît-il suisse… La Suisse, c’est pas loin de l’Italie, tu me suis ? Et puis, faut pas oublier que les Italiens produisent en local leur jambon, leur burrata… et puis surtout, il y a l’inventivité, la créativité et la souplesse italienne… Uno Abbraccio di Mosca !!

 

https://www.eataly.com/us_en/magazine/eataly-stories/moscow- russia- opens/https://www.eataly.com/us_en/magazine/eataly-stories/moscow-

Repost 0
14 mai 2017 7 14 /05 /mai /2017 20:27

« Ils n’ont jamais imaginé que l’homme n’était en réalité que du bétail dans l’abattoir de l’histoire. » (Imre Kertesz)

 

« Notre peuple supporte des misères, et sa vertu est de ne pas bouger. » (Alexandre Bachoutski, un historien, 1834. A méditer sur le peuple russe et sa résilience…)

 

C’est le mois de mai, donc l’été (façon de parler tout de même, sacrée neige ce 8 mai) et donc également la commémoration de la victoire sur l’Allemagne nazie. Une date sacrée ou qui l’est devenue sous l’impulsion de Blondin, tout comme Pâques ou le Noël orthodoxe, tout pareil, le 9 mai, c’est un grand moment de communion nationale. Et pour cause ! Je ne te parlerai pas de ta présidentielle, trop vulgaire et inepte cette campagne, médiocre, et de son résultat, conforme à la volonté du peuple, non ? Comme j’ai la flemme, ce ne sera pas une chronique habituelle que je vais t’offrir, je vais te donner mieux, un poème du divin Alexandre Pouchkine, qui s’intitule « Aux calomniateurs de la Russie ». Tu ne connaissais probablement pas, toi qui te perds, pour les plus intellos dans du Le Clézio, et pour les autres dans du Musso. Tu verras, ce poème est foutrement bien troussé… Vois la date, 1831, et il y a tout. Le point de départ est l’insurrection polonaise… Puisse tes nouveaux dirigeants lire ce texte, cela pourrait aider à comprendre le pays ! Tu vois, le tchékiste est pour l’amitié entre les peuples !!

     

 

 Chronique moscovite (42): Je me souviens et je suis fier! par Felix Edmundovitch Dzerjinski 
Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES chroniques Chroniques Moscovites
commenter cet article
7 mai 2017 7 07 /05 /mai /2017 23:29

Emmanuel Macron est président!!!! Ouff, on a eu peur que les hordes barbares nazis triomphent. D'ailleurs comment peut on accepter qu'au XXIiéme siècle un parti NAZI puisse encore se présenter après tous les morts que le communisme à fait? (je me mets moi aussi au journalisme et à l'histoire approximatifs, c'est tendance et la plupart ne verront pas la différence) 

Alors voilà, Manu arrive en solo au carrousel du Louvre avec pour musique d'arrivée "l'hymne à la joie" de Beethoven , l'hymne européen (remarquez aussi, comme l'éclairagiste envoie une lumière jaune sur les drapeaux français qui les faisaient paraître l'espace d'un instant pour allemands) Puis il entre en communion avec le public. Là, ce n'est plus l'tcho gars qui fêtait son bac avec mention à la Rotonde: la fonction l'habite (faites pas attention au jeu de mot) Désormais, Emmanuel à le camembert président, le beurre président et qui sait bientôt :l'argent du beurre président!

Alors, il se lance dans un discours

Voyant la foule, Manu monta devant la pyramide ; et, après qu'il se fut assis, ses disciples s'approchèrent de lui.

Puis, ayant ouvert la bouche, il les enseigna, et dit :

"Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux !

Heureux les affligés, car ils seront consolés !

Heureux les débonnaires, car ils hériteront la terre !

Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés !

Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde !

Heureux ceux qui ont le coeur pur, car ils verront Dieu !

Heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu !

Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des cieux est à eux !

Heureux serez-vous, lorsqu'on vous outragera, qu'on vous persécutera et qu'on dira faussement de vous toute sorte de mal, à cause de moi.

Réjouissez-vous et soyez dans l'allégresse, parce que votre récompense sera grande dans les cieux ; car c'est ainsi qu'on a persécuté les prophètes qui ont été avant vous.

Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on ? Il ne sert plus qu'à être jeté dehors, et foulé aux pieds par les hommes.

Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée ;

et on n'allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais on la met sur le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison.

Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu'ils voient vos bonnes oeuvres, et qu'ils glorifient votre Père qui est dans les cieux."

En vérité je vous le dit: allez par les monts et les parvis, et annoncez la bonne nouvelle!

Emmanuel Macron est président de la république!

Macron président ou pharaon? Ou le sermon devant la pyramide! par Nicolas Caudeville
Macron président ou pharaon? Ou le sermon devant la pyramide! par Nicolas Caudeville
Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES Mondeparallèle chroniques
commenter cet article
1 mai 2017 1 01 /05 /mai /2017 14:48

La période est à l'hystérie collective. Le résultat du premier tour a été le prétexte au lancement de la grande fête du slip, à la nimportnaouac pride! Finie la pudeur, s'en est  fait du "sur-moi" et de son filtre . Dans les décombres, on règle ses comptes, on attend pas la fin de la guerre pour tondre les collabos.Des avant le premier tour Ségoléne Neuville débarque dans les médias, comme les GI's en Normandie, pour lutter de toutes ses forces contre le Front National: elle fait même parachuter dans les boites aux lettres , ce dimanche, des tractes appelant à la résistance. De l'autre coté le maire Pujol, qui n'appelle pas à voter Macron pour raison d'indigestion de crime contre l'humanité de la colonisation en Algérie, lui rétorque sur son blog et l'indipendant "Qu’avez-vous fait Mme Neuville pour empêcher les P-O de devenir un bastion du Front National ?"

Mais Jean-Marc Pujol doit repousser une autre attaque sur un autre front.

Celle de Jean-Paul Alduy qui lui reproche de ne pas appeler à voter Macron : il le juge "indigne ces états d'âme" dans une interview de l'indipendant..

Terrible contre attaque de Jean-Marc (Jean-Marc bombardé, Jean-Marc outragé, mais Jean-Marc libéré par sa réponse!) . Le billet s'intitule  "Le seul rempart contre le FN, c’est d’avoir des convictions et des valeurs".

Et là vlan, tel Brice de Nice, il lui renvoie à la face ces fidélité successives :"après avoir été successivement Trotskiste, Mitterrandien, Bayrouiste, Chiraquien, Sarkoziste, Borlooiste, Lagardiste, Hénartiste… (Jean-Paul Alduy) est désormais fan du Macronisme… et demain le symbole d’une absence de conviction sacrifiée sur l’autel du suivisme politique…" enchaîne Jean-Marc Pujol qui tacle l'ancien maire lui reprochant de se "cantonner dans une posture de bourgeois compatissant donneur de leçon".

Et Jean-Marc achève sa démonstration par un terrible :

"Représentant éminent de la gérontocratie locale, toujours président de l’Agglo en étant septuagénaire, se représentant au Sénat où s’il avait été élu il se retrouverait sénateur à bientôt 75 ans (le 7 mai prochain), je pense que le terme utilisé de « vieux politicien aigri » qu’il affuble à Jean-Luc Mélenchon pourrait lui donner à réfléchir."

Jean-Marc Pujol, né le 4 avril 1949 à Mostaganem, est un homme politique de 68 ans!

C'est vrai que la jeunesse, c'est dans la tête . Et "la vulgarité, c'est la manière dont se comporte les autres" comme le disait Oscar Wilde. On se demande à quel moment les uns et les autres chargeant sur leur déambulatueur respectif iront à la gorge de l'autre canne au clair.

Rappelons que Jean-Marc Pujol à été remis au pouvoir et grand argentier de la mairie , par Jean-Paul Alduy des 2001

, qui lui a cédé le poste de maire en 2009 (Jean-Paul Alduy ayant souhaiter se consacrer exclusivement à l'agglo) . Leur politique se sont donc mutuellement soutenue . Seulement ensuite, Jean-Marc, s'est comporté comme Brutus à l'égard de Jean-Paul. Et c'est peut être cela; qui a "aigri" Jean-Paul à l'égard de Jean-Marc (il ne faut jamais adopter un enfant trop tard. La figure psychologique de l'autorité se construit très tôt chez l'enfant) .

Alors quelle sera la suite de ce choc des titans?

Les perpignanais se demandent jusqu'où iront ses règlements de compte en public? Quelles autres révélations pour se détruire l'un l'autre lâcheront-ils dans le public? 

A revoir au passage, la chronique ta mère sur le thème de la gérontocratie, le vieux power!

 

 

 

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES chroniques
commenter cet article
29 avril 2017 6 29 /04 /avril /2017 13:15

Au prétexte des élections et surtout au deuxième tour ils reviennent les historiens patentés, ou ceux qui ont la mémoire plus longue que leur age. Ils  apparaissent en prophètes mal rasés (même les femmes) écumant , vitupérant comme les témoins de Jéhovah , ils nous crient "réveillez vous" .

Nous raconte qu'il n'y a qu'un seul choix: le bon, le leur. Et qu'il ne faut pas s'abstenir ou voter blanc, parce que ,sans quoi, on ferait le choix "de la bête immonde" dont je vous le rappelle "le ventre est encore fécond" . Et pour que le combo (l'enchaînement)soit réussi, ils dégainent l'histoire et le devoir de mémoire comme les tortues ninjas eussent dégainé sabres, saïs et nunchakus . Mais le problème c'est que historien est un sport de combat . Et lorsqu'on ne maîtrise pas la référence historique, on peut se blesser avec, voir blesser quelqu'un . Du coup, on verserait plutôt dans la référence hystérique.

On atteint assez rapidement le point d'ébullition appelé aussi point Godwin 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_de_Godwin .

On compare rapidement tout au nazisme, Adolphe Hitler , les camps de la mort...Tout y passe de la girafe à l'enclume, et tous peuvent être soupçonnés d'en être un représentant . On vous demande alors rapidement vos papiers, votre patte blanche, des certificats de baptême.. . ETC

Et l'on vous fait prêter serment sur la bible que vous voterez bien :sans quoi l'histoire serait amenée à recommencer (longue comme un jour sans ticket de rationnement)

Ces Sardines de Rhotchild, vont au-delà de la mise en scène historique, façon tribunal de l'histoire : ils y rajoutent des codes de bienséance , de savoir vivre, d'élégance et de moralisme...

On a envie de leur demander comme la fourmi à la cigale: mais que faisiez vous aux temps chauds?

Vous chantiez? Vous faisiez des selfies en prenant la moue d'un "duck face" ? Parce qu'il ne m'a pas semblé vous avoir vu avant  sur la barricade, aidant ceux qui avaient moins, ceux qui étaient dans la souffrance. Et lorsqu'on faisait appelle à vous, comme pour un déménagement,vous étiez aux abonnés absents, sur facebook et sur-bookés.

Là, parce vous savez très bien que la bataille est déjà gagnée, vous vous la jouez Jean Moulin à parole, résistant de 46!

Parce que oui, on vous a déjà vu planqué dans vos terriers quand le danger était réel. Même pas sous la mitraille, vous baissiez la tête à la moindre invective, ravalant votre salive, plutôt que la cracher . Ho ce n'était pas de la lâcheté disiez-vous: "ce n'était pas juste, le bon moment". Et ce bon moment tardait temps à arriver...Mais voilà qu'il est là. A la bonne heure! On a failli crever de vieillesse en l'attendant. P'tain, ça c'est de la charge de cavalerie. Montjoie, Mére-Denis que trépasses si faiblis!

No patxaran! 

Ils ne passeront pas qu'ils disaient! A la base, c'était ché poilus d'14 du fond de leur tranchée dans la boue, la merde,les rats et le sang des camarades face aux boches. Puis, les républicains espagnoles, les anarchistes,et autres brigadistes internationaux (Leur chef, le perpignanais André Marty repose au cimetière St Martin à Perpignan) face à l'internationale de la vrai canaille fasciste . A ce moment là, les républiques bourgeoises ont plaidé "la non-intervention", parce que, on le dira plus tard "plutôt Hitler que le front populaire". Et puis là, des petits marquis poudrés, pétunent en soutient à un candidat Louis-Philipard et invoquent les mânes des ancêtres mort pour la patrie. Vos gueules, vous n'aurez peut-être même pas la chance de vous casser la voix ou même un ongle!

Vous ne sauriez même pas reconnaître un fasciste si vous en croisiez un en vrai!( Parce ce qu'ils ne s'habille pas comme dans les films)

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans ARTICLES Mondeparallèle chroniques
commenter cet article
27 avril 2017 4 27 /04 /avril /2017 23:51

Les réseaux sociaux étaient la base pour des échanges, mais ils se sont transformés en lieux de guerre de tranchées où se succèdent les escarmouches, les charges à la baïonnette, les embuscades, les tunnels de sape, les mines, la guerre des gazes psychologiques. Et pour un peu, dans l'ambiance de ce deuxième tour, certains feraient fusiller ses mutinés qu'on appelle "les abstentionnistes" :pour l'exemple . Ces mutins de Panurge veulent nous faire tomber dans l'urne pour faire briller le miroir du capital! La der des ders qu'y zavaient dit en 2002 avec Chirac, on va devoir re-chanter la chanson de Craonne...

Repost 0
Published by L'archipel contre-attaque ! - dans Mondeparallèle chroniques Coup de gueule
commenter cet article